Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221218235
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 414
Format : 135 x 215 mm

Et ils meurent tous les deux à la fin

Constance de MASCUREAU (Traducteur)
Collection : Collection R
Date de parution : 24/05/2018
« Nous sommes au regret de vous informer que vous allez être frappé par une mort prématurée dans les prochaines vingt-quatre heures. Toute l’équipe de Death-Cast est sincèrement désolée de vous perdre. Vivez pleinement cette journée, ok ? »

Le 5 septembre, un peu après minuit, Mateo et Rufus reçoivent chacun le funeste appel. Ils ne se connaissent pas, mais cherchent tous deux à se faire un nouvel ami en ce jour fi nal. Heureusement, il existe aussi une appli pour ça, Le Dernier Ami. Grâce à elle, Rufus...

Le 5 septembre, un peu après minuit, Mateo et Rufus reçoivent chacun le funeste appel. Ils ne se connaissent pas, mais cherchent tous deux à se faire un nouvel ami en ce jour fi nal. Heureusement, il existe aussi une appli pour ça, Le Dernier Ami. Grâce à elle, Rufus et Mateo vont se rencontrer pour une ultime grande aventure : vivre toute une vie en une seule journée.

« Sublime et envoûtant ! » Lauren OLIVER, auteure de Before I Fall

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221218235
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 414
Format : 135 x 215 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Finn_Thilliamon Posté le 25 Mai 2020
    Prenant. Parce que chaque détail prend de l'importance quand ce dernier est capable de tuer les héros. Parce que l'auteur nous guide subtilement vers une fin logique, héroïque même, qu'on attend, sûr de nos déductions. Une chose est sûr : ils meurent tous les deux à la fin. Il n'y a pas d'espoir pour ça, mais il existe un espoir pour leur bonheur final. Puis on découvre un détail chez l'un par les yeux de l'autre et un détail chez l'autre par les yeux de l'un et on espère plus qu'une amitié. On apprend à les écouter, à les aimer. Et on découvre des personnages qui leurs sont lié d'une façon ou d'une autre. L'écriture est simple, un vrai style est associé à chacun des narrateurs. La première personne adolescente permet une lecture active rapide et donne du dynamisme, tout comme l'alternance de sujet. Une histoire en moins de 24h qui va questionner le lecteur sur ses possibles dernières heures. Parce qu'il n'y a pas de cours pour préparer ses proches à sa mort, bien qu'elle soit inévitable.
  • ChristalDarck Posté le 24 Mai 2020
    Un roman qui se laisse lire avec plaisir. Même si – je ne sais pas si ça vient de l'auteur ou de la traduction – il y a des maladresses d'écritures, une plume qui semble parfois légèrement immature et débutante à mon goût (à en croire la bio d'Adam Silvera, il n'en est pas à son premier coup... alors mettons ça sur le compte de la trad). À coté de ça, on a deux personnages socialement très différents : l'un porte une rage de vivre tandis que l'autre une liste monstrueuse de peurs ; des personnages très attachants. Tous les deux plus ou moins orphelins – l'un complètement et l'autre presque – avec des personnalités distinctes, ils se poussent l'un l'autre pour profiter à fond de leur Jour Final. Le livre nous embarque d'abord timidement pour nous emporter vers une fin qui fait sourire dans la partie finale... jusqu'à la mort, où on est quand même pas super bien dans notre tête ! Évidemment, une fin prévisible (au cas où vous n'auriez pas lu le titre)... mais est-elle si prévisible ? Perso, j'aurai pas dit non à un petit point d'interrogation, parce que le doute s'installe je trouve. Et en soit, pas ''si'' évidente comme... Un roman qui se laisse lire avec plaisir. Même si – je ne sais pas si ça vient de l'auteur ou de la traduction – il y a des maladresses d'écritures, une plume qui semble parfois légèrement immature et débutante à mon goût (à en croire la bio d'Adam Silvera, il n'en est pas à son premier coup... alors mettons ça sur le compte de la trad). À coté de ça, on a deux personnages socialement très différents : l'un porte une rage de vivre tandis que l'autre une liste monstrueuse de peurs ; des personnages très attachants. Tous les deux plus ou moins orphelins – l'un complètement et l'autre presque – avec des personnalités distinctes, ils se poussent l'un l'autre pour profiter à fond de leur Jour Final. Le livre nous embarque d'abord timidement pour nous emporter vers une fin qui fait sourire dans la partie finale... jusqu'à la mort, où