Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221117620
Façonnage normé : EPUB2
Format : 135 x 215 mm
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Filigrane

Date de parution : 08/12/2011

C’est un puzzle, un puzzle à sept voix : sept femmes, Audrey, Ana, Claude, Violette, China, Joy et Patty nous confient tour à tour leur histoire d’amour. Elles racontent l’homme qui les a fait tellement rêver, qu’elles ont aimé avec passion, pour lequel elles ont tout donné. Le grand amour,...

C’est un puzzle, un puzzle à sept voix : sept femmes, Audrey, Ana, Claude, Violette, China, Joy et Patty nous confient tour à tour leur histoire d’amour. Elles racontent l’homme qui les a fait tellement rêver, qu’elles ont aimé avec passion, pour lequel elles ont tout donné. Le grand amour, oui, elles y ont cru. L’homme idéal ? Oui, elles l’ont rencontré. Cet homme magnifique, cet amant flamboyant s’appelle Maximilien. C’est de lui et de lui seul que parlent Audrey, Ana, Claude, Violette, China, Joy et Patty. Un homme et sept femmes… Un homme en filigrane que l’on ne voit jamais, que l’on entend à peine. Qui est-il : un amoureux sincère ? un joueur pervers ? un manipulateur ? Composant toutes les sept une vibrante palette des émotions amoureuses, elles parlent de leurs stratégies, analysent leur comportement, évoquent leurs rivales et démontent les erreurs, se jurent de gagner la bataille. Ensemble, elles dessinent un tableau impitoyable des pièges de l’amour et dressent un terrible portrait en négatif d’un prédateur.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221117620
Façonnage normé : EPUB2
Format : 135 x 215 mm
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Iluze Posté le 30 Août 2010
    Isabelle Alonso nous dresse ici le portrait d’un homme qu’on a beaucoup de mal à cerner. C’est un homme inoubliable (- pas forcément dans le sens positif -) qui marquera ses femmes à vie. J’ai particulièrement aimé m’imaginer au sein de ces couples. Je prenais plaisir à mettre en place ce scénario qu’Isabelle Alonso nous offre. La question qui nous vient tout de suite est qui est cet homme ? Que cherche-t-il ? Ou encore comment cela va-t-il finir ? Parfois, on souffre à côté de ses femmes qu’on a envie de protéger de Maximilien. Et parfois, c’est Maximilien qu’on plaint ou qu’on aimerait protéger de ces femmes. La fin est rocambolesque mais après tout, on se dit que c’est la meilleure fin possible pour ce genre d’histoire. On passe donc avec ce roman par une série de sentiments et de sensations. On se pose des questions sur le grand amour. Existe-t-il vraiment ? Peut-on encore y croire aujourd’hui sans être une ado naïve ? Isabelle Alonso nous remet ici en question sur ces grandes questions de l’amour qu’on peut se poser aujourd’hui. C’est donc un roman intéressant, même si j’ai préféré L’exil est mon pays du même auteur qui avait... Isabelle Alonso nous dresse ici le portrait d’un homme qu’on a beaucoup de mal à cerner. C’est un homme inoubliable (- pas forcément dans le sens positif -) qui marquera ses femmes à vie. J’ai particulièrement aimé m’imaginer au sein de ces couples. Je prenais plaisir à mettre en place ce scénario qu’Isabelle Alonso nous offre. La question qui nous vient tout de suite est qui est cet homme ? Que cherche-t-il ? Ou encore comment cela va-t-il finir ? Parfois, on souffre à côté de ses femmes qu’on a envie de protéger de Maximilien. Et parfois, c’est Maximilien qu’on plaint ou qu’on aimerait protéger de ces femmes. La fin est rocambolesque mais après tout, on se dit que c’est la meilleure fin possible pour ce genre d’histoire. On passe donc avec ce roman par une série de sentiments et de sensations. On se pose des questions sur le grand amour. Existe-t-il vraiment ? Peut-on encore y croire aujourd’hui sans être une ado naïve ? Isabelle Alonso nous remet ici en question sur ces grandes questions de l’amour qu’on peut se poser aujourd’hui. C’est donc un roman intéressant, même si j’ai préféré L’exil est mon pays du même auteur qui avait su plus me toucher.
    Lire la suite
    En lire moins
  • cmm Posté le 18 Mai 2009
    On ne sait pas pourquoi dans la pile à lire on prend ce livre et pas un autre... Lui sait peut-être tout ce qu'il va nous apporter... En questions comme en réponses... J'ai acheté ce livre par hasard puis quand j'avais réalisé qui était l'auteur, chroniqueuse chez Ruquier, "chienne de garde", je m'étais dit que je ne le lirais sûrement pas... Sept femmes parlent de Maximilien, l'homme qu'elles ont aimé... Sept parcours différents mais un homme égal à lui-même... Promettant à chaque histoire à Ana la première que "çà ne changera rien" et tentant de garder la main mise sur les femmes ou de disparaitre sans soucis... On sait, on sent un homme malheureux mais aussi un homme qui n'apprend pas de ses erreurs, au contraire elles vont croissantes... La fin est surprenante mais avec le recul il ne pouvait pas y en avoir d'autre... Un livre qui tombe au moment où je m'interroge beaucoup sur ma vie sentimentale et notament sur le parcours de/avec mon ex, ce récit m'a fait comprendre certaines choses, me résigner pour d'autres bref un livre qui m'a beaucoup apporté sur le plan personnel.
  • VivianeB Posté le 30 Mars 2008
    Sept femmes ont vécu une histoire d'amour avec le même homme. Chacune, à sa manière, livre "son histoire" avec lui. J'ai été agréablement surprise, je craignais les redondances mais finalement, c'est un livre intéressant.
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE ROBERT LAFFONT
Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.