Lisez! icon: Search engine
Les Escales
EAN : 9782365691956
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ne pars pas sans moi

Collection : Les Escales Noires
Date de parution : 25/02/2016
Quand le pire cauchemar d’une mère devient réalité
Par un joyeux dimanche, Rachel et son petit garçon de 8 ans se promènent en forêt. Désirant plus que tout être une bonne mère, et soucieuse de l'indépendance et de l'autonomie de son enfant, Rachel l'autorise à partir quelques mètres devant elle pour aller jouer. Arrivée au bout du chemin,... Par un joyeux dimanche, Rachel et son petit garçon de 8 ans se promènent en forêt. Désirant plus que tout être une bonne mère, et soucieuse de l'indépendance et de l'autonomie de son enfant, Rachel l'autorise à partir quelques mètres devant elle pour aller jouer. Arrivée au bout du chemin, l'angoisse la saisit : Ben a disparu.
Après une conférence de presse catastrophique, médias et réseaux sociaux se déchaînent. Pour eux, Rachel est responsable de la disparition de son enfant. Pourquoi n'a-t-elle pas veillé sur lui ? Comment se fait-il qu'elle ait du sang sur les mains ? Pendant que la police se lance dans une véritable course contre la montre pour retrouver Ben, Rachel se débat entre la culpabilité, le désespoir et la peur.
Rongée par le doute, assaillie par la violence de ceux qui la croient coupable et tandis que la moindre de ses certitudes s'écroule, elle ne sait plus quoi faire. Attendre patiemment que les forces de l'ordre lui ramènent son fils ou suivre son instinct et partir elle-même à sa recherche ?
"Un thriller d'une tension inégalée" - Elle UK
"Si vous avez aimé Les Apparences et Avant d'aller dormir" ce livre est fait pour vous" - Closer UK
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782365691956
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • StephG54 Posté le 13 Novembre 2020
    C'est un bon thriller psychologique avec disparition d'enfant. L'intrigue est bonne , bien travaillée et surtout nous tient en haleine. Les rebondissements ne sont pas nombreux mais ça n'empêche pas le suspens de monter crescendo au fil des pages. Les réactions et les émotions des personnages sont bien décrites. Je me suis attachée à Rachel, cette maman dont l'enfant a disparu au cours d'une promenade en foret. J'ai souffert avec elle. Ce livre montre aussi le rôle dangereux de la presse et des réseaux sociaux qui peuvent faire ou défaire une réputation en quelques lignes ou quelques clics. Bon moment de lecture.
  • VivianeWard Posté le 7 Septembre 2020
    Thriller psychologique qui vous tient en haleine du début à la fin, j'ai même été spoiler les dernières pages avant d'y arriver pour voir comment ça se terminait! Pour moi, tout le monde était suspect de la disparition de Ben ... et jamais je ne suis tombée sur le véritable coupable. Un enfant innocent, donne sa confiance à un adulte qu'il connaît ou croit connaître, pourquoi devrait-il douter? Ce n'est pas mal pour un premier roman de l'auteure qui traite ici d'un sujet de disparition ce qui est quand même fort prisé par d'autres.
  • Celkana Posté le 3 Juin 2020
    Un très bon suspense de bout en bout. Rachel, maman jeune divorcée, se balade en forêt avec son fils de 8 ans Benedict. Pour lui laisser un peu "d'indépendance", elle le laisse partir devant pour rejoindre un endroit avec une corde pour se balancer....Mais elle n'y retrouvera jamais son enfant là-bas, juste le chien, avec une patte cassée... Le cauchemar commence alors et devient plus terrible de jour en jour. La presse à scandale s'en mêle, faisant de Rachel la coupable idéale, la mère irresponsable, la blogosphère et les réseaux sociaux s'enflamment et la police s'en méfie aussi. Bref, un environnement plus qu'hostile pour une maman qui ne veut que retrouver son fils... Une tension que l'on sent palpable dès le début et qui ne fait que monter au fur et à mesure de l'avancée du roman. Très bien ficelé, avec ce qu'il faut de rebondissements et surtout des personnages qui ne sont ni blancs, ni noirs, ce qui en fait un roman encore plus réaliste. Un très bon premier opus qui m'a tenu en haleine, bravo!
