Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266207089
Code sériel : 14556
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 384
Format : 108 x 177 mm

Que ta volonté soit faite

Date de parution : 10/11/2016
Bienvenue à Carson Mills, petite bourgade du Midwest avec ses champs de coquelicots, ses forêts, ses maisons pimpantes, ses habitants qui se connaissent tous. Un véritable petit coin de paradis... S'il n'y avait Jon Petersen.
Il est ce que l'humanité a fait de pire, même le diable en a peur. Pourtant,...
Bienvenue à Carson Mills, petite bourgade du Midwest avec ses champs de coquelicots, ses forêts, ses maisons pimpantes, ses habitants qui se connaissent tous. Un véritable petit coin de paradis... S'il n'y avait Jon Petersen.
Il est ce que l'humanité a fait de pire, même le diable en a peur. Pourtant, un jour, vous croiserez son chemin.
Et là... sans doute réveillera-t-il l'envie de tuer qui sommeille en vous.

« La fin est aussi spectaculaire qu’inattendue. » Femme actuelle

« L’auteur prouve qu’il peut surprendre, même après une quinzaine de thrillers et presque autant de best-sellers » Le Figaro

« Une démonstration magistrale, à la fois dérangeante et fascinante… » Le Pèlerin
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266207089
Code sériel : 14556
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 384
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« La fin est aussi spectaculaire qu’inattendue. Maxime Chattam n’a pas fini de nous surprendre ! » Femme actuelle
« L’auteur prouve qu’il peut surprendre, même après une quinzaine de thrillers et presque autant de best-sellers » Françoise Dargent – Le Figaro
«  Une démonstration magistrale, à la fois dérangeante et fascinante… » Eric Hahn – Le Pélerin
 

