Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221199183
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 336
Format : 140 x 225 mm

Kaboul Express

Collection : La Bête noire
Date de parution : 30/03/2017
Il a tout prévu, tout calculé. 
Ça ne peut pas rater. Zwak, afghan, dix-sept ans et l’air d’en avoir treize, un QI de 160, et la rage au coeur depuis que son père a été une « victime collatérale » des Occidentaux. Devant son ordinateur, il a programmé un jeu d’un...
Il a tout prévu, tout calculé. 
Ça ne peut pas rater. Zwak, afghan, dix-sept ans et l’air d’en avoir treize, un QI de 160, et la rage au coeur depuis que son père a été une « victime collatérale » des Occidentaux. Devant son ordinateur, il a programmé un jeu d’un genre nouveau. Un jeu pour de vrai, avec la France en ligne de mire. Et là-bas, en Syrie, quelqu’un a entendu son appel…
De Kaboul au désert de la mort, des villes syriennes occupées par les fanatiques de l’État islamique à la Turquie et la Roumanie, la commissaire de la DGSI Nicole Laguna et le qomaandaan Kandar, chef de la Crim de Kaboul, traquent Zwak et ses complices.
Contre ceux qui veulent commettre l’indicible, le temps est compté.


« Les polars de Cédric Bannel nous emmènent très loin ! Son flic afghan est irrésistible. » Delphine Peras, L'Express
« Cédric Bannel incarne la nouvelle tendance du “page-turning” hexagonal décomplexé. » Philippe Manche, Le Soir

