Lisez! icon: Search engine

Satan était un ange

Fleuve éditions
EAN : 9782265098398
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 336
Format : 140 x 225 mm
Satan était un ange

Collection : Fleuve noir
Date de parution : 13/11/2014
Deux hommes en bout de course qui n’auraient jamais dû se rencontrer se retrouvent dans la même voiture pour vivre ensemble ce qui pourrait bien être leur dernière ligne droite. 
Tu sais Paul, Satan était un ange... Et il le redeviendra.

Rouler, droit devant. Doubler ceux qui ont le temps. Ne pas les regarder.
Mettre la musique à fond pour ne plus entendre.
Tic tac...
Bientôt, tu seras mort.

Hier encore, François était quelqu'un. Un homme qu'on regardait avec admiration, avec envie.
Aujourd'hui, il n'est plus...
Tu sais Paul, Satan était un ange... Et il le redeviendra.

Rouler, droit devant. Doubler ceux qui ont le temps. Ne pas les regarder.
Mettre la musique à fond pour ne plus entendre.
Tic tac...
Bientôt, tu seras mort.

Hier encore, François était quelqu'un. Un homme qu'on regardait avec admiration, avec envie.
Aujourd'hui, il n'est plus qu'un fugitif qui tente d'échapper à son assassin. Qui le rattrapera, où qu'il aille. Quoi qu'il fasse.
La mort est certaine. L'issue, forcément fatale.
Ce n'est plus qu'une question de temps.
Il vient à peine de le comprendre.

Paul regarde derrière lui ; il voit la cohorte des victimes qui hurlent vengeance.
Il paye le prix de ses fautes.
Ne pas pleurer. Ne pas perdre de temps. Accélérer.
L'échéance approche.
Je vais mourir. 

