Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782265093560
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 600
Format : 140 x 225 mm
ATOMKA
Collection : Fleuve noir
Date de parution : 11/10/2012
Éditeurs :
Fleuve éditions
En savoir plus

ATOMKA

Collection : Fleuve noir
Date de parution : 11/10/2012

Entre le moment où s'arrête la vie et celui où commence la mort il existe une frontière. Certains l'ont explorée...
À quelques jours de Noël une affaire d'envergure démarre pour Lucie...

Entre le moment où s'arrête la vie et celui où commence la mort il existe une frontière. Certains l'ont explorée...
À quelques jours de Noël une affaire d'envergure démarre pour Lucie Henebelle et Franck Sharko, policiers dans la fameuse section criminelle du 36, quai des Orfèvres. Christophe Gamblin, journaliste de faits...

Entre le moment où s'arrête la vie et celui où commence la mort il existe une frontière. Certains l'ont explorée...
À quelques jours de Noël une affaire d'envergure démarre pour Lucie Henebelle et Franck Sharko, policiers dans la fameuse section criminelle du 36, quai des Orfèvres. Christophe Gamblin, journaliste de faits divers, est retrouvé mort de froid, enfermé dans son congélateur. Sa collègue et amie a disparu, alors qu'elle enquêtait sur un dossier explosif dont personne ne connaît le contenu. Sa seule trace est son identité griffonnée sur un papier détenu par un enfant errant très malade, aux organes déjà vieillissants. En parallèle, une ancienne affaire de femmes enlevées refait surface : des victimes jetées vivantes mais inconscientes dans des lacs quasi gelés, et secourues in extremis grâce à des coups de fil mystérieux à la police. 
Tandis que l'enquête s'accélère, Sharko est confronté à de vieux démons. Une ombre évolue dans son sillage, jouant avec lui de manière dangereuse. Un duel secret et cruel s'engage alors, détruisant le flic à petit feu...

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782265093560
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 600
Format : 140 x 225 mm
Fleuve éditions
En savoir plus

