Lisez! icon: Search engine
Presses de la cité
EAN : 9782258193260
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 320
Format : 140 x 225 mm

Une femme juste

Collection : Terres de France
Date de parution : 10/09/2020
La quête bouleversante de deux femmes liées, chacune, au souvenir d’Hélène, une enfant cachée pendant l’Occupation, dans la Creuse. Un beau roman à deux voix sur le devoir de mémoire, les chemins de résilience, et le portrait d’une Juste.
Années 1980 : après une vie dédiée aux autres, Blanche coule une retraite paisible à Draguignan
quand, un jour, une inconnue frappe à sa porte. Et le passé avec elle.
Elle s’appelle Pauline, la vingtaine à la dérive, elle souffre de ne rien savoir de l’histoire de sa
mère, Hélène, qui vient de...
Années 1980 : après une vie dédiée aux autres, Blanche coule une retraite paisible à Draguignan
quand, un jour, une inconnue frappe à sa porte. Et le passé avec elle.
Elle s’appelle Pauline, la vingtaine à la dérive, elle souffre de ne rien savoir de l’histoire de sa
mère, Hélène, qui vient de mourir. Blanche, elle, la connaît, cette histoire, c’est aussi la sienne :
en 1942, elle a sauvé la petite orpheline juive du camp de Rivesaltes, et de la menace nazie.
Elle a pu exfiltrer sa protégée et d’autres enfants dans une communauté de la Creuse. Au prix de
mille dangers.
Pauline part avec Blanche dans un pèlerinage sur les traces de sa mère. Ce retour aux sources
jalonné de rencontres saura-t-il réconcilier la jeune femme avec l’absente ? Pour Blanche, il ravive le souvenir bouleversant d’une passion secrète…
Un beau roman à deux voix sur la transmission d’une mémoire, et le portrait d’une Juste.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782258193260
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 320
Format : 140 x 225 mm

Ils en parlent

« Un beau roman à deux voix sur la transmission d'une mémoire, et le portrait d'une Juste. »
Auvergne Agricole

