RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités
            Par Lisez, publié le 13/12/2018
            3 beaux romans qui célèbrent les amitiés féminines

            Elles s'aiment, s'envient, se jalousent parfois mais se serrent toujours les coudes face à l'adversité. Plus que jamais, l'amitié au féminin rime avec sororité et loyauté. Voici trois romans qui mettent à l'honneur ces belles et tumultueuses relations.


            1. Les femmes de Brewster Place, de Gloria Naylor (10/18)



            De quoi ça parle : Dans une banlieue urbaine du Nord des États-Unis, 1970’s. Mattie Michael a tout perdu : rejetée par sa famille, ruinée par son fils, le peu qu’elle a pu sauver de la main des huissiers, la vieille femme l’a emporté à Brewster Place. Là, dans cette grappe d’immeubles délabrés et grisâtres, la matriarche propose son soutien à celles qui n’oseront jamais le demander. Il y a la belle et indépendante Etta Mae qui, au volant de sa Cadillac vert pomme affole le quartier de son franc-parler et fait rougir les pasteurs. Il y a la jeune Kiswana, fervente militante de la cause des Noirs, qui a abandonné les quartiers riches pour défendre ses idéaux. Sans oublier Cora Lee, la femme-enfant qui accumule les bébés et les amants d’un soir. Mais celles qui font jaser, ce sont ces deux jeunes filles du 312. Le "couple", celles dont on préfère murmurer le nom. La fête de l’immeuble se prépare. Et sous les yeux des femmes de Brewster Place, un drame terrible va se jouer. Un drame qui changera à jamais leur destin et celle de tout un quartier…


            2. La porte du ciel, de Dominique Fortier (Pocket)



            De quoi ça parle : L’une est brune comme le thé. L’autre, blanche comme le lait. L’une est fille d’esclave, l’autre, fille de médecin. Deux fillettes qui grandissent ensemble sous le soleil de Louisiane. Et ses champs de coton, à perte de vue… Deux vies si dissemblables et pourtant comme tissées ensemble, indissociables. Chacune ses chaînes, chacune sa prison. Au loin, le canon gronde. La guerre de Sécession déchire le pays, sous deux drapeaux nés du même coton. Le chemin pour la liberté est comme un labyrinthe : il tient souvent à un fil…


            3. L'oiseau des neiges, de Tracy Rees (Pocket)



            De quoi ça parle : Janvier 1831. Aurelia Vennaway, 8 ans, héritière d’une riche famille aristocratique du comté de Surrey, découvre lors d’une promenade dans les bois du domaine familial un nouveau-né bleu de froid, posé à même la neige. Malgré l’hostilité de ses parents, elle réussit à leur faire recueillir l’enfant, qu’elle baptise Amy Snow. Une très grande amitié naîtra entre elles deux. À ses 18 ans, on découvre à Aurelia une maladie qui lui laisse peu de temps à vivre. Avant de mourir, elle laisse pour Amy une série de lettres, qui vont la conduire aux quatre coins de l’Angleterre. Avec, à chaque étape, une énigme à résoudre qui lui dévoilera petit à petit son histoire et changera peut-être le cours de sa vie…

            Lisez
            Lisez