Lisez! icon: Search engine
La Cité de larmes
Caroline Nicolas (traduit par)
Date de parution : 21/01/2021
Éditeurs :
Sonatine

La Cité de larmes

Caroline Nicolas (traduit par)
Date de parution : 21/01/2021
Une famille plongée dans l'enfer de la Saint-Barthélemy : l’Histoire de France comme vous ne l’avez jamais lue !
 
1572. Depuis dix ans, les guerres de Religion ravagent la France. Aujourd’hui, enfin, un fragile espoir de paix renaît : Catherine de Médicis a manoeuvré dans l’ombre et le royaume s’apprête à célébrer... 1572. Depuis dix ans, les guerres de Religion ravagent la France. Aujourd’hui, enfin, un fragile espoir de paix renaît : Catherine de Médicis a manoeuvré dans l’ombre et le royaume s’apprête à célébrer le mariage de la future reine Margot et d’Henri, le roi protestant de Navarre.
Minou Joubert et son époux Piet quittent le...
1572. Depuis dix ans, les guerres de Religion ravagent la France. Aujourd’hui, enfin, un fragile espoir de paix renaît : Catherine de Médicis a manoeuvré dans l’ombre et le royaume s’apprête à célébrer le mariage de la future reine Margot et d’Henri, le roi protestant de Navarre.
Minou Joubert et son époux Piet quittent le Languedoc pour assister à la cérémonie. Alors que la tension est déjà à son comble dans les rues de Paris, on attente à la vie de l’amiral de Coligny. C’est le début du massacre de la Saint-Barthélemy. Précipités dans les chaos de l’Histoire, Minou et Piet sont sur le point de prendre la fuite quand ils découvrent la disparition de Marta, leur fillette de sept ans…

Après La Cité de feu, Kate Mosse nous propose une nouvelle fresque historique et familiale pleine de rebondissements. Du Paris de la Saint-Barthélemy à Amsterdam en passant par Chartres, elle tisse sa toile et le lecteur, captivé, regarde s’écrire l’Histoire.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782355847646
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 672
Format : 140 x 220 mm
EAN : 9782355847646
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 672
Format : 140 x 220 mm

Ils en parlent

« Un pavé riche en aventures, où l’on retrouve cet art consommé qu’ont les Britanniques Ken Follet, Hilary Mantel ou Tim Willocks de donner une patine romanesque inouïe à l’histoire de France. »
Julie Malaure / Le Point

