Lisez! icon: Search engine
Presses de la cité
EAN : 9782258136861
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 336
Format : 140 x 225 mm

Vue pour la dernière fois

Cécile ARNAUD (Traducteur)
Date de parution : 18/04/2019
Deux filles portées disparues à treize ans d’intervalle. Entre elles, un indiscutable air de famille.
Laine Moreno, anciennement Ella Santos, rase les murs et cache ses cicatrices. Caissière dans une supérette et barmaid la nuit, elle veut tout faire pour disparaître. De ses dix à ses treize ans, elle a été séquestrée dans un cave et violée à répétition par un tortionnaire que la police... Laine Moreno, anciennement Ella Santos, rase les murs et cache ses cicatrices. Caissière dans une supérette et barmaid la nuit, elle veut tout faire pour disparaître. De ses dix à ses treize ans, elle a été séquestrée dans un cave et violée à répétition par un tortionnaire que la police de Seattle n’a jamais fait l’effort de rechercher. Car Laine n’est pas assez blanche de peau pour intéresser la justice, sa famille ne fréquente pas les bons quartiers. Son calvaire s’est arrêté par pur hasard. Un jour, elle a été relâchée sur le trottoir, enceinte de son bourreau, puis elle a
abandonné son bébé. Et depuis, elle tente d’oublier. Jusqu’au jour où elle tombe sur un avis de recherche. La petite fille sur la photo est son portrait craché…

Un thriller choc qui passe au crible l’Amérique des laissés-pour-compte et réserve aux lecteurs un étourdissant dénouement.
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782258136861
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 336
Format : 140 x 225 mm

Ils en parlent

"Une écriture juste, puissante, humaine au service d'une fonction qui alimente hélas la rubrique des faits divers."
Paris Normandie
"Un premier roman noir accompli qui explore des sentiments aussi puissants que la colère, la haine et la culpabilité."
Le Courrier de l'Ouest

