Lisez! icon: Search engine
Blanche et la bonne étoile
Date de parution : 04/05/2023
Éditeurs :
Editions Héloïse D'Ormesson

Blanche et la bonne étoile

Date de parution : 04/05/2023
1800, Paris, sous le Consulat. Tout sépare les jeunes amants. Elle, Blanche, l’une des reines de la haute société. Lui, l’inspecteur en chef Roch Miquel, issu d’un milieu très modeste,... 1800, Paris, sous le Consulat. Tout sépare les jeunes amants. Elle, Blanche, l’une des reines de la haute société. Lui, l’inspecteur en chef Roch Miquel, issu d’un milieu très modeste, à la carrière déjà brillante. Qu’importe, ils se moquent des conventions. Le soir de Noël, un attentat visant Bonaparte fait... 1800, Paris, sous le Consulat. Tout sépare les jeunes amants. Elle, Blanche, l’une des reines de la haute société. Lui, l’inspecteur en chef Roch Miquel, issu d’un milieu très modeste, à la carrière déjà brillante. Qu’importe, ils se moquent des conventions. Le soir de Noël, un attentat visant Bonaparte fait des dizaines de victimes. Roch se voit confier l’affaire. Si pour sa hiérarchie les coupables semblent tout désignés, il refuse de céder à la facilité. Tandis que, dans l’ombre, les conjurés sont en embuscade, il mène l’enquête, déjouant pièges et complots. Mais entre sa passion pour la sublime Blanche, les manigances de ses collègues et du redoutable ministre Fouché, il ne peut compter que sur lui-même. 
 
À partir de l’affaire de la rue Saint-Nicaise, Catherine Delors tisse une histoire d’amour aussi tourmentée que le Paris d’après la Révolution. Avec sa misère et ses ors, ses bordels et ses salons, ses dissidents et ses courtisans, Blanche et la bonne étoile nous emporte dans un feuilleton haletant.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782350878812
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 336
Format : 150 x 220 mm
EAN : 9782350878812
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 336
Format : 150 x 220 mm

Ils en parlent

« Dans un contexte très mouvementé, le roman mêle étroitement l'Histoire et la passion entre des héros aussi complexes qu'attachants, et nous happe, et nous enchante, de bout en bout ! »
Alexandre Cavallin / Librairie Port Maria

