Lisez! icon: Search engine
Les Escales
EAN : 9782365695503
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 352
Format : 140 x 225 mm

À la folie, pas du tout

Collection : Les Escales Noires
Date de parution : 05/11/2020
Un thriller chargé d’adrénaline qui ne laisse à Helen Grace que 24h pour démêler les fils d’une sanglante affaire.
 
Elle m’aime…
Sept heures du matin. Alors que le soleil se lève dans un ciel rouge sang, une femme est retrouvée morte sur une route de campagne. Mais qui a bien pu tuer cette mère de famille et épouse aimée ?
Un peu…
Deux heures plus tard, un commerçant est tué de sang-froid. Les...
Elle m’aime…
Sept heures du matin. Alors que le soleil se lève dans un ciel rouge sang, une femme est retrouvée morte sur une route de campagne. Mais qui a bien pu tuer cette mère de famille et épouse aimée ?
Un peu…
Deux heures plus tard, un commerçant est tué de sang-froid. Les clients sont tous laissés sains et saufs.
Beaucoup…
Quel motif anime ces meurtriers qui semblent tuer au hasard ?
Passionnément…
Helen Grace, tout juste sortie de prison, devra le découvrir rapidement si elle veut éviter que cette journée se termine en bain de sang. Car une seule chose est sûre : ils sont prêts à tout pour terminer leur macabre travail.
A la folie…Pas du tout.
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782365695503
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 352
Format : 140 x 225 mm

Ils en parlent

"Une délicate enquête menée à cent à l'heure sur une seule journée. M.J. Arlidge maîtrise parfaitement tous les éléments de cette solide série policière."
Jean-Paul Guéry / Le Courrier de l'Ouest
"Une véritable course contre la montre (...) une enquête hors-normes (...) un excellent polar au rythme haletant."
Florence Dalmas / Le Dauphiné Libéré
"On adore les courts chapitres rassemblant 24 heures d'enquête, que l'on suit quasi à la minute près. On applaudit les forts et tenaces caractères féminins de ce polar."
Michèle Rager / Flair

