Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782355846984
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 304
Format : 140 x 200 mm
Les femmes n'ont pas d'histoire
Héloïse Esquié (traduit par)
Date de parution : 18/02/2021
Éditeurs :
Sonatine

Les femmes n'ont pas d'histoire

Héloïse Esquié (traduit par)
Date de parution : 18/02/2021
Un récit d’émancipation vibrant de beauté et de rage.
 
Dans cette région désolée des Appalaches que l'on appelle la Rust Belt, la vie ressemble à une damnation. C'est un pays d'hommes déchus où l'alcool de contrebande et la religion... Dans cette région désolée des Appalaches que l'on appelle la Rust Belt, la vie ressemble à une damnation. C'est un pays d'hommes déchus où l'alcool de contrebande et la religion font la loi, où les femmes n'ont pas d'histoire. Élevée dans l'ombre de son père, un prêcheur charismatique, Wren, comme sa... Dans cette région désolée des Appalaches que l'on appelle la Rust Belt, la vie ressemble à une damnation. C'est un pays d'hommes déchus où l'alcool de contrebande et la religion font la loi, où les femmes n'ont pas d'histoire. Élevée dans l'ombre de son père, un prêcheur charismatique, Wren, comme sa mère avant elle, semble suivre un destin tout tracé. Jusqu'au jour où un accident lui donne l'occasion de reprendre sa vie en main.
 
Ce premier roman inoubliable, qui dépeint la lutte de deux générations de femmes pour devenir elles-mêmes dans un pays en pleine désolation, annonce la naissance d’une auteure au talent époustouflant.
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782355846984
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 304
Format : 140 x 200 mm

Ils en parlent

« Esquivant le cliché glauque et l’élégie opportuniste, Les femmes n’ont pas d’histoire est un roman authentiquement honnête et brutal. »
The New York Times

