Lisez! icon: Search engine
Sonatine
EAN : 9782355845215
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 480
Format : 140 x 220 mm

Zigzag

Patrick RAYNAL (Traducteur)
Date de parution : 20/10/2016
L’œuvre majeure d’un monument du thriller américain enfin traduite en français : une pépite grinçante et enlevée qui va vous faire rejoindre la légion des fans de Ross Thomas.
Artie Wu et Quincy Durant se sont rencontrés enfants dans un orphelinat. Depuis, Artie le rusé et Quincy le colérique forment un duo de choc, passé maître dans les jeux de dupes, auquel le gouvernement américain fait parfois appel pour des missions loin d’être officielles.

Installés dans une luxueuse maison sur...
Artie Wu et Quincy Durant se sont rencontrés enfants dans un orphelinat. Depuis, Artie le rusé et Quincy le colérique forment un duo de choc, passé maître dans les jeux de dupes, auquel le gouvernement américain fait parfois appel pour des missions loin d’être officielles.

Installés dans une luxueuse maison sur la côte californienne, nos deux hommes auraient peut-être pu prétendre à une existence tranquille si Artie ne s’était pas vautré un beau matin sur un pélican mort. Secouru par leur voisin, « l’homme aux six lévriers », un richissime homme d’affaires, Artie en profite pour lui faire une étonnante proposition qui pourrait leur permettre à tous de gagner beaucoup d’argent. Bien sûr, avec Artie et Quincy, le hasard n’en est jamais vraiment un. Et ce qui commençait comme une escroquerie savamment élaborée va bientôt prendre un tournant totalement inattendu et devenir une enquête entêtante sur le meurtre d’un sénateur américain.

Zigzags est un pur plaisir de lecture : des dialogues désopilants, une intrigue palpitante et aussi tordue que ses protagonistes, des héros férocement attachants et une ambiance délicieusement 70’s. La signature de Ross Thomas, l’un des grands classiques du roman noir américain avec Elmore Leonard et Donald Westlake, reste reconnaissable entre toutes.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782355845215
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 480
Format : 140 x 220 mm

Ils en parlent

"Si ses romans sont si bons, c’est parce que Ross Thomas se refuse absolument à être ordinaire. Quand il arrive à un carrefour de l’intrigue, il préfère construire une nouvelle route. Raison pour laquelle ses livres, sans jamais cesser d’être crédibles, sont sans cesse surprenants. Comment pourrait-on passer à côté ?" Donald Westlake
Donald Westlake
" L'usure du métacarpe : fatale pour le poignet, pas pour les belles lettres ; ce petit Flynn tout piquant est très grand. "
Julie Malaure / Le Point

