Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221252055
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 630
Format : 135 x 215 mm

Dune - Tome 1

Michel DEMUTH (Traducteur)
Collection : Ailleurs et Demain
Date de parution : 21/01/2021

Voici l’épopée prodigieuse de Paul Atréides, connu comme prophète sous le nom de Paul Muad’Dib, seigneur d’Arrakis et empereur appelé à devenir le messie de Dune.
Avec le cycle de Dune, Frank Herbert a brossé une fresque immense, digne, par l’intensité dramatique et le foisonnement des personnages, des plus grands chefs-d’oeuvre...

Voici l’épopée prodigieuse de Paul Atréides, connu comme prophète sous le nom de Paul Muad’Dib, seigneur d’Arrakis et empereur appelé à devenir le messie de Dune.
Avec le cycle de Dune, Frank Herbert a brossé une fresque immense, digne, par l’intensité dramatique et le foisonnement des personnages, des plus grands chefs-d’oeuvre du roman historique classique.
On y perçoit aussi le bruit et la fureur des drames shakespeariens. Mais cette fresque ne se situe pas dans le passé. Elle se déploie dans l’avenir. Un avenir où les hommes naviguent entre les étoiles et peuplent un milliard de mondes. Parmi ces mondes, Dune, planète désertique où l’eau est plus précieuse que l’or et pour laquelle se battent les deux grandes familles des Atréides et des Harkonnen.
Car Dune produit l’Épice, drogue miracle, source de longévité et de prescience.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221252055
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 630
Format : 135 x 215 mm
Robert Laffont