Dans la même voiture, sur une même route, deux hommes que tout semble opposer et qui pourtant fuient ensemble leurs destins différents.
Rouler droit devant, admirer la mer. Faire ce qu'ils n'ont jamais fait. Vivre des choses insensées. Vivre surtout...
Car après tout, pourquoi tenter sans cesse de trouver des explications ?
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782265098398
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 336
Format : 140 x 225 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Yumiko Posté le 1 Décembre 2019
    Je suis une grande fan de l'autrice depuis longtemps, aussi c'est toujours avec une certaine impatience que j'entame un nouvel ouvrage écrit de sa main. Mais je dois admettre que pour la première fois, je suis clairement restée sur ma faim... Cette histoire n'a pas le rythme et le suspense que j'ai adoré dans d'autres de ses romans et cela m'a un peu frustrée, car j'en attendais tellement plus. C'était un roman clairement en-dessous des autres à mon goût. François va voir sa vie basculer quand il apprend qu'il est atteint d'une tumeur incurable. Ne sachant comment réagir, il part et trace sa route sans savoir où il va... Mais en étant sûr qu'il ne reviendra pas en arrière. Après avoir tout plaqué du jour au lendemain, il ne sait pas où cette "fuite" va le mener. C'est alors qu'il va croiser par hasard la route de Paul, un jeune homme qui va transformer davantage sa vie déjà bien chamboulée... Tous deux fuient leur vie, mais pas pour les mêmes raisons et cette rencontre va les marquer à jamais. Dès la rencontre entre les deux hommes, nous sentons que l'autrice nous cache encore bien des choses et que tout l'intérêt de l'histoire... Je suis une grande fan de l'autrice depuis longtemps, aussi c'est toujours avec une certaine impatience que j'entame un nouvel ouvrage écrit de sa main. Mais je dois admettre que pour la première fois, je suis clairement restée sur ma faim... Cette histoire n'a pas le rythme et le suspense que j'ai adoré dans d'autres de ses romans et cela m'a un peu frustrée, car j'en attendais tellement plus. C'était un roman clairement en-dessous des autres à mon goût. François va voir sa vie basculer quand il apprend qu'il est atteint d'une tumeur incurable. Ne sachant comment réagir, il part et trace sa route sans savoir où il va... Mais en étant sûr qu'il ne reviendra pas en arrière. Après avoir tout plaqué du jour au lendemain, il ne sait pas où cette "fuite" va le mener. C'est alors qu'il va croiser par hasard la route de Paul, un jeune homme qui va transformer davantage sa vie déjà bien chamboulée... Tous deux fuient leur vie, mais pas pour les mêmes raisons et cette rencontre va les marquer à jamais. Dès la rencontre entre les deux hommes, nous sentons que l'autrice nous cache encore bien des choses et que tout l'intérêt de l'histoire va résider dans le passé de nos deux voyageurs. Que fuient-ils vraiment? Pourquoi? Les révélations vont venir alors au compte-goutte et nous emporter dans un road-trip étonnant et agrémenté de quelques rebondissements, de quoi garder l'intérêt du lecteur de bout en bout. Mais comme dit plus haut, je n'ai pas été totalement convaincue. Déjà, parce que nous voyons venir certaines révélations de loin... Ensuite, parce que le rythme et les rebondissements mettent trop de temps à arriver et plus de la moitié du livre s'avère peu mouvementée et plus centrée sur le quotidien de nos héros et leur façon de faire connaissance. J'aurais aimé bien plus d'action, de rythme, de rebondissements qui nous donnent froid dans le dos, il m'a manqué ce frisson que j'aime tellement dans ses ouvrages en général. C'est dommage, car le style est bien là et l'histoire reste intéressante à découvrir, mais j'aurais aimé avoir tellement plus le côté thriller, ce côté qui glace le sang et qui fait que je dévore un roman avec passion. J'imagine qu'après les nombreux coup de coeur que j'ai eu avec ses romans, il fallait bien une fois que je sois moins convaincue. En bref, si l'histoire est sympathique, il m'a clairement manqué du rythme et des frissons pour qu'elle rejoigne les autres romans que j'ai déjà lus de cette autrice.
    Lire la suite
    En lire moins
  • SebPierre Posté le 22 Novembre 2019
    À l'annonce d'une tumeur au cerveau qui ne lui laisse que trop peu de temps à vivre, François, un avocat à la vie calme et bien rangée, abandonne tout et se lance dans un Road Trip sans destination prédéfinie... Il fait la rencontre de Paul, un énigmatique jeune autostoppeur, et décide de faire un bout de chemin avec lui... Très vite, la nature démoniaque de ce jeune homme un peu paumé va se révéler... Une vraie leçon d'amitié qui contraste avec la dureté de la vie de ces 2 compères.
  • lalyM Posté le 4 Octobre 2019
    Satan était un ange ... Et il le redeviendra ! Quel programme ^^ sauf qu'hélas ... Ce qui devait arriver est arrivé :'( je suis déçue de mon autrice chouchou :'( :'( Le moins bon (pour moi) de K.Giebel ! Mais où est passé la force de caractère de ses personnages ??? certains trouveront du courage dans les actes du personnage principal "françois" moi je ne vois que de la lâcheté !!! ce livre reste une chouette lecture car il nous met en haleine mais Karine m'a tellement habituée à des personnages hauts en couleurs avec des destins de ouf ... qu'ici j'ai failli jeter mon livre par terre tellement je m'énervais sur les pleurs du personnage !!! Mais bon sur 10 livres lus de cette autrice je compte 2 énoooooooormes coups de coeur, 7 superbes lectures et celui-ci qui m'a un peu déçue ...
  • loeildeluciole Posté le 28 Août 2019
    Satan était un ange est mon dixième roman lu de Karine Giebel et encore une fois un succès ! Dans ce roman sous forme de road trip pour fuir la mort, on fait la connaissance de François, que rien ne peut sauver et de Paul, qui veut tout sauver. Ces deux hommes ne se connaissent pas et se rencontrent par le hasard de l’auto-stop. Deux hommes pas très bavards au début, suspicieux sur l’autre. Comme des animaux, ils s’apprivoisent doucement. La création de cette nouvelle relation sera parfois émouvante et parfois brutale. Mais on suits son évolution avec délice. Karine Giebel est forte pour créer des personnages auquels on s’attache rapidement. Peu à peu, par envie ou par obligation, les deux compères vont se dévoiler, entre eux ou à nous en pensée. Plus on en apprend sur eux, plus leur relation est forte et moins on a envie d’arriver à la fin du livre et de les quitter. Une histoire douce et violente à la fois, comme on en a l’habitude avec l’auteure ! Pour ceux que le style saccadé ou la violence de Karine Giebel dérange, vous pouvez lire celui-ci qui ne comporte ni l’un ni l’autre à l’excès ! Mais quand... Satan était un ange est mon dixième roman lu de Karine Giebel et encore une fois un succès ! Dans ce roman sous forme de road trip pour fuir la mort, on fait la connaissance de François, que rien ne peut sauver et de Paul, qui veut tout sauver. Ces deux hommes ne se connaissent pas et se rencontrent par le hasard de l’auto-stop. Deux hommes pas très bavards au début, suspicieux sur l’autre. Comme des animaux, ils s’apprivoisent doucement. La création de cette nouvelle relation sera parfois émouvante et parfois brutale. Mais on suits son évolution avec délice. Karine Giebel est forte pour créer des personnages auquels on s’attache rapidement. Peu à peu, par envie ou par obligation, les deux compères vont se dévoiler, entre eux ou à nous en pensée. Plus on en apprend sur eux, plus leur relation est forte et moins on a envie d’arriver à la fin du livre et de les quitter. Une histoire douce et violente à la fois, comme on en a l’habitude avec l’auteure ! Pour ceux que le style saccadé ou la violence de Karine Giebel dérange, vous pouvez lire celui-ci qui ne comporte ni l’un ni l’autre à l’excès ! Mais quand même un peu sinon, ce ne serait pas elle 😉 Il me reste un roman dans ma PAL et deux nouvelles à me procurer et j’aurai lu l’intégrale de l’auteur. On peut dire que je suis fan ! Et vous ?
    Lire la suite
    En lire moins
  • meknes56 Posté le 27 Juillet 2019
    Un bon thriller grinçant comme je les aimes.
Fleuve éditions, la newsletter résolument intense !
Au programme : surprendre, trembler, s'évader et rire.