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • lesmiscellaneesdepapier Posté le 15 Janvier 2017
    Les préludes de la lecture : Ouvrage de la rentrée littéraire qui n’avait pas encore eu de critique et que je tenais à lire, comme pour Comment vivre sans lui. Résumé : C’est en trébuchant sur un pélican mort qu’Artie l’héritier chinois et son partenaire Quincy le colérique rencontre l’homme aux six lévriers. Ce riche businessman leur fait une proposition qu’ils ne peuvent refuser, beaucoup d’argent pour retrouver une belle-soeur et lui remettre une lettre. Un peu trop simple non? Le mot de la fin : J’aime beaucoup l’humour est la plume de l’auteur, il faut donc également saluer le travail du traducteur. Thomas Ross maîtrise à la perfection le twist, ou plutôt les twists ce qui permet de ne pas lâcher ce polar très particulier. Pour finir, j’ai adoré l’ambiance très old fashion qui nous immerge.
  • encoredunoir Posté le 7 Décembre 2016
    Inaugurée si je ne m’abuse avec Les portes de l’Enfer, de Harry Crews, la collection Sonatine + qui permet de republier des ouvrages malheureusement épuisés comme Le Condor, de Stig Holmås, ou des inédits d’auteurs auréolés du statut – peut-être discutable, mais pratique – de « cultes », est une riche idée. Et ce Zigzag, de Ross Thomas, auteur publié précédemment à la Série Noire puis chez Rivages (on a vu pire comme CV), vient confirmer la pertinence de ce choix éditorial. Commençons par avouer notre ignorance de l’œuvre de Ross Thomas dont a pourtant souvent entendu parler en bien. Mais les livres étant nombreux et la vie bien courte nous n’avions pas encore eu le temps de nous y intéresser. Et voici donc Zigzag, inédit que publie Sonatine +. CQFD. Nous rencontrons donc ici Artie Wu et Quincy Durant, que les lecteurs fidèles de Ross Thomas connaissent déjà. Issus du même orphelinat, les deux hommes sont des aventuriers doublés d’escrocs de haut vol, qualités qui leurs valent d’ailleurs de travailler épisodiquement pour des officines des services secrets. En cette fin des années 1970, Wu et Durant sont installés sur la côte sud de la Californie. Dans leur collimateur, Randall Piers,... Inaugurée si je ne m’abuse avec Les portes de l’Enfer, de Harry Crews, la collection Sonatine + qui permet de republier des ouvrages malheureusement épuisés comme Le Condor, de Stig Holmås, ou des inédits d’auteurs auréolés du statut – peut-être discutable, mais pratique – de « cultes », est une riche idée. Et ce Zigzag, de Ross Thomas, auteur publié précédemment à la Série Noire puis chez Rivages (on a vu pire comme CV), vient confirmer la pertinence de ce choix éditorial. Commençons par avouer notre ignorance de l’œuvre de Ross Thomas dont a pourtant souvent entendu parler en bien. Mais les livres étant nombreux et la vie bien courte nous n’avions pas encore eu le temps de nous y intéresser. Et voici donc Zigzag, inédit que publie Sonatine +. CQFD. Nous rencontrons donc ici Artie Wu et Quincy Durant, que les lecteurs fidèles de Ross Thomas connaissent déjà. Issus du même orphelinat, les deux hommes sont des aventuriers doublés d’escrocs de haut vol, qualités qui leurs valent d’ailleurs de travailler épisodiquement pour des officines des services secrets. En cette fin des années 1970, Wu et Durant sont installés sur la côte sud de la Californie. Dans leur collimateur, Randall Piers, multimillionnaire que les deux aigrefins vont appâter à l’aide d’un pélican mort, de bon café et d’une carte au trésor. Démarre alors une histoire où s’entremêlent corruption, Mafia et sur fond de projet immobilier pharaonique, dans laquelle nos deux héros espèrent bien tirer leur épingle du jeu et repartir bien plus riches qu’en arrivant. Incontestablement, le charme du roman de Ross Thomas tient d’abord à ses deux personnages principaux. Incroyablement sûrs d’eux, extrêmement organisés, dotés d’un humour pince-sans-rire mais aussi dotés de parts plus sombres et même de quelques cicatrices jamais complètement refermées, Wu et Durant attirent la sympathie. Les personnages qui gravitent autour de ces deux aigrefins de talent valent aussi le détour et Ross Thomas se plaît d’évidence à monter cette galerie de mafieux, barbouzes, fausses voyantes, policiers et politicards et à agiter le tout en y ajoutant une bonne dose de dialogues bien balancés et un regard d’un cynisme amusé sur cet échantillon d’humanité. Cela donne, enchâssées dans une histoire assez complexe il est vrai, un certain nombre de scènes étonnantes et parfois hilarantes dans lesquelles l'auteur réussit à allier action, humour et suspense. Autant dire que l'on s'y laisse facilement prendre. Enlevé, accrocheur et piquant, Zigzag est un roman qui méritait bien d’être enfin traduit et dans lequel on plonge avec un plaisir évident.
    Lire la suite
    En lire moins
Ne manquez aucune sortie de Sonatine Éditions
Abonnez-vous à notre newsletter et recevez nos actualités les plus noires !