Lisez! icon: Search engine
Belfond
EAN : 9782714478757
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 256
Format : 140 x 225 mm

I am, I am, I am

Sarah TARDY (Traducteur)
Date de parution : 07/03/2019
Après le succès d’Assez de bleu dans le ciel, Maggie O’Farrell revient avec un nouveau tour de force littéraire. Poétique, subtile, intense, une œuvre à part qui nous parle tout à la fois de féminisme, de maternité, de violence, de peur et d’amour, portée par une construction vertigineuse. Une romancière à l’apogée de son talent.
Il y a ce cou, qui a manqué être étranglé par un violeur en Écosse.
Il y a ces poumons, qui ont cessé leur œuvre quelques instants dans l’eau glacée.
Il y a ce ventre, meurtri par les traumatismes de l’accouchement…

Dix-sept instants.
Dix-sept petites morts.
Dix-sept résurrections.

Je suis, je suis, je suis.
I am, I...
Il y a ce cou, qui a manqué être étranglé par un violeur en Écosse.
Il y a ces poumons, qui ont cessé leur œuvre quelques instants dans l’eau glacée.
Il y a ce ventre, meurtri par les traumatismes de l’accouchement…

Dix-sept instants.
Dix-sept petites morts.
Dix-sept résurrections.

Je suis, je suis, je suis.
I am, I am, I am.

 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782714478757
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 256
Format : 140 x 225 mm

Ils en parlent

« Là où d’autres écrivains joueraient avec le papier, Maggie O’Farrell prend un arc et une flèche, et vise nos cœurs. »
The Times

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • audreylectures Posté le 21 Octobre 2020
    En entamant ma lecture, je ne m'attendais pas à lire une autobiographie. L'autobiographie la plus fascinante que je n'ai jamais lu. Maggie O'Farrell, auteure irlandaise prolifique, relate sa vie par épisode, traçant les contours de son existence à partir de ces rencontres avec la mort. Les chapitres se suivent mais ne se ressemblent pas, ne suivent aucun ordre chronologique. L'écriture de l'auteure, sa poésie et l'originalité du livre en font un véritable page turner. La vie de Maggie O'Farrell n'a pas été un long fleuve tranquille. Le lecteur est invité à un voyage incroyable, revit avec l'auteure les passages peut être les plus décisifs de sa vie de femme et d'écrivaine. Il y aura son premier accouchement atroce, la découverte de sa maladie et ses conséquences, ses anciennes relations prenant pour toile de fond les nombreux pays visités, ses incertitudes professionnelles. On ne peut que s'attacher à cette femme intrépide au caractère bien trempé, passionnée par l'écriture et les voyages. Une immersion dans l'univers sensible d'une auteure à la plume saisissante.
  • vertdeau Posté le 5 Septembre 2020
    J'aime Maggie, indéfiniment. J'aime sa langue à travers ses 17 morceaux orchestrés qui viennent faire vibrer la corde au fond. C'est tellement beau d'attirer son attention sur ces petits moments, sur la perception de ce qui nous entoure. C'est si fort ce qu'elle nous raconte. Ça tape au ventre, au cœur, c'est fou.
  • Yuko Posté le 2 Août 2020
    A travers l’histoire de ses petites morts, ces instants fugaces où elle est passée près du vide, Maggie O’Farrell crée une oeuvre sensible, pudique et saisissante. Une plongée dans l’intime qui dévoile, à travers une écriture fluide, une délicatesse des mots et une douceur des sens parfaite, mettant en valeur ces instants où tout peut basculer. De sa rencontre avec la maladie, très jeune, à celle qu’elle fait avec le Mal en passant par les accidents évités de peu, l’auteure nous plonge dans un inventaire autobiographique surprenant et humaniste. Une ode à la vie, une invitation à la vivre pleinement et sans retenues. Un récit – classé par organes – tour à tour glaçant, émouvant, intriguant, mais toujours magnifique sous la plume sûre et vivante de Maggie O’Farrell.
  • MelV Posté le 1 Août 2020
    Les nouvelles, c'est pas mon truc! Mais bon, quand mon cher et tendre m'offre un livre et a pris le soin de choisir, on prend la peine de le lire 😁. Grand bien m'en a fait! Les histoires ne sont pas déconnectées les unes des autres, tout se tient. Il y a des nouvelles qui m'ont touchées plus que d'autres et une qui m'a empêché de continuer de lire. C'est beau, c'est une belle écriture et c'est touchant !
  • JoeMi Posté le 23 Juillet 2020
    J'aurais mis une étoile de plus rien que pour l'idée de ce récit, que j'ai trouvée séduisante. Raconter comme toute existence est une danse plus ou moins rythmée avec la mort, organiser la narration par organes, montrer comment notre corps si souvent oublié oriente autant notre existence que notre esprit: voilà qui m'a paru très original, très ambitieux, mes attentes étaient grandes. Voilà pourquoi j'ai été déçue à la lecture. D'abord, certaines de ces expériences semblent un peu trop sollicitées, artificielles, simplement propres à "épaissir" le récit - car à moins de vivre une existence de mercenaire ou de martyr, personne ne nargue la camarde aussi souvent -. Le style est sans charme, ce qui est malheureusement devenu la norme, il faut que cela se lise vite. Enfin, je n'ai pas pu m'empêcher de regretter quelques passages un peu complaisants, défaut courant de l'autobiographe. Cela demeure un récit personnel intéressant, surprenant, que je ne regrette pas du tout d'avoir découvert.
Toute l'actualité des éditions Belfond
Découvrez les auteurs en vogue et les nouveautés incontournables de la scène internationale.

Lisez maintenant, tout de suite !