on est quand même pas super bien dans notre tête ! Évidemment, une fin prévisible (au cas où vous n'auriez pas lu le titre)... mais est-elle si prévisible ? Perso, j'aurai pas dit non à un petit point d'interrogation, parce que le doute s'installe je trouve. Et en soit, pas ''si'' évidente comme fin. Des frayeurs par-ci, des accidents par-là... en plus d'avoir droit à d'autres petites histoires en plus de celle de Rufus et Mateo ! Quelques Deckers, dont la fin est parfois surprenante, nous font psychoter et imaginer mille scénarios pour celle des deux protagonistes. Une belle histoire sur les dernières heures de deux adolescents à la vie difficile, qui se raccrochent l'un à l'autre pour faire de leur dernier jour sur Terre l'un des meilleurs de leur vie. Et rien que ça, c'est beau putain !
    Lire la suite
    En lire moins
  • mutinelle Posté le 26 Avril 2020
    Ce livre m’avait tapé dans l’œil lors de sa sortie, sans que je prenne le temps de le lire. Voilà qui est chose faite ! Mateo et Rufus ont appris qu’ils allaient mourir aujourd’hui. Tout les oppose et ils n’auraient jamais dû se rencontrer, mais leur Jour Final et une application va changer tout ça ! Je savais que ce livre allait me bouleverser et il a tenu ses promesses. Je pensais également que j’allais plus pleurer, mais le lire à côté de Monsieur a limité les dégâts. J’ai plus de mal à me laisser aller à mes larmes quand je suis entourée. Mais ce livre est très émouvant. L’auteur réussi le tour de force à nous émouvoir sans pour autant tomber dans le pathétique et le trop téléphoné. L’histoire est tout bonnement géniale ! Même si j’ai eu du mal avec cette idée de connaitre le jour de sa mort (et que la façon dont on arrive à nous l’annoncer reste un peu floue), l’idée qu’a eu Adam Silvera est vraiment bien. C’est vrai, que feriez-vous si vous connaissiez votre dernier jour ? Comment l’occuperiez-vous ? Qui voudriez-vous voir ? Si vous pouviez réinventer votre vie en une journée, qu’en feriez-vous ? Si... Ce livre m’avait tapé dans l’œil lors de sa sortie, sans que je prenne le temps de le lire. Voilà qui est chose faite ! Mateo et Rufus ont appris qu’ils allaient mourir aujourd’hui. Tout les oppose et ils n’auraient jamais dû se rencontrer, mais leur Jour Final et une application va changer tout ça ! Je savais que ce livre allait me bouleverser et il a tenu ses promesses. Je pensais également que j’allais plus pleurer, mais le lire à côté de Monsieur a limité les dégâts. J’ai plus de mal à me laisser aller à mes larmes quand je suis entourée. Mais ce livre est très émouvant. L’auteur réussi le tour de force à nous émouvoir sans pour autant tomber dans le pathétique et le trop téléphoné. L’histoire est tout bonnement géniale ! Même si j’ai eu du mal avec cette idée de connaitre le jour de sa mort (et que la façon dont on arrive à nous l’annoncer reste un peu floue), l’idée qu’a eu Adam Silvera est vraiment bien. C’est vrai, que feriez-vous si vous connaissiez votre dernier jour ? Comment l’occuperiez-vous ? Qui voudriez-vous voir ? Si vous pouviez réinventer votre vie en une journée, qu’en feriez-vous ? Si l’essentiel du roman est basé sur Mateo et Rufus et leurs proches, on croise aussi plein de personnages qui ont décidé de vivre leur dernière journée autrement, ou des qui vivront encore un moment mais qui vont influencer le Jour Final de Mateo et Rufus d’une manière ou d’une autre. Les vies, les destins s’entremêlent et quand une personne prend une décision, c’est la vie d’une autre qui est bouleversée. J’ai vraiment adoré suivre Mateo et Rufus dans leur dernière journée, et même si le titre est parlant, on garde espoir pour ces deux ados tout le moment de la lecture.
    Lire la suite
    En lire moins
  • OLDB Posté le 6 Avril 2020
    Commandé en VO en août 2018, il était grand temps de le sortir enfin de ma PAL en cette nouvelle année 2020. Je voulais un livre qui allait me toucher en plein cœur, je voulais un livre qui allait me détruire émotionnellement, je voulais un livre qui puisse me faire pleurer. Et bien cela n'aura pas été celui-là. On fait la connaissance de Rufus et Mateo, deux jeunes hommes qui ont reçu l'appel du Death-Cast, appel qui leur fait comprendre qu'ils vont mourir dans les 24 prochaines heures. Ils ne se connaissent pas, et font connaissance sur l'application Last Friend, qui permet de communiquer avec d'autre Deckers, personnes qui vont aussi mourir dans les 24 prochaines heures, ou bien avec d'autres gens qui veulent