En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Emma dans la nuit

        Sonatine
        EAN : 9782355845253
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 312
        Format : 140 x 220 mm
        Emma dans la nuit

        Karine LALECHÈRE (Traducteur)
        Date de parution : 15/02/2018
        Deux sœurs disparaissent. Trois ans plus tard, une seule revient. Dit-elle toute la vérité ?
        Emma, 17 ans, et Cass, 15 ans, sont les sœurs Tanner, devenues tragiquement célèbres depuis leur inexplicable disparition. Après trois ans d’absence, Cass frappe à la porte de chez ses parents. Elle est seule. Elle raconte comment sa sœur et elle ont été victimes d’un enlèvement puis retenues captives sur... Emma, 17 ans, et Cass, 15 ans, sont les sœurs Tanner, devenues tragiquement célèbres depuis leur inexplicable disparition. Après trois ans d’absence, Cass frappe à la porte de chez ses parents. Elle est seule. Elle raconte comment sa sœur et elle ont été victimes d’un enlèvement puis retenues captives sur une mystérieuse île. Emma y serait toujours. Mais la psychiatre qui suit cette affaire, le Dr Abigail Winter, doute de sa version des faits et s’intéresse de plus près aux Tanner. Elle finit par découvrir, sous le vernis des apparences, une famille dysfonctionnelle régentée par une mère narcissique. Que s’est-il réellement passé trois ans auparavant ? Cass dit-elle toute la vérité ?
         
