Lisez! icon: Search engine
Never Mind
Collection : Les Passe-Murailles
Date de parution : 20/08/2020
Éditeurs :
Robert Laffont

Never Mind

Collection : Les Passe-Murailles
Date de parution : 20/08/2020
Rentrée littéraire 2020.
La mèche n’en finissait plus de raccourcir et les badauds d’acclamer Bonaparte. Deux, un… Il aurait fallu prononcer une prière, mais des prières, Joseph n’en connaissait plus, mea culpa, mea maxima culpa, c’est tout ce qu’il lui venait quand il aurait fallu implorer le Ciel, demander un orage, réclamer un miracle…

C’est le soir de Noël, il flotte dans Paris une atmosphère joyeuse. Personne ne se doute que dans la rue Saint-Nicaise, une charrette et un cheval tenu par une petite...

C’est le soir de Noël, il flotte dans Paris une atmosphère joyeuse. Personne ne se doute que dans la rue Saint-Nicaise, une charrette et un cheval tenu par une petite fille vont exploser, atteignant tous les passants alentour. Sauf Napoléon, le seul visé.
Le futur empereur veut punir ses opposants et...

C’est le soir de Noël, il flotte dans Paris une atmosphère joyeuse. Personne ne se doute que dans la rue Saint-Nicaise, une charrette et un cheval tenu par une petite fille vont exploser, atteignant tous les passants alentour. Sauf Napoléon, le seul visé.
Le futur empereur veut punir ses opposants et Fouché en déporte plus de cent. Mais les véritables coupables demeurent introuvables. Parmi eux, Joseph de Limoëlan subit les pires remords. Fouché n’aura de cesse de le traquer.
Avec un brio remarquable, Gwenaële Robert saisit ce moment exceptionnel où un nouveau régime s’installe alors que le sang de la Révolution n’est pas encore sec. Au coeur de ces remous, elle se plaît à imaginer le quotidien d’anonymes qui ne mesurent pas toujours l’ampleur des événements politiques dont ils risquent d’être victimes.
De la chambre de Joséphine aux fossés de Vincennes, de la Bretagne aux Seychelles, des souterrains de Paris aux rivages de l’Amérique, Never Mind est un roman au souffle puissant qui fouille l’Histoire et le coeur surprenant des hommes.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221242209
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 352
Format : 1 x 220 mm
EAN : 9782221242209
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 352
Format : 1 x 220 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • adda33 14/10/2023
    Ce roman retrace la destinée de Joseph de Limoëlan, qui a tenté d'assassiner Bonaparte le 24 décembre 1800. Cet attentat échoue mais de nombreux civils sont tués dont une fillette dont la mort hante Joseph de Limoëlan. J'ai aimé le style de l'auteur, le contexte historique mais j'ai moins apprécié la fiction développée par l'auteur même si elle précise en début d'ouvrage qu'il s'agit d'un roman et non d'un livre d'histoire.
  • gill 25/09/2023
    C'est peut-être en la parcourant à rebours que l'oeuvre d'une autrice ou d'un écrivain, d'un auteur ou d'une écrivaine, semble offrir à ses lecteurs le plus de plaisir. Comprenons-nous bien. Il ne s'agira pas, bien sûr, de lire les livres à l'envers, pas plus que de les lire en marchant à reculons. Ce qui serait insolite, convenons-en ! Non, bien sûr, il s'agira plus raisonnablement de découvrir les romans et nouvelles autrefois écrites, qui ont jalonné le succès et forgé la renommée de la plume. Et ainsi, plus sûrement de prolonger le plaisir d'un première lecture agréable au style, captivante au récit et imaginative à l'intrigue. Bref ! Même si leurs deux récits ne semblaient rien avoir en commun, il y avait dans "Sous les feux d'artifice" et dans "Le dernier écrivain" une véritable originalité commune aux deux romans. Un-je-ne-sais-quoi fiché dans le ton, dans la phrase et dans le mot, dans la manière et la façon, qui fait la différence. Ce genre de décalage qui est comme la marque de la véritable Littérature. "Never mind" est un roman historique de Gwenaële Robert, paru