Lisez! icon: Search engine
Sonatine
EAN : 9782355848711
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 648
Format : 140 x 220 mm

Santa Mondega

Cindy Colin Kapen (traduit par)
Date de parution : 09/09/2021
« Je suis la Mort, personne ne peut me tuer. »
L'heure est grave à Santa Mondega. Après avoir réglé son compte à Dracula, le Bourbon Kid est de retour, plus en colère que jamais. Sanchez, le patron du Tapioca, vient d'être nommé maire de la ville. Et une tempête de neige à l'intensité biblique s'apprête à s'abattre dans les rues.... L'heure est grave à Santa Mondega. Après avoir réglé son compte à Dracula, le Bourbon Kid est de retour, plus en colère que jamais. Sanchez, le patron du Tapioca, vient d'être nommé maire de la ville. Et une tempête de neige à l'intensité biblique s'apprête à s'abattre dans les rues. Simple coïncidence, ou ruse du diable ? Justement, celui-ci a réuni les meilleurs tueurs à gages qui existent pour éliminer le Kid. Parmi eux, un homme à la hache complètement cinglé, une sorcière, une tribu de cannibales et une armée de squelettes. Et pour couronner le tout, il a convoqué la Grande Faucheuse en personne...
Pour le Bourbon Kid et les Dead Hunters, l'heure de la traque a sonné.

