Lisez! icon: Search engine
L'Illusion
Date de parution : 03/02/2022
Éditeurs :
Pocket

L'Illusion

Date de parution : 03/02/2022
Au croisement du roman policier et du fantastique, L’Illusion est un thriller en huis-clos qui ne cessera de vous oppresser. 
Bienvenue à Val Quarios, petite station de ski familiale qui ferme ses portes l’été.
Ne reste alors qu’une douzaine de saisonniers au milieu de bâtiments déserts. Hugo vient à peine d’arriver,...
Bienvenue à Val Quarios, petite station de ski familiale qui ferme ses portes l’été.
Ne reste alors qu’une douzaine de saisonniers au milieu de bâtiments déserts. Hugo vient à peine d’arriver, mais, déjà, quelque chose l’inquiète. Ce sentiment d’être épié, ces « visions » qui le hantent et cette disparition soudaine...
Quels secrets terrifiants...
Bienvenue à Val Quarios, petite station de ski familiale qui ferme ses portes l’été.
Ne reste alors qu’une douzaine de saisonniers au milieu de bâtiments déserts. Hugo vient à peine d’arriver, mais, déjà, quelque chose l’inquiète. Ce sentiment d’être épié, ces « visions » qui le hantent et cette disparition soudaine...
Quels secrets terrifiants se cachent derrière ces murs ? Hugo va devoir affronter ses peurs et ses cauchemars jusqu’à douter de sa raison...
Bienvenue à Val Quarios, où la mort rôde avec la gourmandise d’une tempête d’été.
 
« Entre fantastique, folie et thriller en huis clos, le vingt-sixième roman de Maxime Chattam se révèle démoniaque. » Le Point
 
« Un palpitant tour de terreur psychologique. Réellement bluffant ! » La Voix du Nord
 
« Maxime Chattam réussit son tour de magie ! » Le Parisien
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266311267
Code sériel : 17997
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 544
Format : 108 x 177 mm
EAN : 9782266311267
Code sériel : 17997
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 544
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

"Entre fantastique, folie et thriller en huis clos, le vingt-sixième roman de Maxime Chattam se révèle démoniaque."
Le Point

