Lisez! icon: Search engine
Sonatine
EAN : 9782355846564
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 304
Format : 140 x 220 mm

La Honte !

Fabrice Pointeau (traduit par)
Date de parution : 08/02/2018
Voyage au pays de la honte : le ridicule ne tue pas…il divertit !
Un tweet malheureux, un plagiat, une remarque de mauvais goût qui vous échappe et, avec les réseaux sociaux, c’est désormais le monde entier qui peut vous tomber dessus. En quittant ainsi la sphère personnelle, la honte a depuis quelques années connu une promotion inespérée.
Grand reporter d’un genre très particulier, Jon...
Un tweet malheureux, un plagiat, une remarque de mauvais goût qui vous échappe et, avec les réseaux sociaux, c’est désormais le monde entier qui peut vous tomber dessus. En quittant ainsi la sphère personnelle, la honte a depuis quelques années connu une promotion inespérée.
Grand reporter d’un genre très particulier, Jon Ronson a rencontré quelques honteux célèbres malgré eux. Au-delà de ces portraits, parfois dramatiques, parfois désopilants, il s’interroge sur cette nouvelle forme insidieuse du contrôle social. Derrière son écran, la majorité silencieuse s’en donne en effet à cœur joie pour pointer les fautes des autres, et s’en réjouir. Et aujourd’hui, une journée où personne n’est désigné du doigt sur la Toile finit par être ennuyeuse, sinon décevante. Seraient-ce les nouveaux jeux du cirque ?
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782355846564
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 304
Format : 140 x 220 mm