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • MarineCa 05/10/2022
    Un deuxième tome entre Puivert, Amsterdam et Paris. Une écriture très parlante avec un vocabulaire diversifié, des descriptions très imagées et un contexte historique maîtrisé. J'ai apprécié cette lecture (audio) de façon insoupçonnée. Le résumé ne me tentait pas plus que ça, le sujet non plus et pourtant je me suis laissée embarquer dans ces guerres de religions grâce au style, qui n'est pas lourd comme je le pensais, mais au contraire rythmé et prenant. Les personnages sont bien travaillés et plusieurs intrigues s'emmêlent et se démèlent très aisément. Finalement ce livre est un joli pavé mais il se lit plus facilement qu'un livre qui pourrait être plus court tant sa construction est bien faite. J'ai été agréablement surprise! Grâce au Grand prix des Lecteurs @editions_pocket je découvre un roman vers lequel je ne me serai pas tournée spontanément et je suis ravie de cette découverte. Il me tarde de découvrir le tome 3, car je soupçonne fortement qu'il y en aura un.
  • DONZEL 24/09/2022
    Guerres de Religions elles font rage Kate Mosse nous en livre là une retranscription fidèle conforme à sa volonté de décrire dans le plus pur respect des faits historiques marquants Ils ont " brûlé" l'écran de lHistoire comme empreint d'un sceau inoubliable de tous temps nos esprits Elle appuie cette saga romancée d'amours en danger par les chapitres s'enchaînant pour nous porter, accompagner l'intrigue et les dilemmes ici mis en jeu avec grande recherche, Une façon toute personnelle de " réécrire " la trame de lHistoire pour que l'on s'y plonge que l'on commence à la regarder " à livre ouvert" dans son cours mouvementé Pour peu que l'on y regarde de plus près, il s'y promène un souffle puissant celui des combats et drames imminents ou déboulant dans l'existence menés avec une verve, un talent convaincant Non contents de se captiver pour les dilemmes évoqués,l'on peut se demander si Anges déchus d'antan, combats permanents au pouvoir en tous temps,au coeur de cette vaste fresque richement évocatrice en résonnance sans doute avec nos questionnements les plus pressants et les plus angoissants L'amour sera-t-il toujours ainsi mis à mal !?? Une oppressante suite des faits les plus terribles historiques, mais nonobstant parcourue de temps en temps d'une touche tendrement... Guerres de Religions elles font rage Kate Mosse nous en livre là une retranscription fidèle conforme à sa volonté de décrire dans le plus pur respect des faits historiques marquants Ils ont " brûlé" l'écran de lHistoire comme empreint d'un sceau inoubliable de tous temps nos esprits Elle appuie cette saga romancée d'amours en danger par les chapitres s'enchaînant pour nous porter, accompagner l'intrigue et les dilemmes ici mis en jeu avec grande recherche, Une façon toute personnelle de " réécrire " la trame de lHistoire pour que l'on s'y plonge que l'on commence à la regarder " à livre ouvert" dans son cours mouvementé Pour peu que l'on y regarde de plus près, il s'y promène un souffle puissant celui des combats et drames imminents ou déboulant dans l'existence menés avec une verve, un talent convaincant Non contents de se captiver pour les dilemmes évoqués,l'on peut se demander si Anges déchus d'antan, combats permanents au pouvoir en tous temps,au coeur de cette vaste fresque richement évocatrice en résonnance sans doute avec nos questionnements les plus pressants et les plus angoissants L'amour sera-t-il toujours ainsi mis à mal !?? Une oppressante suite des faits les plus terribles historiques, mais nonobstant parcourue de temps en temps d'une touche tendrement amenée de poésie pour nous apaiser de quelques beaux tableaux et paysages pour contrebalancer l'ensemble
    Lire la suite
    En lire moins
  • Mespetiteschroniques 25/08/2022
    Les personnages sont attachants et on se prend vite au jeu en traversant avec eux les tourments de leur vie. ⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀ Dans ce roman, on parle des guerres de religion au Moyen-âge. On oscille entre le Langedoc, Paris et Amsterdam. J'ai tout de même eu quelques difficultés à suivre les conflits religieux, manquant de connaissances sur le sujet. Si ce roman vous intéresse, je vous conseille vivement de lire le 1e tome car je suis persuadée qu'il pose les bases de ces conflits. ⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀ Ce roman parle également de la perte d'un enfant et de la quête de ses parents pour le retrouver. Des émotions fortes nous traversent au fil de la lecture.
  • Cath_perrin 18/08/2022
