Lisez! icon: Search engine
Belfond
EAN : 9782714480873
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 400
Format : 140 x 225 mm
Nouveauté

Gagner n'est pas jouer

Roxane Azimi (traduit par)
Collection : Belfond Noir
Date de parution : 07/10/2021
LA MORT EST UN JEU DANGEREUX…
POUR GAGNER, TOUS LES COUPS SONT PERMIS.
Un vieil homme sauvagement assassiné à New York. À ses côtés, une toile de maître et une valise portant les inscriptions WHL III.
Windsor Horne Lockwood III.
Win. Un privé aux méthodes très spéciales, héritier d’une influente famille américaine.
Quel lien entre ce crime abject et les Lockwood ?
Le passé remonte.
Une jeune fille séquestrée dans...
Un vieil homme sauvagement assassiné à New York. À ses côtés, une toile de maître et une valise portant les inscriptions WHL III.
Windsor Horne Lockwood III.
Win. Un privé aux méthodes très spéciales, héritier d’une influente famille américaine.
Quel lien entre ce crime abject et les Lockwood ?
Le passé remonte.
Une jeune fille séquestrée dans la « Cabane de la terreur ».
Un groupe d’ados illuminés devenus terroristes.
Une spirale de colère, de haine, de vengeance que rien ne semble pouvoir arrêter.
L’heure est venue pour Win de faire sa propre justice.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782714480873
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 400
Format : 140 x 225 mm
Belfond
En savoir plus

