Lisez! icon: Search engine
Philéas
EAN : 9782491467050
Façonnage normé : RELIE-ALB.
Nombre de pages : 120
Format : 195 x 255 mm

Autobiographie d'une Courgette

,

Camille K (Dessinateur)
Date de parution : 29/04/2021
Courgette vit seul avec sa mère alcoolique depuis le jour où son père est parti « faire le tour du monde avec une poule ». Un jour où sa mère s'en prend au ciel, il trouve un revolver et essaie de « tuer le ciel ». Sa mère tente de lui enlever l'arme, mais le coup part et la tue. Cet accident dramatique place Courgette aux Fontaines, un foyer pour enfants.
Sa vie change radicalement, entre les « zéduc' » et les copains… mais surtout Raymond, le « gentil gendarme » et Camille, son amoureuse.
Elle ressemble à une poupée de chiffon toute molle et ses yeux sont grands ouverts. Je pense aux films policiers où des tas de femmes se font tuer et après elles ressemblent à des tas de chiffons toutes molles et je me dis "c'est ça, j'ai tué maman" - Courgette, 9 ans.
EAN : 9782491467050
Façonnage normé : RELIE-ALB.
Nombre de pages : 120
Format : 195 x 255 mm

Ils en parlent

« Cette nouvelle version a les couleurs délicates des chagrins et des joies des enfants tristes. »
Olivia de Lamberterie / Elle
« L'émotion et l'humour sont présents dans cet album (…). Une plongée dans le monde de l'enfance avec son lot d'innocence et de drames qui ne peut laisser insensible. »
Radio Massabielle
« Le dessin, confié à Camille K., oscille entre l’onirisme propre au récit et le réalisme brut nécessaire à l’histoire. On y retrouve évidemment les ressorts principaux du livre, tout en découvrant une couleur un peu différente de cette histoire d’enfance fracassée. Tendre, violent, poétique et réaliste, tout est dans l’histoire d’Icare qui tente de s’envoler vers sa vie. »
Hélène Benet / Zoo

