Lisez! icon: Search engine
Belfond
EAN : 9782714475398
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 496
Format : 140 x 225 mm

Faux amis

Renaud MORIN (Traducteur)
Collection : Belfond Noir
Date de parution : 06/09/2018
Plume acérée, personnages inquiétants et humour noir : après Fausses promesses, Linwood Barclay livre un nouvel opus riche en suspense pour conter les secrets et mystères d’une bourgade américaine pas si tranquille.
 
La ville de Promise Falls est sous le choc. L’écran du drive-in vient de s’effondrer en pleine séance. Bilan : quatre morts. Accident ? Acte malveillant ? L’impassible inspecteur Barry Duckworth enquête. Et un détail le perturbe : l’heure de l’explosion, 23 h 23 ; un chiffre qui évoque d’autres... La ville de Promise Falls est sous le choc. L’écran du drive-in vient de s’effondrer en pleine séance. Bilan : quatre morts. Accident ? Acte malveillant ? L’impassible inspecteur Barry Duckworth enquête. Et un détail le perturbe : l’heure de l’explosion, 23 h 23 ; un chiffre qui évoque d’autres crimes non élucidés…

De son côté, le privé Cal Weaver travaille sur une sombre affaire. Une effraction a eu lieu au domicile d’Adam Chalmers, ponte local décédé au drive-in. Le vol en question : des vidéos érotiques que le défunt réalisait dans son sous-sol… Qui apparaissait sur ces films ? Y a-t-il un lien entre tous ces faits divers ?

Phénomènes étranges autour de la grande roue, agressions sur le campus, meurtres inexplicables. Un vent de panique souffle sur Promise Falls et l’heure est venue pour Cal Weaver et Barry Duckworth d’unir leurs forces.
Mais par où commencer dans cette ville où tous les psychopathes du coin semblent s’être donné rendez-vous ?
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782714475398
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 496
Format : 140 x 225 mm