Ils en parlent

"Superbe et effrayant : le livre de non fiction de l'année"
The Guardian

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Luniver Posté le 22 Novembre 2020
    Les réseaux sociaux ont, entre autres choses, ramené à la vie la mise au pilori. Régulièrement, un message ou un tweet est épinglé par la communauté, et c’est un déferlement de condamnations, de menaces ou d’insultes qui s’abat sur son auteur. Parfois, il s’agit d’une célébrité, et on peut encore se dire que c’est un bienfait, par le biais duquel le public peut dénoncer quelque chose qui aurait été couvert par un entourage médiatique complaisant. À d’autres moments, le sort tombe sur un simple quidam, qui, du haut de ses 100 abonnés, voit soudain le monde entier se déchaîner contre lui. Jon Ronson a enquêté auprès de ces nouveaux condamnés à mort virtuels. Car, sur Internet, vous ne pouvez pas espérer de rédemption : les moteurs de recherche se souviendront de vous éternellement, surtout si vous étiez anonymes avant l’événement. L’article de presse qui racontera vos mésaventures avec un brin de moquerie et un avertissement de bon ton sur la dangerosité des réseaux sociaux vous collera éternellement à la peau. Or, si certains ont vu leur vie dévastée (perte d’emploi, difficulté d’en retrouver un, perte de crédibilité dans la profession…) et restent des mois après encore sidérés par ce qu’il leur... Les réseaux sociaux ont, entre autres choses, ramené à la vie la mise au pilori. Régulièrement, un message ou un tweet est épinglé par la communauté, et c’est un déferlement de condamnations, de menaces ou d’insultes qui s’abat sur son auteur. Parfois, il s’agit d’une célébrité, et on peut encore se dire que c’est un bienfait, par le biais duquel le public peut dénoncer quelque chose qui aurait été couvert par un entourage médiatique complaisant. À d’autres moments, le sort tombe sur un simple quidam, qui, du haut de ses 100 abonnés, voit soudain le monde entier se déchaîner contre lui. Jon Ronson a enquêté auprès de ces nouveaux condamnés à mort virtuels. Car, sur Internet, vous ne pouvez pas espérer de rédemption : les moteurs de recherche se souviendront de vous éternellement, surtout si vous étiez anonymes avant l’événement. L’article de presse qui racontera vos mésaventures avec un brin de moquerie et un avertissement de bon ton sur la dangerosité des réseaux sociaux vous collera éternellement à la peau. Or, si certains ont vu leur vie dévastée (perte d’emploi, difficulté d’en retrouver un, perte de crédibilité dans la profession…) et restent des mois après encore sidérés par ce qu’il leur est arrivé, d’autres ont plutôt bien supportés la vague. Ce qui a amené l’auteur à élargir son enquête vers d’autres victimes de la honte moderne, comme les acteurs pornographiques, ou certains prisonniers américains forcés de porter des pancartes avec leur méfait le long des routes. Un point intéressant des témoignages est que le refus d’avoir honte a une importance fondamentale : si vous acceptez intérieurement avoir fait quelque chose de mal, il semble que le flot de haine ne s’arrête jamais ; si vous revendiquez haut et fort le droit à avoir des fantaisies sexuelles originales ou de pouvoir faire des erreurs, les critiques tournent court. On peut tirer des parallèles dans l’actualité : Benjamin Grivaux, pour avoir renoncé à sa candidature, voit encore son affaire lui coller à la peau, et ça ne semble pas près de s’arrêter. Pour Jeff Bezos, qui a publié lui-même ses photos intimes après un chantage, l’affaire est déjà oubliée. « La honte ! » est un livre de journaliste : on se focalisera principalement sur des témoignages, sans forcément chercher à élaborer une théorie complexe à propos des comportements rencontrés. Mais ça ne nuit pas à l’intérêt du livre, bien au contraire. Cela nous permet de réfléchir en profondeur à une situation, et à chercher à savoir ce que l’on aurait fait dans la situation de la victime ou, beaucoup plus probable, dans celle du bourreau. J’en conseillerais la lecture à toute personne un peu (trop) investie sur n’importe quel réseau social. Ainsi qu’aux autres, pour les conforter dans l’idée d’éviter ces endroits à tout prix.
    Lire la suite
    En lire moins
  • wjulienw Posté le 19 Avril 2020
    Ce livre est un guide de survie à l'ère des réseaux sociaux et du jugement par le public en quelques clics grâce à internet. Nous sommes jugés pour une simple action par des milliers de spectateurs lors d'un tweet. Votre sort appartient aux autres. Sera-t-il bon ou mauvais ? Les conséquences peuvent être terribles. Arrêtons de nous comporter comme des animaux sur internet et, c'est valable aussi, dans la "vraie vie".
  • coquinnette1974 Posté le 2 Mai 2018
    Autre ouvrage qui m'a été envoyé par net galley et les éditions Sonatine (et que j'ai oublié de chroniquer) : La honte ! de Jon Ronson. Et je suis un peu embêtée car je ne sais pas comment écrire cette chronique ! j'ai apprécié cet ouvrage, lu en deux jours, mais j'ai du mal à dire mon ressenti. L'auteur nous emmène au pays d'Internet. Mais pas ce pays que l'on croit lisse, et où tout est rose. Non, l'auteur nous fait découvrir des gens qui ont appris ce qu'était la honte, à cause des Cyber harceleurs. Un tweet malheureux, une mauvaise parole et pouf la toile se met en route, et l'auteur se retrouve honteux. Jon Ronson a décrypté ce phénomène avec un ton juste, avec beaucoup d'empathie, et j'ai trouvé ça réellement captivant. Cet ouvrage fait réfléchir car aucun de nous n'est à l'abri de ce genre de choses ! Il suffit de peu pour déclencher la colère de certains, honnêtement ça fait peur. J'ai beaucoup aimé cette enquête, je pense que tout le monde devrait la lire, à commencer par les jeunes adultes qui ne se rendent pas forcément compte de ce qui peut leur arriver. Je mets quatre étoiles à... Autre ouvrage qui m'a été envoyé par net galley et les