En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation et réaliser des mesures d’audience.
OK
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Les Trois Chats de Chamasson

        Presses de la cité
        EAN : 9782258143418
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 336
        Format : 140 x 225 mm
        Les Trois Chats de Chamasson

        Collection : Terres de France
        Date de parution : 23/03/2017
        Sylvestre, aux utopies envolées, revient dans la ferme familiale du Morvan.
        Lui qui a tout connu, tout vécu, en marginal, renoue, enfin, avec les liens du souvenir et de l’amitié.
        Trois chats plus ou moins sauvages ont élu domicile dans ce qui fut le fenil d’une ferme perdue au fond des bois. Ils y sont tranquilles jusqu’à l’arrivée de Sylvestre. Celui-ci, la soixantaine bien engagée, a connu les mirages et les misères d’une vie en marge jusqu’au jour où il... Trois chats plus ou moins sauvages ont élu domicile dans ce qui fut le fenil d’une ferme perdue au fond des bois. Ils y sont tranquilles jusqu’à l’arrivée de Sylvestre. Celui-ci, la soixantaine bien engagée, a connu les mirages et les misères d’une vie en marge jusqu’au jour où il retrouve les clés de la maison familiale. Pour rompre avec un passé trop chargé, il vient s’y réfugier. Mais rien ne sera simple, d’autant que l’agriculteur voisin lorgne sur ses terres depuis des années. Il y a aussi une communauté de contestataires plus ou moins écolos, parmi lesquels la belle Aurélie qui prend ses habitudes chez Sylvestre, et Joseph et Antoinette, modestes fermiers au grand cœur.
        Et il y a ce fils et, enfin, ce petit-fils qu’il ne connaît pas encore.
        Aurélie et Agathe, une vieille complice, vont pousser Sylvestre à renouer les liens avec la vie. Jusqu’au jour où il verra les trois chats de Chamasson, ces irréductibles sauvageons, se grouper autour de son petit-fils et accepter, pour la toute première fois, de se laisser caresser.
         
