Lisez! icon: Search engine
Presses de la cité
EAN : 9782258193260
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 320
Format : 140 x 225 mm
Nouveauté

Une femme juste

Collection : Terres de France
Date de parution : 10/09/2020
La quête bouleversante de deux femmes liées, chacune, au souvenir d’Hélène, une enfant cachée pendant l’Occupation, dans la Creuse. Un beau roman à deux voix sur le devoir de mémoire, les chemins de résilience, et le portrait d’une Juste.
Années 1980 : après une vie dédiée aux autres, Blanche coule une retraite paisible à Draguignan
quand, un jour, une inconnue frappe à sa porte. Et le passé avec elle.
Elle s’appelle Pauline, la vingtaine à la dérive, elle souffre de ne rien savoir de l’histoire de sa
mère, Hélène, qui vient de...
Années 1980 : après une vie dédiée aux autres, Blanche coule une retraite paisible à Draguignan
quand, un jour, une inconnue frappe à sa porte. Et le passé avec elle.
Elle s’appelle Pauline, la vingtaine à la dérive, elle souffre de ne rien savoir de l’histoire de sa
mère, Hélène, qui vient de mourir. Blanche, elle, la connaît, cette histoire, c’est aussi la sienne :
en 1942, elle a sauvé la petite orpheline juive du camp de Rivesaltes, et de la menace nazie.
Elle a pu exfiltrer sa protégée et d’autres enfants dans une communauté de la Creuse. Au prix de
mille dangers.
Pauline part avec Blanche dans un pèlerinage sur les traces de sa mère. Ce retour aux sources
jalonné de rencontres saura-t-il réconcilier la jeune femme avec l’absente ? Pour Blanche, il ravive le souvenir bouleversant d’une passion secrète…
Un beau roman à deux voix sur la transmission d’une mémoire, et le portrait d’une Juste.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782258193260
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 320
Format : 140 x 225 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • sylvaine Posté le 20 Octobre 2020
    Une femme juste de Jean-Guy Soumy est publié aux Presses de la Cité. C'est toujours avec beaucoup de plaisir que je retrouve la plume de cet auteur. Cette fois-ci il nous entraine sur les pas de Blanche ... Nous la retrouvons à Draguignan où elle s'est installée avec son époux depuis de nombreuses années. Veuve depuis bientôt 10 ans elle est intriguée par une R5 garée juste devant chez elle. Au volant ... elle le découvre au petit matin une jeune fille qu'elle identifie immédiatement. Tu es la fille d'Hélène, entre tu es ici chez toi. Comme elle avait recueillie Hélène en 43 elle prend Pauline sous son aile et lui raconte enfin ce que sa mère n'a pas su ou pu lui dire. Comment Pauline va t'elle réagir devant le gouffre qui s'ouvre devant elle? Blanche sauta t'elle trouver les mots? Auront t'elles le temps? Un beau roman sur la transmission, sur la mémoire. Tout est dit avec délicatesse. On avance sur la pointe des pieds, la douleur, la tristesse sont comme camouflées aux regards, c'est le choix de l'auteur je le respecte. Un roman à découvrir c'est certain. Un grand merci aux éditions Les Presses de la Cité pour ce... Une femme juste de Jean-Guy Soumy est publié aux Presses de la Cité. C'est toujours avec beaucoup de plaisir que je retrouve la plume de cet auteur. Cette fois-ci il nous entraine sur les pas de Blanche ... Nous la retrouvons à Draguignan où elle s'est installée avec son époux depuis de nombreuses années. Veuve depuis bientôt 10 ans elle est intriguée par une R5 garée juste devant chez elle. Au volant ... elle le découvre au petit matin une jeune fille qu'elle identifie immédiatement. Tu es la fille d'Hélène, entre tu es ici chez toi. Comme elle avait recueillie Hélène en 43 elle prend Pauline sous son aile et lui raconte enfin ce que sa mère n'a pas su ou pu lui dire. Comment Pauline va t'elle réagir devant le gouffre qui s'ouvre devant elle? Blanche sauta t'elle trouver les mots? Auront t'elles le temps? Un beau roman sur la transmission, sur la mémoire. Tout est dit avec délicatesse. On avance sur la pointe des pieds, la douleur, la tristesse sont comme camouflées aux regards, c'est le choix de l'auteur je le respecte. Un roman à découvrir c'est certain. Un grand merci aux éditions Les Presses de la Cité pour ce partage. #Unefemmejuste #NetGalleyFrance
    Lire la suite
    En lire moins
  • nath_lecture Posté le 14 Octobre 2020
    À la mort de sa mère Pauline trouve un papier avec les coordonnées de Blanche. Elle décide de se rendre sur place à Draguignan, sans savoir ce qu'elle va découvrir. Elle va rester un nuit et un jour garée face à la maison de Blanche. Puis elle repart. Et revient le lendemain. Intriguée, Blanche décide d'aller voir qui est l'occupante de cette voiture. Pauline ne sait pas qu'elle vient de mettre le doigt sur l'histoire de sa famille que sa mère a tenu sécrète jusqu'à sa mort. Elle décide, avec l'aide de Blanche, de partir en pèlerinage sur les étapes de la vie de sa mère pour découvrir ses racines. Ce voyage va les amener au cœur de la Creuse ou Blanche va distiller petit à petit ses souvenirs au temps l'Occupation. Une belle histoire à 2 voix pleine de sensibilité. Un droit de mémoire pour ne pas oublier ce que les Justes on fait pour sauver les enfants juifs.
