Lisez! icon: Search engine
Sonatine
EAN : 9782355840623
Code sériel : 19
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 384
Format : 140 x 200 mm

COMMENT JE SUIS DEVENU UN ECRIVAIN CELEBRE

Héloïse ESQUIE (Traducteur)
Date de parution : 10/03/2011

Vous avez déjà lu un roman d’Harlan Coben, de Mary Higgins Clark ou de J. K. Rowlings ? Ce livre est fait pour vous !

« Peut-être avons-nous lu un livre plus drôle ces vingt dernières années, mais nous serions bien incapables pour l’instant de vous dire lequel ! » The...

Vous avez déjà lu un roman d’Harlan Coben, de Mary Higgins Clark ou de J. K. Rowlings ? Ce livre est fait pour vous !

« Peut-être avons-nous lu un livre plus drôle ces vingt dernières années, mais nous serions bien incapables pour l’instant de vous dire lequel ! » The Washington Post

Vous voulez :

◊ Être célèbre et respecté ?
◊ Habiter une maison splendide avec vue sur l’océan ?
◊ Avoir suffisamment d’argent pour ne plus jamais être obligé de travailler ?

Si vous avez coché au moins une des cases ci-dessus, vous avez quelques points communs avec Pete Tarslaw, le héros de ce roman. Et vous allez sûrement être heureux de savoir qu’il a trouvé la solution idéale pour réaliser ses rêves : écrire un best-seller ! L’idée est séduisante, certes, mais il n’y a hélas pas de recette infaillible pour fabriquer un livre à succès. Quoique… Si un vrai talent d’écrivain n’est pas nécessaire (au contraire cela pourrait même être un handicap), une façon de sentir l’air du temps et de s’y conformer avec suffisamment d’esprit peut en revanche être suffisante. Étudier les livres qui fonctionnent, trouver un sujet de nature à séduire le service marketing d’une maison d’édition, qui plus est adaptable au cinéma, surtout s’inventer une légende personnelle susceptible de séduire les journalistes… et le tour est joué.

Avec ce roman irrésistible et formidablement moderne, Steve Hely nous donne un tableau au vitriol de l’industrie du livre. Une lecture indispensable, qui vous obligera à revoir radicalement tout ce que vous pensiez de l’art, du talent, de la littérature - et de la célébrité !

Steve Hely est écrivain et producteur. Il écrit régulièrement dans la revue The Believer. Comment je suis devenu un écrivain célèbre est son premier roman. Les droits d’adaptation du livre ont été achetés par John August, scénariste attitré de Tim Burton.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782355840623
Code sériel : 19
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 384
Format : 140 x 200 mm

Ils en parlent

Roman fantasque et drôle où l’auteur nous donne la recette de fabrication d’un best-seller. Avis aux amateurs.
Thomas Delecroix / Librairie Le Grand Cercle - Eragny - 95

