Lisez! icon: Search engine
Belfond
EAN : 9782714493163
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 448
Format : 140 x 225 mm

Et les vivants autour

Date de parution : 05/03/2020
Voilà quatre ans que l’ombre de Jeanne plane sur eux.
Comme s’ils n’avaient plus le droit de vivre pour de vrai tant qu’elle était morte pour de faux.
Cela fait quatre ans que la vie de la famille Mercier est en suspens. Quatre ans que l’existence de chacun ne tourne plus qu’autour du corps de Jeanne, vingt-neuf ans. Un corps allongé sur un lit d’hôpital, qui ne donne aucun signe de vie, mais qui est néanmoins bien vivant.... Cela fait quatre ans que la vie de la famille Mercier est en suspens. Quatre ans que l’existence de chacun ne tourne plus qu’autour du corps de Jeanne, vingt-neuf ans. Un corps allongé sur un lit d’hôpital, qui ne donne aucun signe de vie, mais qui est néanmoins bien vivant. Les médecins appellent cela un coma, un état d’éveil non répondant et préconisent, depuis plusieurs mois déjà, l’arrêt des soins. C’est pourquoi, lorsque le professeur Goossens convoque les parents et l’époux de Jeanne pour un entretien, tous redoutent ce qu’ils vont entendre. Ils sont pourtant bien loin d’imaginer ce qui les attend. L’impensable est arrivé. Le dilemme auquel ils sont confrontés est totalement insensé et la famille de Jeanne, en apparence si soudée, commence à se déchirer autour du corps de la jeune femme…
 
Après Je sais pas et Je t’aime, le nouveau thriller de Barbara Abel dissèque à la perfection la psychologie et les émotions en montagnes russes des personnages qui gravitent autour du corps de Jeanne, inerte et si présent à la fois.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782714493163
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 448
Format : 140 x 225 mm

Ils en parlent

"Il est question d'une mère et de ses deux filles, de leur condition de femmes, de l'emprise des hommes sur leurs vies, de leurs convictions, de leurs secrets. Et de leur cauchemar qui va durer sur plus de 400 pages. Un Barbara Abel, ça se déguste, ça se dévore et ça se digère toujours difficilement."

