Lisez! icon: Search engine
Belfond
EAN : 9782714482037
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 480
Format : 140 x 225 mm

Champ de tir

Renaud MORIN (Traducteur)
Collection : Belfond Noir
Date de parution : 19/03/2020
Quand des citoyens justiciers sèment la terreur dans une petite bourgade américaine… Meurtres, complots et coups tordus : à Promise Falls, on ne badine pas avec le crime !
D’habitude si paisible, la petite ville de Promise Falls est en ébullition. C’est d’abord un type ahuri qui débarque dans le bureau de l’inspecteur Duckworth en prétendant avoir été kidnappé et passé à tabac. Sur son dos, un tatouage l’accuse d’être un meurtrier.
Et puis il y a l’affaire Jeremy Pilford....
D’habitude si paisible, la petite ville de Promise Falls est en ébullition. C’est d’abord un type ahuri qui débarque dans le bureau de l’inspecteur Duckworth en prétendant avoir été kidnappé et passé à tabac. Sur son dos, un tatouage l’accuse d’être un meurtrier.
Et puis il y a l’affaire Jeremy Pilford. Ce gosse de riche arrogant, soupçonné d’avoir écrasé une jeune fille, vient d’engager le privé Cal Weaver pour assurer sa sécurité. Acquitté au tribunal pour irresponsabilité, l’adolescent se retrouve lynché dans les médias et harcelé par une meute d’anonymes.    

Qui sont ces bons redresseurs de torts, ces social justice warriors rassemblés sur les réseaux sociaux, déterminés à faire payer les supposés criminels ? Quelles sont leurs intentions ? Et sont-ils toujours bien informés ?

Alors que la ville ressemble à un champ de tir, Duckworth et Weaver ne seront pas trop de deux pour lutter contre cette chasse aux sorcières des temps modernes…

 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782714482037
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 480
Format : 140 x 225 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • purgi89 Posté le 12 Septembre 2020
    C'est avec grand plaisir que je retrouve les personnages récurrents de la série Promise Falls. J'ai énormément aimé les trois premiers et il me tardait de lire la suite. Mais finalement ce n'est pas vraiment une suite et il peut se lire comme un one shot. Et les interrogations que j'avais n'ont toujours pas trouvé de réponses. L'inspecteur Duckworth reçoit dans son bureau un jeune homme, Brian Gaffney, qui prétend avoir été séquestré pendant 2 jours. Sur son dos, un tatouage qui l'accuse d'avoir tué quelqu'un. Cal Weaver quant à lui est embauché par Madeline Plimpton afin de protéger son petit neveu, Jérémie Pilford. Ce dernier a été accusé d'avoir renversé et tué une jeune fille lors d'une soirée. Grâce à son avocat, il est libre. Mais ça ne plaît pas à tout le monde qu'un coupable vive comme si de rien n'était et de nombreuses personnes souhaitent faire justice eux-même. Cal va donc embarquer le jeune homme dans un road trip afin que l'histoire se tasse. Et pendant ce voyage, Cal va apprendre à connaître Jérémie et un doute va s'immiscer en lui. A chaque fois que je commence un livre de Lindwood Barclay je sais que je vais passer un... C'est avec grand plaisir que je retrouve les personnages récurrents de la série Promise Falls. J'ai énormément aimé les trois premiers et il me tardait de lire la suite. Mais finalement ce n'est pas vraiment une suite et il peut se lire comme un one shot. Et les interrogations que j'avais n'ont toujours pas trouvé de réponses. L'inspecteur Duckworth reçoit dans son bureau un jeune homme, Brian Gaffney, qui prétend avoir été séquestré pendant 2 jours. Sur son dos, un tatouage qui l'accuse d'avoir tué quelqu'un. Cal Weaver quant à lui est embauché par Madeline Plimpton afin de protéger son petit neveu, Jérémie Pilford. Ce dernier a été accusé d'avoir renversé et tué une jeune fille lors d'une soirée. Grâce à son avocat, il est libre. Mais ça ne plaît pas à tout le monde qu'un coupable vive comme si de rien n'était et de nombreuses personnes souhaitent faire justice eux-même. Cal va donc embarquer le jeune homme dans un road trip afin que l'histoire se tasse. Et pendant ce voyage, Cal va apprendre à connaître Jérémie et un doute va s'immiscer en lui. A chaque fois que je commence un livre de Lindwood Barclay je sais que je vais passer un excellent moment de lecture. Et ce dernier opus ne déroge pas à la règle. J'ai adoré ces nouvelles enquêtes. On se doute dès le départ que les affaires vont finir par se croiser, mais n'essayer pas de chercher à comprendre quel lien les unit, car c'est une cause perdue. Cette fois l'auteur s'en prend aux réseaux sociaux et aux dommages qu'ils peuvent créer chez certaines personnes. La plume de l'auteur est toujours très agréable à lire. Roman chorale qui va alterner les points de vue pour une lecture addictive au possible. On retrouve tous les ingrédients d'un bon thriller comme on les aime. Et les personnages sont le point fort de cette série surtout Duckworth et Weaver. Il me tarde de les retrouver dans de nouvelles enquêtes.