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Patrickzem Posté le 14 Mars 2022
    Bien construit et documenté .On se laisse facilement prendre par le fil du récit. La description des ambiances pour les différents lieux de l'action est bien réussie et renforce l'impression pour le lecteur de participer à l'action. Un bon moment de lecture.
  • saigneurdeguerre Posté le 9 Mars 2022
    URSS. 1986. Rien ne va plus ! Des milliers de personnes sont déplacées. Les oiseaux tombent comme des mouches mortes. Des chasseurs abattent les animaux domestiques que leurs propriétaires n’ont pas eu le droit d’emmener : trop de particules radioactives se sont glissées dans leur fourrure… Mais pourquoi diable, cet individu pénètre-t-il dans une enceinte protégée sachant qu’il va accumuler une dose maximale de radioactivité ? Pourquoi dérobe-t-il… Paris. 2007. Le corps d’un journaliste congelé dans son propre congélateur, ce n’est pas banal. Visiblement, l’homme n’y est pas entré de son plein gré et a tenté d’en sortir… sans succès. Voilà une nouvelle enquête pour Franck Sharko et Lucie Henebelle, de la Crim', un Sharko très préoccupé par un problème personnel : son incapacité à donner un enfant à Lucie. Une affaire de blocage psychologique… Critique : Une enquête noire de chez noire. Si vous avez des tendances dépressives et que les tortures, en particulier celles infligées aux enfants, sont de nature à vous pousser à sauter par la fenêtre autre que celle du rez-de-chaussée, évitez de vous plonger dans cette aventure de Sharko car tout y est déprimant, tragique au possible, au point de faire passer « Les Misérables » pour une joyeuse farce… (Bon,... URSS. 1986. Rien ne va plus ! Des milliers de personnes sont déplacées. Les oiseaux tombent comme des mouches mortes. Des chasseurs abattent les animaux domestiques que leurs propriétaires n’ont pas eu le droit d’emmener : trop de particules radioactives se sont glissées dans leur fourrure… Mais pourquoi diable, cet individu pénètre-t-il dans une enceinte protégée sachant qu’il va accumuler une dose maximale de radioactivité ? Pourquoi dérobe-t-il… Paris. 2007. Le corps d’un journaliste congelé dans son propre congélateur, ce n’est pas banal. Visiblement, l’homme n’y est pas entré de son plein gré et a tenté d’en sortir… sans succès. Voilà une nouvelle enquête pour Franck Sharko et Lucie Henebelle, de la Crim', un Sharko très préoccupé par un problème personnel : son incapacité à donner un enfant à Lucie. Une affaire de blocage psychologique… Critique : Une enquête noire de chez noire. Si vous avez des tendances dépressives et que les tortures, en particulier celles infligées aux enfants, sont de nature à vous pousser à sauter par la fenêtre autre que celle du rez-de-chaussée, évitez de vous plonger dans cette aventure de Sharko car tout y est déprimant, tragique au possible, au point de faire passer « Les Misérables » pour une joyeuse farce… (Bon, d’accord, j’exagère, mais je n’ai plus lu « Les Misérables » depuis plus de quarante ans. Je promets d’y remédier puisque j’ai racheté les différents volumes de l’œuvre de Victor Hugo). Il y est (un peu beaucoup) question du drame de Tchernobyl et (très beaucoup) d’expérimentations sur des cobayes humains, dont des enfants, et sur le rôle des grands froids pouvant entraîner la mort, ou suspendre la vie... Bien entendu, en face de Sharko et des forces de police françaises, il y a au moins un grand super méchant machiavélique giga intelligent… Et foncièrement psychopathe ! Très vite, on se demande s’il est tout seul pour pouvoir faire autant de mal… Tout au long de l’enquête, Lucie et Sharko sont confrontés aux souvenirs de leurs êtres chers disparus (dans de très atroces circonstances sinon ce ne serait pas « drôle »). J’avoue que les malheurs ajoutés aux malheurs, cela finit par rendre la lecture de cet ouvrage assez consternante, et que pour arriver au bout, j’ai préféré lire en parallèle un tas d’autres bouquins. Bien entendu, Frank Thilliez s’est bien documenté au niveau scientifique et historique et nous abreuve de quelques petites notions scientifiques et historiques. Il nous entraînera même à Pripiat et à Tchernobyl. Cela ne m’a pas suffi pour trouver mon bonheur de lecteur tout au long de cette aventure, surtout que je lisais en parallèle « L’année du Lion » qui m’a autrement plus convaincu par ses qualités romanesques, ou « Lontano » dont les actions se succédaient à un rythme d’enfer tandis qu’ici dans Atomka, les malheurs passés et présents sont omniprésents au détriment de l’aventure. Je ne nie pas les qualités de l’intrigue. C’est cet univers noir de noir de noir qui m’a plombé. Less prochains Thilliez attendront que le souvenir de celui-ci s’estompe.
    Lire la suite
    En lire moins
  • amyddictedtobooks Posté le 6 Mars 2022
    Que dire de Franck Thilliez! J’ai lu tous ces livres et je n’ai jamais été déçue d’un seul. Il a le secret pour me faire suer de peur et avoir des twist de fin comme jamais! Les histoires sont toujours intenses parfois glaçantes tellement elles pourraient être réelles. Chapeau pour l’énorme travail de recherche de l’auteur derrière chaque histoire.
  • eb9122 Posté le 3 Mars 2022
    Atomka ... le surnom donné à Tchernobyl, mais on ne le sait pas encore au début du roman. Thilliez, comme souvent, nous amène dans de petits bouts d'histoire qui vont se relier plus tard ... Un scientifique prend ainsi tous les risques, suite à la catastrophe de Tchernobyl, pour récupérer un bocal et un manuscrit sur le site, avant de s'enfuir vers l'Ouest. Bien des années plus tard, notre duo du 36, Franck Sharko et Lucie Hennebelle sont amenés à enquêter sur le meurtre d'un journaliste d'investigation, Christophe Gamblin, torturé et enfermé dans un congélateur ... il suivait la trace de morts suspectes dans les Alpes après un processus particulier, mélant chimie et cryogénisation. Son amie Valérie Duprès, disparue, enquêtait quant à elle sur des sites exposées à des pollutions chimiques, et atomiques ... un enfant de 10 ans particulièrement mal en point est retrouvé avec ses coordonnées, pourquoi ?? En parallèle, Sharko qui galère pour faire un enfant avec Lucie, est menacé par une "ombre" très renseignée sur son passé et ses zones d'ombre. Des Alpes à Albuquerque, de Tchernobyl au fin fond de la Russie, quelle menace les attend-elle au bout de leur enquête ? Très bon roman comme d'habitude avec Thilliez ... peut-être quelques... Atomka ... le surnom donné à Tchernobyl, mais on ne le sait pas encore au début du roman. Thilliez, comme souvent, nous amène dans de petits bouts d'histoire qui vont se relier plus tard ... Un scientifique prend ainsi tous les risques, suite à la catastrophe de Tchernobyl, pour récupérer un bocal et un manuscrit sur le site, avant de s'enfuir vers l'Ouest. Bien des années plus tard, notre duo du 36, Franck Sharko et Lucie Hennebelle sont amenés à enquêter sur le meurtre d'un journaliste d'investigation, Christophe Gamblin, torturé et enfermé dans un congélateur ... il suivait la trace de morts suspectes dans les Alpes après un processus particulier, mélant chimie et cryogénisation. Son amie Valérie Duprès, disparue, enquêtait quant à elle sur des sites exposées à des pollutions chimiques, et atomiques ... un enfant de 10 ans particulièrement mal en point est retrouvé avec ses coordonnées, pourquoi ?? En parallèle, Sharko qui galère pour faire un enfant avec Lucie, est menacé par une "ombre" très renseignée sur son passé et ses zones d'ombre. Des Alpes à Albuquerque, de Tchernobyl au fin fond de la Russie, quelle menace les attend-elle au bout de leur enquête ? Très bon roman comme d'habitude avec Thilliez ... peut-être quelques scènes que l'on a l'impression d'avoir déjà lues dans d'autres de ses romans ? Mais on ne voit pas défiler les 600 pages.
    Lire la suite
    En lire moins
  • dolo0818 Posté le 24 Janvier 2022
    J'avais hâte de retrouver Sharko et Lucie dans ce troisième tome , avec une intrigue toujours aussi haletante, des rebondissements auxquels on ne s'attendait pas ; une histoire sombre, macabre souvent, psychologiquement bien décrite. C'est ce qui m'a tenue jusqu'à la fin. Mais je reste sur ma faim à moi ... Finalement après nous avoir tenus en haleine pdt de si longues pages, avec des allers et retours entre ces deux enquêtes, entre ces deux héros. Des passages un peu long parfois, pas toujours simples à comprendre toutes ces explications scientifiques!...Bref, après nous avoir fait attendre, fin un peu décevante, intrigue qui se dénoue trop facilement en peu de temps sans scène finale vraiment magistrale comme on avait l'habitude. Suis un peu plus réservée sur ce 3ème livre de cette trilogie par rapport aux deux premiers. Cela reste malgré tout un très bon polar!
Retenez votre souffle et inscrivez-vous à la newsletter Franck Thilliez !
Attention, vous allez adorer avoir peur…