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • vero12 Posté le 14 Novembre 2020
    Trop contente de retrouver la torturée Helen Grace. L'énervante journaliste est de retour aussi et rien ne lui sert de leçon apparemment. Le rythme est rapide et bien tenu jusqu'au bout. Un très bon moment avec ce polar.
  • LeMondeDeMarie Posté le 10 Novembre 2020
    Une journée de cauchemar pour Helen Grace dans ce thriller d’une intensité redoutable, reflet d’une folie meurtrière par laquelle on est happé et tenu en haleine. 24H qui vont tout changer. Un rythme soutenu et un sentiment constant d’urgence. Des crimes atroces. Des chapitres courts avec les heures qui défilent en titre. On ressent la pression du temps qui s’écoule, la peur de ce qu’il pourrait encore advenir, de qui sera le prochain sur la liste. On y suit en alternance l’acharnement meurtrier, les investigations policières mais aussi Émilia, une journaliste qui veut tout mettre en oeuvre pour retrouver son ancien statut. Le fait de ne pas avoir lu les précédents tomes de la série n’a pas été un handicap. L’auteur fait les références nécessaires afin que l’on ne se sente pas perdu. L’action est tellement prenante qu’à aucun moment je n’ai même pensé aux autres ouvrages. L’équipe policière ressent encore les cicatrices des actes passés. Une ambiance pas toujours évidente depuis la réhabilitation de Helen. Elle doit faire face à sa rancune, au sentiment de trahison vis à vis de certains membres de son équipe. Ces derniers étant eux-mêmes contrits par leurs agissements et prêts à tout pour... Une journée de cauchemar pour Helen Grace dans ce thriller d’une intensité redoutable, reflet d’une folie meurtrière par laquelle on est happé et tenu en haleine. 24H qui vont tout changer. Un rythme soutenu et un sentiment constant d’urgence. Des crimes atroces. Des chapitres courts avec les heures qui défilent en titre. On ressent la pression du temps qui s’écoule, la peur de ce qu’il pourrait encore advenir, de qui sera le prochain sur la liste. On y suit en alternance l’acharnement meurtrier, les investigations policières mais aussi Émilia, une journaliste qui veut tout mettre en oeuvre pour retrouver son ancien statut. Le fait de ne pas avoir lu les précédents tomes de la série n’a pas été un handicap. L’auteur fait les références nécessaires afin que l’on ne se sente pas perdu. L’action est tellement prenante qu’à aucun moment je n’ai même pensé aux autres ouvrages. L’équipe policière ressent encore les cicatrices des actes passés. Une ambiance pas toujours évidente depuis la réhabilitation de Helen. Elle doit faire face à sa rancune, au sentiment de trahison vis à vis de certains membres de son équipe. Ces derniers étant eux-mêmes contrits par leurs agissements et prêts à tout pour se racheter. Un récit où les femmes sont les principales protagonistes. Je ne suis pas du genre féministe mais j’ai adoré qu’il n’y ait pas d’hommes pour les supplanter, que ce soit elles qui représentent la force brute et la détermination. La folie meurtrière d’une âme torturée. Le besoin de destruction. Une détermination sans pareil pour arriver au bout. Un sang froid de dingue qui retardera l’échéance de l’arrestation. La vengeance nourrie par un sentiment profond de rage engendré par un sentiment de trahison. Une lecture coup de coeur qui m’a totalement conquise.
    Lire la suite
    En lire moins
  • blackbookspolar Posté le 9 Novembre 2020
    « Elle était prête à foncer tête la première vers le danger. » ⭐⭐⭐⭐⭐ Note : 5 sur 5. sortie le 05 novembre 2020 Après ces derniers mois éprouvants, Helen Grace ne s’attendait pas ce matin là, en enfourchant sa nouvelle Kawasaki à vivre une journée aussi difficile. Premier meurtre de la journée, une épouse et mère de famille, laissée au bord d’une route de campagne. S’en suit un pharmacien, abattu dans sa boutique. La journée démarre sur les chapeaux de roues pour Helen et son équipe. Une course contre la montre commence pour arrêter cette série de meurtre que rien ne semble relier. Southampton est sans dessus-dessous, il faut agir et agir vite. Mais quel plaisir de retrouver Helen Grace à travers la merveilleuse plume de M.J. Arlidge, je l’attendais avec une très très grande impatience. Si vous aimez le suspense, les personnages complexes et extrêmement bien construits, un rythme de lecture effréné, des enquêtes tordues mais crédibles alors cette saga est faite pour vous. Avec A la folie, pas du tout, l’auteur signe ici le 7ème opus des aventures de son emblématique flic à moto. Quel bonheur de retrouver cette ambiance absolument addictive ! Lire un Arlidge c’est savoir... « Elle était prête à