Lisez! icon: Search engine
Presses de la cité
EAN : 9782258067851
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 264
Format : 140 x 225 mm

Le mas des terres rouges

Collection : Terres de France
Date de parution : 11/05/2006

Dans les années 1930, une histoire d'amour passionnelle et tragique au coeur du paysage mystérieux des carrières d'ocre du Luberon.

Raymond Sigean, la quarantaine, vit seul dans son superbe domaine du mas des Terres Rouges. Il exploite avec succès la pierre ocre qui sert à enduire les façades des maisons provençales. A Marseille, il rencontre une jolie orpheline, Léa, au passé sombre et secret. Raymond l'engage comme gouvernante. Puis, sous...

Raymond Sigean, la quarantaine, vit seul dans son superbe domaine du mas des Terres Rouges. Il exploite avec succès la pierre ocre qui sert à enduire les façades des maisons provençales. A Marseille, il rencontre une jolie orpheline, Léa, au passé sombre et secret. Raymond l'engage comme gouvernante. Puis, sous le charme, il l'épouse. Mais que sait-il vraiment d'elle ? Dans l'ombre, Modeste Picone, qui voue à Raymond une haine implacable, complote une vengeance. La venue de la séduisante jeune femme, dans l'univers rude et masculin des carrières, va lui fournir une occasion rêvée…

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782258067851
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 264
Format : 140 x 225 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • brigittelascombe Posté le 26 Juin 2011
    Sanguine. Ocre de la terre du Petit Colorado. Dans le Luberon, le sang imprègne le sol, "l'homme est pris entre deux feux ou deux folies, celle qui tombe du ciel et celle qui monte du sol". C'est dans ce décor, presque théatral, souvent prisé des peintres que Jean Max Tixier qui a reçu en 1994 le grand prix littéraire de Provence pour l'ensemble de son oeuvre, a situé "Le Mas des terres rouges" et sa tragédie. Et toujours, l'éternel trio amoureux le mari, la femme, l'amant. 1930. Raymond Sigean, veuf, la quarantaine hautaine, dirige d'une poigne de fer son exploitation agricole. Le "maistre" est secondé par Fernande, une vieille fille dévouée mais aigrie. Léa, vingt cinq ans, commise dans une bonetterie marseillaise (dont les propriétaires sont les amis de Sigean) a mené jusqu'à présent une vie de déboires et de mélodrames. Elle accepte de suivre Raymond lorsqu'il lui propose de remplacer Fernande hospitalisée. Ils se marient. Elle est ravie de changer de statut social et lui considère qu'elle lui appartient. Victor Bardini, l'italien est un homme à femmes, conscient de son charme, il lui suffit d'un regard, lors d'un bal, pour soumettre Léa à son bon vouloir. Et là, c'est le drame car dans tout village... Sanguine. Ocre de la terre du Petit Colorado. Dans le Luberon, le sang imprègne le sol, "l'homme est pris entre deux feux ou deux folies, celle qui tombe du ciel et celle qui monte du sol". C'est dans ce décor, presque théatral, souvent prisé des peintres que Jean Max Tixier qui a reçu en 1994 le grand prix littéraire de Provence pour l'ensemble de son oeuvre, a situé "Le Mas des terres rouges" et sa tragédie. Et toujours, l'éternel trio amoureux le mari, la femme, l'amant. 1930. Raymond Sigean, veuf, la quarantaine hautaine, dirige d'une poigne de fer son exploitation agricole. Le "maistre" est secondé par Fernande, une vieille fille dévouée mais aigrie. Léa, vingt cinq ans, commise dans une bonetterie marseillaise (dont les propriétaires sont les amis de Sigean) a mené jusqu'à présent une vie de déboires et de mélodrames. Elle accepte de suivre Raymond lorsqu'il lui propose de remplacer Fernande hospitalisée. Ils se marient. Elle est ravie de changer de statut social et lui considère qu'elle lui appartient. Victor Bardini, l'italien est un homme à femmes, conscient de son charme, il lui suffit d'un regard, lors d'un bal, pour soumettre Léa à son bon vouloir. Et là, c'est le drame car dans tout village il y a le fou, le 'fada' et le sorcier, son pendant qui incarne les forces du mal, et Maurice Picon ce suppot de Satan sera le pivot autour duquel s'enclenchera le drame. Qui est ce quatrième personnage, qui tel un arbre mort a reçu la foudre dans son jeune âge? Pourquoi voue t il une haine tenace à Raymond? A lire............. Joliment imagé, ce récit alerte, sans jamais tomber dans un provencialisme agaçant, situe toutefois son action sur ces terres ensoleillées balayées par le mistral qui excite les sens plus que de raison. Les portraits sont forts et les personnages prennent vie au fil des pages. Un bon livre. Dommage que Jean Max nous ait quittés car il était conteur, poète, romancier......Dommage!
    Lire la suite
    En lire moins
Toute l'actualité de la collection Terres de France
Découvrez des histoires riches des couleurs de nos régions et des saveurs d'antan pour de magnifiques moments de lecture.