Ils en parlent

"Linwood Barclay fait se superposer les vies, les angoisses, les enquêtes, les magouilles des différents personnages avec une habileté hors du commun".  
Jean-Marie Wynants / Le soir (Belgique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • bfauriaux Posté le 24 Septembre 2021
    Un tres bon polar a deguster par une des auteures les plus douees de sa génération.Son histoire est tres bien construite,credible et avec un suspense qui tient en haleine jusqu'au bout pour trouver les coupables.Un tres bon livre policier qui vous fera passer de tres bons moments de lecture.
  • Rolft Posté le 13 Janvier 2021
    Linwood Barclay est l'un des rares auteurs que je continuais à lire même quand j'étais blasé des romans policiers. En effet, dans ses livres, l'ennui n'a pas sa place. Ca part toujours dans tous les sens tel un feu d'artifice et les personnages sont savoureux tel cet angoissé de Zalk Walker. Le problème est que le mieux est l'ennemi du bien et que Barclay vient d'écrire une trilogie. Quand on a affaire à une histoire isolée, il faut déjà bien s'accrocher pour suivre toutes les péripéties mais ici, si comme moi vous ne vous rappelez pas de tous les détails et personnages du précédent tome (que j'ai pourtant lu l'année passée), le plaisir de lecture s'en verra diminué et c'est bien dommage. Bref une trilogie que je vous recommande de lire d'une traite.
  • michaelfenris Posté le 9 Novembre 2020
    Promise Falls : lors de la dernière séance d’un cinéma de plein air avant sa fermeture, l’écran s’effondre, causant la mort de quatre personnes. L’heure du drame: vingt-trois heures vingt-trois. Pour Barry Duckworth, l’inspecteur de police à l’embonpoint certain, la coïncidence est de trop: cela fait un moment qu’il cherche à résoudre plusieurs affaires liées à ce nombre 23. En parallèle, Cal Weaver, détective privé, enquête à la demande de la fille d’une des victimes du cinéma: la maison de son père a été fouillée… Les deux affaires sont peut-être liées. Après Fausses Promesses, l’auteur de Thriller Linwood Barclay nous ramène dans sa petite ville de Promise Falls. il s’agit du second volet des aventures de Duckworth, le flic débonnaire un peu trop porté sur le sucre et le gras. La « trilogie Duckworth » s’achevant avec Vraie Folie. Comme souvent chez l’auteur, nous avons droit à un roman choral, avec une multitude de personnages principaux ou non, qui interviennent au gré des chapitres, créant des histoires dans l’histoire. Heureusement pour nous, Barclay n’oublie jamais de faire un petit rappel au détour d’une page pour nous rafraîchir la mémoire, quitte à faire appel à des protagonistes d’anciens romans. Abondance de biens ne nuit... Promise Falls : lors de la dernière séance d’un cinéma de plein air avant sa fermeture, l’écran s’effondre, causant la mort de quatre personnes. L’heure du drame: vingt-trois heures vingt-trois. Pour Barry Duckworth, l’inspecteur de police à l’embonpoint certain, la coïncidence est de trop: cela fait un moment qu’il cherche à résoudre plusieurs affaires liées à ce nombre 23. En parallèle, Cal Weaver, détective privé, enquête à la demande de la fille d’une des victimes du cinéma: la maison de son père a été fouillée… Les deux affaires sont peut-être liées. Après Fausses Promesses, l’auteur de Thriller Linwood Barclay nous ramène dans sa petite ville de Promise Falls. il s’agit du second volet des aventures de Duckworth, le flic débonnaire un peu trop porté sur le sucre et le gras. La « trilogie Duckworth » s’achevant avec Vraie Folie. Comme souvent chez l’auteur, nous avons droit à un roman choral, avec une multitude de personnages principaux ou non, qui interviennent au gré des chapitres, créant des histoires dans l’histoire. Heureusement pour nous, Barclay n’oublie jamais de faire un petit rappel au détour d’une page pour nous rafraîchir la mémoire, quitte à faire appel à des protagonistes d’anciens romans. Abondance de biens ne nuit pas, dit le proverbe, et de ce côté nous sommes servis, mais sans que le récit s’en trouve alourdi. La raison est à chercher du côté des chapitres relativement court mais aussi des personnages attachants qui ne semblent être là réellement pour apporter quelque chose. L’écriture de Linwood Barclay est plaisante, dynamique, sans digression interminable ou états d’âmes de protagonistes s’étalant sur des dizaines de pages. Si, comme on s’en doute (puisqu’il s’agit d’une trilogie) le roman se termine sur plus d’interrogations qu’il n’en résout, Faux Amis est un polar agréable à lire et qui occupera quelques unes de vos soirées avec bonheur. Je remercie les éditions J’ai Lu pour leur confiance.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Bouton Posté le 15 Octobre 2020
    Suite de "fausses promesses". Que de rebondissements ! Que de suspense ! On ne sait plus où donner de la tête avec tous les personnages qui s'entrecroisent, mentent, cachent, se font tuer… Un mystère est résolu qu'un autre survient !! J'ai hâte de commencer le tome suivant (et dernier ?) pour avoir le vrai mot de la fin !! Que du bonheur !!
