En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation et réaliser des mesures d’audience.
OK
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Etta et Otto (et Russell et James)

        Les Escales
        EAN : 9782365690829
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 432
        Format : 140 x 225 mm
        Etta et Otto (et Russell et James)

        Carole HANNA (Traducteur)
        Collection : Domaine étranger
        Date de parution : 22/10/2015
        Un premier roman événement traduit dans le monde entier. Un western poétique et émouvant servi par une écriture limpide.
          Dans sa ferme du fin fond du Saskatchewan, Etta, quatre-vingt-trois ans, n’a jamais vu l’océan. Un matin, elle enfile ses bottes, emporte un fusil et du chocolat, et entame les trois mille deux cent trente-deux kilomètres qui la séparent de la mer.
          « J’essaierai de ne pas oublier de renter. »...
          Dans sa ferme du fin fond du Saskatchewan, Etta, quatre-vingt-trois ans, n’a jamais vu l’océan. Un matin, elle enfile ses bottes, emporte un fusil et du chocolat, et entame les trois mille deux cent trente-deux kilomètres qui la séparent de la mer.
          « J’essaierai de ne pas oublier de renter. » C’est le mot qu’elle laisse à Otto, son mari. Lui a déjà vu l’océan, il l’a même traversé des années plus tôt, pour prendre part à une guerre lointaine. Il comprend la décision de sa femme mais, maintenant qu’elle n’est plus là, il ne sait plus comment vivre.
          Russell, l’ami d’enfance d’Otto, a passé sa vie à aimer Etta de loin. Il ne peut se résoudre à la laisser seule et part à sa suite. Et qui sait, peut-être pourra-t-il chasser le caribou en chemin.
         
