Lisez! icon: Search engine
Presses de la cité
EAN : 9782258161764
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 368
Format : 140 x 225 mm

Elle sentait la pomme et le pain chaud

Un chemin sinueux vers le bonheur

Brigitte HÉBERT (Traducteur)
Date de parution : 02/05/2019
 Une famille exceptionnelle, et un long chemin vers le bonheur.
Heather est aussi globe-trotteuse que Brian, écrivain new-yorkais, est casanier, mais leur histoire d’amour ressemble à un conte de fées. Jusqu’au jour où Heather tombe enceinte… Si Brian est sûr de son amour pour Heather, il est également convaincu qu’il ne veut pas d’enfants. De retour dans sa Californie natale,... Heather est aussi globe-trotteuse que Brian, écrivain new-yorkais, est casanier, mais leur histoire d’amour ressemble à un conte de fées. Jusqu’au jour où Heather tombe enceinte… Si Brian est sûr de son amour pour Heather, il est également convaincu qu’il ne veut pas d’enfants. De retour dans sa Californie natale, Heather accouche donc seule. Seulement, quelques heures après la naissance de Gracie, le couperet tombe :  le bébé est gravement malade. Alors qu’empire la condition de la petite – seule une greffe de moelle osseuse compatible pourrait la sauver –, Brian décide de revenir aux côtés d’Heather. Et c’est ensemble qu’ils vont réfléchir à ce qu’ils sont prêts à faire pour garantir l’avenir de leur petite fille…
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782258161764
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 368
Format : 140 x 225 mm

Ils en parlent

"C'est vraiment un témoignage fort, bourré d'espoir, et de courage...Un fantastique chemin vers le bonheur."
La Voix du Nord

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • LesMissChocolatinebouquinent Posté le 24 Janvier 2020
    Raconter son enfer, celui de sa fille, celui de sa famille et celui d’autre est un acte de bonté. Raconter en toute humilité les souffrances, les désillusions, le désespoir et l’abattement est un acte audacieux. L’apitoiement n’est point recherché, au contraire ce récit autobiographique déborde de générosité et d’ondes positives. Être confronté à l’inconnu, à la maladie, s’est entré dans un monde dangereux où le moindre mot est analysé, où le moindre acte est contemplé où la moindre parcelle de page vierge est source d’inquiétude. Le monde médical est un vaste empire que nous tous redoutons. Alors que faire quand à la naissance de son enfant, son premier, est annoncé l’improbable, la maladie et que ce petit bout de chou va devoir combattre pour vivre et que ses parents vont devoir accepter l’inacceptable et prendre les décisions qui leur incombent. Elle sentait la pomme et le pain chaud est une ode à l’amour indéfectible, à l’amour puissant et porteur. Un récit tendre et objectif sur le combat et la maladie. Un récit émouvant où ce petit bout de chou comprend l’imprononçable. Un récit où les mots de cette petite fille touchent. Un récit où les doutes et les silences... Raconter son enfer, celui de sa fille, celui de sa famille et celui d’autre est un acte de bonté. Raconter en toute humilité les souffrances, les désillusions, le désespoir et l’abattement est un acte audacieux. L’apitoiement n’est point recherché, au contraire ce récit autobiographique déborde de générosité et d’ondes positives. Être confronté à l’inconnu, à la maladie, s’est entré dans un monde dangereux où le moindre mot est analysé, où le moindre acte est contemplé où la moindre parcelle de page vierge est source d’inquiétude. Le monde médical est un vaste empire que nous tous redoutons. Alors que faire quand à la naissance de son enfant, son premier, est annoncé l’improbable, la maladie et que ce petit bout de chou va devoir combattre pour vivre et que ses parents vont devoir accepter l’inacceptable et prendre les décisions qui leur incombent. Elle sentait la pomme et le pain chaud est une ode à l’amour indéfectible, à l’amour puissant et porteur. Un récit tendre et objectif sur le combat et la maladie. Un récit émouvant où ce petit bout de chou comprend l’imprononçable. Un récit où les mots de cette petite fille touchent. Un récit où les doutes et les silences veulent tout dire, où les regards sont emprunts d’un détonnant mélange, la tristesse et la combativité. Un récit où les petits moments de bonheur côtoient la souffrance. Un récit humain. Un récit prenant. Un récit douloureux. Un récit révélateur : un système de santé américain qui favorise la prise en charge que d’une certaine population, mais au delà de ce constat, l’élan de générosité de milliers d’inconnus qui grâce à leur don, quel qui soit, sauvent des enfants qui ne demandent qu’à vivre, courir et rire. Heather Harpham m’a touchée en plein cœur. Sa plume simple et sa manière de narrer cette épopée m’a conquise. Elle transmet la juste vérité, celle de parents prêts à tout, celle d’une enfance tragique, celle d’un quotidien scruté à la loupe, celle de l’attente, celle du doute et du désespoir. Un récit où tout est bienveillance, où la générosité contre balance l’horreur, où l’amour transcende. A lire absolument !