  • MAMIEJAUNE Posté le 11 Octobre 2020
    Mon avis Je remercie les Editions PRESSES DE LA CITE et en particulier Marie-Jeanne de m'avoir permis de lire, en service de presse, « Une Femme Juste », roman de Jean-Guy SOUMY auteur dont j'ai découvert la très belle plume lors de la lecture de « Le Voyageur des bois d'en-haut ». Jean-Guy SOUMY nous emmène à Draguignan en 1980 où nous faisons connaissance avec Blanche une dame âgée, veuve qui mène une vie paisible dans sa petite maison emplie de souvenirs. Jusqu'au jour où une jeune femme frappe à sa porte. Il s'agit de Pauline la fille d'Hélène décédée depuis peu et qui a caché son enfance à sa famille. Blanche se souvient parfaitement d'elle puisqu'elle l'a cachée pendant l'occupation allemande.. L'auteur nous offre un très beau roman à deux voix qui dévoile, au fil des pages, le passé de Blanche et celui d'Hélène. Il nous fait voyager dans le temps et sur les routes en compagnie de Pauline et Blanche. Beaucoup d'émotions sont palpables à la lecture du destin tragique de ces enfants cachés dans la Creuse pendant la Seconde Guerre Mondiale. Jean-Guy SOUMY rend ainsi hommage aux personnes qui, dans l'ombre et au péril de leur vie, ont œuvré pour sauver des enfants des griffes des... Mon avis Je remercie les Editions PRESSES DE LA CITE et en particulier Marie-Jeanne de m'avoir permis de lire, en service de presse, « Une Femme Juste », roman de Jean-Guy SOUMY auteur dont j'ai découvert la très belle plume lors de la lecture de « Le Voyageur des bois d'en-haut ». Jean-Guy SOUMY nous emmène à Draguignan en 1980 où nous faisons connaissance avec Blanche une dame âgée, veuve qui mène une vie paisible dans sa petite maison emplie de souvenirs. Jusqu'au jour où une jeune femme frappe à sa porte. Il s'agit de Pauline la fille d'Hélène décédée depuis peu et qui a caché son enfance à sa famille. Blanche se souvient parfaitement d'elle puisqu'elle l'a cachée pendant l'occupation allemande.. L'auteur nous offre un très beau roman à deux voix qui dévoile, au fil des pages, le passé de Blanche et celui d'Hélène. Il nous fait voyager dans le temps et sur les routes en compagnie de Pauline et Blanche. Beaucoup d'émotions sont palpables à la lecture du destin tragique de ces enfants cachés dans la Creuse pendant la Seconde Guerre Mondiale. Jean-Guy SOUMY rend ainsi hommage aux personnes qui, dans l'ombre et au péril de leur vie, ont œuvré pour sauver des enfants des griffes des nazis. Il nous invite à garder en mémoire l'engagement et le dévouement sans faille de ces femmes au grand cœur. J'ai beaucoup aimé ce roman bouleversant qui mêle l'Histoire de la France à celle d'une très belle personne : « Une femme Juste ». Un très bon moment de lecture. Page FB :https://www.facebook.com/joellemarchal74/ Blog : leslecturesdecerise74.over-blog.com
    Lire la suite
    En lire moins
  • AudreyT Posté le 9 Octobre 2020
    *** Lorsque Blanche remarque une R5 garée devant chez elle, une silhouette frêle au volant, elle est loin de se douter que c'est une toute une partie du passé qui refait surface. Cette jeune fille, qu'elle va apprendre à découvrir, à aimer et à protéger, est la fille d'Hélène, une des enfants que Banche a caché des nazis pendant la guerre. Pourquoi Pauline semble-t-elle si perdue ? Et si blessée ? Pourquoi Hélène n'a jamais évoqué son enfance, ses racines, et son difficile chemin vers la liberté ? Autant de questions auxquelles Blanche devra répondre, affrontant