Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221218235
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 414
Format : 135 x 215 mm

Et ils meurent tous les deux à la fin

Constance de MASCUREAU (Traducteur)
Collection : Collection R
Date de parution : 24/05/2018
« Nous sommes au regret de vous informer que vous allez être frappé par une mort prématurée dans les prochaines vingt-quatre heures. Toute l’équipe de Death-Cast est sincèrement désolée de vous perdre. Vivez pleinement cette journée, ok ? »

Le 5 septembre, un peu après minuit, Mateo et Rufus reçoivent chacun le funeste appel. Ils ne se connaissent pas, mais cherchent tous deux à se faire un nouvel ami en ce jour fi nal. Heureusement, il existe aussi une appli pour ça, Le Dernier Ami. Grâce à elle, Rufus...

Le 5 septembre, un peu après minuit, Mateo et Rufus reçoivent chacun le funeste appel. Ils ne se connaissent pas, mais cherchent tous deux à se faire un nouvel ami en ce jour fi nal. Heureusement, il existe aussi une appli pour ça, Le Dernier Ami. Grâce à elle, Rufus et Mateo vont se rencontrer pour une ultime grande aventure : vivre toute une vie en une seule journée.

« Sublime et envoûtant ! » Lauren OLIVER, auteure de Before I Fall

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221218235
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 414
Format : 135 x 215 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Freedoz Posté le 10 Février 2020
    La mort. Depuis quelques années Death-Cast la prévoit. Chaque jour cette société appelle les personnes qui vont mourir avant le lendemain. Lorsque Matéo, un adolescent d’à peine 18 ans, reçoit l’alerte, il décide que cette journée sera le moment ultime pour apprendre à vivre et profiter de son dernier jour. Alors qu’au même instant, à l’autre bout de New-York, Rufus est en train de tabasser le nouveau mec de son ex. Matéo et Rufus n’avaient pas de raison de se rencontrer, mais, grâce à l’application « Dernier ami », ils vont profiter de chaque moment de leur dernière journée en ce monde. Une aventure où tous les instants comptent. Ce roman nous rappelle l’importance de la vie, que l’on peut mourir d’une seconde à l’autre, mais qu’il ne faut pas se priver de vivre pour ne rien risquer. Il faut simplement profiter de l’instant présent car c’est peut-être le dernier. Je n’aurais jamais pensé qu’un roman qui ne se déroulait qu’en une seule journée pouvait être aussi entraînant, aussi émouvant et aussi bien écrit. Quand on lit ce livre, on distingue facilement les deux voix des personnages qui sont très différentes, ils ont chacun leur propre façon de penser et leur manière de parler, ce... La mort. Depuis quelques années Death-Cast la prévoit. Chaque jour cette société appelle les personnes qui vont mourir avant le lendemain. Lorsque Matéo, un adolescent d’à peine 18 ans, reçoit l’alerte, il décide que cette journée sera le moment ultime pour apprendre à vivre et profiter de son dernier jour. Alors qu’au même instant, à l’autre bout de New-York, Rufus est en train de tabasser le nouveau mec de son ex. Matéo et Rufus n’avaient pas de raison de se rencontrer, mais, grâce à l’application « Dernier ami », ils vont profiter de chaque moment de leur dernière journée en ce monde. Une aventure où tous les instants comptent. Ce roman nous rappelle l’importance de la vie, que l’on peut mourir d’une seconde à l’autre, mais qu’il ne faut pas se priver de vivre pour ne rien risquer. Il faut simplement profiter de l’instant présent car c’est peut-être le dernier. Je n’aurais jamais pensé qu’un roman qui ne se déroulait qu’en une seule journée pouvait être aussi entraînant, aussi émouvant et aussi bien écrit. Quand on lit ce livre, on distingue facilement les deux voix des personnages qui sont très différentes, ils ont chacun leur propre façon de penser et leur manière de parler, ce qui rythme le roman. De plus, les personnages secondaires apportent un petit plus tout en ne nous perdant jamais. Et aucun n’est inutile. On pourrait croire qu’il n’y a aucun suspens car on connaît déjà la fin, pourtant, l’intérêt est de savoir comment ils vont mourir. Une perspective qui nous laisse happés par ce roman que j’ai dévoré.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Anis0206 Posté le 5 Février 2020