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • fannyvincent Posté le 8 Mai 2020
    Pete Tarslaw possède des motifs très nobles pour se lancer dans l'écriture, et devenir un écrivain reconnu : humilier une ex lors de son mariage, et s'en mettre plein les poches. Si avec de telles motivations, il ne fait pas un succès... "Comment je suis devenu un écrivain célèbre" constitue une satire plaisante et plutôt divertissante du monde de l'édition, plus intéressé par la dimension marketing du livre et le niveau des ventes que par la qualité intrinsèque de son contenu.... C'est cynique, un brin jubilatoire. Pour autant, ce n'est pas non plus de la grande littérature, et la critique est certes acide, mais malgré tout assez gentillette. De là à être élu "meilleur roman de l'année" par le Washington Post... la concurrence devait être assez faible cette année-là. En fait, la question que je me pose au sujet de ce roman est la suivante : L'auteur ne prêtait il pas plus ou moins à son personnage central ses propres intentions ?
  • AnneVacquant Posté le 13 Février 2020
    Voici donc un titre alléchant pour tout amateur de littérature qui désire connaître les coulisses de l'exploit, et éventuellement pour les apprentis écrivains qui recherchent la recette miracle. L'auteur se présente sans concessions comme un jeune homme qui veut écrire un livre sans se fatiguer, avec des buts avoués : l'argent rapide, le sexe facile et la gloire qui lui permettra de prendre sa revanche sur son ex-petite amie qui va se marier…pas avec lui ! Le personnage de Pete Tarslaw monte donc une arnaque éditoriale (p 107) en fabriquant un livre type Best-seller avec des procédés types, et en se forgeant une image d'écrivain type avec des sentences types, travaillant dans des lieux types… Mais en définitive, c'est un hommage (inversé car il faut prendre le contre-pied de ce qu'il écrit) à la vraie littérature, produit par « un trublion post-moderne », une sorte de « farceur » qui convie les éditeurs à publier son brûlot au titre de l'autodérision. (voir plus sur http://anne.vacquant.free.fr/av/)
  • Malivriotheque Posté le 20 Décembre 2015
    Pete Tarslaw prend conscience qu'il doit changer sa petite vie banale en voyant tout un tas d'écrivains faire fortune en publiant des navets. Qu'à cela ne tienne : lui aussi peut le faire ! A lui les femmes, le fric, le château en bord de mer et la célébrité ! Et pour publier un truc qui fera assurément vendre, Pete se plonge dans l'étude des livres à succès qui l'entourent et se met à taper. L'aventure ne fait que commencer... Toi, lecteur qui ne te laisse pas avoir par Musso, Levy et Cie, ce livre est pour toi, cet auteur est ton dieu ! Ce roman est absolument brillant de cynisme. Il satirise le monde de l'édition mais surtout le goût du public de masse en littérature, qui a tendance à ne plus trop regarder à la qualité au profit du sensationnel et de l'humain. La première partie de cette biographie fictive est complètement jubilatoire, pleine d'intelligence et de vérités cinglantes. On assiste à la création d'un pur navet dans une logique marketing ébouriffante et un esprit de fronde culottée contre la masse consumériste. C'est extrêmement bien fait, hyper perspicace et clairvoyant, on ne peut pas s'empêcher de rire régulièrement. Pete rentre dans... Pete Tarslaw prend conscience qu'il doit changer sa petite vie banale en voyant tout un tas d'écrivains faire fortune en publiant des navets. Qu'à cela ne tienne : lui aussi peut le faire ! A lui les femmes, le fric, le château en bord de mer et la célébrité ! Et pour publier un truc qui fera assurément vendre, Pete se plonge dans l'étude des livres à succès qui l'entourent et se met à taper. L'aventure ne fait que commencer... Toi, lecteur qui ne te laisse pas avoir par Musso, Levy et Cie, ce livre est pour toi, cet auteur est ton dieu ! Ce roman est absolument brillant de cynisme. Il satirise le monde de l'édition mais surtout le goût du public de masse en littérature, qui a tendance à ne plus trop regarder à la qualité au profit du sensationnel et de l'humain. La première partie de cette biographie fictive est complètement jubilatoire, pleine d'intelligence et de vérités cinglantes. On assiste à la création d'un pur navet dans une logique marketing ébouriffante et un esprit de fronde culottée contre la masse consumériste. C'est extrêmement bien fait, hyper perspicace et clairvoyant, on ne peut pas s'empêcher de rire régulièrement. Pete rentre dans le jeu pourri du monde de l'édition et ça marche. Et non seulement l'auteur s'amuse des circonstances de la publication de son "chef-d'oeuvre", mais il en profite aussi pour critiquer le monde des médias et de la comm' d'aujourd'hui, qui sont clairement le déclencheur réel des ventes. Car même (et justement) quand il se trouve dans la tourmente, les ventes explosent. Traduction : un bouquin ne se vend que par rapport au bruit qu'il fait en sortant. Hely développe souvent l'idée pourtant bien connue que de nombreuses oeuvres restent dans l'ombre malgré leur qualité parce qu'ils ne répondent pas à des codes de ventes stupides ou des codes d'appréciation de masse. Certes, l'histoire ralentit pas mal dès la deuxième partie, quand Pete pense qu'il peut enfin se considérer comme écrivain parce qu'il est invité, interviewé, qu'il prend un verre avec d'autres auteurs célèbres ou se tape la reine des polars. Mais à y regarder de plus près, il y a là également une condamnation claire des écrivains à fric qui entretiennent leur statut sur de faux-semblants. Traduction : de bonnes ventes ne font pas d'un écrivain un écrivain excellent, voire de qualité. L'arrivée d'Hollywood aborde en outre un autre aspect de la qualité d'un livre publié, entre l'envie d'adapter des livres juste parce qu'ils se sont bien écoulés et le désir de les transformer juste pour le grand spectacle afin de booster le nombre d'entrées, toujours dans le but ultime de faire du pognon dans ce monde où les blockbusters sont bien des films d'action et de super-héros et pas des films profonds à tendance dénonciatrice. Traduction : c'est bluffant de réalisme, alarmant pour l'Art. Et puis, et puis... Après cette baisse de régime en deuxième partie, la fin offre une dernière conclusion moralistico-jouissive par le biais d'une interview-vérité qui offre sur un plateau d'argent toute la supercherie. Car dans ce passage, Hely enfonce tout simplement encore plus le clou en démontrant que prendre des gens pour des cons, ça fait encore plus vendre. Traduction : encore merci le bruit. Raconté comme une biographie (ce que l'on ne comprend vraiment bien qu'à la fin) à l'aide de phrases très bien placées et éminemment significatives comme la toute première ("Vous devez comprendre dans quelle situation calamiteuse je me trouvais à l'époque"), qui suit un extrait du roman écrit en question, ce roman dénonce ingénieusement de nombreux aspects de la littérature d'aujourd'hui, avant de se terminer sur un joli passage sur lequel certains auteurs à succès devraient méditer. Traduction : malgré quelques temps morts, une vraie réussite.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Eky Posté le 4 Mai 2013
    Un roman très drôle, cynique à souhait, qui se lit très facilement et avec une bonne dose de jubilation narquoise.
  • Eky Posté le 4 Mai 2013
    Un roman très drôle, cynique à souhait, qui se lit très facilement et avec une bonne dose de jubilation narquoise.
Ne manquez aucune sortie de Sonatine Éditions
Abonnez-vous à notre newsletter et recevez nos actualités les plus noires !