Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782355849640
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 384
Format : 140 x 200 mm
Nouveauté
The Unstable Boys
Laurence Romance (traduit par)
Date de parution : 31/03/2022
Éditeurs :
Sonatine
Nouveauté

The Unstable Boys

Laurence Romance (traduit par)
Date de parution : 31/03/2022
Il ne faudrait jamais rencontrer ses idoles.
Londres, 1968. Toute la ville en parle : les Unstable Boys sont destinés à jouer dans la cour des grands. C'est imminent, ils vont cartonner à l'égal des Beatles et... Londres, 1968. Toute la ville en parle : les Unstable Boys sont destinés à jouer dans la cour des grands. C'est imminent, ils vont cartonner à l'égal des Beatles et des Rolling Stones. Comment pourraient-ils deviner qu'une série de tragédies va bientôt mettre un terme à leurs rêves de succès... Londres, 1968. Toute la ville en parle : les Unstable Boys sont destinés à jouer dans la cour des grands. C'est imminent, ils vont cartonner à l'égal des Beatles et des Rolling Stones. Comment pourraient-ils deviner qu'une série de tragédies va bientôt mettre un terme à leurs rêves de succès planétaire ?
Londres, 2016. L'auteur de romans policiers à succès Michael Martindale est à bout. Sa femme l'a quitté en embarquant les enfants après une incartade très médiatisée. Il passe ses nuits à s'apitoyer sur son sort, seul comme un chien. C'est alors qu'il a la mauvaise idée de clamer en public son amour fervent pour les Unstable Boys. Résultat, « The Boy », le leader farouchement dépravé du groupe, vient sonner à sa porte. Et Martindale va rapidement comprendre que certains souhaits feraient mieux de ne pas être exaucés.