    Un énorme coup de coeur pour ce roman absolument magnifique. Une histoire poignante et bouleversante. Imaginez qu'on vous appelle pour vous annoncer votre mort dans les prochaines 24 heures. C'est ce qui arrive à Mateo et Rufus qui se chercheront un dernier ami pour vivre toute une vie en une seule journée.
  • lectures_yann Posté le 19 Janvier 2020
    Ce livre c'est le livre que j’espérais lire depuis longtemps, et puis je ne sais pas, pour faire durer l'attente je ne me le suis pas procurer tout de suite. Je ne suis pas déçu. Au contraire je suis bluffé ! A quel moment tu t'attaches aux personnages dès la première page ? Dans ce livre tout est subliment fait. L'écriture, l'histoire, les personnages... Tout. Ces deux personnages qui sont si différents nous offrent une histoire formidable. Jamais un livre ne m'a procuré de telles émotions. J'ai adoré ce que l'auteur fait. Il a mis dans son livre beaucoup de points de vue outre que celui de Rufus et de Maéo. Des points de vue avec des personnages qui ne sont pas vraiment importants dans l'histoire. Cela ne m'a pas gêné. Au contraire j'ai encore plus aimé. A lire !
  • Laulette Posté le 13 Janvier 2020
    Et ils meurent tous les deux à la fin est un roman que j'avais vu passer sur les réseaux sociaux et les blogs au moment de sa sortie. S'il est vrai que le résumé m'intriguait bien, je craignais de trouver l'histoire un peu glauque… Plusieurs mois plus tard, je suis tombée dessus à la médiathèque et j'ai décidé de me laisser tenter. Au final, j'ai passé un bon moment de lecture même si certains passages m'ont un peu ennuyée. Comme l'explique le résumé, nous plongeons dans la dernière journée de vie de deux adolescents, Mateo et Rufus. En effet, le service Death Cast les a appelés pour leur annoncer que leur vie allait s'arrêter dans les prochaines heures. Mais les deux garçons ne savent pas quand exactement leur mort va arriver et, surtout, comment. Se pose alors la question la plus importante pour eux : que faire le dernier jour de sa vie ? Cette question résonne dans l'esprit des personnages mais également dans celui du lecteur. A de nombreuses reprises, je me suis moi-même posée cette fameuse question. Tout au long du roman, je me suis mise à la place de Mateo et Rufus. Je trouve que les mots d'Adam Silvera... Et ils meurent tous les deux à la fin est un roman que j'avais vu passer sur les réseaux sociaux et les blogs au moment de sa sortie. S'il est vrai que le résumé m'intriguait bien, je craignais de trouver l'histoire un peu glauque… Plusieurs mois plus tard, je suis tombée dessus à la médiathèque et j'ai décidé de me laisser tenter. Au final, j'ai passé un bon moment de lecture même si certains passages m'ont un peu ennuyée. Comme l'explique le résumé, nous plongeons dans la dernière journée de vie de deux adolescents, Mateo et Rufus. En effet, le service Death Cast les a appelés pour leur annoncer que leur vie allait s'arrêter dans les prochaines heures. Mais les deux garçons ne savent pas quand exactement leur mort va arriver et, surtout, comment. Se pose alors la question la plus importante pour eux : que faire le dernier jour de sa vie ? Cette question résonne dans l'esprit des personnages mais également dans celui du lecteur. A de nombreuses reprises, je me suis moi-même posée cette fameuse question. Tout au long du roman, je me suis mise à la place de Mateo et Rufus. Je trouve que les mots d'Adam Silvera poussent beaucoup le lecteur à la réflexion et la projection. C'est un point que j'ai particulièrement aimé puisque m'imaginer à la place des personnages me permet de m'attacher facilement à eux. Par ailleurs, les histoires qui me poussent à réfléchir sur moi-même et mes envies profondes sont