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Iboo Posté le 7 Septembre 2021
    Je ne suis pas trop versée dans le format BD mais son titre m'avait amusée. Une sorte d'achat compulsif, pourrait-on dire... Lu en à peine vingt minutes, il m'est clairement apparu que cette BD s'adresse à un jeune public (10/12 ans). N'étant pas spécialiste de ce genre littéraire, mon billet sera donc bref et ma note, que j'espère juste, est de 3.5/5.
  • Les_lectures_de_kathy Posté le 31 Août 2021
    💜𝓐𝓾𝓽𝓸𝓫𝓲𝓸𝓰𝓻𝓪𝓹𝓱𝓲𝓮 𝓭’𝓾𝓷𝓮 𝓬𝓸𝓾𝓻𝓰𝓮𝓽𝓽𝓮💜 J'ai aime#769; 💜💜 Nous de#769;couvrons Icare, ou pluto#770;t courgette comme il pre#769;fe#768;re e#770;tre appele#769;. Si jeune et portant de#769;ja#768; une vie tre#768;s complique#769;e. Suite a#768; un accident qui va causer la mort de sa me#768;re, Courgette va se retrouver au sein du foyer "Les Fontaines", ou#768; le gendarme Raymond va le de#769;poser. Ce gendarme avec qui il va se lier malgre#769; les circonstances dramatique de leur rencontre. Nous suivons la vie de Courgette 9 ans, a#768; travers ces graphismes : Son arrive#769;e au foyer a#768; devoir apprendre a#768; vivre en communaute#769;, son envie de reprendre gou#770;t a#768; la vie, l'optimisme a#768; travers les e#769;preuves, la de#769;couverte de soi, la re#769;silience... Nous voyons Courgette grandir, e#769;voluer pour notre plus grand plaisir. Je l'ai trouve#769; tre#768;s attachant et bouleversant. Une BD remplie d’espoir ❤️
  • jalleks Posté le 31 Mai 2021
    Quel plaisir de retrouver Icare, prénommé Courgette, dans cette version BD. Nous avons déjà à la maison deux exemplaires du roman, et avons visionné avec les enfants moult fois la version animée à l'écran. Cette BD fut donc un beau cadeau pour toute la famille, tant nous aimons ce personnage si aimant, si sensible. Ce gamin qui, n'ayant plus de père, se retrouve accidentellement sans maman non plus. Direction l'orphelinat. Pour apprendre avec les autres, parfois contre eux, car les ennemis ont leur chasse gardée. Mais la sensibilité peut être masculine, et je ne remercierai jamais assez l'auteur, Gilles Paris, d'avoir mis à l'honneur ce môme, perdu, qui a le droit de pleurer, qui a le droit d'avoir des envies d'affection. C'est qu'à l'orphelinat, on est face à sa solitude, mais on y fait aussi des rencontres belles et attachantes. La BD est drôle aussi, comme le roman, avec des gros mots, et ça, ça fait plaisir aux enfants, évidemment ! Cette adaptation est fidèle au roman, quoique allégée, évidemment, par rapport à l'originale. Les couleurs des dessins sont pétillantes ! On est ravis à la maison d'avoir cette BD de Courgette ! Merci à Babelio et à l'éditeur pour cette masse critique.
  • bouma Posté le 25 Mai 2021
    Adaptée du roman éponyme, cette bd raconte l'histoire d'Icare, dit Courgette, enfant maltraité qui a tué sa mère par accident. Il se retrouve alors en foyer où commence pour lui une nouvelle vie. Je n'ai pas lu le roman de Gilles Paris dont est issu l'adaptation aussi ne pourrais-je pas juger cet angle. Par contre, j'ai pris plaisir à découvrir le quotidien de Courgette et a le voir grandir, s'épanouir, dans un environnement difficile mais finalement plus stable que celui dans lequel il évoluait jusque là. Quand aux dessins, ils donnent au récit une ambiance enfantine, qui correspond bien à l'esprit de Courgette. Une histoire optimiste, très agréable à lire.
  • marionbourdin53 Posté le 22 Mai 2021
    . SURPRENANTE. Cette bande dessinée est vraiment étonnante. Bien différente des autres parutions de cette maison d'édition Philéas BD, elle est plus enfantine et s'adresse à un plus large public : du jeune adolescent à l'adulte. Les sujets abordés sont vastes ! Le personnage principal surnommé Courgette débute sa vie par des scènes troublantes : la séparation de ses parents, l'alcoolisme et la cruauté de sa maman, puis suite à un tragique évènement : le placement dans un foyer pour mineurs. Et pourtant avec ses couleurs et les mots empruntés au vocabulaire enfantin, cette bande dessinée se veut optimiste. On va ainsi suivre le quotidien du jeune garçon, le voir reprendre confiance en la vie, interpréter son vécu, partager avec d'autres enfants aussi abîmés que lui. Malgré un passé trouble dont il fut la victime, on aperçoit le cheminement que va faire ce tout jeune adolescent pour aller au delà. Je m'attendais à quelque chose de plus prenant et choquant au vue de l'histoire écrite par Gilles Paris mais les graphismes et choix artistiques viennent adoucir ces événements violents. C'est une très belle réalisation ! Cependant, si je devais trouver une faiblesse à ce roman graphique, je dirais qu'il manque de détails. C'est un simple ressenti... . SURPRENANTE. Cette bande dessinée est vraiment étonnante. Bien différente des autres parutions de cette maison d'édition Philéas BD, elle est plus enfantine et s'adresse à un plus large public : du jeune adolescent à l'adulte. Les sujets abordés sont vastes ! Le personnage principal surnommé Courgette débute sa vie par des scènes troublantes : la séparation de ses parents, l'alcoolisme et la cruauté de sa maman, puis suite à un tragique évènement : le placement dans un foyer pour mineurs. Et pourtant avec ses couleurs et les mots empruntés au vocabulaire enfantin, cette bande dessinée se veut optimiste. On va ainsi suivre le quotidien du jeune garçon, le voir reprendre confiance en la vie, interpréter son vécu, partager avec d'autres enfants aussi abîmés que lui. Malgré un passé trouble dont il fut la victime, on aperçoit le cheminement que va faire ce tout jeune adolescent pour aller au delà. Je m'attendais à quelque chose de plus prenant et choquant au vue de l'histoire écrite par Gilles Paris mais les graphismes et choix artistiques viennent adoucir ces événements violents. C'est une très belle réalisation ! Cependant, si je devais trouver une faiblesse à ce roman graphique, je dirais qu'il manque de détails. C'est un simple ressenti et je pense que c'est dû au support dessiné qui ne permet pas d'intégrer plus d'infomations qu'un roman. Connaissiez vous le roman ? Pensez vous la lire ? L'histoire vous intéresse elle ?
    Lire la suite
    En lire moins
Lisez! La newsletter qui vous inspire !
Découvrez toutes les actualités de nos maisons d'édition et de vos auteurs préférés

Lisez maintenant, tout de suite !