une fois encore les douleurs du passé... Jean-Guy Soumy est un auteur que j'apprécie beaucoup. Avec ce roman, il attire une fois encore notre attention sur des faits historiques, des réalités de notre Histoire qui ne peuvent laisser indifférent. Toute en douceur et en pudeur, il évoque ces hommes et ces femmes qui ont risqué leur vie pour sauver celles d'enfants juifs, coupés de leur famille, orphelins et sans racines. Ces Justes, qui ont tenté d'illuminer les jours sombres de cette guerre sans âme. L'histoire de Blanche, Hélène et Pauline pose également parfaitement ce sentiment de culpabilité qu'éprouve les survivants. Cette peur du lendemain, où tout peut basculer.... *** Lorsque Blanche remarque une R5 garée devant chez elle, une silhouette frêle au volant, elle est loin de se douter que c'est une toute une partie du passé qui refait surface. Cette jeune fille, qu'elle va apprendre à découvrir, à aimer et à protéger, est la fille d'Hélène, une des enfants que Banche a caché des nazis pendant la guerre. Pourquoi Pauline semble-t-elle si perdue ? Et si blessée ? Pourquoi Hélène n'a jamais évoqué son enfance, ses racines, et son difficile chemin vers la liberté ? Autant de questions auxquelles Blanche devra répondre, affrontant une fois encore les douleurs du passé... Jean-Guy Soumy est un auteur que j'apprécie beaucoup. Avec ce roman, il attire une fois encore notre attention sur des faits historiques, des réalités de notre Histoire qui ne peuvent laisser indifférent. Toute en douceur et en pudeur, il évoque ces hommes et ces femmes qui ont risqué leur vie pour sauver celles d'enfants juifs, coupés de leur famille, orphelins et sans racines. Ces Justes, qui ont tenté d'illuminer les jours sombres de cette guerre sans âme. L'histoire de Blanche, Hélène et Pauline pose également parfaitement ce sentiment de culpabilité qu'éprouve les survivants. Cette peur du lendemain, où tout peut basculer. Ce besoin ancré au fond du ventre, de ne s'attacher à rien, pour ne pas souffrir de la perte. Un roman sur les liens qui se tissent, qui se défont et qui se resserrent... merci à NetGalley et aux Editions Les Presses de la cité pour leur confiance...
    Lire la suite
    En lire moins
  • Dominique84 Posté le 6 Octobre 2020
    C'est un beau roman porté par les voix de deux femmes Blanche et Pauline qu'une génération sépare et qui apprennent à se connaître et s'aimer, unies par une même quête, celle de retrouver le chemin de la vérité. C'est à travers l'histoire d'Hélène, petite orpheline juive sauvée en 1942 du camp de Rivesaltes et de la menace nazie que l'auteur nous transporte dans cette période noire de l'histoire de France. On y apprend que la Creuse a été un refuge pour beaucoup d'enfants comme Hélène, aidés par ces hommes et femmes courageux et héroïques que l'on appellera ensuite Les Justes qui au péril de leur vie, ont sauvé beaucoup d'enfants de la cruauté des hommes. C'est un roman hommage à tous ceux, restés à l'ombre de la grande histoire, qui ont contribué à redorer l'image de l'humanitén, sur le devoir de la mémoire. Ecrit d'une belle et sensible plume malgré la gravité du sujet, le roman nous entraîne dans la quête émouvante de ces deux femmes unies grâce à Hélène, l'absente et pourtant personnage principal de cette histoire.
Toute l'actualité de la collection Terres de France
Découvrez des histoires riches des couleurs de nos régions et des saveurs d'antan pour de magnifiques moments de lecture.