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • ninosairosse 06/05/2024
    #9835; C'était comme un défi au temps Le printemps avant le printemps Un chemin qui va n'importe où [...]Parfois dans nos rêves flous Une voix de je ne sais où [...] Une illusion qui meurt D'un éclat de rire en plein cœur Une histoire de rien du tout Comme il en existe beaucoup #9835; - Hervé Vilard - 1979 - ----#9834;---#9835;---🕸---🌄---🕸---#9835;---#9834;---- J'ai rêvé peut-être ou j'ai dormi Curiosités, merveilles d'Alice je vis Et tout d'un coup, je dévisse Monde de pantins, marioles et tristes Trois nuits par semaine, tournent vices Magicien, illusionniste ou son baron Antichrist, chiffre 666, Nécronomicon Heureux les yeux qui n'ont point besoin d'illusion Génial mais chute brutale Déchirez le voile de la morale "Un baiser à travers le voile" Tiens revoilà Hugo ! Un p'tit cadeau du coin de mon bureau. Premier Chattam, ou derniers Châtiments Merci pour vos "compliments"
  • Superpapa 15/04/2024
    L'illusion de Chattam est un livre qui m'a plu. J'étais un peu resté sur ma faim avec les derniers Chattam que j'avais lu et cette fois je suis plutôt satisfait. On sent l'influence de Stephen King, volontaire ou non( certains le savent peut-être mais moi je l'ignore) J'ai été baladé tout le long et n'ai pour une fois pas trouvé la clef du mystère a la moitié du récit... Du coup c'était une bonne surprise.
  • Morgane1998 25/03/2024
    Encore un gros coup de cœur pour ce Maxime Chattam ! Il nous embarque dans la vie d’Hugo qui décide de partir dans un petit village de montagne pour un job saisonnier, dans le but de soigner son récent chagrin d’amour. Arrivé sur place, malgré le charmant accueil de ses nouveaux collègues et amis, Hugo a une mauvaise intuition. Et en effet, quelque chose ne tourne pas rond dans ce village. Entre disparitions inquiétantes, magie et horreur, Hugo ne va pas être déçu ! Chattam nous emmène dans cet univers terrifiant avec une sensation oppressante tout au long du livre. J’ai dévoré ce bouquin jusqu’au bout ! Où je suis d’ailleurs restée bouche bée lors du dénouement final, un grand coup de théâtre !! Bref, j’ai adoré cette lecture et je la recommande aux fans de thrillers!
  • mareva_mae 07/03/2024
    Un page turner qui se dévore bien, à la résolution un peu facile et moralement très propre par rapport à l'ambiance du roman... Je crois que j'aurais trouvé le roman bien plus saisissant si plutôt qu'un arc de sauvetage de soi face à l'horreur, le héros avait vécu un arc de corruption. J'ai apprécié la narration efficace même si j'ai un peu décroché à force de "Hugo a une criante semi vérifiée puis démentie mais oh, et s'il avait vu juste ?" 🙄 La fin, qui nous explique la fameuse illusion du titre, m'a beaucoup plu, et rattrape cette lecture à mes yeux, qui a été un peu difficile tant j'avais envie de gifler Hugo toutes les deux pages.
  • Mamyfran 07/03/2024
    Quelle belle illusion, Monsieur Chattam ! Un gros coup de bluff ! Votre poudre aux yeux m’a aveuglée… Tout au long de « L’illusion », j’ai cherché à percevoir d’où provenaient les délires arachnophobiques (et autres) de Hugo, ce trentenaire déçu et désabusé qui a accepté un CDD estival dans une station de ski complètement isolée. Confronté à la rudesse du paysage, au labeur éreintant, aux quelques contacts avec les rares travailleurs encore présents à Val Quarios, Hugo ne peut s’empêcher de laisser son imagination s’emballer : qui est l’énigmatique propriétaire de la station ? Ce Lucien Strafa a-t-il été ce talentueux magicien, envoûtant et maléfique ? Hugo deviendrait-il paranoïaque au point d’envisager qu’un meurtrier se cache au sein de leur équipe ? Maxime Chattam n’a pas choisi le titre de ce thriller au hasard. Tel un mentaliste, il nous berne car « L’illusion » est présente du début à la fin. Les indices qui accréditent le suspense sont distillés intelligemment et l’auteur nous hypnotise par son talent. Il nous confine au raisonnement de son protagoniste, empêtré dans ses délires psychologiques et anxiogènes. Le style de Chattam est entrainant, vif, addictif. Les thèmes abordés ne peuvent que séduire les adeptes de ce genre : introversion, ésotérisme, manipulation… Quant au dénouement de l’intrigue, j’ai ressenti une légère déception : trop cru, trop attendu, trop gore… mais pouvait-il y avoir une autre issue ?Quelle belle illusion, Monsieur Chattam ! Un gros coup de bluff ! Votre poudre aux yeux m’a aveuglée… Tout au long de « L’illusion », j’ai cherché à percevoir d’où provenaient les délires arachnophobiques (et autres) de Hugo, ce trentenaire déçu et désabusé qui a accepté un CDD estival dans une station de ski complètement isolée. Confronté à la rudesse du paysage, au labeur éreintant, aux quelques contacts avec les rares travailleurs encore présents à Val Quarios, Hugo ne peut s’empêcher de laisser son imagination s’emballer : qui est l’énigmatique propriétaire de la station ? Ce Lucien Strafa a-t-il été ce talentueux magicien, envoûtant et maléfique ? Hugo deviendrait-il paranoïaque au point d’envisager qu’un meurtrier se cache au sein de leur équipe ? Maxime Chattam n’a pas choisi le titre de ce thriller au hasard. Tel un mentaliste, il nous berne car « L’illusion » est présente du début à la fin. Les indices qui accréditent le suspense sont distillés intelligemment et l’auteur nous hypnotise par son talent. Il nous confine au raisonnement de son protagoniste, empêtré dans ses délires psychologiques et anxiogènes. Le style de Chattam est entrainant, vif, addictif. Les thèmes abordés ne peuvent que séduire les adeptes de ce genre : introversion, ésotérisme, manipulation… Quant...
    Lire la suite
    En lire moins
Inscrivez-vous à la Newsletter Pocket pour trouver le livre dont vous rêvez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.

Lisez maintenant, tout de suite !