        Passée maître dans l’art de tisser sa toile psychologique, l’auteur de Tout n’est pas perdu réussit une fois encore à nous emporter avec ce récit sombre et fort. Chaque personnage livre peu à peu sa personnalité, fascinante, trouble et complexe, et les liens familiaux deviennent bientôt comme un bâton de dynamite dont on aurait allumé la mèche.
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782355845253
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 312
        Format : 140 x 220 mm
        Sonatine
        21.00 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • LesMissChocolatinebouquinent Posté le 22 Mai 2018
          Une nouvelle idée lecture que je dois, une nouvelle fois, au groupe #PicaboRiverBookClub. Et c’est une super idée lecture ! Un policier avec un soupçon de thriller psychologique. Un mélange qui est loin de laisser de marbre. Cass et Emma (respectivement 15 ans et 17 ans) ont disparu du jour au lendemain. Fuite ou enlèvement ? L’enquête n’aboutit à absolument rien. Deux sœurs sans histoires, sans problèmes. Deux sœurs qui ont tout pour elles : une famille recomposée aimante et bien sous tout rapport. Cette disparition a profondément marquée la population et bien plus encore leur père. La psychologue, Dr Abigail Winter, qui était en charge de dresser les portraits psychologiques de ces deux sœurs, n’a jamais su faire attendre sa voix à sa hiérarchie sur ses soupçons. Des soupçons qui seront validés trois ans après, à la réapparition de Cassandra Trois longues années. Trois longues années à préparer sa fuite. Trois longues années à réécrire son histoire. Trois longues années silencieuses. Cass a eu trois longues années. Sa réapparition bouleverse et inquiète. Où est donc Emma ? Alors Cass va raconter, sa détention, ses faiblesses, sa sœur. Elle va parler de sa sœur, celle qu’elle adule, adore et aime... Une nouvelle idée lecture que je dois, une nouvelle fois, au groupe #PicaboRiverBookClub. Et c’est une super idée lecture ! Un policier avec un soupçon de thriller psychologique. Un mélange qui est loin de laisser de marbre. Cass et Emma (respectivement 15 ans et 17 ans) ont disparu du jour au lendemain. Fuite ou enlèvement ? L’enquête n’aboutit à absolument rien. Deux sœurs sans histoires, sans problèmes. Deux sœurs qui ont tout pour elles : une famille recomposée aimante et bien sous tout rapport. Cette disparition a profondément marquée la population et bien plus encore leur père. La psychologue, Dr Abigail Winter, qui était en charge de dresser les portraits psychologiques de ces deux sœurs, n’a jamais su faire attendre sa voix à sa hiérarchie sur ses soupçons. Des soupçons qui seront validés trois ans après, à la réapparition de Cassandra Trois longues années. Trois longues années à préparer sa fuite. Trois longues années à réécrire son histoire. Trois longues années silencieuses. Cass a eu trois longues années. Sa réapparition bouleverse et inquiète. Où est donc Emma ? Alors Cass va raconter, sa détention, ses faiblesses, sa sœur. Elle va parler de sa sœur, celle qu’elle adule, adore et aime passionément. On découvre Emma à travers des mots fort d’une jeune fille traumatisée et apeurée. D’une jeune fille détruite qui de ses yeux innocents, a vu cette souffrance destructrice happée Emma. Elle a tout vu. Elle a tout ressenti. Ils doivent absolument retrouver sa sœur. Ils doivent la sauver. Ils, c’est le FBI en charge de l’enquête mais plus précisément c’est elle, Abigail Winter, dans laquelle Cass met toute sa confiance et son énergie pour en l’a retrouvée. Les mots de Cass vont la toucher et la mener sur les chemines arpentés trois ans plus tôt. Son intuition se révèle juste et aider de son ami, l’agent en charge de l’enquête, ils partent sur des sentiers sinueux à la quête d’une vérité qui prend rapidement une tournure insoupçonnée. Les éléments, les petits détails, le comportement de Cass, les réactions de son entourage, tout est passé au peigne fin. La vérité aura t-elle son dernier mot ? Wendy Walker te plonge dans les méandres d’une famille dont l’apparence est souvent trompeuse. Une immersion terrible dans un quotidien où la survie, la manipulation et la jalousie cohabitent inlassablement. Une famille mortifiée par des faux semblants. J’ai été de suite désarçonnée par la puissance qu’émane de Cass. Les mots qu’elle utilise sont méticuleusement choisis. L’auteur te projette littéralement dans le chaos de ses pensées. Tu suis, pas à pas, l’évolution de ses idées, de ses peurs, de ses doutes et tu sens que quelque chose cloche sans savoir quoi. Et puis parallèlement tu suis le processus d’enquête et notamment les réflexions de Abigail Winter qui lentement va dénouer les fils pour mettre le doigt sur le point essentiel. Wendy Walker aborde un sujet très délicat : le trouble de la personnalité narcissique au sein de la famille. Loin d’être dérangeant, ce thème implique la souffrance, l’humiliation et la destruction de l’estime de soi. De plus, ces deux jeunes filles rentrent dans la partition et j’ai vite ressenti cette angoisse qui te paralyse le corps. C’est un véritable huit clos où l’atmosphère pesante t’opprime au fils des chapitres. J’ai eu cette impression que les murs se refermaient sur moi, sans trouver une véritable issue. C’est douloureux, étouffant, mais voilà tu t’accroches pour connaître cette vérité et lorsqu’elle éclate j’ai ressenti toute la colère silencieuse qui s’est accumulée tout au long de ces 300 et quelques pages. J’ai été abasourdie par ce final que finalement tu ne vois pas venir. Pas le moindre soupçon. C’est un des meilleurs thriller que j’ai pu lire jusqu’à présent. Tous ces détails, cette configuration à deux voix (Cass et Abigail) donnent une dimension éprouvante au contexte du roman. Il y a ce quelque chose qui te sidère complétement et fait retenir ton souffle. T’es là, les bras branlants, tu subis et tu te demandes quel va être le fin mot de toute cette histoire. Un roman très prenant et poignant ! Un drame familiale totalement déconcertant !
          Lire la suite
          En lire moins
        • Killing79 Posté le 9 Mai 2018