La bande du Bourbon Kid au grand complet revient pour une nouvelle aventure toujours plus trash, jouissive et barrée.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782355848711
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 648
Format : 140 x 220 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Deej1223 Posté le 14 Janvier 2022
    Entre troquet, brigands et torpeur, « Santa Mondega » mise à feu, à cran, tout comme la tête mise à prix des Dead Hunters, d'ailleurs. D'abord nommé maire puis affublé du rang de président, à savoir si Sanchez saura faire fi de toute cette violence, elle-même galvanisée par ce fort sentiment de vengeance sans précédent, pour sauver meubles et citadins alors qu'on aura pourtant pactisé avec le Diable, dit Scratch ici merci, reste mystère, mariole et beaucoup moins certain, j'en conviens ! Santa Mondega, nowhere USA, opus 10 de la série du Bourbon Kid, là seul où, à l'ombre du godemiché, Patrick Swayze, Bobba Fett et Woody de Toy Story, s'offrent à qui mieux mieux la bastonnade, là même où prudence est mère de sûreté, parole du taureau aux impressionnantes gonades, j'vous en passe un plein papier sablé !
  • MaToutePetiteCulture Posté le 5 Janvier 2022
    Chaque tome de cette série me fait passer un excellent moment de lecture, et celui-ci ne fait pas exception : il est tout aussi explosif, drôle et subversif que ses prédécesseurs ! Après le tome 7, je ne savais pas dans quelle direction l’auteur allait m’emmener. Enfin, j’espérais qu’il allait prendre un certain virage… et bien pas du tout ! Comme d’habitude, il m’a emmenée à l’opposé de la direction que je souhaitais qu’il prenne. Heureusement qu’il le fait bien et avec humour, sans quoi je pourrais m’énerver. En même temps, je ne vois pas pourquoi je continue à attendre des émotions « extrêmes » de cette série qui n’est qu’un énorme délire; je tends le bâton pour me faire battre, clairement. Toujours est-il que ce tome-ci est bien différent du tome précédent, qui prenait largement son temps. Ici, les premières explosions/morts ont lieu à la page 25 (et encore !), et ne cessent qu’à la dernière page. Pour dépoter, ça dépote ! Mais quel plaisir ! Retrouver les Dead Hunters, le Diable, des tueurs sanguinaires, des zombies, des tueries plus délirantes les unes que les autres où les tripes volent dans tous les sens, quel plaisir ! Quand je dis que ce... Chaque tome de cette série me fait passer un excellent moment de lecture, et celui-ci ne fait pas exception : il est tout aussi explosif, drôle et subversif que ses prédécesseurs ! Après le tome 7, je ne savais pas dans quelle direction l’auteur allait m’emmener. Enfin, j’espérais qu’il allait prendre un certain virage… et bien pas du tout ! Comme d’habitude, il m’a emmenée à l’opposé de la direction que je souhaitais qu’il prenne. Heureusement qu’il le fait bien et avec humour, sans quoi je pourrais m’énerver. En même temps, je ne vois pas pourquoi je continue à attendre des émotions « extrêmes » de cette série qui n’est qu’un énorme délire; je tends le bâton pour me faire battre, clairement. Toujours est-il que ce tome-ci est bien différent du tome précédent, qui prenait largement son temps. Ici, les premières explosions/morts ont lieu à la page 25 (et encore !), et ne cessent qu’à la dernière page. Pour dépoter, ça dépote ! Mais quel plaisir ! Retrouver les Dead Hunters, le Diable, des tueurs sanguinaires, des zombies, des tueries plus délirantes les unes que les autres où les tripes volent dans tous les sens, quel plaisir ! Quand je dis que ce tome ne contient aucune émotion, c’est faux. Ce roman est un formidable roman sur l’amitié, la vraie, l’indéfectible. A travers le personnage du Bourbon Kid, d’une pudeur extrême, l’auteur traite des thématiques comme l’amour, l’amitié, la famille, la justice. Je suis fan absolue de ce personnages, et de toute la tribu des Dead Hunters, dont chaque membre complète son voisin. Une seule question subsiste après avoir terminé ce tome : est-ce le dernier ? Que peut-il arriver après cette histoire, qui sonne comme une vraie fin à cette série ? L’auteur peut nous réserver des surprises, mais si ce tome est le dernier, il est une digne fin à cette série fantastique, mi-comédie mi-thriller, qui m’a fait passer de merveilleuses heures de lecture, et que j’ai déjà envie de relire !
    Lire la suite
    En lire moins
  • Rennath Posté le 28 Décembre 2021
    Oh la la le diable n'est pas content du tout, il a décidé d'éliminer Bourbon Kid et toute sa bande. Et c'est reparti pour de l'humour trash, des bagarres, des belles filles, des beaux mecs et plein de déjantés. Une bonne dose pour nous changer des bons sentiments de noël et nous requinquer ! Autant je n'avais pas aimé le tome précédent qui était vraiment scato et pour moi un peu baclé, celui-là est beaucoup moins scato, et on retrouve toute la petite bande toujours aussi déjantée face à des tueurs dans le même état . Bonne Lecture
  • Etoile0308 Posté le 30 Novembre 2021
