RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            La bande du conservatoire

            Sonatine
            EAN : 9782355841750
            Code sériel : 99
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 288
            Format : 140 x 220 mm
            La bande du conservatoire

            Date de parution : 21/02/2013

            Belmondo, Marielle, Rochefort, etc. : dans l’intimité de « la bande du conservatoire ».

            Années 1950. Au lendemain de la guerre, une jeunesse avide de liberté et de nouveauté prend d’assaut le Conservatoire national d’art dramatique, la plus prestigieuse des écoles de comédiens. Ces jeunes loups débordants d’énergie et d’humour ont pour nom Belmondo, Marielle, Rochefort, Rich, Crémer, Vernier, Beaune. Ils vont former une...

            Années 1950. Au lendemain de la guerre, une jeunesse avide de liberté et de nouveauté prend d’assaut le Conservatoire national d’art dramatique, la plus prestigieuse des écoles de comédiens. Ces jeunes loups débordants d’énergie et d’humour ont pour nom Belmondo, Marielle, Rochefort, Rich, Crémer, Vernier, Beaune. Ils vont former une bande et, avec un sens aigu de la déconnade et de la décontraction, vont malmener une structure trop scolaire pour leur soif de liberté. Entre deux frasques et des dizaines de blagues, les apprentis comédiens vont ainsi apprendre leur métier dans la joie, mais aussi, parfois, dans la douleur. En chemin, ils vont croiser des personnalités telles que Annie Girardot, Françoise Fabian, Sophie Daumier, Claude Brasseur, Michel Galabru… Ensemble, ils vont découvrir les étranges coulisses de la Comédie-Française, vivre les remous du Conservatoire, subir la dure loi des concours de fin d’année, admirer Louis Jouvet, Pierre Brasseur, Michel Simon…

            Jamais aucun livre n’avait raconté les vrais débuts de ces acteurs, la naissance de leur amitié, les premières manifestations de leur talent. Fourmillant d’anecdotes inédites, La Bande du conservatoire repose sur de nombreux témoignages recueillis par l’auteur. Il constitue une véritable immersion dans cette école telle qu’elle était dans les années 1950, où de jeunes frondeurs s’opposaient à quelques vieilles barbes qui leur semblaient appartenir à un monde révolu. Les amis, les amours, les rires et les larmes ; c’est la fabuleuse histoire du Conservatoire qui nous est ainsi contée.

            Historien de cinéma, Philippe Durant est l’auteur de biographies consacrées à Jean-Paul Belmondo, Lino Ventura, Michel Audiard, etc. Il a publié chez Sonatine La Bande à Gabin (2011) et Les Éléphants (2012).

            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782355841750
            Code sériel : 99
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 288
            Format : 140 x 220 mm
            Sonatine
            18.00 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • Bazart Posté le 18 Octobre 2013
              Voici un très beau livre qui figurait dans ma PAL depuis pas mal de temps et que j'ai lu dans le métro, dans le prolongement de la soirée d'ouverture du prix Lumière célébrant JP Belmondo, et intitulé " La Bande du conservatoire" ( publié chez Sonatine, dont j'ai déjà parlé hier), du nom de l'école dans laquelle a débuté Belmondo en personne. En effet, ce livre, de Philippe Durant ( dont j'avais déjà beaucoup aimé son livre Les Elephants qui parlait plus du cinéma des années 70), revient justement sur ses débuts, à l'aube années 50, mais également des débuts de tous ces jeunes acteurs de la même génération ( Marielle, Rochefort, les mêmes dont j'ai parlé au début de mon billet, mais aussi entres autres Bruno Crémer et Claude Rich ) , qui deviendront pour toutes ou presques, de grandes stars du cinéma francais quelques décennies plus tard, et qui ont porté un courant d'air frais sur le Conservatoire National d'Art Dramatique, la très prestigieuse école française de comédiens. Cet ouvrage est un témoignage assez saisissant sur ce qu'est vraiment une école d'acteurs, on rentre de l'intérieur un peu comme une Star Academy à la... Voici un très beau livre qui figurait dans ma PAL depuis pas mal de temps et que j'ai lu dans le métro, dans le prolongement de la soirée d'ouverture du prix Lumière célébrant JP Belmondo, et intitulé " La Bande du conservatoire" ( publié chez Sonatine, dont j'ai déjà parlé hier), du nom de l'école dans laquelle a débuté Belmondo en personne. En effet, ce livre, de Philippe Durant ( dont j'avais déjà beaucoup aimé son livre Les Elephants qui parlait plus du cinéma des années 70), revient justement sur ses débuts, à l'aube années 50, mais également des débuts de tous ces jeunes acteurs de la même génération ( Marielle, Rochefort, les mêmes dont j'ai parlé au début de mon billet, mais aussi entres autres Bruno Crémer et Claude Rich ) , qui deviendront pour toutes ou presques, de grandes stars du cinéma francais quelques décennies plus tard, et qui ont porté un courant d'air frais sur le Conservatoire National d'Art Dramatique, la très prestigieuse école française de comédiens. Cet ouvrage est un témoignage assez saisissant sur ce qu'est vraiment une école d'acteurs, on rentre de l'intérieur un peu comme une Star Academy à la différence près qu'il y a là que des gens talentueux! Truffé d'anecdotes amusantes et passionnantes, ce très beau témoignage sur cette école mythique est également ouvrage très documenté et plaisant à suivre, m'a bien fait prolonger l'ambiance entre nostalgie et déconne de cette si belle soirée d'ouverture du Festival Lumière!
              Lire la suite
              En lire moins
            • benleb Posté le 24 Mai 2013
              Je pensais que c'était une biographie commune de Belmondo, Marielle et Rochefort. Mais en fait, c'est l'histoire des promotions du Conservatoire national d'art dramatique auxquelles ils ont appartenu. D'abord déçu dans mon attente, j'ai continué dans ma lecture. Je ne l'ai pas regretté. Ce livre m'a appris beaucoup sur l'histoire du théâtre du début des années 50 et sur la révolution incarnée par les acteurs de cette génération. Il est aussi rempli d’anecdotes souvent très drôles. Les trois bonhommes du titre et leur bande de copains sont évidemment les personnages principaux de cette biographie, en particulier Belmondo. L'auteur présente une grande partie des élèves de ces promotions, mais aussi leurs professeurs. Le style anecdotique de l'auteur m'a d'abord agacé, mais il fait passer un grand nombre d'informations sérieuses sur une période charnière du théâtre français.
            Ne manquez aucune sortie de Sonatine Éditions
            Abonnez-vous à notre newsletter et recevez nos actualités les plus noires !