    Lire la suite
    En lire moins
  • cloceline Posté le 21 Août 2020
    Résumé sans divulgacher: Généralement quand vous voyez un panneau Welcome to .. au bord d'une route, on va pas se mentir, c'est plutôt un mensonge. Promise Falls ne déroge pas à la règle. La petite ville a connu des événements qui ont marqué les habitants et ils auraient davantage envie de tranquillité plutôt que d'une médiatisation à outrance; C'est pourquoi lorsque quelques quidams découvrent que Big baby alias Jeremy Pilford -le jeune chauffard de 16 ans qui a écrasé une de ses copines- se planque chez sa grand tante, ça manifeste sec! Voir même, ça caillasse la maison. Au temps d'internet et des réseaux sociaux, est-il encore possible de se planquer? Et quand le public décide de faire justice soit même, qui veut protéger les criminels? Ajoutez à ça Brian Gaffney, un gars un peu simple, qui croit aux extra-terrestres et qui déboule hagard dans le bureau de l'inspecteur Barry Duckworth ( l'inspecteur ricain par excellence, 110 kilos accro aux donuts, mais qui en ce moment tente un régime).Passé à tabac, le massacré par un tattoo qui n'en a que le nom, les extra-terrestres lui ont fait une sacré blague... Enfin, le privé, le solitaire, l'ex-flic reconverti Cal Weaver, qu'un ... Résumé sans divulgacher: Généralement quand vous voyez un panneau Welcome to .. au bord d'une route, on va pas se mentir, c'est plutôt un mensonge. Promise Falls ne déroge pas à la règle. La petite ville a connu des événements qui ont marqué les habitants et ils auraient davantage envie de tranquillité plutôt que d'une médiatisation à outrance; C'est pourquoi lorsque quelques quidams découvrent que Big baby alias Jeremy Pilford -le jeune chauffard de 16 ans qui a écrasé une de ses copines- se planque chez sa grand tante, ça manifeste sec! Voir même, ça caillasse la maison. Au temps d'internet et des réseaux sociaux, est-il encore possible de se planquer? Et quand le public décide de faire justice soit même, qui veut protéger les criminels? Ajoutez à ça Brian Gaffney, un gars un peu simple, qui croit aux extra-terrestres et qui déboule hagard dans le bureau de l'inspecteur Barry Duckworth ( l'inspecteur ricain par excellence, 110 kilos accro aux donuts, mais qui en ce moment tente un régime).Passé à tabac, le massacré par un tattoo qui n'en a que le nom, les extra-terrestres lui ont fait une sacré blague... Enfin, le privé, le solitaire, l'ex-flic reconverti Cal Weaver, qu'un drame personnel a rendu sans attache, mais pas casse-cou pour autant. C'est autour de ce quatuor que l'intrigue prend forme et va vous mener chez les social justice warriors: les justiciers du net... Résumé sans divulgacher: Généralement quand vous voyez un panneau Welcome to .. au bord d'une route, on va pas se mentir, c'est plutôt un mensonge. Promise Falls ne déroge pas à la règle. La petite ville a connu des événements qui ont marqué les habitants et ils auraient davantage envie de tranquillité plutôt que d'une médiatisation à outrance; C'est pourquoi lorsque quelques quidams découvrent que Big baby alias Jeremy Pilford -le jeune chauffard de 16 ans qui a écrasé une de ses copines- se planque chez sa grand tante, ça manifeste sec! Voir même, ça caillasse la maison. Au temps d'internet et des réseaux sociaux, est-il encore possible de se planquer? Et quand le public décide de faire justice soit même, qui veut protéger les criminels? Ajoutez à ça Brian Gaffney, un gars un peu simple, qui croit aux extra-terrestres et qui déboule hagard dans le bureau de l'inspecteur Barry Duckworth ( l'inspecteur ricain par excellence, 110 kilos accro aux donuts, mais qui en ce moment tente un régime).Passé à tabac, le massacré par un tattoo qui n'en a que le nom, les extra-terrestres lui ont fait une sacré blague... Enfin, le privé, le solitaire, l'ex-flic reconverti Cal Weaver, qu'un drame personnel a rendu sans attache, mais pas casse-cou pour autant. C'est autour de ce quatuor que l'intrigue prend forme et va vous mener chez les social justice warriors: les justiciers du net... Résumé sans divulgacher: Généralement quand vous voyez un panneau Welcome to .. au bord d'une route, on va pas se mentir, c'est plutôt un mensonge. Promise Falls ne déroge pas à la règle. La petite ville a connu des événements qui ont marqué les habitants et ils auraient davantage envie de tranquillité plutôt que d'une médiatisation à outrance; C'est pourquoi lorsque quelques quidams découvrent que Big baby alias Jeremy Pilford -le jeune chauffard de 16 ans qui a écrasé une de ses copines- se planque chez sa grand tante, ça manifeste sec! Voir même, ça caillasse la maison. Au temps d'internet et des réseaux sociaux, est-il encore possible de se planquer? Et quand le public décide de faire justice soit même, qui veut