Lisez! icon: Search engine
Sonatine
EAN : 9782355847967
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 528
Format : 140 x 220 mm

Dévorer les ténèbres

Enquête sur la disparue de Tokyo

Paul Simon Bouffartigue (Traducteur)
Date de parution : 06/02/2020
L'histoire vraie d'une jeune femme disparue dans les rues de Tokyo et du démon qui l'a engloutie.
Lucie Blackman est grande, blonde et sévèrement endettée. En 2000, l’été de ses 21 ans, cette jeune Anglaise travaille dans un bar à hôtesses de Roppongi – quartier chaud de Tokyo – lorsqu’elle disparaît sans laisser de traces. Ses parents lancent alors une vaste campagne de mobilisation pour la retrouver. Bien vite, l’enquête des... Lucie Blackman est grande, blonde et sévèrement endettée. En 2000, l’été de ses 21 ans, cette jeune Anglaise travaille dans un bar à hôtesses de Roppongi – quartier chaud de Tokyo – lorsqu’elle disparaît sans laisser de traces. Ses parents lancent alors une vaste campagne de mobilisation pour la retrouver. Bien vite, l’enquête des autorités japonaises devient sujette à caution : veut-on vraiment savoir ce qui s’est passé ?

Journaliste, Richard Lloyd Parry se passionne pour l’affaire. Voulant savoir ce qui est arrivé à Lucie, il s’immerge  dans le Tokyo interlope, où il ira de surprise en surprise. De l’industrie du sexe au fonctionnement sidérant de la justice, il lève ainsi le voile sur une ville hantée par le mal, aussi fascinante qu’effrayante. Au cœur de cette toile invraisemblable, un mystérieux millionnaire, véritable figure du vice, sur lequel vont se porter tous les les soupçons. Espionné, menacé, attaqué en justice, Richard Lloyd Parry ne laissera rien l'arrêter dans sa recherche de la vérité.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782355847967
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 528
Format : 140 x 220 mm
Sonatine

Ils en parlent

« Dévorer les ténèbres est un livre extraordinaire, éblouissant et obsédant. »
David Peace, auteur du "Quatuor du Yorkshire"

