Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266269094
Code sériel : 16666
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 648
Format : 108 x 177 mm

L'Appel du néant

Date de parution : 14/02/2019
Tueur en série...
Traque infernale.
Médecine légale.
Services secrets.
... Menace et terreur.
La victoire du Mal est-elle inéluctable ?

Ludivine Vancker et ses collègues de la section de recherche de la gendarmerie de Paris enquêtent sur un tueur insaisissable dont les traces ne permettent pas l'identification. L’affaire se complique encore plus lorsque la DGSI s'invite...
Tueur en série...
Traque infernale.
Médecine légale.
Services secrets.
... Menace et terreur.
La victoire du Mal est-elle inéluctable ?

Ludivine Vancker et ses collègues de la section de recherche de la gendarmerie de Paris enquêtent sur un tueur insaisissable dont les traces ne permettent pas l'identification. L’affaire se complique encore plus lorsque la DGSI s'invite dans l’enquête… Ce thriller va détruire vos nuits et hanter vos jours.

« Maxime Chattam livre une fois de plus un polar qui fait froid dans le dos, car tout semble plausible. » Sandrine Bajos – Le Parisien
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266269094
Code sériel : 16666
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 648
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Maxime Chattam livre une fois de plus un polar ultradocumenté et qui fait froid dans le dos, car tout semble plausible. », Sandrine Bajos, Le Parisien

« Avec une production effrénée et une fascination constructive pour le Mal, Maxime Chattam est bel et bien le Stephen King français. », VSD

« L'une des plumes françaises les plus populaires dans le domaine du thriller horrifique tendance Stephen King. Chattam explore à nouveau les ténèbres dans une intrigue où la DGSI, la médecine légale et diverses force de police doivent faire face à la fois à un tueur en série coriace et à la menace terroriste. », Baptiste Liger, LiRE
 

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Anais2107 Posté le 8 Octobre 2021
    Si vous aimer les roman policier, meurtre, tueur en série et terrorisme ce livre est fais pour vous. Pour ma part j ai beaucoup aimé. J'apprécie énormément cet auteur et sa façon d'écrire ou des les 1ere page nous rentrons dans le vif du sujet. Malheureusement pour ce livre je n ai pas réussi à fini les dernier chapitre même en me forçant. Ce ne parlais plus que de terrorisme et c'est un sujet que ne m'intéresse absolument pas. Je vous conseil tout de même ce livre ou nous retrouvons en plus de sa Ludivine, qui a aussi été le hero de son autre livre, La conjuration primitive
  • isa3174 Posté le 5 Octobre 2021
    Un livre très fort, bien écrit assurément, je l'ai trouvé malgré tout un peu long, tellement il y a de descriptions même si elles sont justifiées pour la compréhension de l'histoire. L'intrigue est cependant fort intéressante et prenante et malheureusement tellement d'actualité.
  • Ellexa Posté le 30 Août 2021
    Un corps est retrouvé sur une ligne de train, avec un sac plein de différentes drogues non loin. Crime lié à la drogue, gangs rivaux, règlement de compte ? L'instinct de Ludivine lui souffle que ce n'est pas si simple... Alors elle va creuser avec son équipe. Chaque nouvel indice ébranle ses convictions, encore plus quand un agent de la DGSI vient en renfort. Marc, donc, est envoyé pour aider à résoudre ce meurtre, car il semblerait que celui-ci soit lié... à une cellule terroriste. Une horreur peut en cacher une autre. Un thriller très sombre et bien mené, qui fait froid dans le dos tant il est plausible. Comme dans beaucoup de romans de cet auteur, les personnages sont malmenés, ont un côté sombre et cassé qui les rend terriblement attachants. J'ai adoré suivre ce petit lot de personnages sur ces enquêtes difficiles. À lire, mais pas pour les âmes sensibles !
  • Elo43 Posté le 24 Août 2021
    Dernier livre de cette trilogie qui m aura fait un peu batailler.... je suis devenue fan du personnage de Ludivine , cette fonceuse qui réfléchit toujours après mais qui veut le meilleur pour ses amis , ses collègues et qui veut croire en l humanité... Cette fois , c'est au travers d une enquête de meurtres et de viols sordides qu on la retrouve. Mais finalement , cette enquête ne sera que les préliminaires d une plus complexe qui concerne le terrorisme ... Un sujet d actualité qui m a beaucoup touché !
  • FlorineB Posté le 30 Juillet 2021
    Grande fan de Maxime Chattam l'ayant découvert bien après ses débuts, je me suis lancée dans ce roman persuadée qu'il était un isolé dans sa bibliographie. En réalité, il fait suite à "La conjuration primitive" et à "La patience du diable". Élément absent du livre ... Qu'à cela ne tienne, l'histoire est indépendante des précédentes. A l'exception près qu'elle met en scène Ludivine Vancker et ses collègues, personnages incarnant cette série. Au-delà de quelques références frustrantes puisque inconnues au début du roman, le problème réside surtout dans une sorte d'épilogue de "La patience du diable". On apprend qui a été en danger, qui a survécu, qui est mort. J'ai ainsi pu faire le deuil d'un des protagonistes avant de l'avoir rencontré. Très embêtant lorsque l'on a prévu de lire toute l'œuvre de l'auteur ... Hormis ce détail, nous sommes face à un thriller agréable à lire. Même plutôt bon, s'il était signé d'une autre main. Il est en fait quelque peu décevant issu de celle de Maxime Chattam. Le maître du genre nous a habitué à de savoureux mélanges entre criminalité et surnaturel, à d'éprouvantes scènes horrifiques ... et nous nous retrouvons ici avec un tueur en série qui... Grande fan de Maxime Chattam l'ayant découvert bien après ses débuts, je me suis lancée dans ce roman persuadée qu'il était un isolé dans sa bibliographie. En réalité, il fait suite à "La conjuration primitive" et à "La patience du diable". Élément absent du livre ... Qu'à cela ne tienne, l'histoire est indépendante des précédentes. A l'exception près qu'elle met en scène Ludivine Vancker et ses collègues, personnages incarnant cette série. Au-delà de quelques références frustrantes puisque inconnues au début du roman, le problème réside surtout dans une sorte d'épilogue de "La patience du diable". On apprend qui a été en danger, qui a survécu, qui est mort. J'ai ainsi pu faire le deuil d'un des protagonistes avant de l'avoir rencontré. Très embêtant lorsque l'on a prévu de lire toute l'œuvre de l'auteur ... Hormis ce détail, nous sommes face à un thriller agréable à lire. Même plutôt bon, s'il était signé d'une autre main. Il est en fait quelque peu décevant issu de celle de Maxime Chattam. Le maître du genre nous a habitué à de savoureux mélanges entre criminalité et surnaturel, à d'éprouvantes scènes horrifiques ... et nous nous retrouvons ici avec un tueur en série qui semble prometteur, mais qui est effacé au tiers du livre semblant ainsi sorti de nul part pour être aussi vite balayé. Il faut toutefois souligner le suspense et les haut-le-cœur rondement menés durant [masquer] la captivité de Ludivine dans la cave du tueur. [/masquer] Le lien entre la cellule terroriste et le psychopathe parait cependant peu crédible et assez artificiel. Un sujet qui parait trop vraisemblable pour Chattam et malheureusement trop rattaché à la réalité. Un thriller à conseiller à un lecteur qui découvre le genre, mais à déconseiller à un habitué ou à un fan de Maxime Chattam.
    Lire la suite
    En lire moins

les contenus multimédias

Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.