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Myreadbooks Posté le 13 Septembre 2021
    Je tiens à remercier les éditions Presses de la cité et le site Netgalley de m'avoir permis de lire ce livre. On y retrouve Blanche qui dans les années 1980 vit une belle retraite à Draguignan. Sauf qu'un jour un inconnu sonne chez elle et le passé resurgit. Il s'agit de Pauline la vingtaine, elle souffre de ne pas savoir ce qui est arrivé à sa mère dans le passé surtout depuis qu'elle est décédée. Blanche le sait, c'est son histoire à elle aussi. Cela c'est passé en 1942 où Blanche à sauvé Hélène, orpheline juive, du camps de Rivesaltes et des nazis. Blanche à pu les cachés tous dans la Creuse au risque de ce mettre en danger. Pauline va partir avec Blanche sur les traces de sa mère. Un livre lu d'une traite tellement j'ai accroché à l'histoire si émouvante à certains passages, captivante, prenante, addictive, remplie d'intrigues, de suspens et de rebondissements avec des personnages très attachants. J'adore la plume de l'auteur.
  • prune42 Posté le 7 Août 2021
    Blanche est une vieille dame âgée qui vit à Draguignan. Un jour, on sonne à sa porte ; c'est une jeune femme, Pauline, qui à la mort de sa mère, Hélène, a retrouvé le nom de Blanche dans ses affaires. Elle veut savoir qui était la vieille dame pour sa mère. Blanche va alors lui raconter l'histoire de celle-ci, sauvée du camp de Rivesaltes en 1942 après l'arrestation de sa famille d'origine juive. Blanche et Marcel, qui deviendra son mari, ainsi que d'autres, ont hébergé et sauvé des enfants juifs de la menace nazie d'abord à Biot puis à la campagne, dans un village de la Creuse. Pauline, désireuse de voir les lieux, pousse Blanche dans un long voyage géographique et dans ses souvenirs. J'ai découvert ce roman parmi les nouveautés de la médiathèque de ma commune et j'ai été attirée car j'avais lu précédemment un ou deux livres de Jean-Guy Soumy que j'avais appréciés et le thème de l'histoire me parlait. C'est un livre qui se lit facilement, adapté à un lectorat masculin ou féminin. Le style est simple et agréable, les pages se tournent rapidement. L'idée de départ est intéressante même si personnellement j'aurais aimé que l'auteur creuse davantage l'antisémitisme de... Blanche est une vieille dame âgée qui vit à Draguignan. Un jour, on sonne à sa porte ; c'est une jeune femme, Pauline, qui à la mort de sa mère, Hélène, a retrouvé le nom de Blanche dans ses affaires. Elle veut savoir qui était la vieille dame pour sa mère. Blanche va alors lui raconter l'histoire de celle-ci, sauvée du camp de Rivesaltes en 1942 après l'arrestation de sa famille d'origine juive. Blanche et Marcel, qui deviendra son mari, ainsi que d'autres, ont hébergé et sauvé des enfants juifs de la menace nazie d'abord à Biot puis à la campagne, dans un village de la Creuse. Pauline, désireuse de voir les lieux, pousse Blanche dans un long voyage géographique et dans ses souvenirs. J'ai découvert ce roman parmi les nouveautés de la médiathèque de ma commune et j'ai été attirée car j'avais lu précédemment un ou deux livres de Jean-Guy Soumy que j'avais appréciés et le thème de l'histoire me parlait. C'est un livre qui se lit facilement, adapté à un lectorat masculin ou féminin. Le style est simple et agréable, les pages se tournent rapidement. L'idée de départ est intéressante même si personnellement j'aurais aimé que l'auteur creuse davantage l'antisémitisme de cette époque, la vie dans les camps de détention comme celui de Rivesaltes ou le contexte historique. J'ai trouvé ces aspects trop vite abordés. En revanche, l'accent est mis sur le sauvetage des enfants juifs par ceux qui deviendront des Justes et la vie quotidienne pour ces enfants rescapés et leurs bienfaiteurs. Je me suis attachée au personnage de Blanche qui est sympathique et a le coeur sur la main et l'affection qu'elle porte au chat errant qu'elle nourrit m'a touchée également. En revanche, la fin du livre m'a étonnée et je l'ai trouvée un peu expéditive, j'ai été déçue.
    Lire la suite
    En lire moins
  • lulu8723 Posté le 10 Mars 2021
    Jean-Guy SOUMY. Une femme juste. J’ai commence ce livre ce jour à 14h 30. Je n’ai rien fait d’autre, lire et à 18h 30, en séchant quelques larmes, je l’ai refermé. En une après midi j’ai suivi le pèlerinage que Blanche a fait en trois mois. Dans les années 1980, Blanche, quatre-vingts ans, institutrice à la retraite vit à Draguignan seule. Son époux, ancien instituteur est décédé, il y a une dizaine d’années. Elle réside dans un petit pavillon, impasse des Mimosas. Une après midi de septembre, une jeune femme sonne et se présente. C’est Pauline, la fille d’Hélène que Blanche a connue lors de la seconde guerre mondiale et qu’elle a recueillie, avec d’autres enfants, sortis des griffes des nazis. . En effet, en 1942, Blanche, avec l’aide d’amis,,Vlasta, Marcel a sauvé du camp d’internement de Rivesaltes des enfants, orphelins, juifs, polonais, fils de résistants, etc.… Blanche offre l’hospitalité à Pauline. Une relation de confiance se noue entre les deux femmes, l’une au seuil de sa vie, l’autre à l’arrière-saison, au bout de son chemin….. Ce roman est porté, alternativement par les deux principales héroïnes, Blanche, la résistante, et Pauline qui désire revivre la jeunesse de... Jean-Guy SOUMY. Une femme juste. J’ai commence ce livre ce jour à 14h 30. Je n’ai rien fait d’autre, lire et à 18h 30, en séchant quelques larmes, je l’ai refermé. En une après midi j’ai suivi le pèlerinage que Blanche a fait en trois mois. Dans les années 1980, Blanche, quatre-vingts ans, institutrice à la retraite vit à Draguignan seule. Son époux, ancien instituteur est décédé, il y a une dizaine d’années. Elle réside dans un petit pavillon, impasse des Mimosas. Une après midi de septembre, une jeune femme sonne et se présente. C’est Pauline, la fille d’Hélène que Blanche a connue lors de la seconde guerre mondiale et qu’elle a recueillie, avec d’autres enfants, sortis des griffes des nazis. . En effet, en 1942, Blanche, avec l’aide d’amis,,Vlasta, Marcel a sauvé du camp d’internement de Rivesaltes des enfants, orphelins, juifs, polonais, fils de résistants, etc.