Lisez! icon: Search engine
Ceux d'à côté
Rémi Cassaigne (traduit par)
Date de parution : 13/01/2022
Éditeurs :
Sonatine
En savoir plus

Ceux d'à côté

Rémi Cassaigne (traduit par)
Date de parution : 13/01/2022
Les bonnes clôtures font les bons voisins.
À Köpinge, localité résidentielle proprette de Suède, tout le monde se connaît, et l'entraide entre voisins fait office de loi. Du moins, en apparence. Car Mike et Bianca Andersson, qui... À Köpinge, localité résidentielle proprette de Suède, tout le monde se connaît, et l'entraide entre voisins fait office de loi. Du moins, en apparence. Car Mike et Bianca Andersson, qui ont quitté Stockholm pour élever leurs deux enfants dans le calme de la petite ville, découvrent rapidement que leur voisinage... À Köpinge, localité résidentielle proprette de Suède, tout le monde se connaît, et l'entraide entre voisins fait office de loi. Du moins, en apparence. Car Mike et Bianca Andersson, qui ont quitté Stockholm pour élever leurs deux enfants dans le calme de la petite ville, découvrent rapidement que leur voisinage est loin d'être aussi idyllique que prévu. Entre Jacqueline, l'ex-mannequin croqueuse d'hommes, Ola, le voisin collant au passif violent, et Åke et Gun-Britt, le couple de retraités avides de ragots, la rancoeur et les tensions ne sont jamais loin. Et le malaise monte, lentement, au sein même du couple des Andersson. Jusqu'à un accident qui va faire basculer leurs vies.

Après Une famille presque normale, lauréat étranger du prix Nouvelles voix du polar 2021, M. T. Edvardsson est de retour pour disséquer, avec un sens inégalé du suspense, la société suédoise et les travers d'une petite communauté bien sous tous rapports. Connaissez-vous vraiment vos voisins ? Au point de laisser la porte ouverte ?
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782355847325
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 416
Format : 140 x 220 mm
Sonatine
En savoir plus
EAN : 9782355847325
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 416
Format : 140 x 220 mm

Ils en parlent

« Imprévisible jusqu'à la dernière ligne. »
Télé 7 jours
« Un roman addictif, impossible à lâcher ! »
Maxi