éditions Sonatine (et que j'ai oublié de chroniquer) : La honte ! de Jon Ronson. Et je suis un peu embêtée car je ne sais pas comment écrire cette chronique ! j'ai apprécié cet ouvrage, lu en deux jours, mais j'ai du mal à dire mon ressenti. L'auteur nous emmène au pays d'Internet. Mais pas ce pays que l'on croit lisse, et où tout est rose. Non, l'auteur nous fait découvrir des gens qui ont appris ce qu'était la honte, à cause des Cyber harceleurs. Un tweet malheureux, une mauvaise parole et pouf la toile se met en route, et l'auteur se retrouve honteux. Jon Ronson a décrypté ce phénomène avec un ton juste, avec beaucoup d'empathie, et j'ai trouvé ça réellement captivant. Cet ouvrage fait réfléchir car aucun de nous n'est à l'abri de ce genre de choses ! Il suffit de peu pour déclencher la colère de certains, honnêtement ça fait peur. J'ai beaucoup aimé cette enquête, je pense que tout le monde devrait la lire, à commencer par les jeunes adultes qui ne se rendent pas forcément compte de ce qui peut leur arriver. Je mets quatre étoiles à La honte !
    Lire la suite
    En lire moins
  • Ziliz Posté le 4 Avril 2018
    « La honte, comme le froid, est, par essence, l'absence de chaleur. Et quand elle atteint une intensité écrasante, elle est vécue, comme le froid, comme une sensation d'engourdissement et d'inertie. Dans 'l'Enfer' de Dante, le cercle le plus bas était une région non pas de flammes mais de glace - le froid absolu. » (James Gilligan, 1999, cité p. 231) Dans cet ouvrage, Jon Ronson évoque des situations d'humiliation publique sur les réseaux sociaux, induites par un dérapage initial de la personne insultée, ou par des dénonciations/indiscrétions de tiers à son égard. Il donne quelques exemples de victimes 'célèbres' de déferlements de haine sur internet - dont je n'avais jamais eu écho, mais qu'importe, puisqu'il les explique en détail, et qu'ils sont transposables à d'autres tempêtes virtuelles plus proches de nous. L'ouvrage est suffisamment riche, argumenté et accessible pour inviter le lecteur à s'interroger sur son expérience et ses propres réactions (dans quel cas peut-on avoir envie de prendre position - publiquement ou non - pour telle affaire publique ?). Pas de ton moralisateur, puisque Jon Ronson, comme beaucoup d'entre nous, s'est trouvé des deux côtés de la barrière, virtuellement ou IRL : celui qui a gaffé un peu trop vite,... « La honte, comme le froid, est, par essence, l'absence de chaleur. Et quand elle atteint une intensité écrasante, elle est vécue, comme le froid, comme une sensation d'engourdissement et d'inertie. Dans 'l'Enfer' de Dante, le cercle le plus bas était une région non pas de flammes mais de glace - le froid absolu. » (James Gilligan, 1999, cité p. 231) Dans cet ouvrage, Jon Ronson évoque des situations d'humiliation publique sur les réseaux sociaux, induites par un dérapage initial de la personne insultée, ou par des dénonciations/indiscrétions de tiers à son égard. Il donne quelques exemples de victimes 'célèbres' de déferlements de haine sur internet - dont je n'avais jamais eu écho, mais qu'importe, puisqu'il les explique en détail, et qu'ils sont transposables à d'autres tempêtes virtuelles plus proches de nous. L'ouvrage est suffisamment riche, argumenté et accessible pour inviter le lecteur à s'interroger sur son expérience et ses propres réactions (dans quel cas peut-on avoir envie de prendre position - publiquement ou non - pour telle affaire publique ?). Pas de ton moralisateur, puisque Jon Ronson, comme beaucoup d'entre nous, s'est trouvé des deux côtés de la barrière, virtuellement ou IRL : celui qui a gaffé un peu trop vite, celui qui s'est permis de juger et/ou 'punir' le maladroit/indélicat. L'auteur a le défaut d'être extrêmement bavard et de ne pas avoir l'esprit de synthèse (ou de ne pas l'appliquer ici - cf. son épilogue répétitif et interminable). C'est en revanche un excellent conteur : doué pour la vulgarisation, il arrive à nous captiver en étoffant son propos d'anecdotes, d'apports sociologiques, psychologiques, juridiques, historiques... Je note ses autres ouvrages : 'Êtes-vous psychopathe ?' et 'Les Chèvres du Pentagone'. Et je remercie Babelio et les éditions Sonatine, dont je ne connaissais pas la collection 'Essais'.
    Lire la suite
    En lire moins
  • BooksnPics Posté le 29 Mars 2018
    Jon Ronson, victime d’un spambot sur Twitter, part de son expérience personnelle pour nous plonger au cœur de « La Honte ». Nouvelles failles sociétales, le harcèlement en ligne, l’usurpation d’identité, la liberté donnée – sous couvert d’anonymat – de critiquer ouvertement tout un chacun, font désormais partie de notre quotidien. Auteur, victime ou simple spectateur de ces lynchages online, chacun peut prendre conscience des multiples dérives que peuvent entraîner les réseaux sociaux, un simple tweet pouvant provoquer une cascade de réactions dont on peut facilement perdre le contrôle. La toile nous offre cet anonymat derrière lequel se cachent ces donneurs de leçons, ces professionnels du lynchage public qui souvent ne sont pas conscients des conséquences de leurs actes. « La Honte » décrypte ce phénomène sociétal d’ampleur sans précédent. Jon Ronson, à travers de multiples rencontres et expériences, nous dresse un portrait réaliste faisant parfois froid dans le dos. Un chose est certaine, ce livre vous fera regarder les réseaux sociaux sous un regard nouveau. Je remercie les éditions Sonatine et Babelio pour cette lecture dans le cadre de l'opération Masse Critique.
Ne manquez aucune sortie de Sonatine Éditions
Abonnez-vous à notre newsletter et recevez nos actualités les plus noires !

Lisez maintenant, tout de suite !

  • News
    Sonatine

    Sonatine a 10 ans !

    Au programme des festivités : le retour des géants au catalogue, des concours, des jeux, des surprises... L'année 2018 sera Sonatine !

    Lire l'article