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • terrystad Posté le 9 Juin 2021
    Lors de la publication de Dune, en 1965, le thème arabo-musulmans devait être perçu comme exotique. En 1980, je me souviens ce que représentant le désert du Sahara dans notre imaginaire: une autre planète! Aujourd’hui, que l’on parle du djihadisme politique dans le livre apparaît comme de la prémonition. Ça nous bouscule. « Mais il est bien connu que la répression favorise l’épanouissement des religions ». Et cette répression qui l’a endossée, encouragée et protégée, sinon les + puissants (l’occident nommé l’empire dans l’oeuvre?). Ça donne matière à réflexion… Incontournable.
  • Athalenthe Posté le 9 Juin 2021
    Dune.. D'abord un souvenir d'enfance du film de David Lynch, ébahie par les vers géants, le gom jabbar et tant d'autres choses... J'ai saisi l'occasion de l'arrivée prochaine du film de Villeneuve pour me plonger dans la lecture en vo de cette saga mythique. Pour information, le livre n'est pas si difficile à lire pour peu que l'on ait déjà lu quelques romans en anglais. L'univers de Dune est à mes yeux ce qui est le plus captivant ! D'abord la planète elle-même : ses montagnes de sable, ses vers (oui c'est une obsession chez moi^^), son aridité... Et puis, tout l'arrière plan écologique, politique et religieux, certes riche, mais tout à fait accessible. Les personnages sont également intéressants, mais j'ai tout de même ressenti de la frustration car j'ai eu l'impression que le potentiel de certains n'avait pas été suffisamment exploité. Je pense surtout au planétologue Liet Kynes et à Thufir Hawat. Hâte de voir ce que va donner l'adaptation de Denis Villeneuve !
  • Ichirin-No-Hana Posté le 30 Mai 2021
    Classique de la science-fiction s’il en est, Dune est un roman écrit par Franck Herbert que j'ai pris énormément de plaisir à découvrir. Il était temps. Arrakis, surnommée Dune, planète désertique et inhospitalière où les vers de sable sont les êtres les plus effrayants jamais rencontrés (quand on oublie les maîtres du complot politique !) mais où l'Épice, qui permettrait de rallonger la vie, est une promesse de richesse et de pouvoir à elle seule. Suite à un complot qui vise à se débarrasser de sa famille, Leto Astréides est le nouveau gérant de cette planète. Avec son fils et sa femme, ils vont devoir jouer d'intelligence et d'alliance pour espérer sortir de ce piège. Les Fremens, peuple pionnier de Dune, est un peuple résistant et organisé qui semble la semble échappatoire. Ce premier tome de Dune est un récit complexe et haletant. Frank Herbert nous offre un récit plein de tension politique et religieuse. Tous les protagonistes sont complexes et aucun ne semble tout blanc ou tout noir. En surface, les Harkonniens sont les grands méchants de l'Histoire et les Astréides les gentils, mais finalement Dune semble chambouler cet équilibre et chacun devra faire des choix pour réussir à... Classique de la science-fiction s’il en est, Dune est un roman écrit par Franck Herbert que j'ai pris énormément de plaisir à découvrir. Il était temps. Arrakis, surnommée Dune, planète désertique et inhospitalière où les vers de sable sont les êtres les plus effrayants jamais rencontrés (quand on oublie les maîtres du complot politique !) mais où l'Épice, qui permettrait de rallonger la vie, est une promesse de richesse et de pouvoir à elle seule. Suite à un complot qui vise à se débarrasser de sa famille, Leto Astréides est le nouveau gérant de cette planète. Avec son fils et sa femme, ils vont devoir jouer d'intelligence et d'alliance pour espérer sortir de ce piège. Les Fremens, peuple pionnier de Dune, est un peuple résistant et organisé qui semble la semble échappatoire. Ce premier tome de Dune est un récit complexe et haletant. Frank Herbert nous offre un récit plein de tension politique et religieuse. Tous les protagonistes sont complexes et aucun ne semble tout blanc ou tout noir. En surface, les Harkonniens sont les grands méchants de l'Histoire et les Astréides les gentils, mais finalement Dune semble chambouler cet équilibre et chacun devra faire des choix pour réussir à se garantir une place. L'évolution de Paul est d'ailleurs très intéressante à travers ce prisme. L'intrigue de ce premier tome est complexe et surprenante. L'univers est vraiment dense et j'ai pris énormément de plaisir à me plonger dedans. Dune n'aura pas usurpé son statut de récit incontournable et je suis très curieuse de découvrir la suite de cette histoire et du destin de notre énigmatique Paul !
    Lire la suite
    En lire moins
  • Bennybooks Posté le 30 Mai 2021