  • polacrit Posté le 9 Octobre 2020
    Quelques jours après Fausses Promesses. Soirée spéciale à Promise Falls: la fin de l'année universitaire à Thackeray et la dernière séance du drive-in Constellation qui devait être détruit la semaine suivante. Mais lors de la projection, l'écran s'effondre sur les spectateurs des premiers rangs dans un terrible bruit d'explosion, à exactement 23h23. Cafouillage de la société de démolition qui n'était pas censée poser les charges si tôt? Un acte terroriste? L'inspecteur Duckworth, chargé d'élucider les circonstances des meurtres d'Olivia Fischer et de Rosemary Gaynor, pense avoir un suspect, bien qu'il ne parvienne pas à établir de lien avec la première victime. Et que penser du numéro 23 qui revenait constamment dans les derniers événements survenus à Promise Falls: les 23 écureuils pendus à la clôture, le numéro 23 sur le sweet à capuche que portait Mason Helt lors des agressions d'étudiantes, les trois mannequins dans la nacelle 23? Quelle signification pouvait-il bien avoir? Voilà des questions qui, depuis des jours, tournent en boucle dans son esprit. Pendant ce temps, Angus Carlson poursuit son enquête sur l'affaire Mason Helt, étudiant de Thackeray qui avait été abattu par le responsable de la sécurité, alors qu'il avait agressé Joyce Pilgrim, une vigile du collège. Il va sans... Quelques jours après Fausses Promesses. Soirée spéciale à Promise Falls: la fin de l'année universitaire à Thackeray et la dernière séance du drive-in Constellation qui devait être détruit la semaine suivante. Mais lors de la projection, l'écran s'effondre sur les spectateurs des premiers rangs dans un terrible bruit d'explosion, à exactement 23h23. Cafouillage de la société de démolition qui n'était pas censée poser les charges si tôt? Un acte terroriste? L'inspecteur Duckworth, chargé d'élucider les circonstances des meurtres d'Olivia Fischer et de Rosemary Gaynor, pense avoir un suspect, bien qu'il ne parvienne pas à établir de lien avec la première victime. Et que penser du numéro 23 qui revenait constamment dans les derniers événements survenus à Promise Falls: les 23 écureuils pendus à la clôture, le numéro 23 sur le sweet à capuche que portait Mason Helt lors des agressions d'étudiantes, les trois mannequins dans la nacelle 23? Quelle signification pouvait-il bien avoir? Voilà des questions qui, depuis des jours, tournent en boucle dans son esprit. Pendant ce temps, Angus Carlson poursuit son enquête sur l'affaire Mason Helt, étudiant de Thackeray qui avait été abattu par le responsable de la sécurité, alors qu'il avait agressé Joyce Pilgrim, une vigile du collège. Il va sans dire que la police de Promise Falls, et celle de l'état, déjà sur les dents, se retrouve confrontée à une avalanche de faits dramatiques qu'elle ne sait comment enrayer. Duckworth et son équipe, incapables d'établir des connexions entre les différents événements, se retrouvent dans une impasse. La réponse au prochain épisode? L'action de Faux Amis se déroulant seulement quelques jours après les événements narrés dans Fausses Promesses, d'emblée l'auteur fait monter le thermomètre avec l'unique phrase du prologue: "Ils n'ont encore rien vu". Ainsi, le lecteur se tient sur ses gardes sans pouvoir imaginer ce qu'il va se passer. Les scènes de suspense bien ficelées, comme lorsque Ed se trouve devant l'école du fil de Sam ou quand George s'introduit dans un garage et découvre des objets suspects, font monter encore plus le taux d'adrénaline: on espère qu'il ne va rien arriver de fâcheux au jeune garçon; on se demande de quel garage il s'agit et quelle est la nature des objets suspects... Les atouts de faux Amis: les très nombreux dialogues qui font progresser l'intrigue; les considérations extérieures qui posent le décor et participent à l'élaboration des personnages, de leur psychologie, de leur rôle, de l'histoire qu'ils ont à raconter... Le +: au final, la lecture de Faux Amis apporte bien plus de questions que de réponses...Réponses que le lecteur trouvera dans Vraie Folie, suite et fin de l'histoire. Alors vous qui, comme moi, avez dévoré Fausses Promesses, et avez envie de savoir ce qu'il adviendra de chaque personnage que vous avez appris à aimer ou à détester, soyez patients. Il ne vous reste plus qu'à poursuivre. Vous ne serez pas déçu... Pour en savoir plus...
    Lire la suite
    En lire moins
Toute l'actualité des éditions Belfond Noir
Succombez à vos instincts de serial lecteur.

Lisez maintenant, tout de suite !

  • News
    Belfond

    25 livres à offrir pour Noël

    Ça y est, Noël approche… Des cadeaux à offrir, des idées à avoir, bref, le début de la catastrophe ! Alors pour vous faciliter la vie, on vous a concocté une liste de cadeaux aux petits oignons, histoire de voyager en littérature…

    Lire l'article