en 2020 aux éditions "Robert Laffont", dans la collection "Les passe-murailles" qui propose un bien alléchant programme que de revisiter, s'égarer et débattre à travers des romans ou des récits, entre rêve et réalité. Comme tout roman historique, "Never mind" est une fiction. L'histoire en est connue. Le soir du réveillon de Nöel, en cette première année du XIXème siècle, une terrible explosion est venue ébranler la rue Saint-Nicaise sur la route du carrosse qui emmènait Bonaparte vers l'Opéra. Le premier consul a échappé à la "machine infernale". Qui sont les victimes ? Qui sont les coupables ? "Septembriseurs" républicains ou royalistes "chouans" ? Fouché penche pour les uns, et Bonaparte pour les autres ... Le roman de Gwenaële Robert jette sur sur cette tragédie historique un nouvel éclairage. Elle y ajoute comme un air de modernité. La manière d'écrire y est pour beaucoup, celle de peindre ses personnages aussi. Noble et coupable, tourmentée et lucide, la silhouette de Joseph de Limoëlan, est splendide. On le dit souvent, un roman généralement ne vaut que par ses personnages. La distribution a été ici soignée du premier au plus petit des rôles, Gwenaële Robert y a elle-même veillé du bout de sa plume. Et c'est là qu'elle a glissé entre les mots, juste ce qu'il faut d'imagination et de mémoire historique pour donner un récit captivant, pour donner à penser que le véritable monstre n'est pas là où l'on pense qu'il se cache, pour suggérer que rien n'est jamais si simple. Never mind ... Gwenaële Robert C'est peut-être en la parcourant à rebours que l'oeuvre d'une autrice ou d'un écrivain, d'un auteur ou d'une écrivaine, semble offrir à ses lecteurs le plus de plaisir. Comprenons-nous bien. Il ne s'agira pas, bien sûr, de lire les livres à l'envers, pas plus que de les lire en marchant à reculons. Ce qui serait insolite, convenons-en ! Non, bien sûr, il s'agira plus raisonnablement de découvrir les romans et nouvelles autrefois écrites, qui ont jalonné le succès et forgé la renommée de la plume. Et ainsi, plus sûrement de prolonger le plaisir d'un première lecture agréable au style, captivante au récit et imaginative à l'intrigue. Bref ! Même si leurs deux récits ne semblaient rien avoir en commun, il y avait dans "Sous les feux d'artifice" et dans "Le dernier écrivain" une véritable originalité commune aux deux romans. Un-je-ne-sais-quoi fiché dans le ton, dans la phrase et dans le mot, dans la manière et la façon, qui fait la différence. Ce genre de décalage qui est comme la marque de la véritable Littérature. "Never mind" est un roman historique de Gwenaële Robert, paru en 2020 aux éditions "Robert Laffont", dans la collection "Les passe-murailles" qui propose un bien alléchant programme que de revisiter, s'égarer et débattre à travers...
    Lire la suite
    En lire moins
  • jack56 03/01/2023
    Autant ce livre ne m'attirait pas trop au début, tout particulièrement en raison de son titre qui n'était pas évocateur. Il faut attendre la toute fin du roman pour en connaître la signification qui ne m'a pas complètement convaincu. Par contre j'ai complètement adhéré au livre ! Moi qui aime l'Histoire, je me suis immergé dans cette période, à la découverte de cet évènement qui est une des tentatives d'assassinat de Napoléon Bonaparte et de son environnement. C'est très bien écrit avec des chapitres courts, très bien documenté et de façon objective.
  • isabelleisapure 09/07/2022