    Lire la suite
    En lire moins
  • MilleetunepagesLM Posté le 13 Septembre 2019
    Le commentaire de Lynda : COUP DE COEUR! Cette lecture n'est pas un simple coup de cœur, c'est un ÉNORME coup de cœur. 368 pages qui ont filé à la vitesse de l'éclair, qui ont passé beaucoup trop vite, parce que j'aurais continué encore et encore. Heather, une jeune femme, parcoure le monde, elle rencontre Brian, écrivain américain, et c'est le coup de foudre, mais qui sera loin de ressembler à un conte de fées, quand Heather apprendra à Brian qu'elle est enceinte. Il ne veut tout simplement pas être père. Heather décide de revenir chez elle, et de poursuivre sa grossesse. Grossesse, d'ailleurs qui se passe assez bien. Une petite Gracie viendra au monde, entourée de sa maman, de sa grand-maman et de quelques amies. Tout de suite c'est l'amour fou, qu'Heather ressent pour sa petite puce, un bonheur qui ne se mesure pas, jusqu'à ce que la nouvelle tombe, Gracie est gravement malade, ils ne savent pas vraiment ce qu'elle a, c'est à propos de son sang, les cellules rouges ne se regénère pas. C'est le début d'une longue route pour Gracie et pour Heather. Entre-temps, Brian, qui prend des nouvelles, apprend la naissance de sa fille, mais en même temps les problèmes... Le commentaire de Lynda : COUP DE COEUR! Cette lecture n'est pas un simple coup de cœur, c'est un ÉNORME coup de cœur. 368 pages qui ont filé à la vitesse de l'éclair, qui ont passé beaucoup trop vite, parce que j'aurais continué encore et encore. Heather, une jeune femme, parcoure le monde, elle rencontre Brian, écrivain américain, et c'est le coup de foudre, mais qui sera loin de ressembler à un conte de fées, quand Heather apprendra à Brian qu'elle est enceinte. Il ne veut tout simplement pas être père. Heather décide de revenir chez elle, et de poursuivre sa grossesse. Grossesse, d'ailleurs qui se passe assez bien. Une petite Gracie viendra au monde, entourée de sa maman, de sa grand-maman et de quelques amies. Tout de suite c'est l'amour fou, qu'Heather ressent pour sa petite puce, un bonheur qui ne se mesure pas, jusqu'à ce que la nouvelle tombe, Gracie est gravement malade, ils ne savent pas vraiment ce qu'elle a, c'est à propos de son sang, les cellules rouges ne se regénère pas. C'est le début d'une longue route pour Gracie et pour Heather. Entre-temps, Brian, qui prend des nouvelles, apprend la naissance de sa fille, mais en même temps les problèmes médicaux du bébé. C'est surtout le cheminement médical de Gracie que nous allons suivre, avec l'histoire entre Heather et Brian, celui-ci ayant décidé de revenir auprès d'Heather pour connaître sa fille et la seconder sur cette route assez sinueuse. Cette toute petite fille passera beaucoup de temps dans les hôpitaux, ayant besoin de transfusions sanguines, pour poursuivre sa jeune vie, la seule façon de la tenir en vie. Mais Gracie grandie, et les transfusions risquent d'attaquer ses organes vitaux, donc il faut penser à la greffe de la moelle pour espérer guérir la jeune Gracie et lui donner une certaine espérance de vie, même si celle-ci ne se fera pas sans risque. À travers cette histoire, il y a des petites touches d'humour, qui font du bien et viennent alléger la gravité de la maladie de Gracie, et puis l'arrivée de bébé Gabriel également qui viendra peut-être changer la donne dans cette histoire. Le courage phénoménal de cette petite fille, l'espoir et le désespoir des parents, alternent, il y a des bons jours et il y a des mauvais jours. Un roman qui vous prendra au cœur, qui vous fera pleurer, sourire, rire, il vous fera passer par toute une gamme d'émotions, un roman que, comme moi, vous n'oublierez pas de sitôt. Et avant tout un gros message d'espoir, comme quoi il ne faut jamais baisser les bras ! Premier roman pour cette auteure, et je peux vous dire qu'elle est à surveiller, pas de temps mort, une écriture qui nous fait vivre les émotions de façon très intense. Une lueur d'espoir qui est maintenue tout au long de l'histoire, rappelez-vous ce nom : Heather Harpham. Je vous recommande cet énorme coup de cœur, je vous suggère de faire la connaissance de Gracie, de sa maman Heather, de son papa Brian et de son petit frère Gabriel, vous ne pourrez plus les oublier, j'en suis certaine !