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • likat Posté le 14 Mai 2020
    Bon roman prenant et angoissant. Quand je pense que le mal et la violence atteignent leurs limites, et bien l'auteur nous prouve que cela peut être toujours pire. Éprouvant.
  • Mandragore Posté le 25 Avril 2020
    Les premiers chapitres nous entraînent au plus près de Jon Petersen. Entrer dans la tête d'un psychopathe est une expérience particulièrement éprouvante. A quelques reprises, on tente de le comprendre. Puis vient ce point de non-retour qui le fait basculer, le transforme en monstre. Le début est assez perturbant puisqu'on a l'impression, en tant que lecteur, d'être complice. On sait tout, on voit tout ce qui se passe. Le shérif Jarvis Jefferson se débat tant bien que mal. Les détails sont crus et renforcent ce sentiment de dégoût envers Jon. J'avoue que je me suis plusieurs fois demandé si c'était vraiment utile. Est-ce que c'est juste un petit kif de l'auteur ? Est-ce que ça sert vraiment le propos ici ? Et la réponse est : OUI. Le dénouement est tellement surprenant. Minuit passé, mes yeux se sont écarquillés. L'auteur se joue du lecteur, le pousse à s'interroger. Je n'en dis pas plus pour ne rien révéler, mais c'est très intelligent. Je connaissais déjà la plume Maxime Chattam, elle ne m'a pas déçue. En bref, j'ai adoré ce petit voyage en Enfer. Âmes sensibles, s'abstenir. Pour ceux qui ne craignent pas de repousser leurs limites, ce roman se révèle être... Les premiers chapitres nous entraînent au plus près de Jon Petersen. Entrer dans la tête d'un psychopathe est une expérience particulièrement éprouvante. A quelques reprises, on tente de le comprendre. Puis vient ce point de non-retour qui le fait basculer, le transforme en monstre. Le début est assez perturbant puisqu'on a l'impression, en tant que lecteur, d'être complice. On sait tout, on voit tout ce qui se passe. Le shérif Jarvis Jefferson se débat tant bien que mal. Les détails sont crus et renforcent ce sentiment de dégoût envers Jon. J'avoue que je me suis plusieurs fois demandé si c'était vraiment utile. Est-ce que c'est juste un petit kif de l'auteur ? Est-ce que ça sert vraiment le propos ici ? Et la réponse est : OUI. Le dénouement est tellement surprenant. Minuit passé, mes yeux se sont écarquillés. L'auteur se joue du lecteur, le pousse à s'interroger. Je n'en dis pas plus pour ne rien révéler, mais c'est très intelligent. Je connaissais déjà la plume Maxime Chattam, elle ne m'a pas déçue. En bref, j'ai adoré ce petit voyage en Enfer. Âmes sensibles, s'abstenir. Pour ceux qui ne craignent pas de repousser leurs limites, ce roman se révèle être une pépite !
    Lire la suite
    En lire moins
  • profileuse_criminal_lectrice Posté le 12 Avril 2020
    Carson Mills, petite bourgade du Midwest, dans les années 50, une petite ville perdue d'Amérique. Vit Jon Peterson, un homme que j'ai suivi de sa naissance jusqu'à la fin de sa carrière de psychopathe. Il faut savoir, c'est un homme complètement ignoble dans tous les sens du terme, petit, il va vivre un évènement dramatique et humiliant et c'est ce qui va déclencher ce qu'il va devenir, un tueur complètement fou et dérangé. Donc il n'est pas né tueur, il le devient à cause d'un événement déclencheur. Pendant ma lecture j'ai vraiment suivi la naissance de cet homme que le Mal habite , son aura c'est le Mal , et la noirceur son quotidien permanent , il brûle des fourmilières , crame des insectes , ça lui donne des petits papillons dans le ventre de faire sa , mais plus tard il devient carrément pire , il viole et tue des femmes , il devient ignoble en tout point , détestable , infâme , menteur , manipulateur . Et moi pendant ma lecture, je n'arrêtais pas de haïr ce personnage que je trouvais totalement abject. Par la suite il va continuer de grandir et il veut à tout prix calmer ses pulsions ,... Carson Mills, petite bourgade du Midwest, dans les années 50, une petite ville perdue d'Amérique. Vit Jon Peterson, un homme que j'ai suivi de sa naissance jusqu'à la fin de sa carrière de psychopathe. Il faut savoir, c'est un homme complètement ignoble dans tous les sens du terme, petit, il va vivre un évènement dramatique et humiliant et c'est ce qui va déclencher ce qu'il va devenir, un tueur complètement fou et dérangé. Donc il n'est pas né tueur, il le devient à cause d'un événement déclencheur. Pendant ma lecture j'ai vraiment suivi la naissance de cet homme que le Mal habite , son aura c'est le Mal , et la noirceur son quotidien permanent , il brûle des fourmilières , crame des insectes , ça lui donne des petits papillons dans le ventre de faire sa , mais plus tard il devient carrément pire , il viole et tue des femmes , il devient ignoble en tout point , détestable , infâme , menteur , manipulateur . Et moi pendant ma lecture, je n'arrêtais pas de haïr ce personnage que je trouvais totalement abject. Par la suite il va continuer de grandir et il veut à tout prix calmer ses pulsions , donc il décide de se trouver une femme , enfin de manipuler une femme , pour qu'elle se marie avec lui , il va réussir de cette union va naître Riley le pauvre petit bonhomme va vivre l'enfer avec ce père habité par le Mal heureusement il ne deviendra pas comme lui , quant à sa femme c'est pareil il lui fait subir le même traitement , sachant qu'ils vivent dans la ferme de l'oncle et la tante sa peut encore un peu aller . Hélas, son comportement ne changera pas, et il restera toujours habité par le démon. Carson Mills est un village petit où tout le monde se connaît , se côtoie , jusqu'à voter le même partie , la seule différence qu'il y a c'est la religion , ils ya des gens de la ville qui sont méthodistes et d'autres luthériens , alors par contre pour ça il ne faut surtout pas mélanger ta religion , si tu es méthodiste tu dois le rester et si tu es luthérien tu le dois rester c'est très important . La religion à une très grande place dans ce roman et elle guidera à un moment donné Jon. Il y a tout de même un homme dans cette ville le shérif avec son style de cow-boys façon western , qui commence à s'intéresser à Jon a le voire grandir , son instinct de flic lui souffle qu'il sent qu'il se passe un truc de pas très clair avec Jon, mais malheureusement, il agira beaucoup trop tard . Ce roman n'est pas un thriller, non, c'est un roman noir très noir, il est vraiment bien