RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Je t'aime

            Belfond
            EAN : 9782714476333
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 464
            Format : 140 x 225 mm
            Je t'aime

            Date de parution : 03/05/2018
            Rien n'est plus proche de l'amour que la haine.
            Après un divorce difficile, Maude rencontre le grand amour en la personne de Simon. Un homme dont la fille, Alice, lui mène hélas une guerre au quotidien. Lorsque Maude découvre l’adolescente en train de fumer du cannabis dans sa chambre, celle-ci la supplie de ne rien dire à son père... Après un divorce difficile, Maude rencontre le grand amour en la personne de Simon. Un homme dont la fille, Alice, lui mène hélas une guerre au quotidien. Lorsque Maude découvre l’adolescente en train de fumer du cannabis dans sa chambre, celle-ci la supplie de ne rien dire à son père et jure de ne jamais recommencer. Maude hésite, mais voit là l’occasion de tisser un lien avec elle et d’apaiser les tensions au sein de sa famille recomposée.
            Six mois plus tard, Alice fume toujours en cachette et son addiction provoque un accident mortel. Maude devient malgré elle sa complice et fait en sorte que Simon n’apprenne pas qu’elle était au courant. Mais toute à sa crainte de le décevoir, elle est loin d’imaginer les effets destructeurs de son petit mensonge par omission…

            Ceci n’est pas exactement une histoire d’amour, même si l’influence qu’il va exercer sur les héros de ce roman est capitale. Autant d’hommes et de femmes dont les routes vont se croiser au gré de leur façon d’aimer parfois, de haïr souvent.
            Parce que dans les livres de Barbara Abel, comme dans la vie, rien n’est plus proche de l’amour que la haine…
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782714476333
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 464
            Format : 140 x 225 mm
            Belfond
            19.50 €
            Acheter

            Ils en parlent

            "On ne se méfie jamais assez de Barbara Abel. Depuis L'Instinct maternel en 2002, on devrait pourtant savoir que cette jeune femme au sourire éclatant et au regard pétillant cache une des âmes les plus noires du monde littéraire belge, capable de semer la terreur dans les familles les plus unies, les amitiés les plus fortes, les complicités les plus inébranlables."
            Jean-Marie Wynants / Le Soir

