Lisez! icon: Search engine
Sonatine
EAN : 9782355840333
Code sériel : 80
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 432
Format : 140 x 220 mm

Un employé modèle

Benjamin LEGRAND (Traducteur)
Date de parution : 20/05/2010
Un serial killer mène l’enquête.
Un serial killer mène l’enquête.

Christchurch, Nouvelle-Zélande. Joe Middleton contrôle les moindres aspects de son existence. Célibataire, aux petits soins pour sa mère, il travaille comme homme de ménage au commissariat central de la ville. Ce qui lui permet d’être au fait des enquêtes criminelles en cours. En particulier celle relative...
Un serial killer mène l’enquête.

Christchurch, Nouvelle-Zélande. Joe Middleton contrôle les moindres aspects de son existence. Célibataire, aux petits soins pour sa mère, il travaille comme homme de ménage au commissariat central de la ville. Ce qui lui permet d’être au fait des enquêtes criminelles en cours. En particulier celle relative au Boucher de Christchurch, un serial killer sanguinaire accusé d’avoir tué ces dernières semaines sept femmes dans des conditions atroces. Même si les modes opératoires sont semblables, Joe sait qu’une de ces femmes n’a pas été tuée par le Boucher de Christchurch. Il en est même certain, pour la simple raison qu’il est le Boucher de Christchurch.
Contrarié par ce coup du sort, Joe décide de mener sa propre enquête, afin de démasquer lui-même le plagiaire. Et, pourquoi pas, de lui faire endosser la responsabilité des autres meurtres. Ayant accès à toutes les données de la police, il va d’abord se concentrer sur cette « septième victime » pour tenter de connaître le mobile du tueur. Il lui faudra ensuite savoir comment l’homme qu’il cherche a pu avoir connaissance de son mode opératoire dans les moindres détails, au point de leurrer les forces de l’ordre. Se mettre dans la peau du tueur, en quelque sorte : ça, il connaît !

Variation sublime sur le thème du tueur en série, ce roman d’une originalité confondante transfigure tous les clichés du genre et révèle un nouvel auteur, dont on n’a pas fini d’entendre parler.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782355840333
Code sériel : 80
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 432
Format : 140 x 220 mm

Ils en parlent

Une sacrée réussite ! Ce livre est un modèle du genre. Vivement le prochain !
Le Point