… Blanche offre l’hospitalité à Pauline. Une relation de confiance se noue entre les deux femmes, l’une au seuil de sa vie, l’autre à l’arrière-saison, au bout de son chemin….. Ce roman est porté, alternativement par les deux principales héroïnes, Blanche, la résistante, et Pauline qui désire revivre la jeunesse de sa mère. Pauline découvre que sa mère est d’origine juive, mais cette dernière ne lui a jamais fait part de sa judéité. c’est l’ombre qui obsède cette jeune femme. Elle désire voir les lieux où sa mère a vécu pendant une année et demie. Mais la maison d’accueil de Biot n’existe plus. En effet tout a été loti. Et ce refuge a cessé d’exister lorsque les allemands ont occupé tout le territoire français. IL a fallu évacuer une soixantaine d’enfants, le personnel encadrant et le bétail, la volaille, les ânes. La terre d’asile sera le château du Breuil, en Creuse, département d’origine de Blanche, sis près de la ferme familiale à Hivernesse, près de Gentioux. Un paradis pour la soixante d’enfants secourus grâce à l’OSE, (Oeuvre de Secours aux Enfants). Les deux femmes décident de partir, de refaire le parcours emprunté, il y a quarante ans par Hélène, Blanche, Marcel et tous les autres. Pauline a hérité de la R5 de sa mère et elle conduit donc Blanche. Elles vont traverser un quart de la France, depuis Rivesaltes, Biot, quelques étapes, et les voilà sur le plateau creusois. C’est là que Blanche a connu l’amour. En sera-t-il de même pour Pauline qui veut mettre ses pas dans ceux de sa maman ? Quel périple semé d’embûches et la découverte de ce département, la Creuse, terre d’asile. Une véritable odyssée et un retour sur le passé... Avec beaucoup de tendresse, de sensibilité, d’humanité, Jean-Guy SOUMY nous relate une part de la seconde guerre mondiale avec ce sauvetage d’enfants. Oui, Blanche fait partie des « Juste » ; elle a sauvé des enfants et aurait pu avoir son nom inscrit sur le mur des Justes du Mémorial de Yad Vashem, à Jérusalem. Une belle histoire qui se mêle à la grande Histoire de notre pays ( 09/03/2021).
    Lire la suite
    En lire moins
  • Binchy Posté le 20 Décembre 2020
    J'ai aimé me plonger dans ce roman en compagnie de Blanche et Pauline. Toutes les deux vont entreprendre un voyage... Pauline veut connaître la vérité, toute la vérité sur la part sombre de sa maman Hélène qui vient de partir pour l'autre monde. Ce voyage va les conduire dans la Creuse où Blanche et Hélène ont vécues pendant l'occupation nazie, sous le régime de Pétain. Blanche va essayer d'expliquer à Pauline les conditions dans lesquelles elles ont vécues ainsi que tous les enfants juifs pendant cette triste période de notre Histoire. La vie où tout pouvait basculer d'un jour à l'autre... Ce roman sous fond d'histoire est bouleversant, percutant et l'on ressent malgré la menace qui pesait en ces années là, la puissance de l'amour... A LIRE !
  • sylvaine Posté le 20 Octobre 2020
    Une femme juste de Jean-Guy Soumy est publié aux Presses de la Cité. C'est toujours avec beaucoup de plaisir que je retrouve la plume de cet auteur. Cette fois-ci il nous entraine sur les pas de Blanche ... Nous la retrouvons à Draguignan où elle s'est installée avec son époux depuis de nombreuses années. Veuve depuis bientôt 10 ans elle est intriguée par une R5 garée juste devant chez elle. Au volant ... elle le découvre au petit matin une jeune fille qu'elle identifie immédiatement. Tu es la fille d'Hélène, entre tu es ici chez toi. Comme elle avait recueillie Hélène en 43 elle prend Pauline sous son aile et lui raconte enfin ce que sa mère n'a pas su ou pu lui dire. Comment Pauline va t'elle réagir devant le gouffre qui s'ouvre devant elle? Blanche sauta t'elle trouver les mots? Auront t'elles le temps? Un beau roman sur la transmission, sur la mémoire. Tout est dit avec délicatesse. On avance sur la pointe des pieds, la douleur, la tristesse sont comme camouflées aux regards, c'est le choix de l'auteur je le respecte. Un roman à découvrir c'est certain. Un grand merci aux éditions Les Presses de la Cité pour ce... Une femme juste de Jean-Guy Soumy est publié aux Presses de la Cité. C'est toujours avec beaucoup de plaisir que je retrouve la plume de cet auteur. Cette fois-ci il nous entraine sur les pas de Blanche ... Nous la retrouvons à Draguignan où elle s'est installée avec son époux depuis de nombreuses années. Veuve depuis bientôt 10 ans elle est intriguée par une R5 garée juste devant chez elle. Au volant ... elle le découvre au petit matin une jeune fille qu'elle identifie immédiatement. Tu es la fille d'Hélène, entre tu es ici chez toi. Comme elle avait recueillie Hélène en 43 elle prend Pauline sous son aile et lui raconte enfin ce que sa mère n'a pas su ou pu lui dire. Comment Pauline va t'elle réagir devant le gouffre qui s'ouvre devant elle? Blanche sauta t'elle trouver les mots? Auront t'elles le temps? Un beau roman sur la transmission, sur la mémoire. Tout est dit avec délicatesse. On avance sur la pointe des pieds, la douleur, la tristesse sont comme camouflées aux regards, c'est le choix de l'auteur je le respecte. Un roman à découvrir c'est certain. Un grand merci aux éditions Les Presses de la Cité pour ce partage. #Unefemmejuste #NetGalleyFrance
    Lire la suite
    En lire moins
Toute l'actualité de la collection Terres de France
Découvrez des histoires riches des couleurs de nos régions et des saveurs d'antan pour de magnifiques moments de lecture.

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Sélection
    Presses de la Cité

    Fêtes de mères : 8 livres à lui offrir

    La fête des mères approche et vous n’avez toujours pas d’idée de cadeau ? Qu’à cela ne tienne, piochez dans cette sélection de romans Terres de France. Entre émotion, Histoire et évasion, ces destins de femmes inoubliables raviront toutes les mamans.

    Lire l'article