    Il y a, dans la vie d’un blogueur, des chroniques plus difficiles que d’autres à écrire. En général, quand j’adore un livre, j’ai du mal à en écrire la chronique car je me mets beaucoup de pression afin de vous livrer un avis complet qui vous donnera terriblement envie de lire le livre et de l’apprécier autant que moi. Celle de Dune est doublement difficile car je ne suis pas un expert en science-fiction mais bon, dans la vie il faut savoir se lancer, alors c’est parti car « Je ne connaîtrai pas la peur, car la peur tue l’esprit. La peur est la petite mort qui conduit à l’oblitération totale. J’affronterai ma peur. Je lui permettrai de passer sur moi, au travers de moi. Et lorsqu’elle sera passée, je tournerai mon oeil intérieur sur son chemin. Et là où elle sera passée, il n’y aura plus rien. Rien que moi.« Tous l’Univers a les yeux braqués sur la planète Arrakis (Dune) car qui contrôle cette planète, contrôle l’Univers. C’est dans cette atmosphère étouffante que le Duc Leto Atréides se voit confier par l’Empereur Padishah Shaddam IV en fief la planète des sables afin d’y exploiter sa ressource principale :... Il y a, dans la vie d’un blogueur, des chroniques plus difficiles que d’autres à écrire. En général, quand j’adore un livre, j’ai du mal à en écrire la chronique car je me mets beaucoup de pression afin de vous livrer un avis complet qui vous donnera terriblement envie de lire le livre et de l’apprécier autant que moi. Celle de Dune est doublement difficile car je ne suis pas un expert en science-fiction mais bon, dans la vie il faut savoir se lancer, alors c’est parti car « Je ne connaîtrai pas la peur, car la peur tue l’esprit. La peur est la petite mort qui conduit à l’oblitération totale. J’affronterai ma peur. Je lui permettrai de passer sur moi, au travers de moi. Et lorsqu’elle sera passée, je tournerai mon oeil intérieur sur son chemin. Et là où elle sera passée, il n’y aura plus rien. Rien que moi.« Tous l’Univers a les yeux braqués sur la planète Arrakis (Dune) car qui contrôle cette planète, contrôle l’Univers. C’est dans cette atmosphère étouffante que le Duc Leto Atréides se voit confier par l’Empereur Padishah Shaddam IV en fief la planète des sables afin d’y exploiter sa ressource principale : l’Epice, appelé également le Mélange. Le mélange est la substance la plus précieuse mais aussi la plus prisée car elle permet de décupler les capacités psychiques. Par exemple, L’épice permet aux Mentats de devenir de véritables ordinateurs humains et permet aux Navigateurs de la Guilde spatiale d’avoir un niveau de prescience phénoménale afin de trouver la voie la plus sûre pour les voyages spatiaux. Mais la consommation du Mélange a un prix : elle rend dépendant et pousse à en extraire de plus en plus. Malgré ce piège peu subtil des Harkonnens, ennemis des Atréides et les prédécesseurs sur Arrakis, le Duc Leto comprend qu’il va devoir se lier avec les habitants de cette planète, les Fremen, pour faire le poids contre la guerre qui se profile entre lui et le Baron Vladimir Harkonnen. Et les Fremen, peuple autochtone aux coutumes et mode de vie très différents de ceux des peuples civilisés, pourraient être une arme encore plus déterminante pour la survie des Atréides. C’est au milieu de tout ça que le jeune Paul Atréides va devoir grandir et survivre grâce aux enseignements Bene Gesserit de sa mère, Dame Jessica. Paul sera-t-il le messie tant attendu par le peuple Fremen ? J’ai essayé de vous résumer en gros les prémices de cette histoire, mais l’univers créé par Frank Herbert est tellement complexe que c’est impossible. En utilisant le mot « complexe », j’ai peur de vous décourager mais je vous assure que la lecture est assez aisé. De plus, à la fin du livre vous retrouvez un glossaire et des appendices vous apportant des suppléments d’informations de cet univers. De toute manière, dès les premières pages, ont se retrouve happé par cette histoire et nous sommes vivement intrigués par cette histoire de messie : le Kwisatz Haderach. Dune est un roman qui repose autant sur des considérations politiques, religieuses, philosophiques, idéologiques qu’écologiques. Et c’est ce qui fait la grande force de ce roman car son univers est réellement bien construit et peut faire écho parfois à notre propre monde, je trouve. Pour ma première réelle incursion dans la science-fiction, je ressors vraiment heureux de cette lecture. Grâce à son univers extrêmement riche, ses personnages complexes mais aussi à l’écriture attractive de Frank Herbert, Dune est un roman qu’il faut absolument lire car ne serait-ce pas plus que de la SF ?
    Lire la suite
    En lire moins
  • photonoxx Posté le 23 Mai 2021
    Je n’avais jamais lu ce classique de la SF, et en connaissais principalement l’adaptation (culte) de David Lynch. Ce premier tome d’une grande série, couvre à peu près la période décrite dans le film, mais sa lecture apportera, en plus de beaucoup de plaisir, une richesse qui met en lumière les tonnes de raccourcis pris par les adaptations cinématographiques de cette œuvre. Disponible désormais dans une nouvelle traduction (qui n'est pas la version que j'ai lue cependant), une raison de plus pour découvrir ou redécouvrir ce chef d’œuvre de la SF où se dévoile le destin de la petite planète désertique Dune, seule à posséder “l’Épice”, une substance qui est la clé des voyages intergalactiques, et de bien d’autres mystères de l’univers…
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE ROBERT LAFFONT
Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.