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Kimmidolll Posté le 10 Septembre 2020
    Une enquête basée sur une histoire vraie... On peut se dire que ça pourrait arriver à n'importe qui... C'était clairement ma super lecture de cet été !
  • Pennywise Posté le 5 Septembre 2020
    Richard Lloyd Parry réussit là un tour de force avec cette histoire vraie d’une jeune anglaise disparue à Roppongi, quartier « chaud » de Tokyo. L’issue, terrifiante, ne fait aucun doute et pourtant on se laisse happer par ce récit sombre et authentique qui ne verse jamais dans le mélo ou le voyeurisme. L’auteur nous présente les faits et les protagonistes tels qu’ils sont, sans jamais prendre parti. S’il devait y avoir aujourd’hui un livre relatant l’affaire Dupont de Ligonnès je pense que je ne le lirai pas. Beaucoup(trop) de choses ont été dites ou écrites sur le sujet. Là je dois avouer que je n’ai aucun souvenir de cette affaire et c’est ce qui à mon avis m’a aussi attiré: la méconnaissance de l’affaire( résolue ou pas) et le cadre dans lequel elle se déroule, le Japon (qui me fascine tant).
  • frueka Posté le 7 Juin 2020
    Dévorer les ténèbres, Enquête sur la disparue de Tokyo du journaliste et grand reporter britannique Richard Lloyd Parry est une enquête choc aussi captivante et instructive que glaçante et effrayante. Lucie Blackman avait vingt et un ans lorsqu’elle disparut à Tokyo le 1 juillet 2000. La jeune anglaise était arrivée au Japon deux mois auparavant avec sa meilleure amie dans le but de trouver un emploi. Fortement endettée, elle imaginait pouvoir amasser à Tokyo suffisamment d’argent pour rembourser rapidement ses dettes. Si les deux jeunes femmes ont très vite déniché un emploi dans un bar d’hôtesses situé dans le quartier chaud de Roppongi, leur vie au Japon n’était pas simple pour autant. Leur logement était insalubre et leur emploi consistant à faire pendant des heures la conversation à des clients pas toujours intéressants et à les accompagner parfois au restaurant se révélait particulièrement fatigant et stressant. Toutes les hôtesses étaient ainsi soumises à un contrôle permanent de la part du responsable qui les menaçait de licenciement si elles n’obtenaient pas en plus de leur présence au bar un certain nombre de rendez-vous et de sorties au restaurant, bien plus rentables. C’est précisément lors de l’une de ces sorties que Lucie disparut. A... Dévorer les ténèbres, Enquête sur la disparue de Tokyo du journaliste et grand reporter britannique Richard Lloyd Parry est une enquête choc aussi captivante et instructive que glaçante et effrayante. Lucie Blackman avait vingt et un ans lorsqu’elle disparut à Tokyo le 1 juillet 2000. La jeune anglaise était arrivée au Japon deux mois auparavant avec sa meilleure amie dans le but de trouver un emploi. Fortement endettée, elle imaginait pouvoir amasser à Tokyo suffisamment d’argent pour rembourser rapidement ses dettes. Si les deux jeunes femmes ont très vite déniché un emploi dans un bar d’hôtesses situé dans le quartier chaud de Roppongi, leur vie au Japon n’était pas simple pour autant. Leur logement était insalubre et leur emploi consistant à faire pendant des heures la conversation à des clients pas toujours intéressants et à les accompagner parfois au restaurant se révélait particulièrement fatigant et stressant. Toutes les hôtesses étaient ainsi soumises à un contrôle permanent de la part du responsable qui les menaçait de licenciement si elles n’obtenaient pas en plus de leur présence au bar un certain nombre de rendez-vous et de sorties au restaurant, bien plus rentables. C’est précisément lors de l’une de ces sorties que Lucie disparut. A l’époque de la disparition de Lucie, Richard Lloyd Parry vivait et travaillait depuis cinq ans à Tokyo en tant que correspondant pour The Independent (il rejoindra par la suite le Times). S’il reconnaît que Lucie ne représentait au départ pour lui qu’une « histoire » parmi tant d’autres, cette dernière a de par son caractère insaisissable, ses aspects très complexes et déroutants rapidement « contaminé [ses] rêves ». (...) Le journaliste chevronné aura finalement consacré dix ans de sa vie à ce fait divers très largement médiatisé à l’époque en Angleterre et au Japon. De ses recherches presque obsessionnelles a résulté un compte-rendu très complet et précis. En près de cinq cent pages organisées chronologiquement en six parties, il nous présente une affaire qu’il a fait remonter à l’époque où Lucie était encore en vie en Angleterre et perdurer jusqu’à dix ans après sa mort. S’il explore ainsi de très près tous les tenants et les aboutissants de cette affaire criminelle complexe, il agrémente également son analyse de très intéressantes considérations historiques et culturelles. Il évoque ainsi le fonctionnement de la « machinerie Roppongi », nous explique ce qu’est le mizu sh#333;bai ou « le commerce de l’eau » à savoir « toutes les activités nocturnes axées sur la présence de femmes, sans rapport avec la prostitution » et raconte la grande imagination et créativité des Japonais dans l’organisation du sexe rémunéré. Par ailleurs, il livre une analyse méticuleuse du fonctionnement de la police et de la justice japonaises de laquelle ressortent notamment l’incapacité institutionnelle de la police à gérer des crimes graves et le rôle crucial attribué à l’obtention des aveux des coupables en amont des procès. Enfin, il nous informe sur le sort des milliers de Coréens vivant au Japon. Dévorer les ténèbres est une enquête édifiante, passionnante, à lire absolument si vous aimez le genre.