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Ogrimoire 02/01/2024
    Après un récit consacré à la Révolution Française – Gabrielle ou les infortunes de la vertu -, Catherine Delors nous propose une nouvelle intrigue, qui prend place en 1800, sous le Consulat. Prenant pour point de départ l’attentat de la rue Saint-Nicaise à Paris, tentative d’assassinat de Napoléon Bonaparte, l’auteure embarque son lecteur dans une enquête historico-romancée. Ce qui est captivant dans l’histoire proposée c’est sans nul doute l’épaisseur des personnages féminins – une caractéristique que l’on avait déjà pu observer dans le livre précédent de Catherine Delors –. En effet, ces dernières ont un caractère fort, qui, seul, leur permet de surnager dans d’intenses intrigues, mais les amène aussi, pour certaines, à prendre le pouvoir, même lorsque les hommes rechignent à le leur laisser. Ferventes partisanes de l’émancipation, elles constituent l’atout majeur de ce roman historique. Intrigues, complots, jeux de pouvoir, impossible de trop en dire sous peine de révéler tout un entrelacs d’intrigues ! Mais le panache avec lequel l’auteure nous offre ici un récit à la fois plein de style et d’une grande justesse historique justifie qu’on lui prête intérêt ! Un livre à mettre dans sa valise !
  • VIVI29 03/08/2023
    Nous sommes en 1800, sous le Consulat, et à la veille de Noël, Roch Miquel, inspecteur en chef de la police de Paris, vient tout juste de s'échapper des bras de sa maîtresse, Blanche Coudert, lorsqu'une explosion se produit. Il s'agit d'un attentat visant Napoléon Bonaparte, qui aura fait des dizaines de victimes mais laissant la vie sauve au Premier consul. Il devait être né sous une bonne étoile... Roch, qui a connu une ascension fulgurante de sa carrière, malgré ses origines modestes, se voit nommé responsable de l'enquête. Mais il va devoir se méfier de ses propres chefs qui voient là l'occasion de mettre fin à sa carrière qu'ils jalousent.  Inspiré d'un fait véridique, cette fiction historique aux allures de polar nous plonge dans cette époque de l'histoire où les Jacobins et les Chouans s'opposent au pouvoir de l'époque et où les complots, trahisons et secrets fleurissent. La plume est fluide et immersive, riche en descriptions, et les rebondissements s'enchaînent pour nous livrer un récit qu'on a du mal à lâcher.  Quant aux personnages principaux, nous avons face à nous deux femmes de caractère que tout oppose, Blanche et Alexandrine, toutes deux sous le charme de notre beau policier, Roch Miquel qui est lui même fort sympathique pour nous lecteurs. Seul bémol pour ma part, j'ai eu beaucoup de mal à suivre tous les personnages, certains parfois me semblant apparaître (pardonnez-moi l'expression) "comme un cheveu sur la soupe".   Pour le reste, le récit nous plonge aisément dans une ambiance d'époque et m'a paru très instructif. Une très bonne lecture. Nous sommes en 1800, sous le Consulat, et à la veille de Noël, Roch Miquel, inspecteur en chef de la police de Paris, vient tout juste de s'échapper des bras de sa maîtresse, Blanche Coudert, lorsqu'une explosion se produit. Il s'agit d'un attentat visant Napoléon Bonaparte, qui aura fait des dizaines de victimes mais laissant la vie sauve au Premier consul. Il devait être né sous une bonne étoile... Roch, qui a connu une ascension fulgurante de sa carrière, malgré ses origines modestes, se voit nommé responsable de l'enquête. Mais il va devoir se méfier de ses propres chefs qui voient là l'occasion de mettre fin à sa carrière qu'ils jalousent.  Inspiré d'un fait véridique, cette fiction historique aux allures de polar nous plonge dans cette époque de l'histoire où les Jacobins et les Chouans s'opposent au pouvoir de l'époque et où les complots, trahisons et secrets fleurissent. La plume est fluide et immersive, riche en descriptions, et les rebondissements s'enchaînent pour nous livrer un récit qu'on a du mal à lâcher.  Quant aux personnages principaux, nous avons face à nous deux femmes de caractère que tout oppose, Blanche et Alexandrine, toutes deux sous le charme de notre beau policier, Roch Miquel qui est lui même...
    Lire la suite
    En lire moins
  • talou61 12/07/2023
    Pour le roi, Le second roman de Catherine Delors. Veille de Noël, 1800. Roch Michel, inspecteur en chef à Paris, vient à peine de s'échapper des bras de sa maîtresse, la troublante Blanche Coudert, quand, à quelques rues de là, une explosion fait de nombreuses victimes. L'attentat visait Bonaparte, le récent premier Consul qui échappe de peu à une machine infernale. Pour Roch, l'enquête s'annonce délicate, aux ordres du préfet Dubois qui déteste Fouché, le ministre de la police pour lequel Roch travaille aussi... Alors que Bonaparte est convaincu qu'il s'agit d'un attentat organisé par les Jacobins et commence les arrestations et les exécutions, Fouché transmets des informations à Roch sur des Chouans et le fameux Georges Cadoudal... Si j'ai beaucoup aimé le style de l'auteure, ses descriptions de ce Paris du Consulat (les faubourgs, les salons, les salles de jeux très prisés à l'époque), je me suis perdue dans l'enquête (pourtant je connais cette affaire...). Malgré avoir noté les personnages au fur et à mesure de leur apparition, je me demandais toujours qui était qui… Il manquait peut-être une présentation des différents personnages (réels ou fictifs), malgré une note succincte de l'auteure en fin de roman. De plus, les