seulement réconforter un Decker. Ils vont donc se rencontrer, et vivre plusieurs choses ensemble pour cette dernière journée. Parlons premièrement des personnages. Je ne me suis pas attachée à eux, ils étaient sympathiques mais c'est tout. Et encore, je n'ai même pas spécialement aimé Mateo. Je trouve que les personnages, tous autant qu'ils sont, ne sont abordés qu'en surface, et on ne connaît finalement pas grand chose d'eux. Au niveau de la narration, on passe de Mateo à... Commandé en VO en août 2018, il était grand temps de le sortir enfin de ma PAL en cette nouvelle année 2020. Je voulais un livre qui allait me toucher en plein cœur, je voulais un livre qui allait me détruire émotionnellement, je voulais un livre qui puisse me faire pleurer. Et bien cela n'aura pas été celui-là. On fait la connaissance de Rufus et Mateo, deux jeunes hommes qui ont reçu l'appel du Death-Cast, appel qui leur fait comprendre qu'ils vont mourir dans les 24 prochaines heures. Ils ne se connaissent pas, et font connaissance sur l'application Last Friend, qui permet de communiquer avec d'autre Deckers, personnes qui vont aussi mourir dans les 24 prochaines heures, ou bien avec d'autres gens qui veulent seulement réconforter un Decker. Ils vont donc se rencontrer, et vivre plusieurs choses ensemble pour cette dernière journée. Parlons premièrement des personnages. Je ne me suis pas attachée à eux, ils étaient sympathiques mais c'est tout. Et encore, je n'ai même pas spécialement aimé Mateo. Je trouve que les personnages, tous autant qu'ils sont, ne sont abordés qu'en surface, et on ne connaît finalement pas grand chose d'eux. Au niveau de la narration, on passe de Mateo à Rufus, en passant par d'autres personnages, un peu comme dans The Sun is Also a Star, et j'ai trouvé ça plutôt pas mal que l'auteur ait pensé à ajouter de nouveaux personnages, sortes de figurants, histoire de montrer que finalement, il n'y a pas que nos deux héros qui sont dans cette situation pendant cette journée. Mais finalement, durant de cette journée, il ne se passe pas grand chose. Bien sûr, ils font connaissance, ils vont fortement se rapprocher, et j'ai beaucoup aimé cette partie dans le sens où ils savent qu'il ne leur reste que quelques heures, ils ne savent même pas combien, alors pourquoi se priver de ce que l'on veut ? Mais en même temps, cette journée a été fade à mes yeux, je me suis d'ailleurs endormi plusieurs fois en lisant le livre, je m'ennuyais... Mais bien sûr, je sais que ce n'est pas un livre d'action, c'est un livre qui est censé nous faire réfléchir sur ce que nous-mêmes ferions si nous étions mis au courant qu'il nous restait qu'une seule journée à vivre, et bien sûr, ça m'a fait cogiter, ça m'a perturbé même, mais à part ça, l'ennui a malheureusement pris le dessus. J'ai passé un bon moment, certes, mais je l'ai trouvé trop long. Mais j'ai beaucoup aimé le principe, et j'ai pas mal pensé à La Faucheuse de Neal Shusterman pendant ma lecture, même si ce n'est pas la même histoire. J'aurais toutefois aimé ressentir quelque chose, mais au final, j'avais presque hâte que leur journée se termine...
    Lire la suite
    En lire moins
  • Justinator Posté le 4 Avril 2020
    Je pensais être plus touchée et émue que cela. Le début est long et bizarrement, ça s'accélère bien plus en fin de roman (peut être même trop ?). Néanmoins, malgré le fait qu'on SACHE ce qu'il va se passer à la fin, on veut savoir comment va se dérouler la journée pour Rufus et Mateo.
INSCRIVEZ-VOUS À LA #NEWSR !
Lire est votre passion ? Vous êtes fan de Young Adult ? Vous voulez découvrir les coulisses de la Collection R ? Alors N'hésitez plus ! Inscrivez-vous à notre #NewsR ! On vous réserve plein de surprises :-)

Lisez maintenant, tout de suite !

  • News
    Robert Laffont

    L'HoRoscope de l'été

    Ton avenir t'angoisse ? Tu ne sais pas encore ce que tu vas faire de tes vacances ? Est-ce que tu trouveras l'amour au camping des 3 crevettes ? Et la question la plus importante de toutes : quels livres vas-tu emporter en vacances ? 

    Pas de panique, la Team R a consulté les astres pour toi et te dit TOUT sur ton été littéR !

    Lire l'article
  • News
    Lisez

    "Et ils meurent tous les deux à la fin" : le roman d'Adam Silvera adapté par HBO

    Publié au printemps 2018 chez Robert Laffont, Et ils meurent tous les deux à la fin de l’écrivain américain Adam Silvera va devenir une série pour HBO. J.J. Abrams est à la production.

    Lire l'article