Lisez! icon: Search engine
Que le diable l'emporte
Cindy Colin Kapen (traduit par)
Date de parution : 29/08/2019
Éditeurs :
Sonatine

Que le diable l'emporte

Cindy Colin Kapen (traduit par)
Date de parution : 29/08/2019
Vous êtes bien-pensant ? Conformiste ? Poli, honnête et respectable ? Vous voulez le rester ? N’ouvrez jamais ce livre.
Tout le monde pensait que le tueur le plus impitoyable que la Terre ait jamais porté était mort. Et bien non. Le Bourbon Kid est bel et bien vivant.
Ce qui...
Tout le monde pensait que le tueur le plus impitoyable que la Terre ait jamais porté était mort. Et bien non. Le Bourbon Kid est bel et bien vivant.
Ce qui est une très mauvaise nouvelle.
Pour tout le monde, mais surtout pour lui.
Plutôt que de profiter d’une paisible retraite plus ou...
Tout le monde pensait que le tueur le plus impitoyable que la Terre ait jamais porté était mort. Et bien non. Le Bourbon Kid est bel et bien vivant.
Ce qui est une très mauvaise nouvelle.
Pour tout le monde, mais surtout pour lui.
Plutôt que de profiter d’une paisible retraite plus ou moins méritée, notre homme va en effet devoir régler quelques dettes.
Avec à ses trousses toutes les bonnes et les mauvaises âmes de ce monde, le Kid a la très mauvaise idée de se réfugier dans un monastère où sommeillent de sombres secrets. S’il a l’habitude d’affronter des vampires, des bikers, des ninjas, des policiers assermentés et autres créature de l’enfer, faire face à un moine fou et des nonnes psychotiques est une autre paire de manches.

Plus rock’n roll que jamais, l’auteur du Livre sans nom fait fi de toutes les convenances et nous donne ici son récit le plus furieux et le plus déjanté.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782355847677
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 400
Format : 140 x 220 mm
EAN : 9782355847677
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 400
Format : 140 x 220 mm

Ils en parlent

A propos de Bourbon Kid :
"Ca défouraille sec !"
Le Monde des livres
"Le cocktail le plus sanglant, violent et politiquement incorrect de l'année."
Librairie Guerlin
"Du "Stephen King" dépoussiéré ! Complètement déjanté !"
Furet du Nord Dunkerque