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • CocciClelia Posté le 10 Avril 2022
    #Lesfemmesnontpasdhistoire #NetGalleyFrance Avant tout merci à NetGalleyFrance et aux éditions 10/18 de m'avoir permis de lire ce livre. Lorsque j'en ai fait la demande auprès de NetGalleyFrance, c'est le titre avant tout qui m'a interpelé. Amy Jo Burns nous présente ici un vrai roman noir. Grâce à la traductrice Héloïse Esquié, le style et fluide et envoutant. On se détache difficilement de ce livre. La vie de cette partie de la Pennsylvanie, proche des Appalaches, nommée la "Rust Belt", semble comme si le temps s'était arrêté il y a 50 ans. Wren, seize ans, est la fille d'un prêcheur, manipulateur de serpents, et de Ruby une femme forte mais silencieuse. De terribles évènements vont conduire Wren à ouvrir les yeux. Une prise de conscience douloureuse mais nécessaire. Un livre très fort qui mêle croyances, ignorance et enfermement, Un livre à la frontière du bien et du mal, des frissons du danger et de l'interdit, des moonshiner et des manipulateurs de serpents, entre apparences et réalité d'une vie dans ces montagnes, où seule les mines de charbon tentent de donner une sorte de normalité à la vie. Des personnages manipulés , par la vie ou par leurs croyances, entre amour et haine, entre avouer... #Lesfemmesnontpasdhistoire #NetGalleyFrance Avant tout merci à NetGalleyFrance et aux éditions 10/18 de m'avoir permis de lire ce livre. Lorsque j'en ai fait la demande auprès de NetGalleyFrance, c'est le titre avant tout qui m'a interpelé. Amy Jo Burns nous présente ici un vrai roman noir. Grâce à la traductrice Héloïse Esquié, le style et fluide et envoutant. On se détache difficilement de ce livre. La vie de cette partie de la Pennsylvanie, proche des Appalaches, nommée la "Rust Belt", semble comme si le temps s'était arrêté il y a 50 ans. Wren, seize ans, est la fille d'un prêcheur, manipulateur de serpents, et de Ruby une femme forte mais silencieuse. De terribles évènements vont conduire Wren à ouvrir les yeux. Une prise de conscience douloureuse mais nécessaire. Un livre très fort qui mêle croyances, ignorance et enfermement, Un livre à la frontière du bien et du mal, des frissons du danger et de l'interdit, des moonshiner et des manipulateurs de serpents, entre apparences et réalité d'une vie dans ces montagnes, où seule les mines de charbon tentent de donner une sorte de normalité à la vie. Des personnages manipulés , par la vie ou par leurs croyances, entre amour et haine, entre avouer ou se cacher, entre la honte et la peur. Un roman composé en 4 parties, quatre histoires pour bien revenir sur le titre en français, bien différent du titre en anglais. Un roman très fort où les hommes sont prisonniers de leurs propres appétits, et où les femmes doivent se libérer de leur histoire pour pouvoir enfin vivre.
    Lire la suite
    En lire moins
  • viou1108_aka_voyagesaufildespages Posté le 7 Avril 2022
    Dans un coin perdu des Etats-Unis, Wren est une adolescente solitaire qui vit dans une cabane délabrée avec ses parents. Vêtue de longues robes cousues à la main et maintes fois rapiécées, ses cheveux longs tressés lui descendant jusqu'à la taille, elle n'est pas scolarisée et fréquente bien peu de monde. Son entourage proche se limite à son père, un prêcheur charismatique et possessif, à sa mère Ruby qui rêvait de liberté mais s'est retrouvée coincée dans son mariage avec cet homme égocentrique, à Ivy, l'amie d'enfance de sa mère, qui subit à peu près le même sort, en y ajoutant le fait qu'elle doit s'occuper de sa ribambelle d'enfants et qu'en plus, son mari est alcoolique. Comme la plupart des hommes de la région, d'ailleurs, qui boivent, produisent ou trafiquent le « moonshine », un whisky artisanal de contrebande. Vu ce contexte de patriarcat incurable et de conditions matérielles précaires, on pourrait croire que ce roman se situe il y a quelques siècles. Et pourtant, il s'agit d'une histoire bien contemporaine, qui se déroule dans la région Appalaches, au coeur de la tristement nommée Rust Belt, naguère prospère grâce à son activité industrielle et minière florissante, et aujourd'hui sinistrée économiquement, polluée chimiquement,... Dans un coin perdu des Etats-Unis, Wren est une adolescente solitaire qui vit dans une cabane délabrée avec ses parents. Vêtue de longues robes cousues à la main et maintes fois rapiécées, ses cheveux longs tressés lui descendant jusqu'à la taille, elle n'est pas scolarisée et fréquente bien peu de monde. Son entourage proche se limite à son père, un prêcheur charismatique et possessif, à sa mère Ruby qui rêvait de liberté mais s'est retrouvée coincée dans son mariage avec cet homme égocentrique, à Ivy, l'amie d'enfance de sa mère, qui subit à peu près le même sort, en y ajoutant le fait qu'elle doit s'occuper de sa ribambelle d'enfants et qu'en plus, son mari est alcoolique. Comme la plupart des hommes de la région, d'ailleurs, qui boivent, produisent ou trafiquent le « moonshine », un whisky artisanal de contrebande. Vu ce contexte de patriarcat incurable et de conditions matérielles précaires, on pourrait croire que ce roman se situe il y a quelques siècles. Et