    Le 24 décembre 1800, Bonaparte échappe à l’attentat de la rue Saint Nicaise perpétré par les royalistes et les chouans. Les victimes, mortes ou blessées se comptent par dizaines, parmi lesquelles une fillette de 11 ans, dont le regard vide hantera à jamais Joseph de Limolëan. N’ayant jamais entendu ce nom, j’ai fait appel à Wikipédia qui m’a appris que «#8201;Le chevalier Joseph Pierre Picot de Limoëlan, né à Nantes le 4 novembre 1768 et mort à Charleston aux États-Unis, le 29 septembre 1826, est un militaire français et un chef chouan pendant la Révolution française.#8201;» Fouché, ministre de la police est chargé par le premier Consul de retrouver et châtier les assassins. L’installation du Nouveau Régime, les vies illustres mais également les vies des anonymes constituent la trame et l’intérêt de ce texte. Never Mind explore les conséquences physiques et psychologiques de l’attentat sur les victimes directes, sur les victimes indirectes, 130 personnes sont arrêtées et déportées, sans procès., Gwenaële Robert, une romancière que j’aime beaucoup et dont on ne parle pas assez à mon goût. Après « Tu seras ma beauté » et « Le dernier écrivain » pour lesquels j’avais eu un coup de coeur, j’ai choisi ce roman historique après avoir échangé avec elle lors du dernier Salon du livre de Vannes. Bien que je ne sois pas férue de romans historiques, Gwanaëlle Robert m’a une nouvelle fois convaincue par son talent de conteuse. Passionnant de la première à la dernière ligne, j’ai découvert une page de notre Histoire avec un rythme vif, des chapitres courts et des évènements qui suscitent l’intérêt. La grande histoire ne prend jamais le pas sur la petite, tout est savamment dosé, on est à la fois dans le romanesque et l’historique, l’imaginaire et le réel. Le 24 décembre 1800, Bonaparte échappe à l’attentat de la rue Saint Nicaise perpétré par les royalistes et les chouans. Les victimes, mortes ou blessées se comptent par dizaines, parmi lesquelles une fillette de 11 ans, dont le regard vide hantera à jamais Joseph de Limolëan. N’ayant jamais entendu ce nom, j’ai fait appel à Wikipédia qui m’a appris que «#8201;Le chevalier Joseph Pierre Picot de Limoëlan, né à Nantes le 4 novembre 1768 et mort à Charleston aux États-Unis, le 29 septembre 1826, est un militaire français et un chef chouan pendant la Révolution française.#8201;» Fouché, ministre de la police est chargé par le premier Consul de retrouver et châtier les assassins. L’installation du Nouveau Régime, les vies illustres mais également les vies des anonymes constituent la trame et l’intérêt de ce texte. Never Mind explore les conséquences physiques et psychologiques de l’attentat sur les victimes directes, sur les victimes indirectes, 130 personnes sont arrêtées et déportées, sans procès., Gwenaële Robert, une romancière que j’aime beaucoup et dont on ne parle pas assez à mon goût. Après « Tu seras ma beauté » et « Le dernier écrivain » pour lesquels j’avais eu un coup de coeur, j’ai choisi ce roman historique après...
    Lire la suite
    En lire moins
  • michmeyl 22/06/2022
    Livre très agréable, rythme soutenu, écriture nerveuse et dynamique. De plus c'est une époque de l'histoire de France que je ne connaissais pas et ce livre m'a éclairé sur Napoléon et sur sa redoutable police aux mains de Foucart, le curé défroqué , mari et père attentionné à la traque des Chouans et des jacobins.
Abonnez-vous à la newsletter Robert Laffont
Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Sélection
    Lisez

    Le remède à la rentrée : 10 romans historiques qui invitent à l'évasion

    De la cour de Versailles à Providence, l'île des hommes libres, offrez-vous un voyage dans le temps grâce à notre sélection de romans historiques. Chevaliers, pirates, seigneurs et héroïnes rebelles se croisent et s'affrontent pour votre plus grand plaisir de lecteur. 

    Lire l'article
  • Sélection
    Lisez

    Rentrée littéraire 2020 : partez à la découverte de nos romans français

    Plus que jamais, la rentrée littéraire 2020 est l'occasion de célébrer ensemble le plaisir de la lecture. Côté domaine français, nos éditeurs ont retenu 20 romans, autant de pépites qui invitent à l'évasion et au questionnement. Auteurs confirmés et primo romanciers se croisent et se rejoignent pour vous raconter des histoires singulières et inoubliables. Bonne(s) découverte(s) !

    Lire l'article