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Mousquetaire11 21/01/2024
    Comme le dit si bien l'expression "on ne choisit pas sa famille" et, si on y pense, il en est de même pour ses voisins. En emménageant dans un quartier résidentiel de Köpinge, petite ville suédoise, la famille Andersson pensait débuter une vie paisible loin de l'agitation de Stockholm. Et pourtant, derrière les sourires et les haies bien taillées, l'herbe ne se révèle pas plus verte chez son voisin vivant en banlieue... Un accident peut vite arriver si l'on n'y prend pas garde. Ayant un faible pour les thrillers domestiques, je me suis rapidement plongée dans cette histoire lue par Alice Taurand, Laurent Blanpain et Xavier Baur, un trio de lecteurs représentant chacun l'un des personnages clefs de cette histoire. Le choix pris par M.T Edvardsson de proposer son histoire sous forme de roman choral donne une certaine dynamique au récit et nous offre plusieurs points de vue sur le drame qui s'est abattu à Köpinge. Est-ce que celui-ci aurait-il pu être évité ? Est-ce que celui-ci était prémédité ou finalement se révèle être accidentel ? Je me suis vraiment prise dans cette écoute en essayant d'analyser et de trouver les indices me permettant de résoudre le mystère où la jalousie et les rancœurs sont de la partie. Néanmoins, j'ai été déçue par la fin proposée par l'auteur et la morale qui s'en dégage, car je m'attendais à autre chose. Malgré cette impression finale, j'ai envie de découvrir le premier roman de l'auteur, une famille presque normale qui, je l'espère se terminera mieux ;-) Comme le dit si bien l'expression "on ne choisit pas sa famille" et, si on y pense, il en est de même pour ses voisins. En emménageant dans un quartier résidentiel de Köpinge, petite ville suédoise, la famille Andersson pensait débuter une vie paisible loin de l'agitation de Stockholm. Et pourtant, derrière les sourires et les haies bien taillées, l'herbe ne se révèle pas plus verte chez son voisin vivant en banlieue... Un accident peut vite arriver si l'on n'y prend pas garde. Ayant un faible pour les thrillers domestiques, je me suis rapidement plongée dans cette histoire lue par Alice Taurand, Laurent Blanpain et Xavier Baur, un trio de lecteurs représentant chacun l'un des personnages clefs de cette histoire. Le choix pris par M.T Edvardsson de proposer son histoire sous forme de roman choral donne une certaine dynamique au récit et nous offre plusieurs points de vue sur le drame qui s'est abattu à Köpinge. Est-ce que celui-ci aurait-il pu être évité ? Est-ce que celui-ci était prémédité ou finalement se révèle être accidentel ? Je me suis vraiment prise dans cette écoute en essayant d'analyser et de trouver les indices me permettant de résoudre le mystère où la jalousie et les rancœurs...
    Lire la suite
    En lire moins
  • psychosexy33 14/01/2024
    Je n'ai pas passé un mauvais moment de lecture avec ce thriller domestique suédois, mais on ne peut pas dire que j'aie été captivée. L'intrigue est excessivement classique : un quartier résidentiel, un accident, une farandole de voisins avec leurs secrets et leurs parts d'ombre. Je ne suis pas du genre à absolument chercher à rassembler des indices et résoudre le mystère pendant la lecture, j'aime plutôt me laisser porter. Mais là, la résolution a jailli dans mon esprit avant même la moitié du roman. D'ailleurs, cette première moitié était plutôt molle niveau rythme, heureusement la seconde partie était un peu plus pêchue, mais sans surprise, sans malice, sans profondeur. Je pense que ça pourra plaire à quelqu'un qui découvre le genre, mais si vous êtes habitué aux thrillers domestiques : rien de nouveau sous le soleil suédois !
  • Pacalase 02/01/2024
    L’histoire s’ouvre sur l’arrivée des Andersson dans un quartier résidentiel d’une modeste ville Suédoise ou tout paraît calme, les jardins sont verts et bien entretenus. La criminalité est inexistante et le voisinage sympathique au possible. Vous avez certainement déjà vu 100 fois ce genre de début et donc vous savez sans doute que les choses ne sont jamais comme elle semble l’être au premier abord. En réalité, tout le monde a son petit secret inavouable qu’il souhaite cacher au reste de l’univers, mais ça aussi vous le savez surement. Au début, j’ai apprécié la construction du roman qui effectue des allers-retours dans le temps sur plusieurs années, avant et après l’accident pour nous faire découvrir les relations de voisinage, les coulisses, les mensonges et les vices de tout ce p’tit monde qui vivent presque en huis clos dans ce minuscule quartier. Cependant, à compter du milieu de l’histoire, on a le dénouement de l’accident qui a lieu au départ et à partir de ce moment-là, le rythme perd un peu de son énergie. Les flashbacks restent d’une manière générale intéressants, mais puisque l’on sait comment cela se termine c’est de moins en moins efficace. Donc on a un cadre quelconque et déjà vu, des personnages stéréotypés, mais là où