foncer tête la première vers le danger. » ⭐⭐⭐⭐⭐ Note : 5 sur 5. sortie le 05 novembre 2020 Après ces derniers mois éprouvants, Helen Grace ne s’attendait pas ce matin là, en enfourchant sa nouvelle Kawasaki à vivre une journée aussi difficile. Premier meurtre de la journée, une épouse et mère de famille, laissée au bord d’une route de campagne. S’en suit un pharmacien, abattu dans sa boutique. La journée démarre sur les chapeaux de roues pour Helen et son équipe. Une course contre la montre commence pour arrêter cette série de meurtre que rien ne semble relier. Southampton est sans dessus-dessous, il faut agir et agir vite. Mais quel plaisir de retrouver Helen Grace à travers la merveilleuse plume de M.J. Arlidge, je l’attendais avec une très très grande impatience. Si vous aimez le suspense, les personnages complexes et extrêmement bien construits, un rythme de lecture effréné, des enquêtes tordues mais crédibles alors cette saga est faite pour vous. Avec A la folie, pas du tout, l’auteur signe ici le 7ème opus des aventures de son emblématique flic à moto. Quel bonheur de retrouver cette ambiance absolument addictive ! Lire un Arlidge c’est savoir avant même de l’ouvrir que vous serez pris au piège d’un roman qui va 100 à l’heure. Les chapitres très courts sont fait pour vous empêcher d’arrêter de lire. Vous ne pouvez tout simplement pas lâcher l’histoire. J’adore ! Helen Grace est donc de retour pour une nouvelle enquête qui va se dérouler sur une unique journée. 335 pages qui relate l’histoire d’une journée, ça paraît étonnant non? Seulement, chaque début de chapitre nous positionne dans le temps en nous indiquant l’heure et permet de vivre entièrement avec les personnages minute par minute. Malgré ses fêlures passées ainsi que les plus récentes, Helen est de nouveau mise sous les feux des projecteurs pour résoudre cette affaire dans les plus brefs délais avant que la liste des morts ne s’allonge et malgré les nombreux obstacles qui se dressent sur sa route. La relation entre les collègues de la brigade évolue au fil des différents livres et celui-ci ne fait pas exception. C’est pesant, on a envie de s’en mêler même si on sait parfaitement que se mêler des affaires d’Helen est une très mauvaise idée. C’est avec fébrilité que j’ai commencé ce roman, l’ayant attendu pendant de longs mois, j’étais convaincu de ne pas être déçue et par chance, l’auteur a une fois de plus montrer de quoi il était capable. J’ai pourtant essayé mais j’ai échouer….à le faire durer ! Je l’ai dévoré en 24 heures et maintenant, je me sens démunie. J’ai hâte de découvrir la suite, car en tout objectivité, Arlidge a cette capacité à ne pas me lasser. Malgré 7 volumes, il sait encore me surprendre et entretenir ce suspense qui pour moi, est sa signature. D’autant plus que je suis persuadée qu’Helen, Charlie et les autres ne nous ont pas encore tout dit. Bien sûr il y a l’intrigue : qui est le tueur et quel est le mobile ? Quelle sera la prochaine victime ? Cependant et fort heureusement ce n’est pas le seul sujet. L’auteur explore des situations difficiles et pourtant bien réelles : l’enfance et l’impact que cela peut avoir une fois adulte. Le passé et les marques qu’il laisse en chacun de nous. C’est toujours profond et crédible. Bref, vous l’aurez probablement compris, ce roman est une vraie réussite, une fois de plus ! Pour moi, M.J. Arlidge est une valeur sûre, un auteur de référence dans le monde du thriller, et je sais qu’à chaque fois que je tiens un de ses livres dans mes mains, je pars pour plusieurs heures de lecture merveilleuse. Même lorsqu’il s’agit d’un one-shot sans ses personnages emblématiques. Oh, au fait ! Deviner quoi ? Je viens d’apprendre qu’une sortie est prévue pour le 11 février 2021 et je suis ravie (c’est un euphémisme)! Retrouver Helen Grace dans 3 mois me console d’avoir terminé A la folie, pas du tout aussi rapidement !
    Lire la suite
    En lire moins
  • brinvilliers Posté le 8 Novembre 2020
    Helen Grace vient de sortir de prison, elle retrouve son travail mais sa confiance est érodée. Une mère est sauvagement assassinée sur le bord d'une route, deux heures plus tard c'est un commerçant qui est assassiné. Helen sait que le temps est compté car le tueur ne va pas s'arrêter là. Pas besoin d'en dire plus car avec les chapitres courts, l'action est intense et on suit la policière avec frénésie. Je conseille à tous ce livre ce livre et les précédents. J'espère bientôt une nouvelle aventure de Helen Grace.
INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER LES ESCALES
Découvrez la prochaine Escale de votre voyage littéraire !

Lisez maintenant, tout de suite !