    Lire la suite
    En lire moins
  • LesLecturesDeRudy Posté le 19 Mai 2020
    Enquête sur une enquête ratée . Beaucoup d'erreurs commises par la police japonaise et la lecture de ce livre me rappelle un peu les enquêtes ratées également en Belgique lors de l'affaire Dutroux . Bien rédigé mais l'auteur manifeste une certaine condescendance vis à vis du Japon et torpille un peu le capital sympathie que son récit mérite .
  • Amnezik666 Posté le 25 Avril 2020
    Lucie Blackman a disparu lé 1er juillet 2000, le procès de son meurtrier présumé s’ouvrira en juillet 2001, mais ce n’est qu’en décembre 2008 que sera rendu le verdict final. Richard Lloyd Parry est correspondant du Times à Tokyo, très vite il s’intéressera à la disparition de Lucie Blackman et à ses suites ; des années durant il suivra l’affaire de près et restera en contact avec divers intervenants (la famille de Lucie, divers témoins plus ou moins directs, les autorités tokyoïtes…). Ce récit est le résultat de ces longues années d’enquête et d’entretiens divers et variés, un récit qui ne se limite pas un compte rendu juridique détaillé, mais s’attache aussi aux conséquences sur la famille Blackman et sur l’« après ». Si le travail documentaire de l’auteur est impressionnant et son récit on ne peut plus exhaustif, je dois avouer qu’en refermant ce bouquin je reste sur un sentiment mitigé. Autant il peut être captivant par moment, autant certains passages m’ont semblé d’un ennui mortel. Tout ce qui concerne le portrait de Lucie Blackman, de sa famille et de ses amis ainsi que sa disparition et ses suites directes permettent de cerner précisément la personnalité de la victime. De nombreux faits et... Lucie Blackman a disparu lé 1er juillet 2000, le procès de son meurtrier présumé s’ouvrira en juillet 2001, mais ce n’est qu’en décembre 2008 que sera rendu le verdict final. Richard Lloyd Parry est correspondant du Times à Tokyo, très vite il s’intéressera à la disparition de Lucie Blackman et à ses suites ; des années durant il suivra l’affaire de près et restera en contact avec divers intervenants (la famille de Lucie, divers témoins plus ou moins directs, les autorités tokyoïtes…). Ce récit est le résultat de ces longues années d’enquête et d’entretiens divers et variés, un récit qui ne se limite pas un compte rendu juridique détaillé, mais s’attache aussi aux conséquences sur la famille Blackman et sur l’« après ». Si le travail documentaire de l’auteur est impressionnant et son récit on ne peut plus exhaustif, je dois avouer qu’en refermant ce bouquin je reste sur un sentiment mitigé. Autant il peut être captivant par moment, autant certains passages m’ont semblé d’un ennui mortel. Tout ce qui concerne le portrait de Lucie Blackman, de sa famille et de ses amis ainsi que sa disparition et ses suites directes permettent de cerner précisément la personnalité de la victime. De nombreux faits et détails nous permettent d’appréhender la société japonaise et de prendre la mesure des nombreuses différences avec nos sociétés occidentales (notamment en ce qui concerne l’approche de la séduction et de la sexualité). La partie que j’ai trouvé la plus passionnante est celle relative au procès, notamment parce qu’elle met en évidence les particularités du système judiciaire nippon. Un système qui tendrait à rendre les procès un tantinet soporifiques. C’est au niveau de l’enquête de police que le bât blesse, certes elle a traîné en longueur dans les faits, mais j’ai trouvé que la partie du récit qui y fait mention contenait de nombreuses longueurs. J’avoue sans la moindre honte avoir parcouru de nombreux passages en diagonale. D’autre part le rythme de lecture est quelque peu cassé par les nombreux appels de note (191 au total) qui obligent le lecteur à de perpétuels va-et-vient entre le texte et les notes en question. Richard Lloyd Parry pointe du doigt les nombreux faux pas et ratés de la justice japonaise dans le cadre de l’affaire Lucie Blackman. Des couacs qui sont justement la résultante des particularismes nippons face à un suspect qui ne rendre pas dans leur moule. Si l’auteur souligne que le cas de Lucie Blackman n’est pas un cas isolé, il insiste toutefois sur le fait que Tokyo est l’une des villes les plus sûres pour les touristes ; notamment pour les touristes de sexe féminin. Globalement la lecture de ce bouquin a été un agréable moment mais les bémols soulignés précédemment ont fait que j’ai souvent laissé le bouquin de côté afin de privilégier un roman en lieu et place. Ce n’est qu’à l’ouverture du procès que je me suis complètement immergé dans cette lecture.
    Lire la suite
    En lire moins
Ne manquez aucune sortie de Sonatine Éditions
Abonnez-vous à notre newsletter et recevez nos actualités les plus noires !

Lisez maintenant, tout de suite !