    Lire la suite
    En lire moins
  • Joe391211 Posté le 9 Août 2019
    Voici un livre qui m'a beaucoup touchée. Tout d'abord, j'ai adoré les personnages auxquels je me suis beaucoup attachée. Que ce soit les parents, les enfants ou encore leur entourage, toutes les personnes de cette histoire sont adorables. L'amour et l'amitié qu'il y a entre eux sont si beaux à voir et vont leur permettre de surmonter cette terrible épreuve. C'est quelque chose d'essentiel dans des moments aussi durs et ici l'entraide est bien présente. J'ai Ensuite, j'ai aimé l'histoire qui m'a serré le cœur à plusieurs reprises. Comment ne pas être chamboulée par ce qui arrive à cette famille. Il est difficile de savoir comment on pourrait réagir dans pareille situation. Il faut énormément de courage pour faire face à cela. On va suivre toutes les étapes que la famille va traverser afin de sauver Gracie. Tout y est raconté avec beaucoup de douceur et d'honnêteté. On sent que l'auteure a voulu nous transmettre son vécu. Elle explique les choses et donne son ressenti avec franchise. On apprend à la connaître elle ainsi que sa famille et on découvre comment ils vont gérer les hauts et les bas. C'est une histoire dont émane un grand espoir. Enfin, j'ai adoré la... Voici un livre qui m'a beaucoup touchée. Tout d'abord, j'ai adoré les personnages auxquels je me suis beaucoup attachée. Que ce soit les parents, les enfants ou encore leur entourage, toutes les personnes de cette histoire sont adorables. L'amour et l'amitié qu'il y a entre eux sont si beaux à voir et vont leur permettre de surmonter cette terrible épreuve. C'est quelque chose d'essentiel dans des moments aussi durs et ici l'entraide est bien présente. J'ai Ensuite, j'ai aimé l'histoire qui m'a serré le cœur à plusieurs reprises. Comment ne pas être chamboulée par ce qui arrive à cette famille. Il est difficile de savoir comment on pourrait réagir dans pareille situation. Il faut énormément de courage pour faire face à cela. On va suivre toutes les étapes que la famille va traverser afin de sauver Gracie. Tout y est raconté avec beaucoup de douceur et d'honnêteté. On sent que l'auteure a voulu nous transmettre son vécu. Elle explique les choses et donne son ressenti avec franchise. On apprend à la connaître elle ainsi que sa famille et on découvre comment ils vont gérer les hauts et les bas. C'est une histoire dont émane un grand espoir. Enfin, j'ai adoré la plume de l'auteur car comme dit plus haut, c'est plein de douceur et d'honnêteté. Cela se lit très facilement car l'écriture est fluide et agréable. Je remercie Babelio et les éditions Presses de la Cité pour cette lecture très touchante.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Ladybooksss Posté le 8 Août 2019
    Dès les premières pages nous faisons la connaissance d’Heather, la trentaine, qui vient d’accoucher d’une petite fille. Alors que ce moment devrait être synonyme de bonheur, Heather, elle, est seule, le père n’ayant jamais voulu d’enfant et n’ayant donc pas voulu partager cette grossesse. Encore à l’hôpital, Heather dresse le bilan de ces derniers mois. De la rencontre avec son ex, Brian, la quarantaine, -écrivain à ses heures perdues et professeur à l’université, en passant par les premiers mois passés ensemble jusqu’à l’annonce très rapide de sa grossesse, la jeune maman remonte le fil du temps et nous raconte cette dernière relation. Malgré la situation de la jeune femme, le ton est plutôt léger, très second degré même. La jeune mère célibataire souffre de cette séparation mais rayonne avec sa petite fille. La tonalité va vite évoluer lorsque les médecins vont détecter une maladie du sang à Gracie. Ses globules rouges se détruisant, le système immunitaire du bébé ne fonctionne pas. Gracie va donc être à nouveau hospitalisée. Contre toute attente, Brian prend des nouvelles de sa fille et s’inquiète pour elle. Il