pourtant, il s'agit d'une histoire bien contemporaine, qui se déroule dans la région Appalaches, au coeur de la tristement nommée Rust Belt, naguère prospère grâce à son activité industrielle et minière florissante, et aujourd'hui sinistrée économiquement, polluée chimiquement, abandonnée et oubliée de tous. Wren et les siens font partie d'une petite communauté vivant isolée dans les montagnes, à l'écart du progrès et du confort. Vingt ans plus tôt, cela n'a pas empêché Ruby et Ivy de vouloir s'enfuir loin de cette vie oppressante pour les femmes, juste avant que l'illusion de l'amour ne les piège pour les clouer sur place (« Etre la femme de quelqu'un, c'est la même chose qu'être la propriété de quelqu'un »). Et aujourd'hui, cela n'empêche pas Wren de rêver elle aussi d'autre chose et d'avoir envie de se révolter contre son père qui la tient enfermée dans une vie étriquée. L'étau autour d'elle est serré, et il faudra le déclencheur d'un accident tragique pour ébranler le carcan et peut-être précipiter son départ vers la liberté. Raconté par Wren dans sa première partie, le roman remonte ensuite le temps d'une génération pour revenir sur la jeunesse de Ruby et Ivy, expliquant le passé pour éclairer rétrospectivement le présent. Il décrit l'atmosphère lourde, menaçante, mélancolique dans laquelle vivent Ruby, Ivy et Wren, au milieu des superstitions, de la pauvreté, de l'alcoolisme, de la misère intellectuelle. Il raconte le destin brisé de deux femmes et la tentative d'émancipation d'une troisième, au sein d'une curieuse petite communauté chrétienne où l'on pratique la manipulation rituelle de serpents venimeux (dont je n'avais jamais entendu parler). Les personnages de « Les femmes n'ont pas d'histoire » sont complexes, forts, pas nécessairement attachants, et ce roman cruel mais pas entièrement désespéré est assez touchant et prenant. En partenariat avec les Editions 10/18 via Netgalley. #Lesfemmesnontpasdhistoire #NetGalleyFrance
    Lire la suite
    En lire moins
  • 0drey62 Posté le 6 Avril 2022
    10/18 nous offre ici une fresque digne d’un roman de Gallmeister ! On va d’abord suivre la jeune Wren, qui vit au milieu des montagnes avec sa mère Ruby et son père prêcheur influent dans la région. Au milieu de la nature, Wren est seule, elle n’a jamais été scolarisée, n’a aucun ami. Seule la meilleure amie de sa mère, Ivy vient rendre visite à la famille avec ses fils, eux aussi vivant assez éloigné de la société. A travers le récit la jeunesse de Ruby et Ivy va nous être dévoilée petit à petit. Un récit émouvant sur l’émancipation presque impossible des femmes dans ces régions reculées, où les hommes, les croyances, l’alcool et la drogue ont une place prépondérante. Il m’aura peut-être manqué un peu de rythme à certains moments mais cela reste néanmoins un très beau récit, sombre et poignant. En bref, un roman d’atmosphère, un roman de femmes à qui on ne laisse pas la place de vivre leur histoire.
  • Marilynzillah Posté le 4 Avril 2022
    "Les Femmes N'ont Pas D'histoire" nous donne l'occasion de découvrir la voix des femmes au sein de ces régions désolées des Appalaches. Ravages de la drogue et de l'alcool, chômage endémique, mines de charbon désaffectées dont les rejets imprègnent les terres et les rivières, Amy Jo Burn dépeint avec une grande justesse les difficultés auxquelles Ruby et Ivy doivent faire face en tentant d'élever leurs enfants tant bien que mal. Au cours de la lecture de ce texte, on saluera l'équilibre qui rejaillit de l'ensemble d'un récit ne cédant jamais à la caricature ou au pamphlet pour laisser place à une intrigue où la beauté sauvage de la région se conjugue avec les aléas de la vie de personnages simples mais extrêmement attachants à l'instar de Flynn Sherrod, ce moonshiner taiseux dont Wren va découvrir l'histoire en lien avec sa famille. Débutant avec le témoignage de cette jeune fille en quête d'émancipation, elle dépeint les contours de sa famille vivant dans une cabane vétuste soigneusement éloignée de la ville, comme si son père voulait entretenir dans cet éloignement l'aura de sa légende qui fascine encore ses fidèles. Pour compléter le tableau, on adoptera le point de vue de Ruby... "Les Femmes N'ont Pas D'histoire" nous donne l'occasion de découvrir la voix des femmes au sein de ces régions désolées des Appalaches. Ravages de la drogue et de l'alcool, chômage endémique, mines de charbon désaffectées dont les rejets imprègnent les terres et les rivières, Amy Jo Burn dépeint avec une grande justesse les difficultés auxquelles Ruby et Ivy doivent faire face en tentant d'élever leurs enfants tant bien que mal. Au cours de la lecture de ce texte, on saluera l'équilibre qui rejaillit de l'ensemble d'un récit ne cédant jamais à la caricature ou au pamphlet pour laisser place à une intrigue où la beauté sauvage de la région se conjugue avec les aléas de la vie de personnages simples mais extrêmement attachants à l'instar de Flynn Sherrod, ce moonshiner taiseux dont Wren va découvrir l'histoire en lien avec sa famille. Débutant avec le témoignage de cette jeune fille en quête d'émancipation, elle dépeint les contours de sa famille vivant dans une cabane