    Un roman historique qui évoque la Saint-Barthélemy vécue par une famille protestante, c’est le point fort du livre. La cité de larmes est le deuxième tome d’une saga qui se déroule sur trois siècles. Mais le manque de profondeur des personnages ainsi que les nombreuses ellipses ne m’ont guère donné envie de m’intéresser à la suite. Tout d’abord, il y a un prologue auquel je n’ai rien compris même en le relisant. Il s’écoule quelque trois cents ans après le début de l’histoire. C’est totalement déroutant d’autant plus qu’on ne retrouvera jamais les personnages tout au long du roman. Ensuite, une béguine doit porter un message, mais elle est assassinée en route. N’ayant pas lu le tome 1, je n’ai pas saisi tout de suite ce qui se passait. L’histoire a réellement démarré pour moi au château de Puivert lorsque Piet et Minou s’interrogent sur la nécessité d’assister ou non au mariage d’Henri de Navarre et de Marguerite de Valois. S’il est difficile d’entrer dans la narration lorsqu’on ne connait pas le tome 1, cet obstacle disparaît rapidement. Le suspens augmente parfois, puis retombe comme un soufflé. Il y a de nombreuses ellipses dans le récit, des problèmes pendants sont résolus comme par magie.... Un roman historique qui évoque la Saint-Barthélemy vécue par une famille protestante, c’est le point fort du livre. La cité de larmes est le deuxième tome d’une saga qui se déroule sur trois siècles. Mais le manque de profondeur des personnages ainsi que les nombreuses ellipses ne m’ont guère donné envie de m’intéresser à la suite. Tout d’abord, il y a un prologue auquel je n’ai rien compris même en le relisant. Il s’écoule quelque trois cents ans après le début de l’histoire. C’est totalement déroutant d’autant plus qu’on ne retrouvera jamais les personnages tout au long du roman. Ensuite, une béguine doit porter un message, mais elle est assassinée en route. N’ayant pas lu le tome 1, je n’ai pas saisi tout de suite ce qui se passait. L’histoire a réellement démarré pour moi au château de Puivert lorsque Piet et Minou s’interrogent sur la nécessité d’assister ou non au mariage d’Henri de Navarre et de Marguerite de Valois. S’il est difficile d’entrer dans la narration lorsqu’on ne connait pas le tome 1, cet obstacle disparaît rapidement. Le suspens augmente parfois, puis retombe comme un soufflé. Il y a de nombreuses ellipses dans le récit, des problèmes pendants sont résolus comme par magie. La fin m’a laissée dubitative, encore une ellipse#8201;? En revanche, j’ai aimé qu’une dague passe de personnage en personnage, comme un léger fil conducteur.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Carolivra 11/06/2022
    La cité de larmes est un second tome. Il succède à La cité de feu. Cependant, vous n’avez pas besoin de lire le tome 1 pour découvrir celui-ci. Ce fut mon cas, d’autant plus que l’autrice fait souvent des allusions aux événements du tome 1. Dans ce roman historique, nous suivons Marguerite, dite Minou, et sa famille. Ils vivent près de Toulouse et sont protestants. L’harmonie et la paix semblent revenues au Royaume de France. D’ailleurs Henri IV et la Reine Margot vont bientôt s’unir devant Dieu. La famille de Marguerite décide de se rendre à Paris assister à la cérémonie. Mais cette union entre une catholique et un protestant va provoquer le massacre de milliers d’innocents. Lors de cette terrible Saint-Barthélémy, Marguerite et sa famille perdent à la foir leur fille et leur paix… Kate Mosse choisit de centrer son récit sur la terrible nuit de la Saint-Barthélémy lors de laquelle les catholiques ont massacré les protestants à Paris avant que la tuerie ne s’étende au reste de la France. J’ai dévoré ce pavé en quelques jours. Kate Mosse a le don de nous projeter au cœur de l’Histoire sans concession. Cela reste accessible pour autant sans que ce soit «... La cité de larmes est un second tome. Il succède à La cité de feu. Cependant, vous n’avez pas besoin de lire le tome 1 pour découvrir celui-ci. Ce fut mon cas, d’autant plus que l’autrice fait souvent des allusions aux événements du tome 1. Dans ce roman historique, nous suivons Marguerite, dite Minou, et sa famille. Ils vivent près de Toulouse et sont protestants. L’harmonie et la paix semblent revenues au Royaume de France. D’ailleurs Henri IV et la Reine Margot vont bientôt s’unir devant Dieu. La famille de Marguerite décide de se rendre à Paris assister à la cérémonie. Mais cette union entre une catholique et un protestant va provoquer le massacre de milliers d’innocents. Lors de cette terrible Saint-Barthélémy, Marguerite et sa famille perdent à la foir leur fille et leur paix… Kate Mosse choisit de centrer son récit sur la terrible nuit de la Saint-Barthélémy lors de laquelle les catholiques ont massacré les protestants à Paris avant que la tuerie ne s’étende au reste de la France. J’ai dévoré ce pavé en quelques jours. Kate Mosse a le don de nous projeter au cœur de l’Histoire sans concession. Cela reste accessible pour autant sans que ce soit « facile » non plus. On suit l’évolution et les conséquences de cette guerre de religion sur une dizaine d’années, de Paris à Chartres en passant par Amsterdam. On s’attache bien sûr énormément à la figure de Marguerite, personnage pivot du roman. J’ai toujours plaisir à voir que les personnages féminins sont intéressants et profonds. Grâce à elles, on entrevoit différentes conditions féminines de l’époque: des femmes riches et puissantes, des célibataires, des béguines, des veuves, … Kate Mosse a le don de faire de son roman un vrai page-turner et de nous faire vivre l’Histoire sans que cela ne soit jamais redondant en ennuyant. Les chapitres ont défilé à toute vitesse. J’ai autant aimé suivre l’exil et les conséquences pour la famille de Marguerite que les intrigues religieuses qui se nouent en coulisse. Il n’y a aucun temps mort. C’est tout simplement passionnant et saisissant d’un bout à l’autre! Lisez La Cité de Larmes! Vous passerez un excellent moment de lecture intéressant, profond et passionnant!
    Lire la suite
    En lire moins
Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez nos actualités les plus noires !
Ne manquez aucune sortie de Sonatine Éditions