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • regina55 Posté le 14 Novembre 2021
    On peut dire que Harlan Coben sait se réinventer. J'étais déjà fan de Myron Bolitar en suivant ses péripéties, et bien on peut dire que c'est la même chose pour Windsor Horne Lockwood III qui au premier abord est détestable et on finit malgré tout par s'attacher. Même si l'intrigue ne reste pas en mémoire bien longtemps, pendant toute la durée du livre, je peux vous dire que l'histoire est très addictive et on passe un excellent moment. A l'année prochaine Harlan.... ;)
  • Nathely Posté le 11 Novembre 2021
    J'adore Harlan Coben...C'est vraiment un de mes auteur préféré, j'ai lu tous ces livres et je ne sais pas lequel est mon préféré puisque je les ai tous adoré : de "Ne le dis à personne" en passant par la série des "Myron Bolitar" à celle de "Mickey Bolitar" je suis une vraie fan ! Dans ce nouveau roman, on suit Windsor Horne Lockwood III. L'acolyte de Myron, son meilleur ami et souvent son sauveur a le droit lui aussi à son livre. Win est un ultra riche, imbu jusqu'au narcissisme avec sa touche de violence à peine contenue et sa part sombre totalement assumée. Son humour détonnant en total décalage avec sa personnalité est la cerise sur le gâteau : Windsor est une pépite dans la collection de personnages créés par l'auteur : un sociopathe ça change du héros de tous les jours ! Win ouvre une boîte de Pandore de sa propre famille, très vite il se rend compte qu'il ne va pas pouvoir faire machine arrière et on découvre au fil du livre, son histoire familiale. On a tout au long du roman de nombreuses allusions à Myron et à plusieurs personnages des autres livres de Harlan... J'adore Harlan Coben...C'est vraiment un de mes auteur préféré, j'ai lu tous ces livres et je ne sais pas lequel est mon préféré puisque je les ai tous adoré : de "Ne le dis à personne" en passant par la série des "Myron Bolitar" à celle de "Mickey Bolitar" je suis une vraie fan ! Dans ce nouveau roman, on suit Windsor Horne Lockwood III. L'acolyte de Myron, son meilleur ami et souvent son sauveur a le droit lui aussi à son livre. Win est un ultra riche, imbu jusqu'au narcissisme avec sa touche de violence à peine contenue et sa part sombre totalement assumée. Son humour détonnant en total décalage avec sa personnalité est la cerise sur le gâteau : Windsor est une pépite dans la collection de personnages créés par l'auteur : un sociopathe ça change du héros de tous les jours ! Win ouvre une boîte de Pandore de sa propre famille, très vite il se rend compte qu'il ne va pas pouvoir faire machine arrière et on découvre au fil du livre, son histoire familiale. On a tout au long du roman de nombreuses allusions à Myron et à plusieurs personnages des autres livres de Harlan Coben, comme un petit clin d'oeil. Alors évidemment je ne vais pas être très objective car en plus de vénérer Win, je vénère aussi Harlan Coben mais je peux vous dire que l'intrigue est bien très ficelée et très intéressante : on passe d'un meurtre, à un vol de tableaux puis d'une disparition d'adolescente à un attentat raté, ça bouge, ça envoie, l'écriture est vive, c'est drôle, c'est pêchu et il nous balade Harlan Coben !  Un peu déboussolée comme dans chacun de ses roman, je tourne les pages de plus en plus vite pour arriver enfin au dénouement. Une totale réussite !
    Lire la suite
    En lire moins
  • angelita.manchado Posté le 11 Novembre 2021
    Gagner n’est pas jouer d’Harlan Coben, présentation Retour aux sources avec le basket et Win, l’ami de Bolitar. Win massacre un entraîneur, Teddy Lyons. Par la suite, il retrouve Sadie Fisher qui défend les victimes de violences sexuelles. Le FBI veut interroger Win suite à un meurtre. Avis Gagner n’est pas jouer d’Harlan Coben Je l’ai toujours pensé quand je lisais les séries de Myron Bolitar. Il fallait un roman consacré à Win, l’ami proche de Myron. Il en a fallu du temps à Harlan Coben pour écrire ce roman. Et très vite, dès que j’ai lu le prénom, j’ai su. J’ai très vite retrouvé le Win déjà rencontré dans les séries Myron Bolitar, avec bien sûr les références indispensables concernant l’ami de Win. Un livre hommage à Myron et qui se consacre à la personnalité de Win. Si Harlan Coben change peu, au fil de ses romans, de style. Ici, je me suis laissée très vite happer par le début de l’histoire et cette histoire familiale. C’est le même style que dans la série consacrée à Myron. Win est riche. Il a beaucoup d’argent. Il est issu d’une très grande famille où tous les secrets doivent rester cachés. Il fait beaucoup de sport, travaille, est... Gagner n’est pas jouer d’Harlan Coben, présentation Retour aux sources avec le basket et Win, l’ami de Bolitar. Win massacre un entraîneur, Teddy Lyons. Par la suite, il retrouve Sadie Fisher qui défend les victimes de violences sexuelles. Le FBI veut interroger Win suite à un meurtre. Avis Gagner n’est pas jouer d’Harlan Coben Je l’ai toujours pensé quand je lisais les séries de Myron Bolitar. Il fallait un roman consacré à Win, l’ami proche de Myron. Il en a fallu du temps à Harlan Coben pour écrire ce roman. Et très vite, dès que j’ai lu le prénom, j’ai su. J’ai très vite retrouvé le Win déjà rencontré dans les séries Myron Bolitar, avec bien sûr les références indispensables concernant l’ami de Win. Un livre hommage à Myron et qui se consacre à la personnalité de Win. Si Harlan Coben change peu, au fil de ses romans, de style. Ici, je me suis laissée très vite happer par le début de l’histoire et cette histoire familiale. C’est le même style que dans la série consacrée à Myron. Win est riche. Il a beaucoup d’argent. Il est issu d’une très grande famille où tous les secrets doivent rester cachés. Il fait beaucoup de sport, travaille, est un justicier des temps modernes. Il n’a pas peur de la violence qui est d’ailleurs son moteur. Le sexe est une partie intégrante de sa vie. Win se connait à fond, il sait qu’il n’est pas infaillible. Seul un être humain, dans sa vie, peut le faire changer. Et il n’aime pas ça. Car cela occasionne des responsabilités, de l’amour, du souci et surtout des faiblesses. Win sait qu’il peut se tromper et donc reconnaîtra ses torts. Mais afin de ne pas porter