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • RetroRockGirl 06/02/2024
    Je pense que ça doit faire 10 ans maintenant que je suis la série du Bourbon Kid et même après ce 8e tome je ne suis toujours pas déçu•e d'avoir commencé ! En plus du côté fantastique qu'on a maintenant l'habitude avec cette série on nous rajoute un peu de science-fiction et ce n'est pas pour nous déplaire. Des personnages toujours aussi increvables, barrés et attachants. Je me demande bien où finira cette histoire, si tant est qu'elle finisse un jour...
  • Fabrice_lireetlivres 17/01/2024
    Encore une fois, il faut avoir le cœur bien accroché pour lire cette « aventure » du Bourbon Kid et de sa dulcinée Beth. Car « que le diable l'emporte » ! Oui, mais où ? Au paradis ou bien en enfer. Car entre les forces du mal et les forces du bien, la lutte est sans pitié. Mais, et c'est vraiment ce qui fait toute la saveur de cette série, avec humour, ironie et une bonne dose d'hémoglobine. Dans ce 8ème roman de la série, des révélations sont faites et c'est un véritable coup de théâtre. Je suis impatient de lire le prochain car, à coup sûr, la vengeance du Bourbon Kid va être mémorable !
  • MlleA 11/10/2023
    Huitième tome de cette série, et je ne m'en lassé pas! L'humour est toujours aussi présent, plus ou moins noir suivant la situation, et c'est tellement bien! C'est d'ailleurs un des rares livres qui m'a fait pleurer de rire en le lisant ! Et à contrario, l'auteur sait parfaitement maîtriser sa plume pour nous faire passer du rire aux larmes, à la tension, etc. Bravo! Ce tome est riche en révélations et je suis restée scotchée devant tout ce qu'il nous débale, car à la surprise de ces découvertes, s'ajoute la maîtrise de son récit et de sa narration!
  • Errant 30/08/2023
    Ayant lu tous les tomes précédents de la série Bourbon Kid, cet opus a été pour moi un feu d'artifice jouissif de A à Z. On s'attend à des tueries massives, à des situations qui ne font aucun sens, au flegme déconcertant des Dead Hunters, aux saloperies de Sanchez, à une surenchère de violence, à des dialogues absurdes. Hé bien il y a tout ça et plus encore. Les filles de l'équipe sont mises en vedette, l'humour est omniprésent, les personnages découpés au couteau, chacun avec ses particularités étonnantes. La présence d'un Scratch revanchard qui enrôle Dracula ne fait qu'ajouter du piment à la flopée de protagonistes déjà bien garnie. Il n'y a rien d'autre à chercher dans cette série qu'un délassement hors du temps et de la normalité, un joyeux intermède, une trépidante enfilade de situations aussi cocasses qu'invraisemblables. Mais pour les amateurs du genre, et j'en suis, c'est un pur délice !
  • Simplementfab 12/01/2023
    J'ai découvert cette série de livres il y a des années, série dont j'avais dévoré les quatre premiers tomes (malgré un petit bémol pour le troisième). On a là un ovni littéraire où l'auteur ne cherche pas à faire de la grande littérature, mais simplement à se faire plaisir et à faire plaisir aux fans en racontant des histoires déjantées, violentes et fantastiques avec une bonne dose d'humour. ''Psycho killer'', le tome 5, était très intéressant mais dans un univers différent (avant que le tome 6 ne les réunisse du moins) mais bien que j'avais lu avec plaisir les tomes 6 et 7, je les avais trouvés moins bons que les premiers. J'ai lu le tome 7 il y a environ trois ans, et les quatre premiers il y a environ huit ans, donc mes souvenirs de tous les évènements passés étaient un peu troubles dans ma mémoire, mais j'ai pris énormément de plaisir à me replonger dans l'univers du Bourbon Kid, des Dead Hunters et compagnie. C'est toujours aussi barré, violent et rempli de nouvelles créatures fantastiques terrifiantes. On pourrait croire que Dracula représente le sommet de ces créatures effroyables mais en fait le célèbre vampire a ici surtout un rôle comique. L'humour est en effet toujours très présent dans ce huitième tome, avec en point d'orgue de cette facette du roman l'inestimable personnage de Sanchez au top de sa forme (la scène de Sanchez et Dracula dans les toilettes du Tapioca m'a beaucoup fait rire). Les chapitres concernant le Kid et Beth avec les nones psychotiques m'avaient moyennement plu mais ce passage finit par plusieurs rebondissements que j'ai trouvé très intéressants. On a effectivement droit en fin du roman à plusieurs révélations très prenantes et qui nous font voir avec un regard nouveau non seulement l'histoire du tome 8 mais également toutes la série des livres depuis le premier. Donc un régal que ce ''page turner'' ravagé, et je lirai le 9eme tome que j'ai déjà acheté, ''Santa Modega'', sans doute avant la fin de l'année. J'ai découvert cette série de livres il y a des années, série dont j'avais dévoré les quatre premiers tomes (malgré un petit bémol pour le troisième). On a là un ovni littéraire où l'auteur ne cherche pas à faire de la grande littérature, mais simplement à se faire plaisir et à faire plaisir aux fans en racontant des histoires déjantées, violentes et fantastiques avec une bonne dose d'humour. ''Psycho killer'', le tome 5, était très intéressant mais dans un univers différent (avant que le tome 6 ne les réunisse du moins) mais bien que j'avais lu avec plaisir les tomes 6 et 7, je les avais trouvés moins bons que les premiers. J'ai lu le tome 7 il y a environ trois ans, et les quatre premiers il y a environ huit ans, donc mes souvenirs de tous les évènements passés étaient un peu troubles dans ma mémoire, mais j'ai pris énormément de plaisir à me replonger dans l'univers du Bourbon Kid, des Dead Hunters et compagnie. C'est toujours aussi barré, violent et rempli de nouvelles créatures fantastiques terrifiantes. On pourrait croire que Dracula représente le sommet de ces créatures effroyables mais en fait le célèbre vampire a ici surtout...
    Lire la suite
    En lire moins
Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez nos actualités les plus noires !
Ne manquez aucune sortie de Sonatine Éditions

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Sélection
    Lisez

    9 thrillers qui flirtent avec l'étrange et le surnaturel

    Démons, fantômes, vampires, sorcières, sectes sataniques... Quand la littérature policière flirte avec le surnaturel et l'étrange, ce sont de longues et redoutables nuits blanches qui attendent le lecteur (pour son plus grand plaisir). Partez à la découverte de 9 romans noirs comme la nuit, qui vous entraîneront au coeur d'enquêtes mystiques et dans les couloirs d'effroyables maisons hantées. À vos risques et périls !

    Lire l'article