construit, il m'a plongé complètement dans la noirceur de Jon Peterson, comme je l'ai dit plus haut je le déteste en tout point. L'auteur m'a littéralement embarqué, cette manière de décrire l'atmosphère qui règne dans ce roman dans cette petite ville d'Amérique des années 50. J'ai aimé les descriptions qui sont faites de chaque personnage. Il faut savoir aussi que le début du roman l'auteur nous explique qu'il y a un narrateur et que ce n'est pas lui et que c'est moi à travers ma lecture de le découvrir , j'ai trouvé l'idée vraiment subtile , car j'avais l'impression de vivre à Carson Mills , enfaite je tenais un rôle pendant cette lecture , je l'ai compris en arrivant au dénouement final de ce roman , qui est totalement bluffant. J'avais jamais vu cela dans un autre roman, j'ai trouvé cela super original. Puis j'ai adoré le titre du roman, je l'ai trouvé après réflexion que ça collait terriblement avec l'histoire. Quant au petit coquelicot, à vous de le découvrir... Pour moi, c'est un véritable coup de coeur, je suis ressortie de cette lecture vraiment conquise par ce roman, noir qui donne vraiment matière à réfléchir sur les tueurs en série. ^^
    Lire la suite
    En lire moins
  • Tatane72300 Posté le 5 Avril 2020
    Récit très prenant. Une fois les premières lignes commencées, il m a été difficile de quitter le livre. Des épisodes parfois très violents. Personnages parfois diaboliques, parfois attachants ou courageux. On souhaite que les "méchants" disparaissent et que les autres soit vengés. Une issue Surprenante. Un très bon Maxime Chattam.
  • delphineleroy63 Posté le 4 Mars 2020
    Résumé : L'histoire se déroule à Carson Mills, petite ville du Midwest des Etats-Unis dans laquelle tout le monde se connaît. Cette bourgade habituellement tranquille va voir évoluer un inquiétant personnage : Jon Petersen. La naissance de Jon est marquée par un drame familial : ses parents étant de confessions religieuses différentes, cela provoque un conflit entre les deux familles. L'enfant naîtra avec la mort, au milieu d'une mare de sang... Son père, Lars, est abattu par son beau-père tandis que sa mère meurt en couches. Il est alors recueilli par son grand-père paternel, Ingmar, à la ferme, dans laquelle il sera élevé par celui-ci et ses tantes Rakel et Hanna dans une ambiance assez rude. A 6 ans, il a déjà un comportement étrange : à l'école, qu'il n'apprécie guère, il ne fréquente personne, le contact avec les autres ne l'intéresse pas. Chez lui, à la ferme, il commence à prendre goût à la cruauté en s'acharnant à détruire des fourmilières... Les années passent, Jon a 12 ans. Par un matin d'août, il est en train d'étudier les fourmilières qu'il compte prochainement détruire lorsqu'il est interromu par Tyler, un jeune garçon un peu plus âgé que lui, qui commence à lui chercher des... Résumé : L'histoire se déroule à Carson Mills, petite ville du Midwest des Etats-Unis dans laquelle tout le monde se connaît. Cette bourgade habituellement tranquille va voir évoluer un inquiétant personnage : Jon Petersen. La naissance de Jon est marquée par un drame familial : ses parents étant de confessions religieuses différentes, cela provoque un conflit entre les deux familles. L'enfant naîtra avec la mort, au milieu d'une mare de sang... Son père, Lars, est abattu par son beau-père tandis que sa mère meurt en couches. Il est alors recueilli par son grand-père paternel, Ingmar, à la ferme, dans laquelle il sera élevé par celui-ci et ses tantes Rakel et Hanna dans une ambiance assez rude. A 6 ans, il a déjà un comportement étrange : à l'école, qu'il n'apprécie guère, il ne fréquente personne, le contact avec les autres ne l'intéresse pas. Chez lui, à la ferme, il commence à prendre goût à la cruauté en s'acharnant à détruire des fourmilières... Les années passent, Jon a 12 ans. Par un matin d'août, il est en train d'étudier les fourmilières qu'il compte prochainement détruire lorsqu'il est interromu par Tyler, un jeune garçon un peu plus âgé que lui, qui commence à lui chercher des noises... Cette rencontre fortuite déclenche quelque chose chez Jon : sa cruauté et sa brutalité vont ainsi commencer à se montrer... Trois ans plus tard, une série de crimes bouleversent la petite communauté de Carson Mills : viols de jeunes filles, meurtre de la bibliothécaire... La disparition d'un grand nombre d'animaux domestiques (chats, chiens) est également signalée dans le secteur... Le shériff Jarvis Jefferson, durant son enquête, vient à interroger Jon, il est intimement persuadé qu'il n'est pas innocent à tout ça ; ceci dit, il ne peut rien prouver et toutes ces histoires restent alors non élucidées... Pendant plusieurs années, Jon essaie de brider ses vices, il fait la connaissance de Joyce, qu'il épouse peu après, ils ont un fils : Tyler. Ce dernier, en grandissant, va peu à peu prendre conscience de ce qu'est réellement son père... Mon avis : Jon Petersen est un personnage haïssable dont il vaut mieux ne pas croiser la route. Je dirais que ce n'est pas seulement quelqu'un de dangereux et violent, c'est pire que ça, il est le Mal incarné ; comme dit son grand-père, il a "une racine pourrie" en lui... A travers cette histoire, on découvre sa vie chaotique, dès sa naissance qui se déroule dans des circonstances dramatiques. Alors certes, au départ, on éprouve de la pitié pour lui ; puis, quand il grandit, on se rend compte qu'il y a un "problème" dans le comportement de cet enfant. Le Jon adolescent voit sa rage exploser et sa nature réelle se révéler. Au fil de ses mauvaises actions, on est à chaque fois choqué et on se demande jusqu'où il pourrait aller... Adulte, Jon semble s'être rangé, il a un boulot, s'est marié et a un gosse. Ca ne va pourtant pas durer, ses démons reprenant peu à peu le dessus... On a alors de la peine pour sa pauvre femme et son fils Tyler, qui n'est pas du tout comme son père. J'ai apprécié le personnage du shériff Jefferson qui, malgré les années, continue de veiller sur les habitants de la petite ville dont il a la charge et tente de résoudre les mystères irrésolus... D'un point de vue général, ce livre est bien. Certes, il est un peu violent, certaines scènes sont dures à lire, mais en le lisant, on a rapidement envie de savoir la suite. La fin est inattendue et plutôt plaisante.
    Lire la suite
    En lire moins
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.