protéger les criminels? Ajoutez à ça Brian Gaffney, un gars un peu simple, qui croit aux extra-terrestres et qui déboule hagard dans le bureau de l'inspecteur Barry Duckworth ( l'inspecteur ricain par excellence, 110 kilos accro aux donuts, mais qui en ce moment tente un régime).Passé à tabac, le massacré par un tattoo qui n'en a que le nom, les extra-terrestres lui ont fait une sacré blague... Enfin, le privé, le solitaire, l'ex-flic reconverti Cal Weaver, qu'un drame personnel a rendu sans attache, mais pas casse-cou pour autant. C'est autour de ce quatuor que l'intrigue prend forme et va vous mener chez les social justice warriors: les justiciers du net... Mon avis: J'ai beaucoup aimé cette ambiance qui pose la vie de la petite ville dans les premiers chapitres et qui devient très rapidement un page-turner. Les chapitres s'alternent entre les différents protagonistes et le switch final est vraiment pas mal!!! L'intrigue prend assez rapidement et ne nous lâche pas! Un peu polar, un peu thriller, des vrais salopards à tous les coins de rue et le tout n'est pas dénué d'humour insolite. A travers les Social Justice Warriors , l'auteur questionne ces sites qui condamnent, traquent et cherchent le buzz mais aussi le droit à l'oubli de celui qui a payé sa dette.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Waterlyly Posté le 20 Juillet 2020
    Promise Falls. Un jeune homme va porter plainte auprès de l’inspecteur Duckworth. En effet, il affirme avoir été enlevé et torturé. Lorsque Duckworth découvre un tatouage qui l’accuse de meurtre sur l’homme, il va se décider de prendre l’affaire en main. De son côté, le détective privé Weaver est engagé pour assurer la sécurité de Jeremy, un jeune étudiant accusé d’avoir renversé une jeune fille. Il est pourtant acquitté et tout le monde va s’en prendre à lui, notamment sur les réseaux sociaux. Pour ma part, lorsque j’ouvre un roman de Linwood Barclay, je suis certaine de passer un excellent moment de lecture. Cet opus n’a pas dérogé à la règle. Je ressors essoufflée de ce thriller qui m’aura fait échafauder des hypothèses toutes plus farfelues les unes que les autres, afin de trouver une solution plausible à l’énigme proposée par l’auteur. Inutile de vous dire que je n’ai jamais réussi à démêler les fils d’une intrigue rondement menée. Si presque dès le départ, j’ai supposé que les deux affaires étaient liées, Linwood à cette capacité de sortir des sentiers battus et de proposer à son lecteur une grande originalité. L’histoire est emplie de rebondissements, c’est très difficile de lâcher le roman.... Promise Falls. Un jeune homme va porter plainte auprès de l’inspecteur Duckworth. En effet, il affirme avoir été enlevé et torturé. Lorsque Duckworth découvre un tatouage qui l’accuse de meurtre sur l’homme, il va se décider de prendre l’affaire en main. De son côté, le détective privé Weaver est engagé pour assurer la sécurité de Jeremy, un jeune étudiant accusé d’avoir renversé une jeune fille. Il est pourtant acquitté et tout le monde va s’en prendre à lui, notamment sur les réseaux sociaux. Pour ma part, lorsque j’ouvre un roman de Linwood Barclay, je suis certaine de passer un excellent moment de lecture. Cet opus n’a pas dérogé à la règle. Je ressors essoufflée de ce thriller qui m’aura fait échafauder des hypothèses toutes plus farfelues les unes que les autres, afin de trouver une solution plausible à l’énigme proposée par l’auteur. Inutile de vous dire que je n’ai jamais réussi à démêler les fils d’une intrigue rondement menée. Si presque dès le départ, j’ai supposé que les deux affaires étaient liées, Linwood à cette capacité de sortir des sentiers battus et de proposer à son lecteur une grande originalité. L’histoire est emplie de rebondissements, c’est très difficile de lâcher le roman. D’autant plus que tout au fil des pages, l’auteur nous sert des retournements de situation qui ne donnent pas envie d’arrêter notre lecture. C’est un réel plaisir de retrouver l’inspecteur Duckworth qui apparaît dans les autres tomes de la série relative à la petite ville de Promise Falls. Le fait de suivre en alternance son enquête et celle du détective Weaver est un vrai plus pour l’histoire. Même si l’on comprend rapidement que ces deux affaires vont se recouper, on a la sensation d’avoir une double enquête à élucider. La plume de l’auteur est percutante et sans détour. Avec un style fluide et simple, et à l’aide de petits chapitres, Linwood réussit à octroyer un rythme trépidant à son récit. Les descriptions sont très visuelles et le style est presque cinématographique. Un nouveau tome avec lequel l’auteur signe encore une fois une réussite. L’intrigue maintient son suspense jusqu’au dénouement et le rythme effréné rend très difficile de lâcher ce roman. À découvrir.