    j’ai découvert la série du livre sans nom et du bourbon kid il y a quelques années par hasard. Même si au départ ce n’est pas mon style de livre habituel j’ai adoré le 1er et à chaque fois je retrouve le groupe de dead Hunter avec plaisir Quand ce nouvel épisode est sorti je me suis jeté dessus. comme toujours ces histoires complètement déjantées et incroyables, dans un univers fou sont un bon moment et permettre de se changer complément les idées Dans ce nouvel ouvrage on retrouve nos héros pour une histoire complément folle avec une galerie de méchants compléments loufoques. Comme à chaque fois on rigole tellement c’est drôle et déjanté avec des dialogues incroyable. cette lecture fait du bien car on n’a pas besoin de réfléchir juste de se détendre Par rapport aux épisodes précédent j’ai été un tout petit moins emballé mais c’est vrai que d’habitude la barre était placée haut. j’ai trouvé les méchants un peu moins surprenants et fouillés que d’habitude. il y avait pourtant de nouveaux personnages que j’aurais voir plus et plus détaillé vu leur potentiel ( la grande faucheuse par exemple) Dieu aussi en sosie de Patrick Swayze aurait mérité d’être plus présent... j’ai découvert la série du livre sans nom et du bourbon kid il y a quelques années par hasard. Même si au départ ce n’est pas mon style de livre habituel j’ai adoré le 1er et à chaque fois je retrouve le groupe de dead Hunter avec plaisir Quand ce nouvel épisode est sorti je me suis jeté dessus. comme toujours ces histoires complètement déjantées et incroyables, dans un univers fou sont un bon moment et permettre de se changer complément les idées Dans ce nouvel ouvrage on retrouve nos héros pour une histoire complément folle avec une galerie de méchants compléments loufoques. Comme à chaque fois on rigole tellement c’est drôle et déjanté avec des dialogues incroyable. cette lecture fait du bien car on n’a pas besoin de réfléchir juste de se détendre Par rapport aux épisodes précédent j’ai été un tout petit moins emballé mais c’est vrai que d’habitude la barre était placée haut. j’ai trouvé les méchants un peu moins surprenants et fouillés que d’habitude. il y avait pourtant de nouveaux personnages que j’aurais voir plus et plus détaillé vu leur potentiel ( la grande faucheuse par exemple) Dieu aussi en sosie de Patrick Swayze aurait mérité d’être plus présent mais peut être dans le futur en tout cas toujours un excellent moment et je ne suis jamais déçu par cet univers.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Sabine57 Posté le 20 Novembre 2021
    Comme d'habitude l'auteur anonyme démarre très fort dans ce tome 9, avec Scratch qui doit absolument se venger du Bourbon Kid. Des moments sanglants dès le démarrage et une attaque digne de la nuit des morts-vivants. Ensuite on retrouve les Deads Hunters au Tapioca avant l'intronisation de Sanchez comme Maire de la ville de Santa Montega, Oh my god. Heureusement que Flake est là pour rattraper ses bêtises et éviter le pire car il frôle souvent la mort ce gros Sanchez. Alors là pour ce qui est des excréments , j'ai été servie. Beurk, personnellement je préfère l'hémoglobine. Mais bon Sanchez sans sa fiole de pisse ne serait pas Sanchez. J'ai retrouvé Jasmine toujours aussi chaudasse qui nous emporte dans des séries de conneries et des gaffes qui parfois conduisent directement au purgatoire. Elle va tout faire pour se faire pardonner et sauver Rodéo Rex. Coups de pied dans les couilles et vibromasseurs seront très utiles comme armes de destruction massive dans certains passages. Dans ce dernier opus, il va falloir que nos héros se serrent les coudes pour parvenir à tuer l'immonde Scratch et toutes les pourritures qui l'accompagnent dans cette aventure loufoque et complètement barrée. Imaginez-vous... Comme d'habitude l'auteur anonyme démarre très fort dans ce tome 9, avec Scratch qui doit absolument se venger du Bourbon Kid. Des moments sanglants dès le démarrage et une attaque digne de la nuit des morts-vivants. Ensuite on retrouve les Deads Hunters au Tapioca avant l'intronisation de Sanchez comme Maire de la ville de Santa Montega, Oh my god. Heureusement que Flake est là pour rattraper ses bêtises et éviter le pire car il frôle souvent la mort ce gros Sanchez. Alors là pour ce qui est des excréments , j'ai été servie. Beurk, personnellement je préfère l'hémoglobine. Mais bon Sanchez sans sa fiole de pisse ne serait pas Sanchez. J'ai retrouvé Jasmine toujours aussi chaudasse qui nous emporte dans des séries de conneries et des gaffes qui parfois conduisent directement au purgatoire. Elle va tout faire pour se faire pardonner et sauver Rodéo Rex. Coups de pied dans les couilles et vibromasseurs seront très utiles comme armes de destruction massive dans certains passages. Dans ce dernier opus, il va falloir que nos héros se serrent les coudes pour parvenir à tuer l'immonde Scratch et toutes les pourritures qui l'accompagnent dans cette aventure loufoque et complètement barrée. Imaginez-vous toute cette aventure dans la ville de Santa Montega sous une épaisse couche de neige avec des piles de cadavres qui s'entassent un peu partout. Hélas pour mon cas, je n'ai pas autant rigolé que dans les précédentes aventures du Bourbon kid mais ça fait quand même du bien de lire un livre déjanté de temps en temps. Surtout que dans celui-ci on retrouve des personnages inattendus qui viennent vraiment du fin fond de l'esprit de l'auteur et de ses souvenirs des années 80. Un roman hors catégories qui est vraiment amusant et distrayant pour ceux qui aiment ce genre de lecture.
    Lire la suite
    En lire moins
Ne manquez aucune sortie de Sonatine Éditions
Abonnez-vous à notre newsletter et recevez nos actualités les plus noires !

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Sélection
    Lisez

    12 thrillers à ne pas manquer

    Harlan Coben, M.J. Arlidge et bien d'autres, quel sera votre nouveau thriller de rentrée préféré ? 

    Êtes-vous prêts à frissonner ? Accrochez-vous bien et découvrez notre sélection Policiers & Thrillers de la rentrée... 

    Lire l'article