  • Roadreader Posté le 5 Février 2020
    Le sous-genre littéraire du polar domestique est devenue une mode et comme toutes les modes elle produit son lot de déceptions et de belles surprises. Heureusement le premier ouvrage de Gilly Macmillan appartient à la deuxième catégorie. L'auteure brode sur le thème devenu classique de la disparition d'un enfant pour dresser un double portrait psychologique de la mère du petit Benedict et du policier chargé d'enquêter sur son kidnapping. À l'aide de sa plume analytique, elle nous révèle la pression et le désespoir qui s'empare des proches du disparu. On vit au plus près le drame de Rachel, le flot d'émotions qui la submerge, la pression médiatique insoutenable et les répercussions irrémédiables que ce cauchemar aura sur sa vie. En mettant l'accent sur le rôle de la presse et des réseaux sociaux avec leurs commentaires toxiques tout en nous faisant vivre le quotidien d'une mère dévasté, L'auteure parvient à embrasser toute l'ampleur que peut prendre une tragédie comme celle-ci, tout à la fois intime et public. Cela donne une réelle dimension au récit qui lui permet de se détacher du reste de la production traitant du même thème. Surtout si l'on ajoute à cela le fait que pendant que Rachel vit une... Le sous-genre littéraire du polar domestique est devenue une mode et comme toutes les modes elle produit son lot de déceptions et de belles surprises. Heureusement le premier ouvrage de Gilly Macmillan appartient à la deuxième catégorie. L'auteure brode sur le thème devenu classique de la disparition d'un enfant pour dresser un double portrait psychologique de la mère du petit Benedict et du policier chargé d'enquêter sur son kidnapping. À l'aide de sa plume analytique, elle nous révèle la pression et le désespoir qui s'empare des proches du disparu. On vit au plus près le drame de Rachel, le flot d'émotions qui la submerge, la pression médiatique insoutenable et les répercussions irrémédiables que ce cauchemar aura sur sa vie. En mettant l'accent sur le rôle de la presse et des réseaux sociaux avec leurs commentaires toxiques tout en nous faisant vivre le quotidien d'une mère dévasté, L'auteure parvient à embrasser toute l'ampleur que peut prendre une tragédie comme celle-ci, tout à la fois intime et public. Cela donne une réelle dimension au récit qui lui permet de se détacher du reste de la production traitant du même thème. Surtout si l'on ajoute à cela le fait que pendant que Rachel vit une tragédie, l'enquêteur chargé de retrouver son fils se trouve dépassé par les événements. Les thrillers domestiques oublient trop souvent la partie thriller dans leurs récits, c'est ce que je reproche à ce genre. Heureusement là ce n'est pas le cas. À coups de fausses pistes et de révélations fracassantes L'auteure nous tient en haleine jusqu'à la conclusion. Une conclusion qui, sans trop en révéler, aura une saveur douce amère, l'auteure refusant de conclure son récit sur un happy end édulcoré et c'est tout à son honneur. Un thriller domestique bien rythmé c'est déjà suffisamment rare pour être noté mais il faut ajouter à cela un aspect psychologique finement travaillé et sans compromis. On peut juste regretter qu'il faille deux cents pages à l'auteure pour installer son récit mais cela reste un défaut mineur.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Matildany Posté le 8 Août 2019
    Rachel séparée depuis peu, part comme souvent se promener en forêt avec son fils de  huit ans, Ben. Soucieuse de lui donner suffisamment d'autonomie,  elle le laisse partir devant...mais au détour du chemin, l'enfant a disparu... La construction du roman passe alternativement  de Rachel, effondrée, et seule face à la vindicte populaire,  qui lui reproche de ne pas avoir été attentive à son fils, à Jim Calmo, le policier chargé de l'enquête, que l'on accompagne dans ses recherches. S'y intercalent également  les comptes-rendus des séances de Jim avec sa psy, un an après le drame, qui éclairent peu à peu comment s'est déroulée l'enquête et les conséquences qu'il y a eu pour lui. C'est un thriller psychologique de 600 pages qui se lit très rapidement. Je n'y ai pas trouvé de gros rebondissements, on est lancé sur plusieurs fausses pistes,  pas très surprenantes, mais l'intérêt réside selon moi dans le côté psychologique, bien fouillé, qui dénonce également le traitement médiatique de ce genre d'affaires, avec ses dérives, et la cruauté des réseaux sociaux. Pas le plus palpitant, donc, mais bien délassant. Je ne manquerai pas de relire cette auteure.
INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER LES ESCALES
Découvrez la prochaine Escale de votre voyage littéraire !