celles que j'oublie le moins. Mateo et Rufus sont complètement différents mais ils forment un duo de choc. Ils ne se connaissaient pas la veille mais ils ont choisi de vivre leur dernier jour côte à côte, suite à leur rencontre sur l'application Le Dernier Ami. Personnellement, je ne sais pas si je serais capable de vivre mes dernières heures en compagnie d'un inconnu… D'un côté, nous avons Mateo, un jeune garçon plutôt solitaire et geek. De l'autre, nous trouvons Rufus, un adolescent assez casse-cou et intrépide mais au grand cœur. J'ai beaucoup aimé les voir se découvrir et devenir amis au fil des heures, malgré leurs différences de caractères. On voit bien qu'ils essayent chacun de rendre chouette le dernier jour de l'autre et j'ai vraiment trouvé ça touchant. Tout le monde ne serait pas prêt à faire une activité qui ne l'intéresse pas pour ses dernières heures juste pour satisfaire son dernier ami ! En tout cas, ils ont réussi à évoluer en quelques heures et j'ai apprécié ce qu'ils sont devenus l'un au contact de l'autre. Certains personnages secondaires m'ont également intéressée, notamment Lidia. Je regrette qu'elle n'ait pas été plus présente dans le roman. Si les personnages m'ont plu, l'histoire était parfois un peu trop lente à mon goût. Après, c'est sûr que c'est compliqué d'écrire sur une seule et même journée pendant 400 pages, sans quelques lenteurs… Certains passages manquaient un peu d'action selon moi et j'avais l'impression que l'auteur remplissait un peu avec du vide. Heureusement, c'était seulement pour quelques moments précis ! Par ailleurs, le thème de la mort et l'urgence de vivre est joliment traité. Voir la journée avancer au fur et à mesure de la lecture ne m'a pas angoissée, comme cela aurait pu être le cas. D'autres sujets peu faciles à aborder dans les lectures adolescentes sont présents ici avec douceur. Je ne vais pas en dire plus de peur de spoiler ceux qui aimeraient lire le roman mais c'est vraiment une très belle histoire. Avec Et ils meurent tous les deux à la fin, Adam Silvera nous offre une intrigue surprenante, qui nous fait beaucoup réfléchir. Si le roman m'a paru long quelques fois, je ne regrette pas du tout de m'être laissée tenter et d'avoir vécu avec Mateo et Rufus leur dernier jour sur Terre.
    Lire la suite
    En lire moins
  • turtlesandbooks Posté le 5 Janvier 2020
    ALERTE AU COUP DE CŒUR Que dire sur ce livre ? Au début je pensais découvrir l'histoire de deux garçons dont on a annoncé la mort dans les prochaines 24 heures par SMS. Mais en fait, il s'agit de bien plus que cela. Il s'agit d'une véritable ode à la vie. Deux garçons qui, aux portes de la mort, réapprenne à vivre en quelques heures. Leur rencontre est le fruit du hasard et leur amitié naissante est magnifique. La plume de l'auteur est parfaite. J'ai marqué pas mal de pages avec mes post-it tellement les citations sont belles. Certaines m'ont vraiment marqué! Je ne peux que conseiller à tout le monde de lire ce livre, il m'a ouvert les yeux!
INSCRIVEZ-VOUS À LA #NEWSR !
Lire est votre passion ? Vous êtes fan de Young Adult ? Vous voulez découvrir les coulisses de la Collection R ? Alors N'hésitez plus ! Inscrivez-vous à notre #NewsR ! On vous réserve plein de surprises :-)

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Par Robert Laffont

    L'HoRoscope de l'été

    Ton avenir t'angoisse ? Tu ne sais pas encore ce que tu vas faire de tes vacances ? Est-ce que tu trouveras l'amour au camping des 3 crevettes ? Et la question la plus importante de toutes : quels livres vas-tu emporter en vacances ? 

    Pas de panique, la Team R a consulté les astres pour toi et te dit TOUT sur ton été littéR !

    Lire l'article
  • Par Lisez

    "Et ils meurent tous les deux à la fin" : le roman d'Adam Silvera adapté par HBO

    Publié au printemps 2018 chez Robert Laffont, Et ils meurent tous les deux à la fin de l’écrivain américain Adam Silvera va devenir une série pour HBO. J.J. Abrams est à la production.

    Lire l'article