Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221253373
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 312
Format : 130 x 200 mm

Les Chroniques de Fogas - Tome 1 : L'Auberge

Stéphanie LEIGNIEL (Traducteur), Dominique HAAS (Traducteur)
Date de parution : 01/07/2021

La nouvelle série événement de Julie Chapman.
Une chronique drôle et authentique d'un village des Pyrénées françaises.

Branle-bas de combat dans la petite commune pyrénéenne de Fogas : l’Auberge des Deux Vallées vient d'être rachetée par un couple d’Anglais.
Les habitants vont-ils devoir troquer foie gras, garbure et cassoulet contre bœuf bouilli, fish & chips et infâme jelly ? Sus à l’envahisseur ! Ni une ni deux, le...

Branle-bas de combat dans la petite commune pyrénéenne de Fogas : l’Auberge des Deux Vallées vient d'être rachetée par un couple d’Anglais.
Les habitants vont-ils devoir troquer foie gras, garbure et cassoulet contre bœuf bouilli, fish & chips et infâme jelly ? Sus à l’envahisseur ! Ni une ni deux, le maire, fou de rage, convoque d'urgence un conseil municipal, mais les querelles internes ne font que jeter de l'huile sur le feu...
Français et Britanniques sauront-ils trouver un terrain d'entente à la table des négociations ?

