En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation et réaliser des mesures d’audience.
OK
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Le Sang des bistanclaques

        Presses de la cité
        EAN : 9782258088597
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 288
        Format : 140 x 225 mm
        Le Sang des bistanclaques

        Collection : Terres de France
        Date de parution : 31/03/2011

        A Lyon, chez les soyeux, une série de crimes allume le feu entre la police traditionnelle et la toute nouvelle police scientifique. Pour tout savoir sur les bistanclaques : onomatopée figurant le bruit des métiers à tisser des canuts !

        Lyon, mai 1920. Une enquête est ouverte à la suite de la découverte du cadavre putréfié d'une vieille femme. Pour ne pas ternir la réputation de sa ville, rivale de Paris et ses Brigades du Tigre, le procureur confie l'affaire au tout nouveau laboratoire de la police scientifique de Lyon,...

        Lyon, mai 1920. Une enquête est ouverte à la suite de la découverte du cadavre putréfié d'une vieille femme. Pour ne pas ternir la réputation de sa ville, rivale de Paris et ses Brigades du Tigre, le procureur confie l'affaire au tout nouveau laboratoire de la police scientifique de Lyon, le premier au monde, dirigé par deux experts : l'éminent professeur Hugo Salacan, et le commissaire Victor Kolvair, rescapé des tranchées. L'autopsie du corps révèle d'étranges sévices… Cette enquête criminelle dévoile deux visions de la police et de la science, dans une France en pleine mutation… Le Sang des bistanclaques est une formidable reconstitution du monde des soyeux et celui de la police, une plongée dans la société lyonnaise des Années folles. C'est aussi le parcours d'une folie individuelle, le portrait d'un enfant de la Croix-Rousse devenu tueur en série.