allers-retours temporels dans la vie de Roch Michel ont nuit à une lecture fluide et addictive, rompant à chaque fois le déroulé de l'enquête… Un petit clin d'œil à son premier roman, l'auteure a inséré la mention de Gabrielle et de Coffinhal, et cela m'a plu ! ATTENTION SPOILER On repère assez vite le double jeu de Blanche auquel je n'ai pas cru, ni adhéré…. Finalement, une assez belle lecture grâce au style de Catherine Delors et malgré une enquête historique un peu fouillis. Pour le roi, Le second roman de Catherine Delors. Veille de Noël, 1800. Roch Michel, inspecteur en chef à Paris, vient à peine de s'échapper des bras de sa maîtresse, la troublante Blanche Coudert, quand, à quelques rues de là, une explosion fait de nombreuses victimes. L'attentat visait Bonaparte, le récent premier Consul qui échappe de peu à une machine infernale. Pour Roch, l'enquête s'annonce délicate, aux ordres du préfet Dubois qui déteste Fouché, le ministre de la police pour lequel Roch travaille aussi... Alors que Bonaparte est convaincu qu'il s'agit d'un attentat organisé par les Jacobins et commence les arrestations et les exécutions, Fouché transmets des informations à Roch sur des Chouans et le fameux Georges Cadoudal... Si j'ai beaucoup aimé le style de l'auteure, ses descriptions de ce Paris du Consulat (les faubourgs, les salons, les salles de jeux très prisés à l'époque), je me suis perdue dans l'enquête (pourtant je connais cette affaire...). Malgré avoir noté les personnages au fur et à mesure de leur apparition, je me demandais toujours qui était qui… Il manquait peut-être une présentation des différents personnages (réels ou fictifs), malgré une note succincte de l'auteure en fin de roman. De plus, les allers-retours temporels dans la vie de...
    Lire la suite
    En lire moins
  • Yolu 02/07/2023
    Nous voilà plongés dans le Paris de 1800, à la période Bonapartiste. Les royalistes sont présents et toujours en quête de la restauration de la famille royale sur le trône de France. Des personnages réels mélangés à des personnages fictifs nous donnent l’impression de participer activement à l’aventure et à l’enquête de Roch, intraitable et doté d’un cœur pur sous ses airs d’homme de fer. Un livre qui m’a ravie de bout en bout.
  • Waterlyly 25/06/2023
    Paris, 1800. Trois royalistes sont sur le point de commettre un attentat visant Napoléon qui doit se rendre à l’Opéra. Roch, qui travaille dans la police, vient tout juste de quitter son amante Blanche, cette dernière devant se rendre également à l’Opéra. Lorsque l’attentat a lieu, Roch est aussitôt chargé de mener l’enquête. Je n’ai pas l’habitude de lire beaucoup de romans de cette période historique et je dois bien avouer que cette lecture a été pour ma part une excellente découverte. L’auteure possède un talent de conteuse qui octroie un souffle littéraire constant à une intrigue qui ne faiblit pas et qui maintient son suspense jusqu’au bout. J’ai été bluffée par l’art dont fait preuve l’auteure afin de mêler la petite histoire à la grande Histoire. Partant d’un événement réel, elle réussit à créer un contexte historique dans lequel des personnages fictifs vont évoluer. J’ai trouvé les personnages de Roch et Blanche particulièrement bien brossés, et c’est avec grand intérêt que j’ai suivi leur évolution et leur histoire. Je ne peux évidemment pas vous en dire plus, mais je peux vous garantir que cette intrigue réserve bien des surprises, entre romance, trahisons et complots. C’est remarquablement bien mené et il est impossible de s’ennuyer. La plume de l’auteure m’a beaucoup plu. Avec un style clair et concis, je ne me suis jamais sentie perdue, l’auteure veillant à bien expliquer tous les éléments historiques. Les pages se tournent avec rapidité. Un roman historique très bien mené, qui ne laisse aucun répit, qui réussit à surprendre son lecteur tout au fil des pages, et qui, grâce au talent de conteuse de l’auteure, captive tout au fil des pages. À découvrir.Paris, 1800. Trois royalistes sont sur le point de commettre un attentat visant Napoléon qui doit se rendre à l’Opéra. Roch, qui travaille dans la police, vient tout juste de quitter son amante Blanche, cette dernière devant se rendre également à l’Opéra. Lorsque l’attentat a lieu, Roch est aussitôt chargé de mener l’enquête. Je n’ai pas l’habitude de lire beaucoup de romans de cette période historique et je dois bien avouer que cette lecture a été pour ma part une excellente découverte. L’auteure possède un talent de conteuse qui octroie un souffle littéraire constant à une intrigue qui ne faiblit pas et qui maintient son suspense jusqu’au bout. J’ai été bluffée par l’art dont fait preuve l’auteure afin de mêler la petite histoire à la grande Histoire. Partant d’un événement réel, elle réussit à créer un contexte historique dans lequel des personnages fictifs vont évoluer. J’ai trouvé les personnages de Roch et Blanche particulièrement bien brossés, et c’est avec grand intérêt que j’ai suivi leur évolution et leur histoire. Je ne peux évidemment pas vous en dire plus, mais je peux vous garantir que cette intrigue réserve bien des surprises, entre romance, trahisons et complots. C’est remarquablement bien mené et il est impossible de...
    Lire la suite
    En lire moins
Inscrivez-vous à la Newsletter Lisez!, la Newsletter qui vous inspire !
Découvrez toutes les actualités de nos maisons d'édition et de vos auteurs préférés

Lisez maintenant, tout de suite !