    Lire la suite
    En lire moins
  • alapagedesuzie Posté le 21 Juin 2020
    Cela m’a surprise de retrouver Promise Falls, mais je suis bien heureuse de retrouver les citoyens de cette ville. D’ailleurs, c’est avec sa trilogie que j’ai découvert la plume de Linwood Barclay. J’apprécie énormément la structure des romans de cet auteur. Encore une fois, les chapitres sont d’une longueur parfaite pour donner du rythme au récit. De plus, je trouve cela intéressant que l’auteur alterne entre les deux protagonistes. Tout est là pour rendre le récit captivant et addictif. Il y a également le fait que j’aime bien les deux protagonistes de ce roman. Autant Duckworth que Weaver, tous deux sont authentiques et justes. Pour eux, la vérité et la justice est le plus important. Ce sont ces valeurs qui me plaisent au sein de leur personnalité. L’intrigue nous tient en haleine grâce aux rebondissements qui ne cessent de surprendre le lecteur. Par contre, ce ne fut pas une réelle surprise de découvrir qui s’en était pris à Brian et qui alimentait le site Just Deserts. N’empêche que la finale m’a laissée bouche bée. J’étais loin de m’attendre à cela! Je ne sais pas si l’auteur prévoit revenir prochainement avec Duckworth et Weaver, mais pour ma part, ce fut bien agréable de... Cela m’a surprise de retrouver Promise Falls, mais je suis bien heureuse de retrouver les citoyens de cette ville. D’ailleurs, c’est avec sa trilogie que j’ai découvert la plume de Linwood Barclay. J’apprécie énormément la structure des romans de cet auteur. Encore une fois, les chapitres sont d’une longueur parfaite pour donner du rythme au récit. De plus, je trouve cela intéressant que l’auteur alterne entre les deux protagonistes. Tout est là pour rendre le récit captivant et addictif. Il y a également le fait que j’aime bien les deux protagonistes de ce roman. Autant Duckworth que Weaver, tous deux sont authentiques et justes. Pour eux, la vérité et la justice est le plus important. Ce sont ces valeurs qui me plaisent au sein de leur personnalité. L’intrigue nous tient en haleine grâce aux rebondissements qui ne cessent de surprendre le lecteur. Par contre, ce ne fut pas une réelle surprise de découvrir qui s’en était pris à Brian et qui alimentait le site Just Deserts. N’empêche que la finale m’a laissée bouche bée. J’étais loin de m’attendre à cela! Je ne sais pas si l’auteur prévoit revenir prochainement avec Duckworth et Weaver, mais pour ma part, ce fut bien agréable de les retrouver. Encore une fois, Linwood Barclay a écrit un roman divertissant et captivant!
    Lire la suite
    En lire moins
  • vieuchamp Posté le 16 Juin 2020
    Deux histoires bien distinctes qui se rejoignent à un moment donné, c'est très courant, et c'est le cas ici, avec la particularité qu'ici, c'est terriblement bien amené. Sur fond de réseaux sociaux et du déballage intempestif de bon nombre d'imbéciles qui s'exposent sur ceux-ci, nous entrons ici dans le côté obscur de ces dits réseaux d'amis. Des vengeances orchestrées terriblement sur des individus suspects, à la protection particulière d'un de ces malfrats par un détective privé, ex-flic. Deux histoires parallèles qui se dévorent, et qui ne manquent pas de palpitant. Un très bon roman que j'ai dévoré très rapidement.
Toute l'actualité des éditions Belfond Noir
Succombez à vos instincts de serial lecteur.