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221253373
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 312
Format : 130 x 200 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Capucine214 Posté le 7 Octobre 2021
    Voici la nouvelle série de Julia Chapman : Les chroniques de Forgas. Connu pour Les détectives du Yorkshire, nous découvrons l'auteure dans un nouveau style. Je reste sur mon expression de polar douillet. Polar que nenni dans ce premier tome, point d'intrigue, point de meurtre. Qu'avons nous ? Un petit français au bord de l'explosion. L'auberge est à vendre. Le maire a des vues dessus mais voilà qu'un couple d'anglais a mis la main dessus. Horreur, malheur ! Ni une ni deux, le maire usant de son pouvoir va tout faire pour l'auberge n'ouvre pas et que les envahisseurs retournent dans leur pays. Voilà le seul suspens : va-t-il y arriver ? Sinon, nous retrouvons le style de l'auteure. Un récit sympathique, des personnages haut en couleur et fort en gueule. Un paysage décrit avec beaucoup de réalisme. J'ai bien retrouvé l'ambiance petit village, et pour y vivre, j'ai tout de suite reconnu ces querelles qui empoisonnent le quotidien des villageois. La jalousie, la rancœur, la convoitise, l'abus de pouvoir d'un maire qui n'hésite pas à taper du point sur la table pour assoir sa suprématie. Bref nous sommes bien en France avec toute cette paperasserie, ces contrôles et autre empêcheur de... Voici la nouvelle série de Julia Chapman : Les chroniques de Forgas. Connu pour Les détectives du Yorkshire, nous découvrons l'auteure dans un nouveau style. Je reste sur mon expression de polar douillet. Polar que nenni dans ce premier tome, point d'intrigue, point de meurtre. Qu'avons nous ? Un petit français au bord de l'explosion. L'auberge est à vendre. Le maire a des vues dessus mais voilà qu'un couple d'anglais a mis la main dessus. Horreur, malheur ! Ni une ni deux, le maire usant de son pouvoir va tout faire pour l'auberge n'ouvre pas et que les envahisseurs retournent dans leur pays. Voilà le seul suspens : va-t-il y arriver ? Sinon, nous retrouvons le style de l'auteure. Un récit sympathique, des personnages haut en couleur et fort en gueule. Un paysage décrit avec beaucoup de réalisme. J'ai bien retrouvé l'ambiance petit village, et pour y vivre, j'ai tout de suite reconnu ces querelles qui empoisonnent le quotidien des villageois. La jalousie, la rancœur, la convoitise, l'abus de pouvoir d'un maire qui n'hésite pas à taper du point sur la table pour assoir sa suprématie. Bref nous sommes bien en France avec toute cette paperasserie, ces contrôles et autre empêcheur de tourner en rond. Voilà c'est une lecture qui ne casse pas quatre pattes au canard, mais qui reste sympathique, délassante et qui a le mérite de décrire l'absurdité à la française. A suivre...
    Lire la suite
    En lire moins
  • Bookinette Posté le 20 Septembre 2021
    Quel plaisir de retrouver la plume de Julia Chapman ! Cette fois-ci, point de crime ni d'enquête, il s'agit des chroniques d'un petit village pyrénéen que l'arrivée d'un couple d'anglais va mettre sans dessus dessous. A Fogas, l'auberge que convoitait le maire pour son beau-frère a été vendue à Lorna et Paul Webster, venus de la "perfide Albion". Inacceptable ! Il va aussitôt comploter pour mettre dehors ces envahisseurs et récupérer "son bien". Très vite, le village va se scinder en deux, les pour et les contre, et tous les coups sont permis ! On retrouve tous les ingrédients qui font la saveur des romans de l'auteur : un ton plein d'humour, un jeu sur les clichés à la fois français et anglais, une galerie de personnages haute en couleurs, des rumeurs inhérentes à un petit village, des animaux partie prenante de l'histoire, des situations impossibles drolatiques, de l'émotion, des rebondissements et un suspense entretenu autour de l'ouverture de cette si convoitée auberge. Tous les personnages choisissent leur camp, il y a les bons et les mauvais ( certains avec quelques nuances et des zones d'ombres cependant) et peu à peu, dans ce quotidien fait de conflits ou d'entraide, chacun laisse entrevoir... Quel plaisir de retrouver la plume de Julia Chapman ! Cette fois-ci, point de crime ni d'enquête, il s'agit des chroniques d'un petit village pyrénéen que l'arrivée d'un couple d'anglais va mettre sans dessus dessous. A Fogas, l'auberge que convoitait le maire pour son beau-frère a été vendue à Lorna et Paul Webster, venus de la "perfide Albion". Inacceptable ! Il va aussitôt comploter pour mettre dehors ces envahisseurs et récupérer "son bien". Très vite, le village va se scinder en deux, les pour et les contre, et tous les coups sont permis ! On retrouve tous les ingrédients qui font la saveur des romans de l'auteur : un ton plein d'humour, un jeu sur les clichés à la fois français et anglais, une galerie de personnages haute en couleurs, des rumeurs inhérentes à un petit village, des animaux partie prenante de l'histoire, des situations impossibles drolatiques, de l'émotion, des rebondissements et un suspense entretenu autour de l'ouverture de cette si convoitée auberge. Tous les personnages choisissent leur camp, il y a les bons et les mauvais ( certains avec quelques nuances et des zones d'ombres cependant) et peu à peu, dans ce quotidien fait de conflits ou d'entraide, chacun laisse entrevoir un peu de son histoire intime, de quoi titiller la curiosité et donner envie de poursuivre la série. Une mention particulière à Josette et Jacques, particulièrement touchants... Une très bonne lecture, divertissante, parfaite pour se détendre !
    Lire la suite
    En lire moins
  • purgi89 Posté le 4 Septembre 2021
