Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782264076502
Code sériel : 5587
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 240
Format : 108 x 177 mm
Profession romancier
Hélène Morita (traduit par)
Date de parution : 05/11/2020
Éditeurs :
10/18

Profession romancier

Hélène Morita (traduit par)
Date de parution : 05/11/2020
Haruki Murakami se raconte et nous raconte sa drôle de profession : romancier ! L'auteur dévoile les ficelles de ses créations, s'interroge sur l'avenir du livre, et prodigue conseils et encouragements aux écrivains en herbe.
Dans cet essai drôle et passionnant, Haruki Murakami se raconte et porte un regard aussi rafraîchissant que sincère sur le métier de romancier. Tout en explorant ses plus chères obsessions... Dans cet essai drôle et passionnant, Haruki Murakami se raconte et porte un regard aussi rafraîchissant que sincère sur le métier de romancier. Tout en explorant ses plus chères obsessions et en distillant des réflexions sur la littérature, la lecture et plus largement la société japonaise, l'auteur dévoile les coulisses... Dans cet essai drôle et passionnant, Haruki Murakami se raconte et porte un regard aussi rafraîchissant que sincère sur le métier de romancier. Tout en explorant ses plus chères obsessions et en distillant des réflexions sur la littérature, la lecture et plus largement la société japonaise, l'auteur dévoile les coulisses de son quotidien, où s'imposent persévérance, patience et endurance. Une œuvre généreuse et sensible qui s'adresse à tous ceux qui sont en quête de l'homme derrière le maître, mais aussi aux curieux ou aux écrivains en herbe en mal d'inspiration !

 « Avec humour et légèreté, le romancier donne une foule de détails qui éclaire la lecture de ses romans. » Isabelle Lesniak, Les Echos
 « Merveilleux Murakami, qui raconte la fabrique de la fiction avec une impressionnante simplicité ! » Yves Viollier, La Vie