        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782258088597
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 288
        Format : 140 x 225 mm
        Presses de la cité
        19.00 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • PinkCatReading Posté le 10 Octobre 2016
          Lyon, 1920. Bis...tan...clac! Voici le bruit que fait un métier à tisser la soie. C'est le dernier bruit qu'entendra une vieille ouvrière aveugle, victime d'une courte mais atroce série de meurtres. Salacan et Kolvair qui dirigent le premier laboratoire de police scientifique créé en France mènent l'enquête... Encore une fois, je me retrouve à me balancer d'un pied sur l'autre et à réfléchir si j'ai aimé ou pas ce polar historique. Tant d'hésitation n'est pas forcement bon signe me direz-vous. Alors, évidemment, un roman qui se passe dans une ville que j'aime passionnément + un polar glauque mais pas trop (enfin quoique...) + les experts à la mode 1920 avait tout pour me séduire...Certes la galerie de personnages est intéressante (bon pas mal d'ombre encore et de secrets très sombres), mais certains manquent de développement. L'intrigue est finement menée mais tout s'emmêle un peu comme les fils de soie autour des victimes pour finir en grosse révélation sordide que j'avais vu venir de loin. On découvre Lyon en 1920, son histoire, le contexte de la création de la police scientifique, la médecine légale et bien d'autres choses : la reconstruction historique est super mais les informations font de gros blocs qui coupent... Lyon, 1920. Bis...tan...clac! Voici le bruit que fait un métier à tisser la soie. C'est le dernier bruit qu'entendra une vieille ouvrière aveugle, victime d'une courte mais atroce série de meurtres. Salacan et Kolvair qui dirigent le premier laboratoire de police scientifique créé en France mènent l'enquête... Encore une fois, je me retrouve à me balancer d'un pied sur l'autre et à réfléchir si j'ai aimé ou pas ce polar historique. Tant d'hésitation n'est pas forcement bon signe me direz-vous. Alors, évidemment, un roman qui se passe dans une ville que j'aime passionnément + un polar glauque mais pas trop (enfin quoique...) + les experts à la mode 1920 avait tout pour me séduire...Certes la galerie de personnages est intéressante (bon pas mal d'ombre encore et de secrets très sombres), mais certains manquent de développement. L'intrigue est finement menée mais tout s'emmêle un peu comme les fils de soie autour des victimes pour finir en grosse révélation sordide que j'avais vu venir de loin. On découvre Lyon en 1920, son histoire, le contexte de la création de la police scientifique, la médecine légale et bien d'autres choses : la reconstruction historique est super mais les informations font de gros blocs qui coupent l'histoire, j'ai parfois eu l'impression de lire Wikipédia. L'écriture est fluide, facile mais quelques anachronismes s'y sont glissés. Bref, je reste un peu déçue par cette lecture et je ne pense pas que je lirai la suite des aventures de Salacan et Kolvair.
          Lire la suite
          En lire moins
        • Taraxacum Posté le 30 Septembre 2016
          Je l'avoue, celui-ci je ne l'ai emprunté que parce qu'il se passait à Lyon. Finalement, c'est le cas de peu de romans, quand on pense à la masse qu'on nous inflige se déroulant à Paris. Un polar, les années 20, Lyon, les débuts de la police scientifique , Le sang des bistanclaques partait avec beaucoup pour me plaire. Je ne vais pas mentir, une promenade lyonnaise et romanesque me plaît toujours, mais d'autres choses m'ont déplu dans ce roman. [masquer] A commencer par sa résolution , parce que vraiment, j'ai trouvé que c'était au bord du niveau habituel des polars nordiques, dans le glauque. Et toute représentation d'homsexualité, transexualité et autre se doit elle d'être aussi terrible? [/masquer] Ce qui manque surtout à ce polar, c'est cent pages au moins: trop de personnages, pas assez développés, dilués dans le désir de l'auteur de parler de Lyon, et l'enquête passe un peu à la trappe dans tout ça. Il m'a fallu au moins la moitié du bouquin pour arrêter de mélanger le professeur et le commissaire, ce qui n'est pas vraiment bon signe et dénonce leur manque de développement. Ce ne sera pas mon polar lyonnais préféré, dommage!
        • Davalian Posté le 28 Avril 2016
          Personnages sympathiques, intrigue intéressante, ancrage dans le Lyon d'après la Grande Guerre, rivalité entre la police scientifique balbutiante et les brigades du Tigre vieillissantes : voici le menu de ce polar passionnant. La ville de Lyon tient ici une grande place. Elle dépasse très rapidement le simple cadre géographique. Odile Bouhier nous propose de découvrir les quartiers de la Croix-Rousse, la place de Bellevue, le centre-ville, le palais de justice, un lupanar et tant d'autres lieux... Les métiers de la soie jouissent ici d'un coup de projecteur particulier à côté d'autres professions, notamment dans le milieu judiciaire ou médico-légal. Les habitués des Compagnons de la Croix-rousse (mais si souvenez vous, la bibliothèque verte : Gnafron, le Tondu et tous les autres...) auront du quoi être surpris. Il est ici question de tueur en série, de violences d'abord décrites pour être mieux suggérées ensuite. Pour ne rien arranger le contexte n'est vraiment pas à l'optimiste. Il faut dire que les cicatrices des combattants sont inscrites dans le quotidien de tout un