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • aurorenvn Posté le 9 Septembre 2020
    Premier livre pour cet auteur que j'ai beaucoup aimé ! Voyons le résumé avant de poursuivre : Laine Moreno, anciennement Ella Santos, rase les murs et cache ses cicatrices. Caissière dans une supérette et barmaid la nuit, elle veut tout faire pour disparaître. De ses dix à ses treize ans, elle a été séquestrée dans un cave et violée à répétition par un tortionnaire que la police de Seattle n'a jamais fait l'effort de rechercher. Car Laine n'est pas assez blanche de peau pour intéresser la justice, sa famille ne fréquente pas les bons quartiers. Son calvaire s'est arrêté par pur hasard. Un jour, elle a été relâchée sur le trottoir, enceinte de son bourreau, puis elle a abandonné son bébé. Et depuis, elle tente d'oublier. Jusqu'au jour où elle tombe sur un avis de recherche. La petite fille sur la photo est son portrait craché... Un thriller choc qui passe au crible l'Amérique des laissés-pour-compte et réserve aux lecteurs un étourdissant dénouement. J'ai beaucoup aimé ce livre, l'écriture de l'auteur, le scénario, sa manière de décrire les personnages, sa mise sous tension, un dénouement surprenant ... on a l'impression de ressentir ce que ressent Laine Moreno. Happée dès les premières pages, je relirai... Premier livre pour cet auteur que j'ai beaucoup aimé ! Voyons le résumé avant de poursuivre : Laine Moreno, anciennement Ella Santos, rase les murs et cache ses cicatrices. Caissière dans une supérette et barmaid la nuit, elle veut tout faire pour disparaître. De ses dix à ses treize ans, elle a été séquestrée dans un cave et violée à répétition par un tortionnaire que la police de Seattle n'a jamais fait l'effort de rechercher. Car Laine n'est pas assez blanche de peau pour intéresser la justice, sa famille ne fréquente pas les bons quartiers. Son calvaire s'est arrêté par pur hasard. Un jour, elle a été relâchée sur le trottoir, enceinte de son bourreau, puis elle a abandonné son bébé. Et depuis, elle tente d'oublier. Jusqu'au jour où elle tombe sur un avis de recherche. La petite fille sur la photo est son portrait craché... Un thriller choc qui passe au crible l'Amérique des laissés-pour-compte et réserve aux lecteurs un étourdissant dénouement. J'ai beaucoup aimé ce livre, l'écriture de l'auteur, le scénario, sa manière de décrire les personnages, sa mise sous tension, un dénouement surprenant ... on a l'impression de ressentir ce que ressent Laine Moreno. Happée dès les premières pages, je relirai ce livre avec plaisir ! Une fois que nous détenons la clé il est intéressant de relire le livre je trouve, pour découvrir les indices qui auraient pu nous mettre sur la piste, les remarques que nous aurions dû ... remarquer justement ! :) Un roman qui vous tient en haleine jusqu'à la dernière page ! Je le recommande avec grand plaisir !
    Lire la suite
    En lire moins
  • dujardinso Posté le 3 Mai 2020
    Hello les z'ami(e)s ! Aujourd'hui, je voudrais vous parler de Vue pour la dernière fois, de Nina Laurin, auteure canadienne. C'est son premier roman et, pour un premier roman, je l'ai trouvé très abouti. Une intrigue captivante et sombre, servie par un schéma narratif original et singulier : la narratrice, Laine, est la victime. Laine est un personnage difficile à cerner, mais ultra-attachant. Le récit est sans temps morts, la fin est surprenante, j'ai beaucoup aimé cette lecture et je vous la recommande chaleureusement, tant pis pour vos PAL ! A bientôt, les z'ami(e)s, pour un prochain retour !
  • LorieLavenne Posté le 7 Janvier 2020
    Un petit roman policier qui fait son travail mais pas transcendant. L'intrigue n'est pas mauvaise mais je l'ai trouvée un peu fade. Pas assez de rebondissements et la fin est plutôt vite expédiée. En plus de ça, l'auteure y a intégré une histoire d'amour qui prend beaucoup trop de place selon moi. Mais bizarrement, il se lit rapidement et on a tout de même envie de connaître le dénouement. Laine, anciennement Ella, tente tant bien que mal de remonter la pente suite à un terrible drame qu'elle a subi durant son enfance. Elle mène une vie plus ou moins paisible jusqu'à ce qu'une découverte la replonge dans son passé... Malgré une histoire relativement vue et revue, la plume fluide de l'auteure permet de passer un bon moment mais sans plus.
  • latornadedespages Posté le 4 Novembre 2019
    Pour un premier roman je l'ai trouvé très aboutit. J'ai adoré l'histoire et j'étais tellement plongée dedans que je l'ai lu en 5-6h, Laine est assez compliqué à cerner mais je l'ai trouvé attachante. J'ai aimé cette fin et je recommande totalement ce livre
  • Lalivrophile Posté le 23 Octobre 2019
    Ce roman m'a beaucoup plu. Je me doutais qu'il serait difficile psychologiquement, et cela m'effrayait un peu, mais mon envie de le découvrir a été la plus forte. Ella est un personnage sympathique. Si sa propension à s'autodétruire est agaçante, elle est compréhensible. Sa situation est terrible. Comment s'en sortir après ce qu'elle a vécu? En tout cas, l'autrice montre une héroïne travaillée, creusée, crédible. Le récit est sans temps morts. L'écrivain maîtrise la tension, le suspense... À mesure que la lecture avance, certaines choses se mettent lentement en place. Très vite, et ce pendant tout le roman, Nina Laurin éparpille de petits indices en rapport avec tel ou tel aspect de l'intrigue. Cela fait qu'un élément, tout en m'horrifiant, ne m'a malheureusement pas surprise. Il m'a d'ailleurs fait penser à un autre roman que je ne citerai pas pour ne pas donner une indication trop importante. Quant à l'autre révélation (qui est, elle aussi, très bien préparée), je l'ai devinée très peu de temps avant que la romancière ne la donne. Tout est cohérent, tout s'imbrique très bien. [...] Lire la suite sur:
Toute l'actualité des éditions Presses de la Cité
Des comédies hilarantes aux polars les plus noirs, découvrez chaque mois nos coups de cœur et de nouvelles idées de lecture.