Traduit du japonais par Hélène Morita

 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782264076502
Code sériel : 5587
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 240
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Blondelsylvie Posté le 24 Février 2022
    Occasion de découvrir Haruki Murakami en tant que romancier, mais surtout en tant que personne. belle découverte que j'ai beaucoup appréciée. tres facile et agréable à la lecture, je dirais comme d'habitude avec Murakami. , même si je n'ai pas toujours partagé les points de vue développés. Je pense par exemple aux explications disant que le public d un écrivain vieillissait au fur et à mesure que l écrivain vieillissait également .... je suis très loin d'être convaincue. Ma plus grande découverte est la quantité de travail déployée pour écrire. Je me considere comme ncompétente pour écrire un livre, car je suis dans l incapacité de rédiger un texte. Ouii , mais si je reprenais un texte encore et encore , sans m'arrêter au premier jet .... je me plais à rêver que peut-être je serais capable d'écrire ! voilà ce que je retiens de cet ouvrage . Bonne lecture.
  • Jo_Ly Posté le 3 Novembre 2021
    Et si Profession romancier était l'occasion de vous parler de moi... De mon travail d'auteure. De ma vision de la littérature, de l'autre côté de la page. Murakami nous offre cette chance folle de passer derrière le rideau rouge, côté jardin, côté cour, comme il vous plaira. De nous glisser en coulisses. S'échouer sur la feuille blanche, retrouver l'encre, s'y rouler, sauter dans les flaques, en mettre partout. Rien à craindre puisque Murakami mène la plume. Qui mieux que lui, de toute façon... Comme Murakami, pour moi l'écriture est affaire de discipline. Pas juste de discipline. Elle est tout. L'exutoire, la thérapeute. Ma pire amie, ma meilleure ennemie. Elle me secoue, m'apprivoise et me repousse, je l'aime, je la combats, la fuis parfois, à mots découverts, jamais à blanc, oh non, surtout pas, vilaine obsession ! Mais elle est, surtout, discipline. C'est la première chose que je dis à un "jeune" auteur. C'est l'un des premiers points qu'aborde Murakami dans ce livre. Tu as écrit, c'est merveilleux. C'est maintenant que le travail commence. Six mois, un an, à prendre et reprendre le manuscrit, à demander aux amis, à la famille, de jouer les cobayes, et recommencer encore.... Et si Profession romancier était l'occasion de vous parler de moi... De mon travail d'auteure. De ma vision de la littérature, de l'autre côté de la page. Murakami nous offre cette chance folle de passer derrière le rideau rouge, côté jardin, côté cour, comme il vous plaira. De nous glisser en coulisses. S'échouer sur la feuille blanche, retrouver l'encre, s'y rouler, sauter dans les flaques, en mettre partout. Rien à craindre puisque Murakami mène la plume. Qui mieux que lui, de toute façon... Comme Murakami, pour moi l'écriture est affaire de discipline. Pas juste de discipline. Elle est tout. L'exutoire, la thérapeute. Ma pire amie, ma meilleure ennemie. Elle me secoue, m'apprivoise et me repousse, je l'aime, je la combats, la fuis parfois, à mots découverts, jamais à blanc, oh non, surtout pas, vilaine obsession ! Mais elle est, surtout, discipline. C'est la première chose que je dis à un "jeune" auteur. C'est l'un des premiers points qu'aborde Murakami dans ce livre. Tu as écrit, c'est merveilleux. C'est maintenant que le travail commence. Six mois, un an, à prendre et reprendre le manuscrit, à demander aux amis, à la famille, de jouer les cobayes, et recommencer encore. Pour six mois ou un an. Pour la musicalité. Parce que les mots sont musique. Parce que le rythme. Parce que la beauté. Lisez-le. Il le dit tellement mieux que moi #x1f642; Et si Profession Romancier était l'occasion de me parler de vous... Racontez-moi, c'est comment côté cour, côté jardin, comme il vous plaira, quand vous écrivez. Quand vous lisez.
    Lire la suite
    En lire moins
  • celinedr Posté le 28 Octobre 2021
    Je connais Haruki Murakami uniquement à travers trois de ses nouvelles : L’étrange bibliothèque, Birthday Girl et Le sommeil. Deux lectures pour le moins étranges. Aussi, lorsque j’ai entendu parler de la sortie d’un essai de l’auteur sur la profession de romancier, ma curiosité a été immédiatement attisée. Qui se cache derrière ces textes…originaux ?! Dans Profession romancier, Murakami évoque le monde de l’édition en général puis se focalise plus particulièrement sur son propre parcours. Deux univers qui n’auraient peut-être jamais dû se croiser sans une bonne dose de chance. Ce n’est pas moi qui le dis mais le romancier lui-même. Car, si certains ne partagent pas son avis, l’écrivain est persuadé que la chance est bel et bien un facteur déterminant dans la vie d’un auteur. Certes, le travail acharné et le talent doivent faire partie de l’équation. Il n’empêche que le talent doit parfois se » déterrer à coups de pioche « . Murakami n’aime pas les écrits qui traitent de l’ordinaire. On s’en serait douté… Des écrits extraordinaires pour un homme qui l’est tout autant. Ses débuts semblables à une sorte d’Epiphanie, sa routine littéraire, son ascension mais aussi ses nombreux voyages à l’étranger. J’ai été séduite par... Je connais Haruki Murakami uniquement à travers trois de ses nouvelles : L’étrange bibliothèque, Birthday Girl et Le sommeil. Deux lectures pour le moins étranges. Aussi, lorsque j’ai entendu parler de la sortie d’un essai de l’auteur sur la profession de romancier, ma curiosité a été immédiatement attisée. Qui se cache derrière ces textes…originaux ?! Dans Profession romancier, Murakami évoque le monde de l’édition en général puis se focalise plus particulièrement sur son propre parcours. Deux univers qui n’auraient peut-être jamais dû se croiser sans une bonne dose de chance. Ce n’est pas moi qui le dis mais le romancier lui-même. Car, si certains ne partagent pas son avis, l’écrivain est persuadé que la chance est bel et bien un facteur déterminant dans la vie d’un auteur. Certes, le travail acharné et le talent doivent faire partie de l’équation. Il n’empêche que le talent doit parfois se » déterrer à coups de pioche « . Murakami n’aime pas les écrits qui traitent de l’ordinaire. On s’en serait douté… Des écrits extraordinaires pour un homme qui l’est tout autant. Ses débuts semblables à une sorte d’Epiphanie, sa routine littéraire, son ascension mais aussi ses nombreux voyages à l’étranger. J’ai été séduite par ce parcours qu’il narre avec lucidité et sincérité. Un homme déterminé qui ne supporte pas l’à peu près. Je suis très admirative de ce type de personnalités. Elles forcent mon admiration. Que l’on apprécie ou pas l’univers de l’écrivain, ce livre parlera certainement à tous ceux qui s’intéressent à l’écriture. J’ai maintenant l’intention de découvrir d’autres écrits de Murakami. Je commencerai par La Ballade de l’impossible.
    Lire la suite
    En lire moins
  • qu_est_ce_que_je_lis Posté le 13 Septembre 2021
    Je ne connais pas beaucoup cet auteur. Mais j’ai voulu le découvrir grâce à cet essai sur la profession d’écrivain. Comment, pourquoi quel destin a fait qu’il se soit tourné vers l’écriture ? Quel genre de personne est-ce ? Quelles relations entretient-il avec ses lecteurs, éditeurs, traducteurs ? Que pense-t-il des prix littéraires ? J’ai bien aimé découvrir ses réponses au fil de cet essai. Il y a quelques petites répétitions. Mais, du coup, j’ai bien envie de lire ses romans, maintenant que j’en sais un peu plus sur l’auteur.
  • EvaCollin Posté le 22 Juillet 2021
    Cet essai de l’écrivain japonais est l’histoire de son métier d’écrivain, de ses frustrations des débuts jusqu’à ses succès. Il partage l’organisation de son quotidien et ses valeurs de travail faites de beaucoup de rigueur et de persévérance. Ce livre m’a un peu moins séduite que d’autres du même genre, car j’y ai lu moins de conseils clairs (par exemple, comparativement à « Ecriture » de Stephen King). La partie autobiographique m'a moins touchée. Malgré tout, elle est intéressante et livrée sans tabous. J’ai pu lire quelques rappels pertinents et la philosophie cohérente de l’auteur m’a fait passer un bon moment de lecture. À conseiller pour la découverte de la vie de Murakami, la curiosité de sa success-story, plutôt que pour la recherche d’un manuel précis.
Inscrivez-vous à la newsletter 10/18 pour encore plus d'inspirations !
Voyagez hors des sentiers battus, loin d'une littérature conventionnelle et attendue…