          Si comme moi, vous avez aimé « Tout n’est pas perdu », le premier roman de Wendy Walker, vous ne serez pas désorientés. En effet, pour ce nouvel opus, elle reste dans le même genre de littérature, le thriller psychologique. Elle a gardé la même recette dans laquelle elle utilise la complexité du cerveau et de la mémoire pour mieux nous manipuler. Le récit est structuré en deux points de vue. A la première personne, on entre dans la tête de Cass, qui nous relate sa version de sa disparition. On suit aussi en parallèle les investigations de la psychiatre de la police qui cherche à retracer ce qu’il s’est vraiment passé. Au fil des pages, on comprend que la famille Tanner cache des faits et ne dit pas tout. Notre suspicion passe alors de personnage en personnage. Les livres de Wendy Walker ont une particularité bien à eux. Tout au long des histoires, on sent que quelque chose cloche et qu’on est manipulé. On ne sait juste pas par qui et comment. L’autrice réécrit plusieurs fois les évènements passés grâce aux différents témoignages (ce qui donne des passages parfois un peu longs et redondants) et elle y distille des nouveaux éléments... Si comme moi, vous avez aimé « Tout n’est pas perdu », le premier roman de Wendy Walker, vous ne serez pas désorientés. En effet, pour ce nouvel opus, elle reste dans le même genre de littérature, le thriller psychologique. Elle a gardé la même recette dans laquelle elle utilise la complexité du cerveau et de la mémoire pour mieux nous manipuler. Le récit est structuré en deux points de vue. A la première personne, on entre dans la tête de Cass, qui nous relate sa version de sa disparition. On suit aussi en parallèle les investigations de la psychiatre de la police qui cherche à retracer ce qu’il s’est vraiment passé. Au fil des pages, on comprend que la famille Tanner cache des faits et ne dit pas tout. Notre suspicion passe alors de personnage en personnage. Les livres de Wendy Walker ont une particularité bien à eux. Tout au long des histoires, on sent que quelque chose cloche et qu’on est manipulé. On ne sait juste pas par qui et comment. L’autrice réécrit plusieurs fois les évènements passés grâce aux différents témoignages (ce qui donne des passages parfois un peu longs et redondants) et elle y distille des nouveaux éléments qui font avancer l’énigme. Progressivement, la vérité se précise mais on a du mal à mettre la main dessus. On reste alors sur le qui-vive, à l’affût du moindre indice qui pourrait nous donner les clés du mystère. Pour ce deuxième essai, Wendy Walker a réussi à confirmer. Même si « Emma dans la nuit » est un cran au-dessous de son prédécesseur (moins original et plus tiré par les cheveux), il ravira les adeptes de ce genre. Si vous voulez vous faire balader, consciemment, jetez-vous sur cette histoire de famille qui vous embrouillera l’esprit et vous tiendra en haleine jusqu’à la fin.
          Lire la suite
          En lire moins
        • audreyhamelin61 Posté le 30 Avril 2018
          un bon thriller haletant comme je les aime. N'hésitez pas à lire elle dans la nuit.
        • iris29 Posté le 26 Avril 2018
          Lorsque les sœurs Tanner (Emma 17 ans et Cass 15 ans ) disparaissent , c'est Abigail Winter , psychiatre qui suit l'affaire avec le FBI. Aucune piste en vue: frustration... Lorsque Cass , seule, réapparait sur le perron familial , 3 ans après, c'est encore à Abigail qu' on fait appel, pour démêler les fils inextricables de cette famille atypique. Par des allers-retours incessants entre avant et après la disparition, l'auteur nous entraine dans une histoire envoutante, où les personnalités sont complexes , les liens familiaux bouleversés. Perversion narcissique, parent absent et couard, beau-père, recomposition familiale , demi frère par alliance , sœurs , mensonges , manipulation : mettez tout ça dans un shaker .... Tout ce que veut Cass , c'est que le FBI retrouve sa sœur. C'est un roman très agréable à lire . Et si on devine à peu prés, ce qui concerne Emma , je dirais que le plaisir n'en est pas amoindri, ce qui envoute, c'est le fonctionnement de cette famille, et la façon dont l'auteur distille lentement ses informations. En ce qui concerne le dénouement final, j'aurais aimé qu'il soit plus écrémé , qu'on s'arrête à la révélation finale... Lorsque les sœurs Tanner (Emma 17 ans et Cass 15 ans ) disparaissent , c'est Abigail Winter , psychiatre qui suit l'affaire avec le FBI. Aucune piste en vue: frustration... Lorsque Cass , seule, réapparait sur le perron familial , 3 ans après, c'est encore à Abigail qu' on fait appel, pour démêler les fils inextricables de cette famille atypique. Par des allers-retours incessants entre avant et après la disparition, l'auteur nous entraine dans une histoire envoutante, où les personnalités sont complexes , les liens familiaux bouleversés. Perversion narcissique, parent absent et couard, beau-père, recomposition familiale , demi frère par alliance , sœurs , mensonges , manipulation : mettez tout ça dans un shaker .... Tout ce que veut Cass , c'est que le FBI retrouve sa sœur. C'est un roman très agréable à lire . Et si on devine à peu prés, ce qui concerne Emma , je dirais que le plaisir n'en est pas amoindri, ce qui envoute, c'est le fonctionnement de cette famille, et la façon dont l'auteur distille lentement ses informations. En ce qui concerne le dénouement final, j'aurais aimé qu'il soit plus écrémé , qu'on s'arrête à la révélation finale et pas sur ce que vont devenir tous les protagonistes , mais je chipote... Un roman qui décompte les jours à partir de la réapparition de Cass, et porté par 2 voix , celle de Cass et celle de Abigail Winter , la psychiatre. Ayez confiance , venez vous allonger sur le divan, le "décorticage" va commencer...
          Lire la suite
          En lire moins
        • Elyalu Posté le 6 Avril 2018
          Ce thriller traite de la disparition de deux sœurs. Le retour d’une de ces jeunes filles qui est le départ du récit va relancer l'enquête. Qu'est-il vraiment advenu , qui les a kidnappées, pourquoi une seule est revenue, où est l'autre sœur ,...... ? Le mystère total qui entoure cette histoire tient en haleine en permanence.

        Ils en parlent

        À propos de Tout n'est pas perdu : « Roman coup de poing sur la manipulation psychologique et les mécanismes de la mémoire. »
        Le Monde
        Ne manquez aucune sortie de Sonatine Éditions
        Abonnez-vous à notre newsletter et recevez nos actualités les plus noires !
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com

        Lisez maintenant, tout de suite !