chacun. Quant au récit parallèle il est tout aussi dérangeant que les meurtres évoqués... Assurément il s'agit ici d'un polar avec des personnages sombres. Chacun a sa part... Personnages sympathiques, intrigue intéressante, ancrage dans le Lyon d'après la Grande Guerre, rivalité entre la police scientifique balbutiante et les brigades du Tigre vieillissantes : voici le menu de ce polar passionnant. La ville de Lyon tient ici une grande place. Elle dépasse très rapidement le simple cadre géographique. Odile Bouhier nous propose de découvrir les quartiers de la Croix-Rousse, la place de Bellevue, le centre-ville, le palais de justice, un lupanar et tant d'autres lieux... Les métiers de la soie jouissent ici d'un coup de projecteur particulier à côté d'autres professions, notamment dans le milieu judiciaire ou médico-légal. Les habitués des Compagnons de la Croix-rousse (mais si souvenez vous, la bibliothèque verte : Gnafron, le Tondu et tous les autres...) auront du quoi être surpris. Il est ici question de tueur en série, de violences d'abord décrites pour être mieux suggérées ensuite. Pour ne rien arranger le contexte n'est vraiment pas à l'optimiste. Il faut dire que les cicatrices des combattants sont inscrites dans le quotidien de tout un chacun. Quant au récit parallèle il est tout aussi dérangeant que les meurtres évoqués... Assurément il s'agit ici d'un polar avec des personnages sombres. Chacun a sa part d'ombre. Personne n'y échappe, sauf peut-être Salachan. Malgré tout, nous avons plaisir à les suivre. L'attachement est naturel et l'on songe à les suivre plus longuement. Le récit est très bien écrit. Le style est agréable, fluide et nous mène vers des rebondissements osés, pas toujours heureux (un "mystère" flirte avec le ridicule). En tout cas le récit est bref et efficace. Voici donc un très bon polar, bourré de bonnes idées qui ne demandent qu'à être approfondies. Une lecture indispensable avant ou pendant une visite dans la capitale des Gaules...
          Lire la suite
          En lire moins
        • Illion Posté le 25 Janvier 2015
          Un beau livre sur Lyon et sa région, parfaitement documenté et réaliste. On entre tout de suite dans le vif du sujet, le livre se lit super vite et est vraiment imprégné d'une époque qui fait partie de la mémoire collective, au moins sur Lyon. Les personnages de Salacan et Kolvair et les quelques "seconds rôles" qui gravitent autour d'eux sont très attachants pleins d'humour et de cynisme face aux situations qu'ils affrontent. L'enquête en elle-même n'a que peu d'importance car on a en parallèle les chapitres du "tueur" et ceux de la police, ce qui fait que vers la moitié du livre on a deviné qui est le coupable. En revanche la mise en abîme et le travail sur la psychologie des personnages, dont le tueur - qui n'est en fait que la victime de la folie de quelqu'un d'autre - est particulièrement intéressant et fait la force du livre en plus de sa bonne reconstitution de l'univers lyonnais du début du XXème siècle. Et puis - enorgueillissons-nous, nous qui vivons à Lyon - il raconte, certes sous une forme romancée, les premières heures et pages de la police scientifique qui vit bel et bien le jour à... Un beau livre sur Lyon et sa région, parfaitement documenté et réaliste. On entre tout de suite dans le vif du sujet, le livre se lit super vite et est vraiment imprégné d'une époque qui fait partie de la mémoire collective, au moins sur Lyon. Les personnages de Salacan et Kolvair et les quelques "seconds rôles" qui gravitent autour d'eux sont très attachants pleins d'humour et de cynisme face aux situations qu'ils affrontent. L'enquête en elle-même n'a que peu d'importance car on a en parallèle les chapitres du "tueur" et ceux de la police, ce qui fait que vers la moitié du livre on a deviné qui est le coupable. En revanche la mise en abîme et le travail sur la psychologie des personnages, dont le tueur - qui n'est en fait que la victime de la folie de quelqu'un d'autre - est particulièrement intéressant et fait la force du livre en plus de sa bonne reconstitution de l'univers lyonnais du début du XXème siècle. Et puis - enorgueillissons-nous, nous qui vivons à Lyon - il raconte, certes sous une forme romancée, les premières heures et pages de la police scientifique qui vit bel et bien le jour à Lyon sous les pas du Professeur Salacan. Pour tous ceux qui veulent (re)découvrir un morceau d'histoire à travers un beau livre qui ne manque pas de charmes.
          Lire la suite
          En lire moins
        • getta01 Posté le 30 Décembre 2014
          très bon livre comme je suis de la region lyonnaise je connais bieu les lieux

        Ils en parlent

        « […] une des révélations de l’année, [...] un des meilleurs polars historiques. »

        Gérard Collard / LCI "Le Coup de cœur des libraires"
        Toute l'actualité de la collection Terres de France
        Découvrez des histoires riches des couleurs de nos régions et des saveurs d'antan pour de magnifiques moments de lecture.
        Notre politique relative aux données personnelles est accessible dans nos CGU.
        Vous pouvez exercer vos droits d’accès, de rectification, d’effacement, de limitation, de portabilité et d’opposition au traitement de vos données à caractère personnel dans les conditions fixées par la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978 selon les modalités de notre politique de confidentialité.