Lisez! icon: Search engine
EAN : 9791036613173
Façonnage normé : Coffret CD
Durée : 732 min
La Chasse
Date de parution : 10/06/2021
Éditeurs :
Lizzie

La Chasse

Date de parution : 10/06/2021
« Il y a des ténèbres qu’aucun soleil ne peut dissiper. »
Sous le halo de la pleine lune, un cerf surgit de la forêt. L’animal a des yeux humains. Ce n’est pas une bête sauvage qui a été chassée dans les... Sous le halo de la pleine lune, un cerf surgit de la forêt. L’animal a des yeux humains. Ce n’est pas une bête sauvage qui a été chassée dans les forêts de l’Ariège…

Dans ce thriller implacable au final renversant, Bernard Minier s’empare des dérives de notre époque. Manipulations, violences, règlements...
Sous le halo de la pleine lune, un cerf surgit de la forêt. L’animal a des yeux humains. Ce n’est pas une bête sauvage qui a été chassée dans les forêts de l’Ariège…

Dans ce thriller implacable au final renversant, Bernard Minier s’empare des dérives de notre époque. Manipulations, violences, règlements de comptes, un roman d’une actualité brûlante sur les sentiers de la peur.

Une enquête où Martin Servaz joue son honneur autant que sa peau.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9791036613173
Façonnage normé : Coffret CD
Durée : 732 min
Lizzie