          Bercé par le rythme des vagues, Etta et Otto (et Russell et James) vogue du souvenir à l’oubli. Un roman lumineux sur la mémoire, l’amour et la poésie des mots.
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782365690829
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 432
        Format : 140 x 225 mm
        Les Escales
        21.90 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • ptitemarjo Posté le 11 Octobre 2017
          Un livre étonnant! Il m'a été prêté par une amie qui l'avait bien aimé et qui m'en a parlé avec enthousiasme! Ce texte ressemble peu à ce que je lis habituellement mais j'ai de la peine à dire pourquoi... J'ai remarqué en cours de route que les dialogues ne sont d'ailleurs pas signalé et que parfois cela nous donne l'impression que c'est le narrateur qui parle à la place des personnages... Bref ceci n'est pas vraiment crucial ;-). Le voyage d'Etta qui a 83 ans à travers le Canada à pied est une manière de partager sa vie, son chemin de sa jeunesse à maintenant. ON y retrouve Otto son mari qu'elle laisse seule un peu comme lui l'avait fait pendant la guerre), Russel son voisin et James le coyote... Des lettres un peu imaginaires mais qui rendent la situation encore plus vraie... ON est entre le récit de voyage et le conte baladé par les pertes de mémoire d'Etta... J'ai beaucoup aimé!
        • MaminouG Posté le 29 Juillet 2017
          C’est Annabelle, de la Librairie Maupetit à Marseille qui a choisi pour moi, dans le cadre de mon abonnement à La Kube, "Etta et Otto (et Russell et James) d’Emma Hooper. Merci infiniment à tous les acteurs de ce choix. C’est un très joli roman. Etta a 83 ans et n’a jamais vu la mer. Un jour, elle quitte le Saskatchewan, sa maison, son mari et ses amis pour faire à pied le périple qui la mènera au bout de son rêve. Et ce n’est pas rien, pas moins de 3000 km – voire plus – à travers le Canada, vers l’Est. Si son mari Otto comprend et la laisse partir, Russell, leur voisin, amoureux d’elle depuis toujours prend un jour son pick up et part à sa recherche. Un très joli roman, oui, où tout est raconté sur le fil. La langue est belle, poétique, mesurée, délicate. Le récit, entre jeunesse et vieillesse, mémoire et oubli, présent et passé, se mélange au fil des pages. Il faut suivre – ou pas – pour savoir parfois où l’on est, s’il s’agit de rêve ou de réalité. Nous nous retrouvons vite dans un genre de conte initiatique. Cette marche d’Etta, presque le symbole... C’est Annabelle, de la Librairie Maupetit à Marseille qui a choisi pour moi, dans le cadre de mon abonnement à La Kube, "Etta et Otto (et Russell et James) d’Emma Hooper. Merci infiniment à tous les acteurs de ce choix. C’est un très joli roman. Etta a 83 ans et n’a jamais vu la mer. Un jour, elle quitte le Saskatchewan, sa maison, son mari et ses amis pour faire à pied le périple qui la mènera au bout de son rêve. Et ce n’est pas rien, pas moins de 3000 km – voire plus – à travers le Canada, vers l’Est. Si son mari Otto comprend et la laisse partir, Russell, leur voisin, amoureux d’elle depuis toujours prend un jour son pick up et part à sa recherche. Un très joli roman, oui, où tout est raconté sur le fil. La langue est belle, poétique, mesurée, délicate. Le récit, entre jeunesse et vieillesse, mémoire et oubli, présent et passé, se mélange au fil des pages. Il faut suivre – ou pas – pour savoir parfois où l’on est, s’il s’agit de rêve ou de réalité. Nous nous retrouvons vite dans un genre de conte initiatique. Cette marche d’Etta, presque le symbole d’un pays qui petit à petit s’attache à ses pas, lui permet de repenser à sa vie, son amour pour Otto, sa sœur Alma disparue trop vite, son voisin Russell. Et lorsqu’elle rencontre un coyote – James – et qu’ils commencent à converser, on se retrouve dans une autre dimension. Emma n’est certes pas le Petit Prince, mais elle pourrait être sa grand-mère. S’il m’a fallu parfois un temps de réflexion pour comprendre où j’en étais exactement, pour savoir s’il était question de maintenant ou d’avant, d’Etta ou d’une autre, j’ai beaucoup aimé la délicatesse avec laquelle l’auteur aborde la maladie et la vieillesse. J’ai aimé cette tendresse présente derrière chaque mot pour son héroïne, mais aussi tous ses autres personnages. L’humour, en embuscade aussi qui attribue un numéro à chacun des enfants de la famille d’Otto "… il était ainsi plus facile de les suivre. Marie-1, Clara-2… Otto-7…", côtoie le chagrin et la tristesse "… tandis que Russel transportait pour la douzième fois le pichet si froid serré contre son estomac et sa poitrine, qui le brûlait presque, le père de Russell céda et mourut." L’émotion affleure à chaque page et délivre un message tout en nuances. Un message de générosité et d’empathie, un message d’amour et d’affection, un message d’indulgence et de mansuétude. memo-emoi.fr
          Lire la suite
          En lire moins
        • MediathequeFayl Posté le 20 Juillet 2017
          Coup de coeur pour ce livre doux et poétique; on suit Etta, une octogénaire qui décide de marcher jusqu'à l'océan et nous livre ses sentiments et son parcours.
        • Marieemmy Posté le 29 Avril 2017
          On suit le voyage à pieds d'Etta qui part de chez elle à 83 ans avec son sac et le fusil de son mari.. SOn mari l'attend en lui écrivant des lettres et en gardant celles qu'il recoit de sa femme. Son voisin et meilleur ami Russell, amoureux depuis toujours d'Etta va décider de prendre son vieux van et de partir sur ses traces avant d'accomplir son rêve: suivre les rennes... On lit ce livre qui est construit de façon originale: on alterne les flash backs et le présent: on suit les 3 personnages de leur jeunesse, leur rencontre et leur vie d'aujourd'hui... J'ai beaucoup aimé ce roman fait de souvenirs, de créations originales et de beaux moments.;Il montre que quelque soit son âge on peut réaliser ses rêves ou se découvrir une passion... Un non moment de lecture...
        • enlivrezvous Posté le 1 Février 2017
          Elle essayait de dormir sans qu'aucune partie de son corps ne touche celui d'Otto afin que ses souvenirs à lui ne trouvent aucun point de contact pour se glisser dans les siens." Un beau matin Etta, 83 ans, décide de partir à pieds voir la mer. Équipée d'un fusil et de chocolat, elle entame le long trajet qui relie sa ferme du Saskatchewan à l'océan. Otto son mari la comprend et l'attend. Il s'exerce à la cuisine et fabrique des animaux en papier mâché. Russel, leur ami depuis toujours, décide de partir à la poursuite d'Etta et de la protéger... Quel étrange roman, dont la temporalité oscille entre passé et présent, à mesure que les souvenirs des protagonistes se forment et s'effacent. Étrange mais d'une beauté mélancolique et terrible. Malgré l'aspect fantaisiste du récit (Etta parcourt des milliers de kilomètres à pieds, accompagné d'un coyote plutôt bavard), la réalité rattrape le lecteur par les descriptions très précises du quotidien, les recettes pour les biscuits, la plantation des épinards, les pieds abîmés après la marche. Je me suis complètement laissée emportée par l'écriture de l'auteur, qui rend si bien compte à la nature qui... Elle essayait de dormir sans qu'aucune partie de son corps ne touche celui d'Otto afin que ses souvenirs à lui ne trouvent aucun point de contact pour se glisser dans les siens." Un beau matin Etta, 83 ans, décide de partir à pieds voir la mer. Équipée d'un fusil et de chocolat, elle entame le long trajet qui relie sa ferme du Saskatchewan à l'océan. Otto son mari la comprend et l'attend. Il s'exerce à la cuisine et fabrique des animaux en papier mâché. Russel, leur ami depuis toujours, décide de partir à la poursuite d'Etta et de la protéger... Quel étrange roman, dont la temporalité oscille entre passé et présent, à mesure que les souvenirs des protagonistes se forment et s'effacent. Étrange mais d'une beauté mélancolique et terrible. Malgré l'aspect fantaisiste du récit (Etta parcourt des milliers de kilomètres à pieds, accompagné d'un coyote plutôt bavard), la réalité rattrape le lecteur par les descriptions très précises du quotidien, les recettes pour les biscuits, la plantation des épinards, les pieds abîmés après la marche. Je me suis complètement laissée emportée par l'écriture de l'auteur, qui rend si bien compte à la nature qui l'entoure, et aux événements doux et terribles de l'existence. Une fable magnifique sur la mémoire et le temps qui passe, la vieillesse et l'amour qui dure toute la vie. Céline
          Lire la suite
          En lire moins

        Ils en parlent

        « [Emma Hooper] est une nouvelle et brillante étoile de la littérature.»
        The Times
        INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER LES ESCALES
        Découvrez la prochaine Escale de votre voyage littéraire !
        Notre politique relative aux données personnelles est accessible dans nos CGU.
        Vous pouvez exercer vos droits d’accès, de rectification, d’effacement, de limitation, de portabilité et d’opposition au traitement de vos données à caractère personnel dans les conditions fixées par la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978 selon les modalités de notre politique de confidentialité.