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • titiseb77 Posté le 11 Juin 2019
              #Belfond #NetGalleyFrance Première fois que je lis un livre de cette auteure et je dois dire que sa plume m'a séduite, en revanche, je pensais qu'elle écrivait des thrillers assez gores et bien surprise, Je t'aime est plutôt gentillet pour une adepte comme moi des thrillers bien sanglants. Nous suivons l'histoire de Maude, jeune divorcée, avec deux enfants, qui fait la rencontre de Simon, chirurgien, veuf depuis quelques temps et père d'une adolescente, Alice. Ils décident de vivre ensemble dans la maison familiale de Maude, chacun apprend à apprivoiser l'autre, les enfants s'adaptent comme ils peuvent. Un jour, Maude découvre Alice en train de fumer un joint dans sa chambre, la jeune fille l'a supplie de ne rien révéler à son père, et Maude va céder, espérant gagner la confiance de la jeune fille. Six mois, plus tard, un terrible accident va enlever la vie à deux personnes, Bruno, 20 ans, fils de Nicole et Thibaut, 7 ans, fils de Solange et Samuel, ce drame va avoir un dénominateur commun, la consommation de cannabis. Je t'aime se construit sur cette addiction qu'ont certaines personnes à consommer quelques joints de temps en temps, l'histoire est crédible, on a envie de savoir où l'auteure veut nous... #Belfond #NetGalleyFrance Première fois que je lis un livre de cette auteure et je dois dire que sa plume m'a séduite, en revanche, je pensais qu'elle écrivait des thrillers assez gores et bien surprise, Je t'aime est plutôt gentillet pour une adepte comme moi des thrillers bien sanglants. Nous suivons l'histoire de Maude, jeune divorcée, avec deux enfants, qui fait la rencontre de Simon, chirurgien, veuf depuis quelques temps et père d'une adolescente, Alice. Ils décident de vivre ensemble dans la maison familiale de Maude, chacun apprend à apprivoiser l'autre, les enfants s'adaptent comme ils peuvent. Un jour, Maude découvre Alice en train de fumer un joint dans sa chambre, la jeune fille l'a supplie de ne rien révéler à son père, et Maude va céder, espérant gagner la confiance de la jeune fille. Six mois, plus tard, un terrible accident va enlever la vie à deux personnes, Bruno, 20 ans, fils de Nicole et Thibaut, 7 ans, fils de Solange et Samuel, ce drame va avoir un dénominateur commun, la consommation de cannabis. Je t'aime se construit sur cette addiction qu'ont certaines personnes à consommer quelques joints de temps en temps, l'histoire est crédible, on a envie de savoir où l'auteure veut nous emmener, on suppose, on espère, on imagine, bref on est surpris par l'auteure et ce, du début à la fin de ce roman.
              Lire la suite
              En lire moins
            • Ericdesh Posté le 31 Mai 2019
              Un très bon Barbara Abel, extrêmement agréable à lire et dont les pages défilent à vitesse grand V. Le roman est très bien écrit, d'une grande finesse et la bonne idée de départ est bien développée, l'auteur parvenant à parfaitement bien demontrer qu'une petite cachoterie peut avoir de tragiques conséquences. Pour autant, le roman ne se résume pas qu'à cela car il explore bien d'autres thématiques (la vengeance, les relations dans les familles recomposées, le sacrifice parental ...) et Abel n'a pas son pareil pour décrire la multitude de sentiments qui traversent ses personnages. J'émets juste un petit bémol : une fausse piste un peu trop appuyée qui alourdit légèrement l'intrigue pourtant fine. Il n'en demeure pas moins un très bon roman psychologique, plus que recommandable.
            • karole1975 Posté le 27 Mai 2019
              J'aime beaucoup l'écriture de Barbara ABEL mais j'ai trouvé avec ce livre qu'il y avait des longueurs pour rien ,pas désagréable mais du coup on s'ennuie un peu.
            • Ziliz Posté le 22 Mai 2019
              « Une famille recomposée est-elle réellement une famille ? [...] Quand tu te retrouves tout seul à te démener pour sauver l'avenir de ta fille, tu t'aperçois que la famille recomposée a ses limites. » Tenir le cap dans la joie et la bonne humeur avec ses propres enfants et leur père me semble parfois tellement ardu, que je me demande comment font les membres des familles recomposées. Avec Maude Simon et leur trois ados, Barbara Abel nous propose un scénario cauchemardesque de ce genre d'alliance et de cohabitation. Jusqu'où irait-on pour sauver ou venger son enfant ? On peut gravir et déplacer des montagnes, ou tomber très bas et entraîner beaucoup de monde dans sa chute. Bien que douloureux, ce thriller psychologique familial est agréable à lire. L'introduction est prometteuse, qui nous montre dans quelles circonstances Maude, Solange et Nicole ont prononcé 'Je t'aime' pour la première fois, et comment cette première fois a été révélatrice ou a façonné leurs vies de femmes et de mères. La suite s'en éloigne, et donne a posteriori un côté un peu artificiel à ce prologue, mais peu importe. Quant au titre - qui nous impose la voix beuglante de Lara F* à chaque fois... « Une famille recomposée est-elle réellement une famille ? [...] Quand tu te retrouves tout seul à te démener pour sauver l'avenir de ta fille, tu t'aperçois que la famille recomposée a ses limites. » Tenir le cap dans la joie et la bonne humeur avec ses propres enfants et leur père me semble parfois tellement ardu, que je me demande comment font les membres des familles recomposées. Avec Maude Simon et leur trois ados, Barbara Abel nous propose un scénario cauchemardesque de ce genre d'alliance et de cohabitation. Jusqu'où irait-on pour sauver ou venger son enfant ? On peut gravir et déplacer des montagnes, ou tomber très bas et entraîner beaucoup de monde dans sa chute. Bien que douloureux, ce thriller psychologique familial est agréable à lire. L'introduction est prometteuse, qui nous montre dans quelles circonstances Maude, Solange et Nicole ont prononcé 'Je t'aime' pour la première fois, et comment cette première fois a été révélatrice ou a façonné leurs vies de femmes et de mères. La suite s'en éloigne, et donne a posteriori un côté un peu artificiel à ce prologue, mais peu importe. Quant au titre - qui nous impose la voix beuglante de Lara F* à chaque fois qu'on se saisit du livre - ce n'est pas celui que j'aurais choisi. Pour en revenir au positif : comme dans ses autres romans, l'auteur nous donne un très bon aperçu de la noirceur humaine, en particulier des drames qui peuvent se jouer en famille et dans le couple, derrière les murs - aussi jolies soient les façades, les fissures peuvent se manifester très vite et faire dégringoler un 'home sweet home'. A travers la voix de Nicole, Barbara Abel nous invite aussi à réfléchir à la notion de justice, la légale, opposée à celle qu'on aimerait appliquer lorsqu'on est victime : « Des coupables, des innocents. La justice est lente, complexe, elle manque de moyens. A quoi sert-elle, si ce n'est à sortir du cercle vicieux de la vengeance ? Protéger, décider, sanctionner. [...] La justice est garante de l'ordre public, elle agit avec raison alors que la vengeance est un acte de passion. » Famille, adolescence, couple, justice… J'ai aimé la façon dont l'auteur a tissé tous ces thèmes ici, renvoyant souvent le lecteur à ses propres difficultés et questionnements. ___ * https://www.youtube.com/watch?v=H6dfSzFoRAk
              Lire la suite
              En lire moins
            • Babelutte52 Posté le 19 Mai 2019
              C’est déjà une gageure que de construire ce polar psychologique en partant d’une chose finalement banale aux yeux de la police et qui devait être classée sans suite par ce que quotidienne. Cependant l’histoire tient la route jusqu’au dénouement final auquel je ne m’attendais pas. Le bouquin m’a plu. Seul petit bémol, je trouve la description des sentiments douloureux exacerbés. Sinon je conseille ce livre sans modération, il nous fait passer de très bons moments ! Bonne lecture !
            Toute l'actualité des éditions Belfond
            Découvrez les auteurs en vogue et les nouveautés incontournables de la scène internationale.

            Lisez maintenant, tout de suite !

            • Par Belfond

              25 livres à offrir pour Noël

              Ça y est, Noël approche… Des cadeaux à offrir, des idées à avoir, bref, le début de la catastrophe ! Alors pour vous faciliter la vie, on vous a concocté une liste de cadeaux aux petits oignons, histoire de voyager en littérature…

              Lire l'article
            • Par Belfond

              [Vidéo] "Le polar et le réel", rencontre avec Giebel, Dillard, Abel et Blanchard

              Jeudi 21 juin 2018, en direct sur Facebook, les éditions Belfond ont invité les auteurs de polar Karine Giebel, François-Xavier Dillard, Barbara Abel et Christian Blanchard à échanger autour de la thématique "Le polar et le réel : faits divers, faits de société", accompagnés par le journaliste Hubert Artus. Retrouvez la vidéo intégrale de la rencontre.

              Lire l'article