décide même d’assumer son rôle de père et d’effectuer des allers retours entre New-York, où il vit,... Dès les premières pages nous faisons la connaissance d’Heather, la trentaine, qui vient d’accoucher d’une petite fille. Alors que ce moment devrait être synonyme de bonheur, Heather, elle, est seule, le père n’ayant jamais voulu d’enfant et n’ayant donc pas voulu partager cette grossesse. Encore à l’hôpital, Heather dresse le bilan de ces derniers mois. De la rencontre avec son ex, Brian, la quarantaine, -écrivain à ses heures perdues et professeur à l’université, en passant par les premiers mois passés ensemble jusqu’à l’annonce très rapide de sa grossesse, la jeune maman remonte le fil du temps et nous raconte cette dernière relation. Malgré la situation de la jeune femme, le ton est plutôt léger, très second degré même. La jeune mère célibataire souffre de cette séparation mais rayonne avec sa petite fille. La tonalité va vite évoluer lorsque les médecins vont détecter une maladie du sang à Gracie. Ses globules rouges se détruisant, le système immunitaire du bébé ne fonctionne pas. Gracie va donc être à nouveau hospitalisée. Contre toute attente, Brian prend des nouvelles de sa fille et s’inquiète pour elle. Il décide même d’assumer son rôle de père et d’effectuer des allers retours entre New-York, où il vit, et la Californie, où s’est installée Heather après leur rupture. Tout pourrait donc aller pour le mieux si l’état de Gracie ne se détériorait pas au fil des jours… La tension narrative monte crescendo. Au fil des pages, au fil de l’aggravation de l’état de santé de Gracie, notre souffle est suspendu, notre respiration se bloque. J’ai vécu ces moments en même temps que Heather et Bryan. J’ai partagé leur peine, l’attente, l’espoir. J’ai été très admirative de cette petite fille qui est un modèle de courage. D’autant plus lorsque l’on sait que ce roman narre la vraie histoire de l’auteure et de sa fille. Heather raconte d’ailleurs cette histoire sans rien omettre de ses peurs et de ses questionnements. Elle dévoile leur quotidien complètement bouleversé par la maladie de leur petite fille. J’ai beaucoup aimé cette transparence. Rien n’est éludé: la possibilité d’avoir un deuxième enfant pour sauver Gracie, la greffe, la maladie et tous ses effets secondaires, la vie, la mort. Comment ne pas être bouleversé(e) par cette histoire? Je conseille? Ce roman a été une belle claque. Très touchant, très émouvant mais absolument pas larmoyant. Gracie est un soleil qui illumine le récit et remet les idées au clair. Face à la force de cet enfant, on ne peut qu’être admiratif de ce parcours. Une fois commencé, vous serez suspendu à l’histoire de cette petite fille, une héroïne dont le qualificatif prend ici toute sa signification.
    Lire la suite
    En lire moins
  • MesCarnetsLitteraires Posté le 4 Juillet 2019
    Il s'agit d'un livre témoignage d'une maman confrontée à la maladie de sa fille. Aux vues du sujet assez fort et sensible, je m'attendais à une histoire assez larmoyante ! Mais contre toute attente, je n'ai pas eu besoin de sortir les mouchoirs ! Au départ, je pensais que c'était assez négatif, que c'était parce-que je ne me sentais pas totalement touchée ou émue par cette histoire et par les personnages. Mais j'ai compris par la suite que l'auteure avait pris le parti d'écrire son récit d'une façon non plaintive, avec beaucoup de pudeur et de retenue, même si les émotions sont belles et bien présentes. Cela donne une autre dimension à son récit, qui, au final, est beaucoup plus profond et plus "positif". Je suis ressortie de ma lecture émue mais emplie d'espoir et d'optimisme, prête à savourer deux fois plus les petits bonheurs de la vie 😉
Toute l'actualité des éditions Presses de la Cité
Des comédies hilarantes aux polars les plus noirs, découvrez chaque mois nos coups de cœur et de nouvelles idées de lecture.