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • NanouLovesBooks Posté le 27 Juillet 2021
    Première impression à la fin du livre : je reste sur ma faim… et là je découvre qu’il y a une suite et ça me rassure ! J’ai beaucoup aimé ce livre, c’est le personnage principal qui parle et j’avoue que ce tueur en série pas comme les autres…. je l’aime bien ! Le ton à la première personne nous lie avec lui. Ça nous permet même de nous mettre à sa place ! Il tue Joe… c’est vrai mais…. il n’a pas une vie facile depuis le suicide de son père et l’omniprésence d’une mère qui n’a pas la lumière tous les étages…. Joe non plus ne sait pas trop ce qu’il veut… tuer sa mère… mais il pleure à l’idée de ne plus l’avoir dans sa vie… et on vit le livre… on ne le lit pas on le vit ! Au gré de ses humeurs, de ses sentiments contradictoires… et puis comme lui on essaie de trouver qui a eu le culot de tuer une femme et lui mettre ce meurtre sur le dos 😂. J’aime le fait que Joe… tout le monde le prend pour un simplet… alors qu’il est LE tueur en série que tous recherchent depuis... Première impression à la fin du livre : je reste sur ma faim… et là je découvre qu’il y a une suite et ça me rassure ! J’ai beaucoup aimé ce livre, c’est le personnage principal qui parle et j’avoue que ce tueur en série pas comme les autres…. je l’aime bien ! Le ton à la première personne nous lie avec lui. Ça nous permet même de nous mettre à sa place ! Il tue Joe… c’est vrai mais…. il n’a pas une vie facile depuis le suicide de son père et l’omniprésence d’une mère qui n’a pas la lumière tous les étages…. Joe non plus ne sait pas trop ce qu’il veut… tuer sa mère… mais il pleure à l’idée de ne plus l’avoir dans sa vie… et on vit le livre… on ne le lit pas on le vit ! Au gré de ses humeurs, de ses sentiments contradictoires… et puis comme lui on essaie de trouver qui a eu le culot de tuer une femme et lui mettre ce meurtre sur le dos 😂. J’aime le fait que Joe… tout le monde le prend pour un simplet… alors qu’il est LE tueur en série que tous recherchent depuis des mois !! J’ai beaucoup aimé ce livre et j’ai hâte de lire la suite. De voir comment la psychologie retord de Joe va lui permettre de survivre à son incarcération, son procès et à une possible condamnation à mort… Quid de Mélissa ? Cette tueuse comme lui, qui est venue semer la zizanie dans sa vie tranquille et bien organisée de Boucher de Christchurch ? Va t’elle l’aider ? Ou est il pour elle un témoin gênant ?? Il y a fort à parier que Joe doit encore plus détester cette pauvre Sally… grâce à qui… ou à cause de qui…. 🤫… lisez et vous saurez 😜
    Lire la suite
    En lire moins
  • pollylit Posté le 2 Juillet 2021
    n'ayant lu aucun livre de l'auteur et l'ayant bcp vu passer sur booksta j'ai eu envie de tenter! Et très bonne surprise!! J'aime bcp ces romans qui donnent la parole aux tueurs. Voir le monde à travers leurs yeux, tenter de comprendre comment fonctionne leurs cerveaux !! Des moments horribles, d'autres très drôles, j'ai passé un excellent moment !!
  • vero12 Posté le 29 Juin 2021
    Un polar très noir, cynique, avec un humour particulier, à l'anglaise voyez, "pince sans rire". Je ne connaissais pas cet auteur que j'ai découvert sur les conseils d'une personne apparemment mordu de polars. Le meurtrier finit par te faire croire que tuer n'est pas bien grave, pire, t'as mal pour lui quand il lui arrive des bricoles (comparé à ce qu'il fait lui ce sont des bricoles je trouve) un comble. C'est très fort je trouve. La fin m'a paru un peu abrupte, je voyais ça avec plus de panache. Je crois que je vais me laisser tenter par un autre ce cet auteur.
  • ama74 Posté le 6 Mai 2021
    Joe est un employé modèle qui effectue le nettoyage dans les bureaux de la police de Christchurch qui joue les benets, car en fait, c'est un sérial-killer qui a tué (et voir pire) ces dernières semaines sept femmes, mais un des meurtres n'est pas de lui et Joe va trouver qui est le copieur de ses propres mefaits . Joe nous entraîne très vite dans son esprit : sa façon de tuer, de violer, de ne rien laisser comme trace derrière lui, de choisir sa prochaine victime. L'humour est corrosif et cela m'a plu. Je regrette les descriptions interminables qui rajoute quelques longueurs qui n'étaient pas nécessaires, les conversations avec sa mère qui n'apporte rien au roman. Après quelques pages quand je commençais à m'ennuyer Paul Cleave me fait intervenir le chapitre Mélissa, personnage que j'ai beaucoup apprecié, mais son histoire n'est pas développé à grand regret , j'aurai aimé qu'il fasse vraiment un jeu du chat et de la souris entre eux . Sally quant à elle est censée mettre un peu de legerete mais j'ai trouvé que le personnage ne sert pas à grand chose si ce n'est à nous servir une fin un peu rocambolesque mais notons... Joe est un employé modèle qui effectue le nettoyage dans les bureaux de la police de Christchurch qui joue les benets, car en fait, c'est un sérial-killer qui a tué (et voir pire) ces dernières semaines sept femmes, mais un des meurtres n'est pas de lui et Joe va trouver qui est le copieur de ses propres mefaits . Joe nous entraîne très vite dans son esprit : sa façon de tuer, de violer, de ne rien laisser comme trace derrière lui, de choisir sa