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • PriscillaMushu Posté le 6 Mai 2022
    Je ne reconnais pas forcément la patte Minier avec cette lecture, mais pour autant je l'ai vraiment bien apprécié ! Comme toujours le rythme est excellent, et l'intrigue prenante. J'ai pris plaisir à retrouver les personnages habituels. Alors il n'y a pas eu l'effet " waouh " habituel, et je ne saurais même pas trop dire ce qu'il manquait, mais ça reste une super lecture !
  • Onparlelecture Posté le 30 Avril 2022
    Je pense qu’il est inutile de vous dire que je suis fan de la plume de Bernard Minier alors après une petite déconvenue avec « Lucia », je n’avais qu’une hâte : retrouver le commandant Servaz. C’est maintenant chose faite avec « la chasse », septième tome de la série dont je ne me lasse pas. On retrouve notre équipe en plein milieu d’une pandémie que l’on connaît tous, sur le lieu d’un crime assez spécial : un jeune homme percuté par une voiture, mais là n’est pas le plus important car il porte un masque de cerf et le mot « justice » a été marqué au fer rouge sur sa peau. Très vite, nos enquêteurs comprennent qu’il a était chassé dans la forêt. Alors qu’habituellement, je n’aime pas lorsqu’il y a de nombreuses descriptions dans les romans, je dois avouer que dans cette série, elles me plaisent vraiment beaucoup et rendent le récit encore plus réaliste. Un polar ancré dans l’époque et abordant pas mal d’analyses sociétales, je me suis souvent faites la réflexion que la frontière entre bien et mal était mince. Certains protagonistes de ce roman en sont l’exemple parfait. D’ailleurs côté personnages, on retrouve Martin Servaz plus... Je pense qu’il est inutile de vous dire que je suis fan de la plume de Bernard Minier alors après une petite déconvenue avec « Lucia », je n’avais qu’une hâte : retrouver le commandant Servaz. C’est maintenant chose faite avec « la chasse », septième tome de la série dont je ne me lasse pas. On retrouve notre équipe en plein milieu d’une pandémie que l’on connaît tous, sur le lieu d’un crime assez spécial : un jeune homme percuté par une voiture, mais là n’est pas le plus important car il porte un masque de cerf et le mot « justice » a été marqué au fer rouge sur sa peau. Très vite, nos enquêteurs comprennent qu’il a était chassé dans la forêt. Alors qu’habituellement, je n’aime pas lorsqu’il y a de nombreuses descriptions dans les romans, je dois avouer que dans cette série, elles me plaisent vraiment beaucoup et rendent le récit encore plus réaliste. Un polar ancré dans l’époque et abordant pas mal d’analyses sociétales, je me suis souvent faites la réflexion que la frontière entre bien et mal était mince. Certains protagonistes de ce roman en sont l’exemple parfait. D’ailleurs côté personnages, on retrouve Martin Servaz plus serein, une évolution qui me plaît même si j’ai regretté que Vincent et Samira, ses deux acolytes ne soient pas plus présents. Alors que l’on avait l’habitude de les suivre sur le terrain mais aussi dans leurs vies personnelles, là rien sur Vincent alors que Samira a une image un peu trop caricaturale à mon gout. Dommage car j’ai eu l’impression de ne pas retrouver les personnages auxquels je suis tant attachée. J’ai aussi trouvé (oui, je vais être chiante 😊) que l’ambiance était moins anxiogène. Alors que j’ai parfois eu des frissons en découvrant certaines scènes des précédents tomes, celui-ci m’a moins angoissé. Malgré tout, l’auteur a toujours ce talent de nous offrir des intrigues rythmées qui ne manquent jamais de suspense et de rebondissement. C’est une nouvelle fois le cas avec cette histoire même si j’en ai vu certains venir. Addictif, comme souvent avec Bernard Minier, c’est un roman difficile à lâcher. En résumé, si ce n’est pas mon préféré de la série, il n’en reste pas moins que j’ai passé un excellent moment et que comme à chaque fois, je vous recommande chaudement cette série.
    Lire la suite
    En lire moins
  • anaisaupaysdeslivres Posté le 26 Avril 2022
    Quel bonheur de retrouver le commandant Servaz et son équipe pour une enquête haletante et terrifiante ! Dès les premières pages, le ton est donné : une traque humaine, des faits divers réels, des meurtres sordides... On est de suite plongé dans ce thriller psychologique ! J'aime beaucoup les titres de Bernard Minier... Son écriture fluide et intense, ses histoires prenantes, ses personnages attachants... Mais habitant dans la région Toulousaine, j'aime aussi retrouver tous ces lieux que je connais, tous ces lieux où je suis déjà allée...lz dimension de l'histoire est tout autre quand on appréhende chaque lieu, chaque forêt, chaque scène de crime... Les chapitres courts intensifient le rythme prenant et glaçant de l'histoire.... Au fur et à mesure des enquêtes, on s'attache un peu plus à Servaz que l'on découvre sensible et tourmenté... En bref, La chasse est un excellent thriller ancré dans notre époque, qui joue avec nos nerfs et avec notre cerveau ! Un très bon moment de lecture !
  • mariegil Posté le 25 Avril 2022
    Où l'on retrouve Servaz convié à une chasse sans merci. une meute avide de sang et au patriotisme plus que discutable. Moi ce que j'aime chez cet auteur c'est qu'il nous plonge très précisément sur les lieux de ses intrigues... Ici la ville rose Toulouse...un bon moment de lecture.
  • elise3coco Posté le 21 Avril 2022
    Je suis maintenant une inconditionnelle fan de Bernard Minier. Et il ne me reste que Lucia à me mettre sous la dent, son nouveau thriller made in 2022. Dans ce roman on retrouve Servaz, notre enquêteur préféré et sa clique. Même si j'ai trouvé que dans cet opus, son équipe est trop peu présente et moins bien mis en avant que dans les précédents livres. C'est dommage car je m'étais, pour le coup, vraiment attaché à tous. Comme son titre le laisse présager, ici il s'agit de traque. Mais qui est l'animal ? Celui qui tue ? Ou celui qui sera tué ? La scène de début est tout bonnement incroyable et nous glace d'entrée de jeu. Nous sommes directement happé, la gorge serré jusqu'au bout du livre. Dans cette enquête, des faits réels viennent nous rappeler la société dans laquelle on vit, qui est en train de se fracturer. L'enquête est bien une romance mais elle se base sur des choses qu'on voit de plus en plus dans le monde réel : faire justice soi même. La fracture s'opère également du fait que le récit se déroule à la sortie du second confinement et l'auteur a bien réussi à démontrer... Je suis maintenant une inconditionnelle fan de Bernard Minier. Et il ne me reste que Lucia à me mettre sous la dent, son nouveau thriller made in 2022. Dans ce roman on retrouve Servaz, notre enquêteur préféré et sa clique. Même si j'ai trouvé que dans cet opus, son équipe est trop peu présente et moins bien mis en avant que dans les précédents livres. C'est dommage car je m'étais, pour le coup, vraiment attaché à tous. Comme son titre le laisse présager, ici il s'agit de traque. Mais qui est l'animal ? Celui qui tue ? Ou celui qui sera tué ? La scène de début est tout bonnement incroyable et nous glace d'entrée de jeu. Nous sommes directement happé, la gorge serré jusqu'au bout du livre. Dans cette enquête, des faits réels viennent nous rappeler la société dans laquelle on vit, qui est en train de se fracturer. L'enquête est bien une romance mais elle se base sur des choses qu'on voit de plus en plus dans le monde réel : faire justice soi même. La fracture s'opère également du fait que le récit se déroule à la sortie du second confinement et l'auteur a bien réussi à démontrer certains des aspects négatifs que cela a pu avoir sur les individus : repli sur soi, stress, dépression. Encore une très bon cru pour notre cher Minier. Il faut maintenant que je me procure Lucia. Elise__#9829; Instagram : etliselesmots
    Lire la suite
    En lire moins
Inscrivez-vous à la newsletter Lizzie, pour que vos livres s'écoutent aussi !
Avec Lizzie, les livres ont trouvé leur voix. Chaque semaine, laissez-vous transporter au cœur de nos nouveautés.