j’ai eu le plus de mal c’est sur la fin, puisque les dernières révélations manquent d’originalité étant trop prévisible et ne font que renforcer mon sentiment d’avoir lu une énième intrigue banale. De plus, je pense qu’il serait temps aujourd’hui d’abandonner ce trope de l’enfant handicapé qui n’éprouve aucune empathie et qui est en réalité bien moins gentil qu’on ne le croit…L’histoire s’ouvre sur l’arrivée des Andersson dans un quartier résidentiel d’une modeste ville Suédoise ou tout paraît calme, les jardins sont verts et bien entretenus. La criminalité est inexistante et le voisinage sympathique au possible. Vous avez certainement déjà vu 100 fois ce genre de début et donc vous savez sans doute que les choses ne sont jamais comme elle semble l’être au premier abord. En réalité, tout le monde a son petit secret inavouable qu’il souhaite cacher au reste de l’univers, mais ça aussi vous le savez surement. Au début, j’ai apprécié la construction du roman qui effectue des allers-retours dans le temps sur plusieurs années, avant et après l’accident pour nous faire découvrir les relations de voisinage, les coulisses, les mensonges et les vices de tout ce p’tit monde qui vivent presque en huis clos dans ce minuscule quartier. Cependant, à compter du milieu de l’histoire, on a le dénouement de l’accident qui a lieu au départ et à partir de ce moment-là, le rythme perd un peu de son énergie. Les flashbacks restent d’une manière générale intéressants, mais puisque l’on sait comment cela se termine c’est de moins en moins efficace. Donc on a un cadre quelconque et déjà...
    Lire la suite
    En lire moins
  • christinebeausson 01/12/2023
    Après l’histoire d’ « une famille presque normale » … avec une construction séduisante … portraits de famille … juste les faits avec le père, la fille et la mère … le voile se lève sur le vécu de chacun. Nous voici parti pour la Scanie … « ceux d’à côte » … province suédoise tranquille ... un lotissement comme un autre … de celui qui fait envie … des jolies « petites maisons » … des voisins comme il faut. On reprend la construction du précédent roman, une observation très fine des petits événements qui rythment la vie très tranquille de cette bande de voisins si accueillants toujours prêts à faire la fête de temps en temps, à papoter les uns sur les autres pour colporter des rumeurs … des ragots ! Une alternance de points de vue habituels entre une femme … pas tout à fait comme tout le monde, un peu trop jolie … son fils … pas tout à fait comme tout le monde, qui aurait du être détecté et un voisin … complètement comme tout le monde, amoureux de sa femme et de ses enfants, mais âme sensible à la beauté ou aux formes engageantes de sa voisine. C’est pas mal fait, on ne s’ennuie pas, l’écriture est dynamique et nous permet de tenir jusqu’à la dernière page. Mais il va falloir se renouveler car la recette va vite s’épuiser, si les ingrédients restent toujours les mêmes ! Après l’histoire d’ « une famille presque normale » … avec une construction séduisante … portraits de famille … juste les faits avec le père, la fille et la mère … le voile se lève sur le vécu de chacun. Nous voici parti pour la Scanie … « ceux d’à côte » … province suédoise tranquille ... un lotissement comme un autre … de celui qui fait envie … des jolies « petites maisons » … des voisins comme il faut. On reprend la construction du précédent roman, une observation très fine des petits événements qui rythment la vie très tranquille de cette bande de voisins si accueillants toujours prêts à faire la fête de temps en temps, à papoter les uns sur les autres pour colporter des rumeurs … des ragots ! Une alternance de points de vue habituels entre une femme … pas tout à fait comme tout le monde, un peu trop jolie … son fils … pas tout à fait comme tout le monde, qui aurait du être détecté et un voisin … complètement comme tout le monde, amoureux de sa femme et de ses enfants, mais âme sensible à la beauté ou aux formes engageantes de sa voisine. C’est pas mal fait, on ne s’ennuie...
    Lire la suite
    En lire moins
  • la_bibliotheque_de_mikado 01/10/2023
    Premier roman de M.T. EDVARDSSON que je lis/écoute. Dans le cadre du challenge polar nordique organisé par triple_l_de_mag je cherchais un polar nordique en livre audio et mon choix c’est tourné vers celui-ci. Je n’ai pas du tout était déçu. Plusieurs point de vue sont exposés, celui de Mike, Jacqueline et Fabian, avant et après l’accident. Entre mensonges, tromperies et faux-semblants on est manipulé par l’auteur. Pour le dénouement, j’avais des théories mais l’auteur a réussi à me faire douter de celles-ci tout au long de l’écoute. L’avantage d’écouter les polars et thrillers en audio est, je trouve que ça laisse le temps de profiter du livre, d’y réfléchir et de poser nos théories.
Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez nos actualités les plus noires !
Ne manquez aucune sortie de Sonatine Éditions

Lisez maintenant, tout de suite !