Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782264073020
Code sériel : 5349
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 288
Format : 108 x 177 mm
Des hommes sans femmes
Hélène Morita (traduit par)
Date de parution : 05/04/2018
Éditeurs :
10/18

Des hommes sans femmes

Hélène Morita (traduit par)
Date de parution : 05/04/2018
Un célibataire qui vibre au rythme des Beatles et du Kansai. Un chirurgien collectionneur d’aventures mais amoureux sans espoir. Un barman hanté par le fantôme de sa femme, ou encore... Un célibataire qui vibre au rythme des Beatles et du Kansai. Un chirurgien collectionneur d’aventures mais amoureux sans espoir. Un barman hanté par le fantôme de sa femme, ou encore le Samsa de Kafka épris d’une inconnue bossue.
Neuf ans après Saules aveugles, femme endormie, Haruki Murakami retourne à la forme...
Un célibataire qui vibre au rythme des Beatles et du Kansai. Un chirurgien collectionneur d’aventures mais amoureux sans espoir. Un barman hanté par le fantôme de sa femme, ou encore le Samsa de Kafka épris d’une inconnue bossue.
Neuf ans après Saules aveugles, femme endormie, Haruki Murakami retourne à la forme courte. Dans ce recueil comme un clin d’oeil à Hemingway, des hommes cherchent des femmes qui les abandonnent ou qui sont sur le point de le faire. Entre mystère et fantaisie, ces récits d’isolement, rythmés par la musique, laissent entrevoir la magie du maître.

« L’écrivain japonais nous entraîne dans le “ second sous-sol ” de l’âme avec Des hommes sans femmes, recueil de nouvelles puissantes et originales. »
Philippe Pons – Le Monde des Livres