Caroline / Fnac Rosny 2

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • leslivresmapassion Posté le 14 Septembre 2020
    Cela faisait bien longtemps que je n'avais pas lu un roman de BARBARA ABEL, et c'est sans à priori que j'ai commencé "Et les vivants autour" Ici, tout tourne autour de Jeanne, cette jeune femme tombée dans le coma depuis 4 ans suite à un accident de voiture. On va découvrir sa famille, sa mère, son père, sa soeur et son mari Leurs vies gravitent autour de Jeanne qu'ils vont voir plus ou moins régulièrement jusqu'au jour où le médecin qui s'occupe d'elle les convoquent pour leur apprendre une terrible nouvelle. BARBARA ABEL signe sous une plume caustique et acérée, un thriller psychologique dans lequel elle décortique le caractère et la psychologie des personnages. Je dois dire que j'ai été littéralement emballée par ce page turner infaillible. J'ai adoré le sujet -glaçant, je le conçois, lorsque l'on sait qu'il est tiré d'un fait réel- qui m'a passionné J'ai aimé les citations d'écrivains qui débutent certains chapitres et qui tournent autour de la vie et de la mort, ma préférée étant celle d'AFRED DE MUSSET "la vie est une rose dont chaque pétale est une illusion et chaque épine une réalité". Les chapitres s'enchainent rapidement sous une écriture coriace et addictive BARBARA ABEL dévoile dans "et les vivants... Cela faisait bien longtemps que je n'avais pas lu un roman de BARBARA ABEL, et c'est sans à priori que j'ai commencé "Et les vivants autour" Ici, tout tourne autour de Jeanne, cette jeune femme tombée dans le coma depuis 4 ans suite à un accident de voiture. On va découvrir sa famille, sa mère, son père, sa soeur et son mari Leurs vies gravitent autour de Jeanne qu'ils vont voir plus ou moins régulièrement jusqu'au jour où le médecin qui s'occupe d'elle les convoquent pour leur apprendre une terrible nouvelle. BARBARA ABEL signe sous une plume caustique et acérée, un thriller psychologique dans lequel elle décortique le caractère et la psychologie des personnages. Je dois dire que j'ai été littéralement emballée par ce page turner infaillible. J'ai adoré le sujet -glaçant, je le conçois, lorsque l'on sait qu'il est tiré d'un fait réel- qui m'a passionné J'ai aimé les citations d'écrivains qui débutent certains chapitres et qui tournent autour de la vie et de la mort, ma préférée étant celle d'AFRED DE MUSSET "la vie est une rose dont chaque pétale est une illusion et chaque épine une réalité". Les chapitres s'enchainent rapidement sous une écriture coriace et addictive BARBARA ABEL dévoile dans "et les vivants autour" un réel talent que je vous recommande de découvrir
    Lire la suite
    En lire moins
  • Justinator Posté le 11 Septembre 2020
    J'ai été happée par ce thriller psychologique où les révélations tombent petit à petit. Certaines sont prévisibles, d'autres moins, mais elles donnent un tempo à ce roman réussi de Barbara Abel. Les personnages sont détestables au possible, à commencer par Micheline qui a la palme suivi de près par Gilbert.
  • pitchoune105 Posté le 4 Septembre 2020
    Micheline est femme au foyer, elle ne vit que pour sa fille Jeanne, servir son mari et tenir la maison. Elle vient voir Jeanne tous les jours, lui lit des livres, s'occupe de sa toilette, avec toujours l'espoir qu'un jour elle ouvre les yeux, malgré le fait que son état n'a pas évolué d'un pouce depuis 4 ans. Gilbert, le père, homme d'affaires redoutable, mâle dominant aussi bien avec son épouse qu'avec ses filles. Jérome, le mari de Jeanne, comédien, il culpabilise beaucoup suite à l'accident de Jeanne. Charlotte, la soeur aînée, qui a mis sa carrière de comédienne de côté, pour aider son mari au restaurant. Tout va basculer lorsque la famille est convoquée par le médecin de Jeanne pour prendre une décision difficile. Le moins que l'on puisse dire c'est que ce n'est pas ce à quoi ils s'attendaient (et moi non plus d'ailleurs !). C'est à ce moment-là que cela devient plus intéressant. Au fur à mesure de l'histoire, la famille en apparence soudée, commence à se déchirer. L'ambiance va changer, chacun va révéler au fur à mesure du livre, la part sombre de sa personnalité. Cette lecture était un plaisir.... Micheline est femme au foyer, elle ne vit que pour sa fille Jeanne, servir son mari et tenir la maison. Elle vient voir Jeanne tous les jours, lui lit des livres, s'occupe de sa toilette, avec toujours l'espoir qu'un jour elle ouvre les yeux, malgré le fait que son état n'a pas évolué d'un pouce depuis 4 ans. Gilbert, le père, homme d'affaires redoutable, mâle dominant aussi bien avec son épouse qu'avec ses filles. Jérome, le mari de Jeanne, comédien, il culpabilise beaucoup suite à l'accident de Jeanne. Charlotte, la soeur aînée, qui a mis sa carrière de comédienne de côté, pour aider son mari au restaurant. Tout va basculer lorsque la famille est convoquée par le médecin de Jeanne pour prendre une décision difficile. Le moins que l'on puisse dire c'est que ce n'est pas ce à quoi ils s'attendaient (et moi non plus d'ailleurs !). C'est à ce moment-là que cela devient plus intéressant. Au fur à mesure de l'histoire, la famille en apparence soudée, commence à se déchirer. L'ambiance va changer, chacun va révéler au fur à mesure du livre, la part sombre de sa personnalité. Cette lecture était un plaisir. Ce thriller psychologique m'a été recommandé par une amie. MERCI à toi ! Je ne connaissais pas cet auteure belge, je lirai volonté d'autres livres de Barbara Abel prochainement.
    Lire la suite
    En lire moins
  • anastasibia Posté le 1 Septembre 2020