préjudice, mettre en difficulté celles et ceux qui comptent pour lui, il ne dira pas la vérité. Quand un homme est retrouvé mort, un tableau de la famille de Win refait surface ainsi qu’une valise. Les soupçons vont se porter sur Win. Mais il a des relations au sein du FBI et tentera d’avoir des informations et en divulguera certaines également. Est-ce que tout cela concerne vraiment sa famille et sa cousine Patricia, son oncle ? Sa cousine a été enlevée il y a plusieurs années et a subi de nombreux viols. Mais ce qui arrive avec ces découvertes vont faire ressurgir un passé très sombre et qui concerne la famille. Son père n’est pas d’accord. Et Win devra composer avec son clan, ses convictions. Harlan Coben dénonce les violences faites aux femmes, la pédophilie et tout ce que cela peut entraîner pour les victimes. Il dénonce également les nantis et tout ce que l’argent peut permettre. Car ils ne sont jamais inquiétés. Bon, c’est un Harlan Coben. Il se laisse lire sans problèmes. Il permet de passer un bon moment de lecture. Mais à la fin, ce n’est pas franchement un véritable coup de coeur. Le personnage de Win change tout et permet de tourner les pages au fur et à mesure.
    Lire la suite
    En lire moins
  • MesCarnetsLitteraires Posté le 8 Novembre 2021
    Si vous avez lu la saga Myron Bolitar, vous connaissez déjà Win. Sinon aucun souci car il s'agit là d'un one-shot ! Mais j'avoue que personnellement, en tant que fan du personnage de Myron, le voir cité autant de fois sans jamais le voir apparaître m'a profondément frustrée ! Je n'aimais pas spécialement le personnage de Win mais ce roman m'a permis de le découvrir autrement. Au niveau de l'histoire en elle-même, on est sur ce que sait faire de mieux l'auteur : beaucoup de personnages, des fausses pistes, de nombreuses hypothèses, différentes intrigues qui se recoupent et des révélations surprenantes, le tout saupoudré d'une écriture mordante. C'est aussi ce qu'on peut lui reprocher : faire du Harlan Coben sans chercher à aller plus loin ni trop se renouveler. C'est vraiment ce que j'attends de l'auteur pour son prochain roman 😉
  • karine974 Posté le 6 Novembre 2021
    Aficionados d'Harlan Coben, ce nouveau roman est un plaisir de lecture. Mais accrochez vous, rien n'est jamais simple quand il s'agit de tremper dans les affaires familiales de la riche famille des Lockwood ! Dans ce roman, exit Myron Bolitar, le flic récurrent. Win, son meilleur ami et bras droit des précédents de Coben, s'impose avec superbe et s'octroie le rôle principal. Il est le justicier sans scrupules. Ego surdimensionné. Richissime. Cynique à souhait. Humour corrosif. Séduction maitrisée, verve aisée, il réussit la gageure de se rendre sympathique. Et d'insuffler à l'intrigue une note amusante dans un genre qui ne l'est pas souvent. New York est le théâtre de l'intrigue, la découverte d'un tableau de Vermeer aux côtés d'un cadavre, le point de départ. Win entre en scène. De manière complètement fortuite. Le tableau retrouvé appartient à sa famille et fut dérobé deux décennies auparavant. A priori, aucun lien n'est avéré avec la victime. Et pourtant… il va être l’élément déclencheur de toutes une séries de découvertes. A partir de là, des brèches s'ouvrent sur des faits irrésolus et finalement imbriqués : une sordide affaire de viols et d'enlèvements, un attentat, un cambriolage. Une belle partie de cluedo se met... Aficionados d'Harlan Coben, ce nouveau roman est un plaisir de lecture. Mais accrochez vous, rien n'est jamais simple quand il s'agit de tremper dans les affaires familiales de la riche famille des Lockwood ! Dans ce roman, exit Myron Bolitar, le flic récurrent. Win, son meilleur ami et bras droit des précédents de Coben, s'impose avec superbe et s'octroie le rôle principal. Il est le justicier sans scrupules. Ego surdimensionné. Richissime. Cynique à souhait. Humour corrosif. Séduction maitrisée, verve aisée, il réussit la gageure de se rendre sympathique. Et d'insuffler à l'intrigue une note amusante dans un genre qui ne l'est pas souvent. New York est le théâtre de l'intrigue, la découverte d'un tableau de Vermeer aux côtés d'un cadavre, le point de départ. Win entre en scène. De manière complètement fortuite. Le tableau retrouvé appartient à sa famille et fut dérobé deux décennies auparavant. A priori, aucun lien n'est avéré avec la victime. Et pourtant… il va être l’élément déclencheur de toutes une séries de découvertes. A partir de là, des brèches s'ouvrent sur des faits irrésolus et finalement imbriqués : une sordide affaire de viols et d'enlèvements, un attentat, un cambriolage. Une belle partie de cluedo se met en place. Et Win de mener la danse et d'imposer la cadence. Avec un sacré tempo, vif et dynamique. Un tantinet complexe aussi. Win est efficace. Fi les conventions, Avec sagacité, il va sans ménagements remonter le temps pour débusquer les méchants et les menteurs. Tout est mené avec dextérité et finesse, Win donne le ton au roman. Il est le roman à lui seul. Il le porte et le transcende par ses réparties savoureuses, son flegme maitrisé et son absence totale d'empathie. En bref… Genre : Policier Nombre de pages : 414 pages Temps de lecture : 6 heures Parution : Belfond - Octobre 2021 Plaisir de lire : 8 / 10
    Lire la suite
    En lire moins

les contenus multimédias

Vos nuits sont hantées par les romans d'Harlan Coben ?
Vos mains tremblent à chacune de leurs pages et vous trépignez d'impatience à chaque nouvelle parution ?

Lisez maintenant, tout de suite !

  • News
    Lisez

    Le maître du thriller revient avec une nouvelle enquête

    Harlan Coben vous donne un double rendez-vous en librairie ! Découvrez Gagner n’est pas jouer, son nouveau thriller aux éditions Belfond. Et pour ne rien gâcher à votre plaisir, L’Inconnu de la forêt, paru l’année dernière en grand format arrive également en poche chez Pocket.

    Lire l'article
  • Sélection
    Lisez

    12 thrillers à ne pas manquer

    Harlan Coben, M.J. Arlidge et bien d'autres, quel sera votre nouveau thriller de rentrée préféré ? 

    Êtes-vous prêts à frissonner ? Accrochez-vous bien et découvrez notre sélection Policiers & Thrillers de la rentrée... 

    Lire l'article