RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Des hommes sans femmes

            10/18
            EAN : 9782264073020
            Code sériel : 5349
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 288
            Format : 108 x 177 mm
            Des hommes sans femmes

            Hélène MORITA (Traducteur)
            Date de parution : 05/04/2018
            Un célibataire qui vibre au rythme des Beatles et du Kansai. Un chirurgien collectionneur d’aventures mais amoureux sans espoir. Un barman hanté par le fantôme de sa femme, ou encore le Samsa de Kafka épris d’une inconnue bossue.
            Neuf ans après Saules aveugles, femme endormie, Haruki Murakami retourne à la forme...
            Un célibataire qui vibre au rythme des Beatles et du Kansai. Un chirurgien collectionneur d’aventures mais amoureux sans espoir. Un barman hanté par le fantôme de sa femme, ou encore le Samsa de Kafka épris d’une inconnue bossue.
            Neuf ans après Saules aveugles, femme endormie, Haruki Murakami retourne à la forme courte. Dans ce recueil comme un clin d’oeil à Hemingway, des hommes cherchent des femmes qui les abandonnent ou qui sont sur le point de le faire. Entre mystère et fantaisie, ces récits d’isolement, rythmés par la musique, laissent entrevoir la magie du maître.

            « L’écrivain japonais nous entraîne dans le “ second sous-sol ” de l’âme avec Des hommes sans femmes, recueil de nouvelles puissantes et originales. »
            Philippe Pons – Le Monde des Livres

            Traduit du japonais par Hélène Morita
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782264073020
            Code sériel : 5349
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 288
            Format : 108 x 177 mm
            10/18
            7.50 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • moussk12 Posté le 7 Décembre 2018
              1er livre lu de cet auteur. Des petits morceaux de vie, comme s'ils étaient choisis au hasard. Des histoires d'hommes. Mais ils ne sont pas seuls, il y a toujours une femme, bien qu'elle soit souvent de passage. Je dirais plutôt que ce sont des hommes solitaires et que c'est cet aspect de leur personnalité qui fait qu'ils n'ont pas trouvé la femme de leur vie, peut-être; enfin, c'est comme ça que je l'ai ressenti. Il y a une atmosphère de douceur dans certaines nouvelles, de fantastique dans d'autres, ou de surréalisme, enveloppées d'airs de jazz ou de musique classique. Le sexe est omniprésent pour la plupart d'entre elles, mais amené avec naturel et sans tabou. Elles sont originales mais je ne peux pas dire que j'ai été transcendée par ces nouvelles. J'attends de voir avec le livre Kafka sur le rivage, qui fera l'objet d'une prochaine lecture.
            • petitprince29200 Posté le 14 Novembre 2018
              J aime beaucoup Murakami et je me souviens avec plaisir de Kafka sur le rivage qui reste pour moi comme le meilleur Murakami. Dans ' Des Hommes sans les femmes ' , l auteur aborde l isolement et la solitude des hommes et de leurs relations avec les femmes. On retrouve la belle écriture de l auteur japonais : la pudeur, la retenue et la sensibilité et une certaine mélancolie . Mais je suis un peu déçu, ça manque de fantaisie et de souffle, et je retrouve pas le meilleur de l auteur. Comme un peu fatigué après une course de fond. C est ce que j ai lu de moins bon de Murakami, et pour les nouvelles et les petites histoires, je conseille plutot " Saules aveugles, femmes endormies" qui est très bon !
            • Claw Posté le 13 Novembre 2018
              Un recueil de 7 histoires courtes, toutes plus originales les unes que les autres, empreintes de poésie et de métaphores inattendues. J'ai vraiment adoré, plus encore que ses autres recueils de nouvelles, car chaque récit créé une attente chez le lecteur, un mystère que l'on a envie de découvrir. Ainsi, pour le découvrir, on dévore littéralement chaque nouvelle dans le but de percer ce mystère, mais à chaque fois, les réponses à nos questions ne seront jamais là. Ce procédé crée une sorte de frustration, mais laisse également place à l'imagination, car c'est finalement à nous d'imaginer comment le récit pourrait continuer, ce qui est vraiment très intéressant. Le titre du livre ne m'emballait pas trop, et me laissait penser que j'allais lire des textes ennuyeux sur des hommes seuls, et qui s'ennuient eux-mêmes. Il n'en est rien. Une fois de plus, Haruki Murakami a su me surprendre.
            • DidierLarepe Posté le 21 Octobre 2018
              Une suite de plusieurs nouvelles sur ce même thème, celui donné en titre... J'ai tout lu de Murakami, mais là, je n'y ai pas retrouvé la fantaisie, la réalité toujours prête à sombrer ailleurs et sauf ici ou là, même pas toujours la poésie, sauf dans deux récits, "Shéhérazade" et "Le bar de Kino" qui n'échappent pas pour autant à ce qui est un point commun à toutes les nouvelles ici, la fin escamotée... presque comme un gimmick. On attendra le prochain roman (Murakami n'est jamais meilleurs que dans les longs récits) pour se rattraper.
            • blueman38 Posté le 24 Août 2018
              Je surnote un peu car j'ai préféré "Des hommes sans femmes" à "Saules aveugles, femme endormie". Je ne suis pas fan de nouvelles, mais j'ai apprécié celles-ci. Bonnes lectures ^^
            Lisez inspiré avec 10/18 !
            Voyagez hors des sentiers battus, loin d'une littérature conventionnelle et attendue…