Traduit du japonais par Hélène Morita
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782264073020
Code sériel : 5349
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 288
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • lauriebierne Posté le 9 Mars 2022
    Dans la pudeur et la retenue nous croisons le chemin de 7 hommes .. tous différents, mais dont l’amour qu’ils portaient pour une femme a changé leur destinée. Qu’ils soient chirurgien ou dramaturge, veuf ou jeune célibataire, blessé ou trompé.. ils se retrouvent tous égaux face à la solitude tout en gérant différemment l’absence, même Georges Samsa est de la partie ("L’étranger" Albert Camus). Une lecture douce, posée, touchante avec un léger goût de frustration parfois, empreinte de poésie et de métaphores inattendues. Des nouvelles intrigantes, peut être un poil dérangeantes mais pleines de vie et d’émotions. Une chose est sûr .. l’amour ni est guère heureux ..
  • soljm Posté le 6 Mars 2022
    J‘ai envie de dire « mon » Murakami. C’est à chaque fois comme si cet auteur me donnait de ses nouvelles. Qu’est-ce que tu écoutes en ce moment ? Et ta voiture tu en es content ? Et tu me racontes quoi cette fois ? Des histoires d’homme sans femme ». Ah oui, c’est fréquent, mais toi tu en as des scénarii divers et dans des situations étranges, voir fantastiques, C’est toujours un plaisir de se laisser prendre par ces tranches de vie qui parfois partent en vrille, j’aime m’envoler grâce à tes textes, pour moi c’est une forme de poésie. A bientôt de te lire, il me faut régulièrement de tes « nouvelles ». Etienne Beyton a lu ces textes sans rien dénaturer de celui que j’aime lire habituellement.
  • Carteroutiere Posté le 28 Décembre 2021
    une série de nouvelles parmi lesquelles j’ai retrouvé les grands thèmes de l’auteur : les rapports homme / femme, la solitude, le jazz, le monde de la nuit, le côté magique… un moment plaisant même si à la fin de certaines on reste sur sa faim. j’ai apprécié «  drive m’y car », «  yesterday » et le bar deTino
  • Flexuan Posté le 17 Décembre 2021
    Quelle ambiance feutrée, quelle immersion, quelle musicalité. Ce recueil regroupe 7 nouvelles, 7 histoires d'hommes trompés, abandonnés, fragilisés. Je me souviendrai du veuf acteur de théâtre qui se fait conduire dans sa voiture colorée (Kafuku), de ce responsable de bar old-school en procédure de divorce (Kino) ou encore du pauvre Dr Tokaï mort d'un chagrin d'amour... Des Hommes Sans Femmes, c'est aussi une immersion dans le Japon moderne : ses illusions, ses travers, ses espoirs, ses villes et ses ambiances particulières. La musique et la lumière rendent les histoires si réelles que les personnages deviennent vrais et attachants ; on regrette, parfois, de les quitter si rapidement et de passer à l'histoire suivante. En publiant ces nouvelles, Haruki Murakami rend hommage aux hommes et à leur masculinité avec beaucoup de sensibilité - et non sans une pointe d'ironie. Merci !
  • VALENTYNE Posté le 6 Novembre 2021
    7 nouvelles dont le points commun est que le personnage principal (un homme) se retrouve seul (sans femme) Voici quelques mots sur chaque nouvelle : **** Drive my car : c’est le fait que cette nouvelle ait été adaptée en film qui m’a décidé à lire ce livre. J’ai aimé l’écriture et le sujet : la rencontre (platonique) entre un acteur de théâtre et une femme qui lui sert de chauffeur. Des discussions sur l’amour, la fidélité et la mort …. Il me reste à voir le film… **** Yesterday : trente ans après un homme se souvient de sa vie d’étudiant et de sa rencontre avec un autre étudiant qui bien, qu’originaire de Tokyo, ne parlait qu’un obscur dialecte japonais (méprisé d’une grande partie de la population). Celui ci a une amie d’enfance et le deuxième garçon demande au premier de sortir avec son amie. Une nouvelle qui interroge sur l’enfance et le passage à l’âge adulte. **** Un organe indépendant L’histoire tragique d’un chirurgien, un Don Juan, qui tombe amoureux pour la première fois d’une jeune femme (qui elle ne l’aime pas) (citation p 148 sur ce fameux organe indépendant) **** Shéhérazade Un homme seul dans un appartement reçoit... 7 nouvelles dont le points commun est que le personnage principal (un homme) se retrouve seul (sans femme) Voici quelques mots sur chaque nouvelle : **** Drive my car : c’est le fait que cette nouvelle ait été adaptée en film qui m’a décidé à lire ce livre. J’ai aimé l’écriture et le sujet : la rencontre (platonique) entre un acteur de théâtre et une femme qui lui sert de chauffeur. Des discussions sur l’amour, la fidélité et la mort …. Il me reste à voir le film… **** Yesterday : trente ans après un homme se souvient de sa vie d’étudiant et de sa rencontre avec un autre étudiant qui bien, qu’originaire de Tokyo, ne parlait qu’un obscur dialecte japonais (méprisé d’une grande partie de la population). Celui ci a une amie d’enfance et le deuxième garçon demande au premier de sortir avec son amie. Une nouvelle qui interroge sur l’enfance et le passage à l’âge adulte. **** Un organe indépendant L’histoire tragique d’un chirurgien, un Don Juan, qui tombe amoureux pour la première fois d’une jeune femme (qui elle ne l’aime pas) (citation p 148 sur ce fameux organe indépendant) **** Shéhérazade Un homme seul dans un appartement reçoit des visites d’une femme. Ils font l’amour : qui est-il ? Qui est-elle ? On le découvre peu à peu, jour par jour. La jeune femme, comme le surnom de Shéhérazade, le suggère, raconte son obsession pour un lycéen quand elle était elle même au lycée Une nouvelle qui m’a beaucoup plu dans sa façon de distiller au compte goutte (oui c’est redondant) ces deux histoires en parallèle. **** Le bar de kino Un homme, trompé par sa femme, divorce et crée un bar dans une petite ruelle et raconte comment sont ses clients. Une ambiance fantastique et onirique. **** Samsa amoureux De loin la nouvelle qui m’a le plus plu : Murakami part de la nouvelle La métamorphose de Kafka (en inversant l’intrigue) : Un insecte se retrouve un jour dans le corps d’un homme et raconte une difficile adaptation à sa nouvelle condition. Une jeune femme bossue sonne à la porte et affirme avoir été appelée pour réparer une serrure, la serrure justement dans laquelle l’insecte-homme s’est réveillé….. **** Des hommes sans femmes Un homme se souvient de sa relation avec une femme, il vient d’apprendre que celle ci vient de se suicider …
    Lire la suite
    En lire moins
Inscrivez-vous à la newsletter 10/18 pour encore plus d'inspirations !
Voyagez hors des sentiers battus, loin d'une littérature conventionnelle et attendue…

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Sélection
    10/18

    Livres : 10/18 se met en mode love pour la Saint-Valentin !

    A quelques jours de la Saint-Valentin, 10/18 se met en mode love, avec une sélection de 25 livres à savourer ou dévorer sous la couette ! Romances, histoires d’amour et autres carnets d’humour… avec quel profil matchez-vous le plus parmi cette sélection ?

     

    Lire l'article