vétuste soigneusement éloignée de la ville, comme si son père voulait entretenir dans cet éloignement l'aura de sa légende qui fascine encore ses fidèles. Pour compléter le tableau, on adoptera le point de vue de Ruby et d'Ivy, de leur serment de jeunesse qui n'aboutira pas et de leurs mariages respectifs qui sonnent le glas du renoncement. Il faudra adopter également le point de vue de Flynn Sherrod qui va achever de lever les contours de la légende de Briar Bird s'estompant peu à peu pour laisser place à un homme profondément attaché à sa femme Ruby qui devient, avec ses serpents, son unique possession que nul autre que lui ne devrait approcher pas même sa fille Wren. Derrière cette somme de secrets et de non-dits, au-delà de cette volonté d'émancipation pour échapper à cet environnement brutal, Amy Jo Burns décline la rudesse d'une vie simple oscillant entre attachement des lieux et crainte de cette absence d'avenir au gré d'un texte abouti et sensible qui nous permet d'entrevoir la dure réalité de la condition des femmes à l'exemple de ce droit de cuissage qu'avait les cadres des entreprises minières sur les épouses ou les filles des mineurs lorsque ceux-ci ne pouvaient pas travailler suite à un accident, en échange de provisions pour nourrir la famille. Le paradoxe réside dans la forte personnalité qu'incarne Ruby qui, malgré les aléas d'une vie ne faisant pas de cadeaux, s'attache à faire en sorte que sa fille Wren devienne autre chose que "la fille du prêcheur et manipulateur de serpents". Un récit âpre, poétique imprégné d'une violence sourde qui éclate soudainement en vous empoignant le cœur et les tripes... Entre trafic d'alcool et profession de foi aux contours inquiétants, on navigue avec Les Femmes N'ont Pas D'histoire dans un monde obscur qu'Ami Jo Burns éclaire avec un texte éclatant de sincérité et de sobriété qui nous entraine dans les méandres d'une belle histoire de femmes. Je le recommande!
    Lire la suite
    En lire moins
  • Doralex72 Posté le 24 Mars 2022
    Les femmes n’ont pas d’histoire traite d’une petite poignée d’hommes et de femmes vivant dans la région désolée des Appalaches en Virginie-Occidentale. Dans cette petite société installée dans des mobil-homes à flanc de montagnes, il y a d’un côté les hommes, paumés, alcoolisés à l’alcool de contrebande et pétri de foi, de l’autre il y a les femmes qui sont purement et simplement invisibles. Wren, une adolescente de 15 ans, est élevée dans l’ombre d’un père prêcheur mystique et manipulateur de serpents. Sa vie, comme celle de sa mère avant elle, semble toute tracée : le moment venu elle épousera un homme de la communauté, elle restera là et aura des enfants. Un futur morne lui est promis, mais Wren rêve d’autre chose bien qu’elle soit coupée du monde et déscolarisée. Ruby, sa mère, semble en apparence accepter son sort, mais il n’en est rien. Elle aide tant bien que mal sa fille à s’éduquer et à s’éveiller. Elle l’emmène par exemple à l’insu de son mari à la bibliothèque. A l’âge de Wren, Ruby et sa meilleure ami Ivy aurait pu échapper à cette vie. Mais Ruby est tombée sous le charme de Briar et elle s’est installée... Les femmes n’ont pas d’histoire traite d’une petite poignée d’hommes et de femmes vivant dans la région désolée des Appalaches en Virginie-Occidentale. Dans cette petite société installée dans des mobil-homes à flanc de montagnes, il y a d’un côté les hommes, paumés, alcoolisés à l’alcool de contrebande et pétri de foi, de l’autre il y a les femmes qui sont purement et simplement invisibles. Wren, une adolescente de 15 ans, est élevée dans l’ombre d’un père prêcheur mystique et manipulateur de serpents. Sa vie, comme celle de sa mère avant elle, semble toute tracée : le moment venu elle épousera un homme de la communauté, elle restera là et aura des enfants. Un futur morne lui est promis, mais Wren rêve d’autre chose bien qu’elle soit coupée du monde et déscolarisée. Ruby, sa mère, semble en apparence accepter son sort, mais il n’en est rien. Elle aide tant bien que mal sa fille à s’éduquer et à s’éveiller. Elle l’emmène par exemple à l’insu de son mari à la bibliothèque. A l’âge de Wren, Ruby et sa meilleure ami Ivy aurait pu échapper à cette vie. Mais Ruby est tombée sous le charme de Briar et elle s’est installée avec lui. Ivy est alors restée aussi et à épousé Ricky. Mais aucune des deux ne s’est réellement épanouie. Un drame va venir ébranler le mince équilibre régnant et va révéler bien des secrets enfouis. C’est peu dire que ce roman n’est pas banal. Il traite d’une communauté de personnage que l’on a peut l’occasion de rencontrer en littérature. Wren et ses proches sont des marginaux menant un quotidien anachronique, bien loin de considérations modernes. Dans ce village, les hommes ont depuis bien longtemps dominés les femmes. Les femmes ont abandonné la partie et ne sont que l’ombre d’elles-mêmes, inexistantes, fantomatiques. Il leur faut un énorme courage pour se sortir de cette fatalité.
    Lire la suite
    En lire moins
Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez nos actualités les plus noires !
Ne manquez aucune sortie de Sonatine Éditions

Lisez maintenant, tout de suite !