Tranchant comme une lame de rasoir et étincelant d'humour caustique, The Unstable Boys est le premier roman de Nick Kent.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782355849640
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 384
Format : 140 x 200 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • olivierverstraeteRCV99FM Posté le 11 Avril 2022
    The unstable boys Nick Kent Sonatine Qu'il peut être difficile d'avoir le statut de star déchu! Dans cette période folle des sixties au niveau musical il y avait à boire et à manger. Les producteurs de 45t faisaient des sessions à la journée pour sortir toujours des nouveautés et certains groupes sont sortis du lot de manière soudaine avec une carrière aussi flamboyante qu'éclaire, ce qui n'a pas été sans conséquence sur leur vie d'après, passant de la lumière à l'ombre aussi vite qu'il n'en faut pour changer de disque. Mais à l'aube du tout accessible numériquement, ces obscures formations vouées à l'oubli refont surface et c'est de cela qu'il s'agit dans the unstable boys, le premier roman de Nick kent traduit par Laurence Romance et édité chez Sonatine. Par le biais d'une pub pour un téléphone reprenant un de leurs titres, The Unstable boys, groupe rock psyché londonien de la fin des sixties emmené par l'incontrôlable 3the Boy" et son alter ego à la basse, moins trublion exilé lui à Amsterdam, se retrouve de nouveau dans la lumière et dans le viseur de Michael Martindale, auteur de polars à succès, fan du groupe . Fraîchement débarqué de son couple, il va... The unstable boys Nick Kent Sonatine Qu'il peut être difficile d'avoir le statut de star déchu! Dans cette période folle des sixties au niveau musical il y avait à boire et à manger. Les producteurs de 45t faisaient des sessions à la journée pour sortir toujours des nouveautés et certains groupes sont sortis du lot de manière soudaine avec une carrière aussi flamboyante qu'éclaire, ce qui n'a pas été sans conséquence sur leur vie d'après, passant de la lumière à l'ombre aussi vite qu'il n'en faut pour changer de disque. Mais à l'aube du tout accessible numériquement, ces obscures formations vouées à l'oubli refont surface et c'est de cela qu'il s'agit dans the unstable boys, le premier roman de Nick kent traduit par Laurence Romance et édité chez Sonatine. Par le biais d'une pub pour un téléphone reprenant un de leurs titres, The Unstable boys, groupe rock psyché londonien de la fin des sixties emmené par l'incontrôlable 3the Boy" et son alter ego à la basse, moins trublion exilé lui à Amsterdam, se retrouve de nouveau dans la lumière et dans le viseur de Michael Martindale, auteur de polars à succès, fan du groupe . Fraîchement débarqué de son couple, il va s'épancher sur son amour inconditionnel pour l'oeuvre du groupe the unstable boys, ce qui va arriver aux oreilles mal intentionnées de The boy qui, un jour, va sonner à la porte de l'auteur à succès... C'est surtout dans le colonnes de Libération que Nick Kent a livré ses coups de coeur et coups de griffes sur ce qui qui sonnait rock. Mais c'est son baptême du feu dans le domaine de la fiction avec ce premier roman de bonne facture. Aidé par sa compagne Laurence Romance pour la traduction , il réussit à nous livrer ce récit rock qui nous emmène dans les souvenirs de deux membres d'un groupe londonien qui trouve une nouvelle actu grâce à la pub. On sent sous sa plume toute la connaissance de Nick Kent de ces microcosmes créatifs faits d'excès et d'égo, de questionnements et de travers. La partition sonne très juste et le lecteur sera conquis par cette plongée dans cet univers musical comme il l'a pu être différemment mais avec le même talent dans celui de Nick Hornby dans Haute Fidélité. The Boy est odieux, Martindale est à côté de ses pompes et Nick Kent est prolifique dans les anecdotes pour rendre "the unstable boys" très plaisant.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Stelphique Posté le 8 Avril 2022
    Ce que j’ai ressenti: « À chacun de s’inventer sa propre réalité au fur et à mesure. » A chacun, sa passion. A chacun, ses rêves. A chacun, ses excès. A chacun, sa folie. Et bonne chance, à ceux qui l’écrivent. À ceux qui la vivent. Fort. Bonne chance ou mauvais karma. C’est un peu cela, ce livre, la fureur de vivre, celle de réaliser ses désirs, quoi qu’il en coûte…Mais alors, que faire, quand les univers de chacun, se rencontrent, foncent à toute allure, explosent de la réalité de l’autre? Parce que c’est vachement instable, cette histoire de réalité…Imaginez, un peu, rencontrer son idole…C’est peut-être tentant, mais si c’est un p****de bad boy, un fils du Rock’N’Roll sans foi ni loi, un dégénéré égoïste? Et bien, ça change la perception de la réalité…Pour le malheur de Michael Martindale, du moins, et peut-être, plus encore et au-delà… Mais je vous laisse découvrir l’envers et les accords des dessous de cette histoire…Car s’il voulait un jour rencontrer, The Unstable Boys, il va vite déchanter, ce Michael…Mais n’est pas rock’n’roll, qui veut, alors, vous, vous êtes prêts, pour aller virer dans cette réalité rebelle et dynamique?! Je vous invite vivement, à vous plonger dans The... Ce que j’ai ressenti: « À chacun de s’inventer sa propre réalité au fur et à mesure. » A chacun, sa passion. A chacun, ses rêves. A chacun, ses excès. A chacun, sa folie. Et bonne chance, à ceux qui l’écrivent. À ceux qui la vivent. Fort. Bonne chance ou mauvais karma. C’est un peu cela, ce livre, la fureur de vivre, celle de réaliser ses désirs, quoi qu’il en coûte…Mais alors, que faire, quand les univers de chacun, se rencontrent, foncent à toute allure, explosent de la réalité de l’autre? Parce que c’est vachement instable, cette histoire de réalité…Imaginez, un peu, rencontrer son idole…C’est peut-être tentant, mais si c’est un p****de bad boy, un fils du Rock’N’Roll sans foi ni loi, un dégénéré égoïste? Et bien, ça change la perception de la réalité…Pour le malheur de Michael Martindale, du moins, et peut-être, plus encore et au-delà… Mais je vous laisse découvrir l’envers et les accords des dessous de cette histoire…Car s’il voulait un jour rencontrer, The Unstable Boys, il va vite déchanter, ce Michael…Mais n’est pas rock’n’roll, qui veut, alors, vous, vous êtes prêts, pour aller virer dans cette réalité rebelle et dynamique?! Je vous invite vivement, à vous plonger dans The Unstable Boys, histoire de replonger dans la nostalgie de ces années de musiques survoltées, de libertés et de folies diverses, parce que déjà, ça fait du bien, toute cette passion! Ça envoie l’énergie au plus haut, tutoyer les anges et les démons, et des fois, il en ressort du bon son et des histoires palpitantes. Quelque chose d’inoubliable, d’intemporel, et puissant…La musique et la littérature peuvent s’allier, encore faut-il, que la fusion s’entende…Ce roman percutant et punchy, fait de jolis clins d’œil à ces destins d’hommes maudits-bénis des dieux, ces Légendes d’un jour ou de toujours, qui apparaissent et disparaissent aussi, brûlantes que des étoiles, éclairant nos cœurs, le temps d’un instant…Il y a un côté canaille et irrévérencieux, que j’ai adoré, mais aussi, toute une tendresse perceptible, sur une époque passée, et ce mélange détonne! J’ai été sous le charme, retrouvant les références, ça et là, et étant surprise par la tournure de l’intrigue, qui nous emmène sur des terrains particulièrement, glissants …Bref, c’est une reconnexion au rock, mais surtout, c’est une belle vibration dans l’univers polar! « Donc en avant la musique. Qu’elle lui retourne la tête. Il voulait prendre un aller simple pour la galaxie qu’elle lui faisait miroiter. »
    Lire la suite
    En lire moins
Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez nos actualités les plus noires !
Ne manquez aucune sortie de Sonatine Éditions