    Après un violent accident de voiture il y a 4 ans, Jeanne est tombée dans le coma. Ses proches se relaient à son chevet en attendant un signe qui ne vient jamais. Cette attente commence à faire douter les soignants de la possibilité d’un réveil. Ainsi, lorsque tous les membres de la famille sont convoqués par le médecin, ils n’ont aucun doute sur la raison de cette entrevue. Mais ils se trompent lourdement, l’annonce qui va leur être faite va les faire vaciller. A partir de là, les volontés sont différentes, les points de vue sont divergents et surtout les personnalités se dévoilent. Sans être « présente », Jeanne force sa famille à faire des choix qui ne sont pas forcément des plus judicieux… Du grand Barbara Abel ! Je recommande encore vivement son dernier roman. Cet auteur est la spécialiste du sentiment humain, de la jalousie à la vengeance, en passant par la haine. De quoi est-on capable pour conserver les apparences, pour aller au bout de son opinion face à un dilemme ? Les trahisons s’enchaînent pour garder les secrets les plus inavouables. Le vernis bien lisse se craquelle pour découvrir le côté sombre de chaque personnage et la... Après un violent accident de voiture il y a 4 ans, Jeanne est tombée dans le coma. Ses proches se relaient à son chevet en attendant un signe qui ne vient jamais. Cette attente commence à faire douter les soignants de la possibilité d’un réveil. Ainsi, lorsque tous les membres de la famille sont convoqués par le médecin, ils n’ont aucun doute sur la raison de cette entrevue. Mais ils se trompent lourdement, l’annonce qui va leur être faite va les faire vaciller. A partir de là, les volontés sont différentes, les points de vue sont divergents et surtout les personnalités se dévoilent. Sans être « présente », Jeanne force sa famille à faire des choix qui ne sont pas forcément des plus judicieux… Du grand Barbara Abel ! Je recommande encore vivement son dernier roman. Cet auteur est la spécialiste du sentiment humain, de la jalousie à la vengeance, en passant par la haine. De quoi est-on capable pour conserver les apparences, pour aller au bout de son opinion face à un dilemme ? Les trahisons s’enchaînent pour garder les secrets les plus inavouables. Le vernis bien lisse se craquelle pour découvrir le côté sombre de chaque personnage et la famille « parfaite » va devoir se confronter à ses propres démons. Ce roman est addictif, on a du mal à le lâcher et on veut connaître la fin de cette spirale infernale. On s’accroche jusqu’à la fin et on attend avec impatience la prochaine histoire contée par Barbara Abel.
    Lire la suite
    En lire moins
  • NathalieAtom Posté le 30 Août 2020
    Barbara Abel a un don : celui d’entrer dans la tête des gens et de recréer à travers ses mots les sentiments, les ressentis, les peines et les douleurs. Toutes les palettes d’émotions sont à la portée de sa plume. Elle est une des rares auteures à systématiquement me faire m’identifier à ses personnages et pour cause… Ce roman là m’a intimement remuée. Il m’a rappelée des souvenirs que je tente inlassablement d’enfouir mais qui refusent furieusement de disparaître comme s’ils avaient une vie propre et qu’ils me désobéissaient. Quand bien même mon histoire soit très différente, les sentiments restent sensiblement les mêmes et ce sont eux qui sont les plus prégnants. Barbara m’a parlée à travers son roman mais elle a sûrement parlé aussi à ceux qui n’ont aucune expérience dans ce domaine et qui se sont projetés pendant cette lecture. Projetés sur un avenir possible, pour soi-même ou pour un proche. Elle a dû donner matière à réflexion sur l’éventualité d’une décision à prendre, sur l’horreur d’une situation. Sur la survie, sur la mort. Il est là le talent de Barbara Abel, il surgit à chacun de ses romans. Bien sûr que certains lecteurs trouveront les personnages plus que nauséabonds voire haineux mais... Barbara Abel a un don : celui d’entrer dans la tête des gens et de recréer à travers ses mots les sentiments, les ressentis, les peines et les douleurs. Toutes les palettes d’émotions sont à la portée de sa plume. Elle est une des rares auteures à systématiquement me faire m’identifier à ses personnages et pour cause… Ce roman là m’a intimement remuée. Il m’a rappelée des souvenirs que je tente inlassablement d’enfouir mais qui refusent furieusement de disparaître comme s’ils avaient une vie propre et qu’ils me désobéissaient. Quand bien même mon histoire soit très différente, les sentiments restent sensiblement les mêmes et ce sont eux qui sont les plus prégnants. Barbara m’a parlée à travers son roman mais elle a sûrement parlé aussi à ceux qui n’ont aucune expérience dans ce domaine et qui se sont projetés pendant cette lecture. Projetés sur un avenir possible, pour soi-même ou pour un proche. Elle a dû donner matière à réflexion sur l’éventualité d’une décision à prendre, sur l’horreur d’une situation. Sur la survie, sur la mort. Il est là le talent de Barbara Abel, il surgit à chacun de ses romans. Bien sûr que certains lecteurs trouveront les personnages plus que nauséabonds voire haineux mais il faut garder en tête ce qu’une situation de ce genre peut déclencher de plus sombre en soi. L’instinct de protection ne fait que mettre en exergue la face obscure de l’Homme. Il en devient parfois reptilien, ne pensant qu’à sa propre survie et oubliant même les pures intentions qui pouvaient le guider auparavant. « Et les vivants autour »… un titre parfait pour résumer toute la souffrance et le devenir de ceux qui restent. Un roman qui laisse une trace, basé sur un fait divers tragiquement réel ce qui lui donne encore plus d’épaisseur et de tangibilité. Un roman qui confirme le talent de Barbara Abel pour décrire la monstruosité humaine mais aussi toute la beauté de certaines âmes.
    Lire la suite
    En lire moins
Toute l'actualité des éditions Belfond
Découvrez les auteurs en vogue et les nouveautés incontournables de la scène internationale.

Lisez maintenant, tout de suite !