    Que dire sur la nouvelle série de Julia Chapman ? Déjà j'aurais aimé lire une fin à sa série des détectives du Yorkshire. En commençant ce nouveau roman, je m'attendais un peu à une série du même genre, mais point d'enquête ici et pas plus de meurtre non plus. Je ne saurais classer ce roman, peut-être feel good, avec un brin de sournoiserie et de manipulation politique. Lorna et Paul Webster viennent d'acquérir l'auberge des Deux Vallées au grand dam du maire du village, Serge Papon qui comptait que son beau-frère devienne le nouveau propriétaire. Il va donc tout faire pour mettre des bâtons dans les roues au jeune couple d'anglais afin qu'ils ne puissent pas ouvrir l'établissement. Lorna et son mari vont subir mauvais coup sur mauvais coup et seront bientôt contraints de devoir prendre une décision pour leur avenir. J'ai retrouvé le style de Julia Chapman avec plaisir. Elle reprend les ingrédients qui fonctionnaient très bien dans sa série des détectives du Yorkshire, un petit village où tout le monde se connaît depuis des années et où l'étranger qui souhaite s'installer n'est pas très bien vu. Les personnages sont parfois un peu caricaturaux, surtout le maire. Certains sont très détestables... Que dire sur la nouvelle série de Julia Chapman ? Déjà j'aurais aimé lire une fin à sa série des détectives du Yorkshire. En commençant ce nouveau roman, je m'attendais un peu à une série du même genre, mais point d'enquête ici et pas plus de meurtre non plus. Je ne saurais classer ce roman, peut-être feel good, avec un brin de sournoiserie et de manipulation politique. Lorna et Paul Webster viennent d'acquérir l'auberge des Deux Vallées au grand dam du maire du village, Serge Papon qui comptait que son beau-frère devienne le nouveau propriétaire. Il va donc tout faire pour mettre des bâtons dans les roues au jeune couple d'anglais afin qu'ils ne puissent pas ouvrir l'établissement. Lorna et son mari vont subir mauvais coup sur mauvais coup et seront bientôt contraints de devoir prendre une décision pour leur avenir. J'ai retrouvé le style de Julia Chapman avec plaisir. Elle reprend les ingrédients qui fonctionnaient très bien dans sa série des détectives du Yorkshire, un petit village où tout le monde se connaît depuis des années et où l'étranger qui souhaite s'installer n'est pas très bien vu. Les personnages sont parfois un peu caricaturaux, surtout le maire. Certains sont très détestables et même si la vie leur apporte leur lot de malheur, je n'ai pas réussi à ressentir d'empathie pour certains. J'ai passé mon temps à attendre qu'il se passe quelque chose. Et plus je tournais les pages et me rapprochais de la fin moins je voyais ce que j'attendais arriver. On va dire que c'est une bonne lecture pour l'été. Je ne sais pas ce que va donner la suite. J'ai trouvé par contre très drôle de voir le nom de famille de mon frère pour le personnage de l'adjoint ;-)
    Lire la suite
    En lire moins
  • livreclem Posté le 25 Août 2021
    Moi qui adore la série des detectives du Yorkshire de la même auteure, j'ai lu avec plaisir ce nouveau roman traduit en français. L'auteure a vécu en France et ici l'histoire se déroule dans un village français. Bon disons le tout de suite : c'est un roman très simple et gentillet mais parfait pour une fin d'été remplies de mauvaises nouvelles. Un couple d'anglais achète une auberge française et le maire de la ville ne voit pas ça d'un très bon œil, lui qui avait d'autre projet pour ce restaurant. Nos chers anglais ne sont pas prêts d'ouvrir leur auberge. La solidarité des habitants se met en place petit à petit et on se retrouve dans un cocon de lecture en suivant leurs petites aventures. Pas un coup de cœur mais un roman cosy.
  • iris29 Posté le 15 Août 2021
    Rien de policier, pas de crime, de détectives ou d'enquête dans ce roman de Julia Chapman, dont la parution anglaise date de 2009, mais un petit suspens gentiment distillé tout du long. Les gentils villageois contre les méchants corrompus. Il aut savoir que Julia Chapman , ayant voyagé pas mal , comme professeur d'anglais, a tenu avec son mari, une auberge en Ariège, pendant six ans... de là à dire que Lorna et son mari sont une extension d'elle-même et son mari.... Il s'agit du premier tome de ce qui s'annonce comme une série, sur un petit village des Pyrénées troublé par l'arrivée d'un couple d'anglais qui a décidé de reprendre l'Auberge locale. Shocking ! Mais depuis quand les anglais viendrait-ils nous donner des leçons de cuisine ? C'est un peu ce que pense la majorité des villageois, certains ayant un intérêt personnel à ce que ce couple reparte fissa chez eux. Dés leur arrivée Paul et Lorna, voient leur rêve se dissiper en fanfare ! de l'état de délabrement de l'établissement (qui a curieusement augmenté depuis leur achat, grâce aux souris ), aux visites de contrôle qui aboutissent à la fermeture, rien ne leur sera épargné. Hélas pour les comploteurs, une... Rien de policier, pas de crime, de détectives ou d'enquête dans ce roman de Julia Chapman, dont la parution anglaise date de 2009, mais un petit suspens gentiment distillé tout du long. Les gentils villageois contre les méchants corrompus. Il aut savoir que Julia Chapman , ayant voyagé pas mal , comme professeur d'anglais, a tenu avec son mari, une auberge en Ariège, pendant six ans... de là à dire que Lorna et son mari sont une extension d'elle-même et son mari.... Il s'agit du premier tome de ce qui s'annonce comme une série, sur un petit village des Pyrénées troublé par l'arrivée d'un couple d'anglais qui a décidé de reprendre l'Auberge locale. Shocking ! Mais depuis quand les anglais viendrait-ils nous donner des leçons de cuisine ? C'est un peu ce que pense la majorité des villageois, certains ayant un intérêt personnel à ce que ce couple reparte fissa chez eux. Dés leur arrivée Paul et Lorna, voient leur rêve se dissiper en fanfare ! de l'état de délabrement de l'établissement (qui a curieusement augmenté depuis leur achat, grâce aux souris ), aux visites de contrôle qui aboutissent à la fermeture, rien ne leur sera épargné. Hélas pour les comploteurs, une poignée de villageois aimeraient bien les voir rester et s'uniront pour renverser la décision des autorités . Qui gagnera ? Les "anti-anglais" ou les gentils voisins ? Un premier tome agréable et gentil, qui oscille sans arrêt entre le suspens, le romantique, le feel good, mais qui ne prend aucune direction réelle, ce qui a pour résultat , une certaine tiédeur. Sympathique , mais pas incontournable, qui détend , mais pas hilarant, mais plein de vie, et d'énergie : ce premier tome fait passer un bon moment, et c'est toujours ça de pris !
    Lire la suite
    En lire moins
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE ROBERT LAFFONT
Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.