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221199183
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 336
Format : 140 x 225 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Roggy Posté le 1 Juillet 2020
    Après Baad, Cedric Bannel recharge son fusil et nous fait retourner au coeur du califat de Daesh où parfois la réalité dépasse la fiction. L'Etat islamique met à feu et à sang les villes et le peuple. L’auteur sait frapper vite et juste : il distille crescendo, au fil des pages une tension étouffante. Lavage de cerveau, oppression, violences, pour échapper à la ruine financière ou tout simplement pour avoir la vie sauve, le pouvoir de l’Etat islamique oblige des civils à suivre des séances d'endoctrinement et à se perdre dans les rouages de la machine idélogique. On « fabrique » des terroristes complètement dénués d’empathie, touchés par la folie meurtrière dont le seul objectif est de détruire les traîtres et les infidèles en devenant des inghimasi, des "martyrs" de Daech. Par petites touches et un indéniable sens du rythme et de la composition de personnages, l’auteur construit un monde à part entière où cohabitent aussi ceux qui combattent l’Etat islamique. Kaboul Express est un cocktail explosif, s’abreuvant aux sources des polars noirs et en y ajoutant une bonne dose d’actualité.
  • migdal Posté le 2 Mai 2020
    Et si un attentat frappait Paris le 2 mai ? « The big one" avec destructions massives, à haut pouvoir symbolique, et des dizaines de milliers de morts provoqués par un double effet gaz toxique et explosions ? Scénario haletant qui conduit le lecteur de Kaboul à Paris, en passant par l'Irak, la Syrie, la Turquie, la Roumanie, etc... en suivant l'axe "Kaboul Express". Jour après jour, Cédric BANNEL, parcourt le rétro planning de ce complot imaginé par un petit génie, nouveau Léonard de Vinci, devenu terroriste "radicalisé". Ce qui rend ce roman extraordinaire, est que l'auteur est un "insider", formé par l'ENA, déformé par le MINEFI et la lutte contre le blanchiment, réformé par Renault. Sa connaissance de l'Afghanistan et son vaste réseau de relations lui donnent accès aux meilleurs sources de renseignement et lui ont entrouvert quelques "secrets d'état". Et là est la différence avec DOA et ses mémorables Pukhtu qui restent au niveau "porte flingues"... De la même façon que Jean-Marie ALBERT, ancien de nos services de renseignement, nous livre dans sa série "Vladimir", nombre d'informations géopolitiques, Cédric BANNEL offre un opus qui n'est pas une oeuvre d'imagination, mais un scénario plausible et effrayant de la menace islamique. Un véritable chef d'oeuvre que je recommande... Et si un attentat frappait Paris le 2 mai ? « The big one" avec destructions massives, à haut pouvoir symbolique, et des dizaines de milliers de morts provoqués par un double effet gaz toxique et explosions ? Scénario haletant qui conduit le lecteur de Kaboul à Paris, en passant par l'Irak, la Syrie, la Turquie, la Roumanie, etc... en suivant l'axe "Kaboul Express". Jour après jour, Cédric BANNEL, parcourt le rétro planning de ce complot imaginé par un petit génie, nouveau Léonard de Vinci, devenu terroriste "radicalisé". Ce qui rend ce roman extraordinaire, est que l'auteur est un "insider", formé par l'ENA, déformé par le MINEFI et la lutte contre le blanchiment, réformé par Renault. Sa connaissance de l'Afghanistan et son vaste réseau de relations lui donnent accès aux meilleurs sources de renseignement et lui ont entrouvert quelques "secrets d'état". Et là est la différence avec DOA et ses mémorables Pukhtu qui restent au niveau "porte flingues"... De la même façon que Jean-Marie ALBERT, ancien de nos services de renseignement, nous livre dans sa série "Vladimir", nombre d'informations géopolitiques, Cédric BANNEL offre un opus qui n'est pas une oeuvre d'imagination, mais un scénario plausible et effrayant de la menace islamique. Un véritable chef d'oeuvre que je recommande sans hésitation, tout en avertissant les coeurs sensibles du risque élevé d'insomnies ...
    Lire la suite
    En lire moins
  • Esorlecram Posté le 3 Janvier 2020
    C'est un roman, puisque les personnages sont fictifs. Mais cela fait davantage penser au récit d'un journaliste, centré sur trois pôles : les djihadistes afghans, la police de ce pays qui tente de les contrer, et la cellule antiterroriste de Paris, qui a appris qu'un attentat digne de celui du 11 septembre 2001 se préparait. Car le récit est froid, même dans la description des atrocités commises par les uns et les autres : on ne s'émeut pas en les découvrant. Les personnages ne sont pas décrits en profondeur, difficile dès lors de s'y attacher. Il n'en reste pas moins que le livre est intéressant, car il nous fait vivre de l'intérieur cette lutte tellement actuelle entre les fanatiques musulmans et les responsables de la police. Le suspense est toujours présent , mais modéré, à l'image du bouquin. Et l'auteur a eu la bonne idée de ne pas en rajouter une couche à la fin.
  • TrueDuck Posté le 1 Septembre 2019
    Style, ambiance, idée, tout est excellent ! J'ai adoré cette histoire ultra réaliste de terroristes, dont le cerveau de ce plan - consistant tout simplement à détruire Paris - est extrêmement jeune. Et brillant ! Zwak est un ado presque normal qui fomente son plan depuis plusieurs années ! Il va ainsi arriver à se servir de Daesh pour mener à bien son propre plan. Génie à la limite d'une forme d'autisme, on va comprendre jusque dans les dernières pages le chemin qu'il veut suivre, les hasards qu'il veut provoquer et les voies qu'il veut maîtriser. Voici un nouveau thriller évoluant dans le terrorisme que je lis et dans lequel on tente d'expliquer les sources de la haine de leurs protagonistes ; je trouve ces histoires d'une justesse flippante, terrifiante, et toujours à même de m'emmener au confin de l'horreur dans les decors visiblement sublimes de l'indicible Afghanistan. J'ai senti une nouvelle fois la chaleur du décor, le mal-être des habitants, la foi saine de certains, les doutes d'autres. Cédric Bannel, semble hyper bien renseigné, mais je suis sûr que ça pourrait être pire que ça, en "vrai". D'où mon sentiment troublé lorsque je referme ces livres. S'il est des thrillers qui font vraiment... Style, ambiance, idée, tout est excellent ! J'ai adoré cette histoire ultra réaliste de terroristes, dont le cerveau de ce plan - consistant tout simplement à détruire Paris - est extrêmement jeune. Et brillant ! Zwak est un ado presque normal qui fomente son plan depuis plusieurs années ! Il va ainsi arriver à se servir de Daesh pour mener à bien son propre plan. Génie à la limite d'une forme d'autisme, on va comprendre jusque dans les dernières pages le chemin qu'il veut suivre, les hasards qu'il veut provoquer et les voies qu'il veut maîtriser. Voici un nouveau thriller évoluant dans le terrorisme que je lis et dans lequel on tente d'expliquer les sources de la haine de leurs protagonistes ; je trouve ces histoires d'une justesse flippante, terrifiante, et toujours à même de m'emmener au confin de l'horreur dans les decors visiblement sublimes de l'indicible Afghanistan. J'ai senti une nouvelle fois la chaleur du décor, le mal-être des habitants, la foi saine de certains, les doutes d'autres. Cédric Bannel, semble hyper bien renseigné, mais je suis sûr que ça pourrait être pire que ça, en "vrai". D'où mon sentiment troublé lorsque je referme ces livres. S'il est des thrillers qui font vraiment peur, ce sont bien ceux qui nous parlent comme celui-ci de la folie des hommes du Présent ; ou plutôt de la folie des hommes qui restent dans leur passé mais vivent dans notre présent. Un excellent 9/10 dans mon échelle de goût.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Lascase Posté le 7 Avril 2019
    J'avais dévoré Baad du même auteur. Une intrigue hors norme ! La dernière page achevée, mon esprit voguait encore dans les ruelles de Kaboul , d'où ce choix immédiat d'un second roman de Cédric Bannel. Ce dernier nous entraîne avec les mêmes personnages sur un jeu de piste entre un petit génie qui rêve du pire et le duo formé par le qomaandaan Bandar et l'espionne française Nicole. Un bon thriller, qui se lit aisément. Nous ne sommes pas au niveau de Baad, plus réaliste, plus complexe, plus envoutant mais on ne s'ennuie pas et la trame du livre est bien ficelée et efficace. Une manière aussi de découvrir par l'intérieur cet Afghanistan très effrayant pour un européen bien campé dans son douillet fauteuil occupé à lire. Quel patchwork de peuples différents ! combien tout semble gangréné, violent, menaçant et pourtant on y vit. En définitive un livre parrfait pour celui qui souhaite se détendre sans trop se prendre la tête.
Oserez-vous répondre à l'appel de La Bête ?
Que ce soient des enquêtes âpres, des thrillers abrasifs, des suspenses éreintants, ou encore des true-crimes glaçants, la Bête chasse sur tous les territoires. Rejoignez la meute pour recevoir toutes les actualités de la collection.