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782258143418
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 336
        Format : 140 x 225 mm
        Presses de la cité
        19.00 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • BurggraeveDidier Posté le 14 Novembre 2017
          Entre deux livres plus noirs c'est la bouffée d'air pur idéale, bucolique à souhait. Très agréable à lire, un brin enfantin mais on s'imagine très bien faisant partie de cette fresque pleine de beaux paysages et d'antistress. La nostalgie 68arde de l'auteur est aussi très présente. Un chouette bouquin sans prétention si ce n'est apporter un dépaysement positif à nous les citadins.
        • bebi Posté le 30 Juin 2017
          Sylvestre Tardy redécouvre une maison qu'il a laissé derrière lui, il y a plus de 40 ans. Déçu de tout, il a décidé de venir se réfugier dans la maison familiale, laissée à l'abandon depuis la mort de ses parents. Pas de tous, non. Trois chats ont élu domicile dans la grange, trois solitaires aux habitudes bien ancrées. Chats qui, d'ailleurs, semblent bien embêtés de cette intrusion. Et pourtant, même les solitaires peuvent se créer un réseau d'amitiés et de respect. Même Sylvestre... L'entrée en matière de ce roman est assez originale. Puisqu'on commence par parler des chats, ces jolies boules de poils paisibles, et certains de leur territoires. J'aime énormément les chats, et évidemment, ces trois-là ne me laissent pas indifférente. Pourquoi je vous parle d'eux? Mais parce que, en dehors de l'histoire de ces humains si compliqués, nos trois félins apparaissent très régulièrement dans ce livre. Un peu comme une pause accordée au lecteur. J'ai eu un vrai gros coup de coeur pour le personnage de Joseph, vieux voisin de Sylvestre. Bourru mais au coeur énorme, il est énergique, drôle, et sincère. Le caractère que lui a dessiné Didier Cornaille correspond en tout point au portrait que l'on pourrait se faire d'un... Sylvestre Tardy redécouvre une maison qu'il a laissé derrière lui, il y a plus de 40 ans. Déçu de tout, il a décidé de venir se réfugier dans la maison familiale, laissée à l'abandon depuis la mort de ses parents. Pas de tous, non. Trois chats ont élu domicile dans la grange, trois solitaires aux habitudes bien ancrées. Chats qui, d'ailleurs, semblent bien embêtés de cette intrusion. Et pourtant, même les solitaires peuvent se créer un réseau d'amitiés et de respect. Même Sylvestre... L'entrée en matière de ce roman est assez originale. Puisqu'on commence par parler des chats, ces jolies boules de poils paisibles, et certains de leur territoires. J'aime énormément les chats, et évidemment, ces trois-là ne me laissent pas indifférente. Pourquoi je vous parle d'eux? Mais parce que, en dehors de l'histoire de ces humains si compliqués, nos trois félins apparaissent très régulièrement dans ce livre. Un peu comme une pause accordée au lecteur. J'ai eu un vrai gros coup de coeur pour le personnage de Joseph, vieux voisin de Sylvestre. Bourru mais au coeur énorme, il est énergique, drôle, et sincère. Le caractère que lui a dessiné Didier Cornaille correspond en tout point au portrait que l'on pourrait se faire d'un grand-père adorable! Il donne cette petite note piquante nécessaire au récit pour qu'il ne tombe pas dans l'ennui des bons sentiments. Attention, je n'ai pas dit que je n'aimais pas les bons sentiments. D'ailleurs, Sylvestre, Antoinette, Agathe et Aurélie en sont dotés, et plutôt deux fois qu'une. Ce petit groupe crée un microcosme attachant, où il fait bon vivre. Bien que (et peut-être justement d'ailleurs) l'histoire se passe en pays reculé, il y a dans les rencontres de ces personnages quelque chose de simple, de doux et de tendre à la fois. J'ai lu ce roman très rapidement (à l'instar de ma binôme, Pampoune, avec qui j'ai partagé ce rythme), et j'en apprécié chaque page. Je pense que si vous avez envie de sentir l'air frais des campagnes, d'entendre les vaches, et de profiter du calme, ce livre est vraiment fait pour vous.
          Lire la suite
          En lire moins
        • Dominique84 Posté le 4 Avril 2017
          Voilà depuis quelques jours que la vie tranquille et routinière de Joseph et Antoinette est bousculée. Habitués à la solitude des lieux, ils ne s’attendaient pas à ce qu’un soir les lumières de la ferme voisine s’éclairent. Qui peut bien avoir élu domicile dans cette ferme abandonnée depuis la mort de ses propriétaires et qui, jusque-là était habitée par 3 chats indolents ? C’est Sylvestre Tardy qui est revenu, le fils de l’instituteur qui habitait dans cette ferme. Il avait disparu il y a bien longtemps et personne ne savait si même il était encore vivant. Sylvestre est venu retrouver les lieux de son enfance, le calme, la sérénité, la quiétude apaisante, il se penche sur son passé tumultueux qui l’a séparé de ses parents. Lui, le soixante-huitard engagé, qui avait connu les manifs à Paris, avait lutté auprès des étudiants et ouvriers en colère, revient sur ses pas et fait le bilan de sa vie. Maintenant âgé de 60 ans, il a quitté la capitale où il vivait de façon précaire pour se réfugier dans ce qu’il croit être un havre de paix. Mais encore une fois, les illusions s’invitent sur son parcours, rien n’est simple dans le présent surtout... Voilà depuis quelques jours que la vie tranquille et routinière de Joseph et Antoinette est bousculée. Habitués à la solitude des lieux, ils ne s’attendaient pas à ce qu’un soir les lumières de la ferme voisine s’éclairent. Qui peut bien avoir élu domicile dans cette ferme abandonnée depuis la mort de ses propriétaires et qui, jusque-là était habitée par 3 chats indolents ? C’est Sylvestre Tardy qui est revenu, le fils de l’instituteur qui habitait dans cette ferme. Il avait disparu il y a bien longtemps et personne ne savait si même il était encore vivant. Sylvestre est venu retrouver les lieux de son enfance, le calme, la sérénité, la quiétude apaisante, il se penche sur son passé tumultueux qui l’a séparé de ses parents. Lui, le soixante-huitard engagé, qui avait connu les manifs à Paris, avait lutté auprès des étudiants et ouvriers en colère, revient sur ses pas et fait le bilan de sa vie. Maintenant âgé de 60 ans, il a quitté la capitale où il vivait de façon précaire pour se réfugier dans ce qu’il croit être un havre de paix. Mais encore une fois, les illusions s’invitent sur son parcours, rien n’est simple dans le présent surtout si l’on n’a pas réglé les choses du passé. Grâce à Aurélie, l’écologiste impliquée et Agathe, une vieille amie ressurgie du passé, il va devoir renouer avec son passé, une famille qu’il a fondée et qu’il ne connaît pas, son fils et son petit-fils. C’est une histoire émouvante qui happe le lecteur de la première page à la dernière. Didier Cornaille a le génie pour nous faire aimer ses personnages, les rendre touchants et si humains. Un très bon moment de lecture pour qui aime les belles histoires simples de la vie.
          Lire la suite
          En lire moins
        • shangri-la62 Posté le 29 Mars 2017
          Un formidable roman naturaliste, prétexte à parler des luttes anciennes (les luttes socialistes - Proudhon, Marx ...-) et les nouvelles (écologie, démocratie participative, négociations salariales, ...). Comment trouver un juste milieu ? Avec du bon sens et de la bienveillance, est-ce encore possible ?

        Ils en parlent

        " Un roman rafraîchissant qui interroge sur la force de l'amitié et la nécessité d'espérer."
        L'Exploitant Agricole de Saone et Loire
        Toute l'actualité de la collection Terres de France
        Découvrez des histoires riches des couleurs de nos régions et des saveurs d'antan pour de magnifiques moments de lecture.
        Notre politique relative aux données personnelles est accessible dans nos CGU.
        Vous pouvez exercer vos droits d’accès, de rectification, d’effacement, de limitation, de portabilité et d’opposition au traitement de vos données à caractère personnel dans les conditions fixées par la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978 selon les modalités de notre politique de confidentialité.