prochaine victime. L'humour est corrosif et cela m'a plu. Je regrette les descriptions interminables qui rajoute quelques longueurs qui n'étaient pas nécessaires, les conversations avec sa mère qui n'apporte rien au roman. Après quelques pages quand je commençais à m'ennuyer Paul Cleave me fait intervenir le chapitre Mélissa, personnage que j'ai beaucoup apprecié, mais son histoire n'est pas développé à grand regret , j'aurai aimé qu'il fasse vraiment un jeu du chat et de la souris entre eux . Sally quant à elle est censée mettre un peu de legerete mais j'ai trouvé que le personnage ne sert pas à grand chose si ce n'est à nous servir une fin un peu rocambolesque mais notons tout de même ... Une fin ironique. Pour tous ces défauts et ces qualités, je vais lire le second tome de cette histoire et retrouver cet employé modèle qui le sera plus vraiment ...
    Lire la suite
    En lire moins
  • patriciabiron Posté le 6 Avril 2021
    📌 Joe Middleton a une vie très organisée. Aux petits soins pour une mère qui le harcèle au téléphone et le rabaisse en permanence, il se rend chez elle tous les lundis soir pour y manger son pain de viande, la meilleure façon pour lui d’éviter tout conflit avec elle. Célibataire indépendant, il partage son quotidien avec ses poissons rouges Cornichon et Jéhovah, et bosse comme homme de ménage au Commissariat de Christchurch. Pas d’ami sauf peut être sa collègue de travail Sally, qui prend soin de lui, parce qu’il lui rappelle son frère et parce qu’en bonne chrétienne elle s’est mise en devoir de veiller sur lui. Joe aime faire croire qu’il est un peu attardé et joue bien son rôle de benêt auprès de ses collègues. Mais Joe est un serial Killer surnommé le Boucher de Christchurch et il a déjà assassiné 6 femmes. Le jour où il apprend qu’on lui impute un meurtre qu’il n’a pas commis, il se lance à la recherche du plagiaire grâce aux infos glanées sur son lieu de travail mais sa tâche va s’avérer plus compliquée que prévu... 📌 Autant dire que j’ai été plus que bluffée par l’écriture du récit que l’auteur nous... 📌 Joe Middleton a une vie très organisée. Aux petits soins pour une mère qui le harcèle au téléphone et le rabaisse en permanence, il se rend chez elle tous les lundis soir pour y manger son pain de viande, la meilleure façon pour lui d’éviter tout conflit avec elle. Célibataire indépendant, il partage son quotidien avec ses poissons rouges Cornichon et Jéhovah, et bosse comme homme de ménage au Commissariat de Christchurch. Pas d’ami sauf peut être sa collègue de travail Sally, qui prend soin de lui, parce qu’il lui rappelle son frère et parce qu’en bonne chrétienne elle s’est mise en devoir de veiller sur lui. Joe aime faire croire qu’il est un peu attardé et joue bien son rôle de benêt auprès de ses collègues. Mais Joe est un serial Killer surnommé le Boucher de Christchurch et il a déjà assassiné 6 femmes. Le jour où il apprend qu’on lui impute un meurtre qu’il n’a pas commis, il se lance à la recherche du plagiaire grâce aux infos glanées sur son lieu de travail mais sa tâche va s’avérer plus compliquée que prévu... 📌 Autant dire que j’ai été plus que bluffée par l’écriture du récit que l’auteur nous offre. D’une originalité sans pareil, on suit le quotidien de Joe par l’expression de ses propres réflexions ainsi que de ses faits et gestes. Joe est très méthodique, il analyse tout, laisse traîner ses oreilles partout, profite du nettoyage pour fouiller méticuleusement chaque pièce du commissariat afin de glaner le moindre indice, et sous ses airs de nigaud, pose des questions aux enquêteurs, qui pourraient être anodines pour qui ne sait pas qui se cache derrière le personnage. On pourrait presque s’y attacher.... si parallèlement il ne continuait à éliminer inlassablement toutes les personnes qui se dressent sur son chemin ou dont la disparition ne peut que servir son enquête. 📌 Un récit captivant de bout en bout avec de multiples rebondissements, des scènes glaçantes et d’une violence inouïe, et des grains de sable inattendus qui pourraient bien tout faire basculer... En résumé, un suspense ininterrompu et un récit très noir écrit par une plume directe et grinçante qui accentue un climat déjà lourd et étouffant. Un chef d’œuvre d’un genre nouveau qui en fait pour moi un véritable coup de cœur.
    Lire la suite
    En lire moins
Ne manquez aucune sortie de Sonatine Éditions
Abonnez-vous à notre newsletter et recevez nos actualités les plus noires !

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Interview
    Sonatine

    3 questions à Paul Cleave, à l'occasion de la sortie de son roman "Cauchemar"

    Après Un employé modèle et Ne fais confiance à personne, Paul Cleave s'essaie à un nouveau genre de polar. Son dernier roman, Cauchemar, va vous embarquer - dans une histoire menée tambours battants - jusqu'à Acacia Pines, une petite ville perdue des Etats-Unis. Pour savoir exactement de quoi il en retourne, et pourquoi de tels changements dans ses habitudes, nous avons posé quelques questions à Paul Cleave.

    Lire l'article
  • News
    Sonatine

    Sonatine a 10 ans !

    Au programme des festivités : le retour des géants au catalogue, des concours, des jeux, des surprises... L'année 2018 sera Sonatine !

    Lire l'article