RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            La Symphonie du hasard - Livre 1

            Belfond
            EAN : 9782714474032
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 384
            Format : 140 x 225 mm
            La Symphonie du hasard - Livre 1

            Chloé ROYER (Traducteur)
            Date de parution : 09/11/2017
            Toutes les familles sont des sociétés secrètes. Des royaumes d’intrigues et de guerres intestines, gouvernés par leurs propres lois, leurs propres normes, leurs limites et leurs frontières, à l’extérieur desquelles toutes ces règles paraissent souvent insensées.
            À New York, dans un bureau, une éditrice lit un manuscrit. Une œuvre qui la trouble et qui va la replonger dans son passé et celui de sa famille.
            Sur le papier, une famille comme tant d’autres au pays de l’Oncle Sam, un bonheur propret, une vie plutôt confortable. Et pourtant…
            Aux années...
            À New York, dans un bureau, une éditrice lit un manuscrit. Une œuvre qui la trouble et qui va la replonger dans son passé et celui de sa famille.
            Sur le papier, une famille comme tant d’autres au pays de l’Oncle Sam, un bonheur propret, une vie plutôt confortable. Et pourtant…
            Aux années soixante insouciantes vont succéder les années soixante-dix tumultueuses. Et faire exploser au passage toutes ces familles qui croyaient encore au rêve américain…
             
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782714474032
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 384
            Format : 140 x 225 mm
            Belfond
            22.90 €
            Acheter

            Ils en parlent

            « Douglas Kennedy a montré depuis longtemps qu'il savait se glisser au sein d'un couple, d'une famille, pour en capter, tel un sismographe de l'émotion et de l'inconscient, toutes les facettes: bonheurs, lâchetés, tempêtes, incertitudes. [...] Un remarquable portrait de femme et une description de la lutte passionnante d'une société avide de liberté et de bonheur, confrontée au racisme, au harcèlement et à l'homophobie...» 
            Bernard Babkine / Marie France

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • MarieLovesBooks Posté le 28 Février 2019
              [avis express] Me replonger dans un roman de Douglas Kennedy après plusieurs années sans l’avoir lu fut un réel plaisir. On va suivre l’histoire d’Alice qui nous raconte sa vie, un peu à la manière d’un carnet intime. La narration à la première personne permet d’être immédiatement impliqué dans l’histoire. L’auteur explore les relations familiales et les secrets qui unissent les membres d’une famille. A travers son personnage principal qui est une jeune femme, il évoque l’émancipation des femmes dans les années 70. Comment Alice réussira-t-elle a se libérer de l’emprise de son père, osera-t-elle aller au bout de ses rêves ? J’avoue que l’histoire ne m’a pas laissé un souvenir impérissable, le plus gros inconvénient dans ce livre c’est l’absence d’intrigue marquante. Néanmoins j’adore la manière de l’auteur de raconter des histoires alors je lirais la suite, aussi parce qu’on va voyager en Irlande. Il a l’art de lancer des phrases suscitant des réflexions. Ce que j’ai le plus aimé : #9658; la plume de l’auteur #9658; l’ambiance des années 70 #9658; les réflexions sur la famille Ce que j’ai moins aimé : #9658; intrigue faible Est-ce que je vous le conseille ? Si vous aimez la plume de Douglas Kennedy vous serez ravis, par contre si vous voulez découvrir l’auteur je... [avis express] Me replonger dans un roman de Douglas Kennedy après plusieurs années sans l’avoir lu fut un réel plaisir. On va suivre l’histoire d’Alice qui nous raconte sa vie, un peu à la manière d’un carnet intime. La narration à la première personne permet d’être immédiatement impliqué dans l’histoire. L’auteur explore les relations familiales et les secrets qui unissent les membres d’une famille. A travers son personnage principal qui est une jeune femme, il évoque l’émancipation des femmes dans les années 70. Comment Alice réussira-t-elle a se libérer de l’emprise de son père, osera-t-elle aller au bout de ses rêves ? J’avoue que l’histoire ne m’a pas laissé un souvenir impérissable, le plus gros inconvénient dans ce livre c’est l’absence d’intrigue marquante. Néanmoins j’adore la manière de l’auteur de raconter des histoires alors je lirais la suite, aussi parce qu’on va voyager en Irlande. Il a l’art de lancer des phrases suscitant des réflexions. Ce que j’ai le plus aimé : #9658; la plume de l’auteur #9658; l’ambiance des années 70 #9658; les réflexions sur la famille Ce que j’ai moins aimé : #9658; intrigue faible Est-ce que je vous le conseille ? Si vous aimez la plume de Douglas Kennedy vous serez ravis, par contre si vous voulez découvrir l’auteur je conseillerais plus un autre titre ; Cet instant-là par exemple.
              Lire la suite
              En lire moins
            • stayfunny Posté le 11 Février 2019
              Un roman un peu longuet, Douglas Kennedy nous avait habitués à des histoires plus trépidantes. Cela ne motive pas forcément pour lire les deux tomes suivants.
            • Capodifeno Posté le 17 Janvier 2019
              Foisonnant et romanesque, l'auteur est fidèle à son style. Des personnages attachants grandissent sous nos yeux avec leurs espoirs mais le destin en décide autrement. Un moment d'égarement et toute une vie s'écroule. Menée comme un thriller, on s'attend au pire à chaque page. Divertissant certes mais un peu trop convenu.
            • SophieWag Posté le 9 Janvier 2019
              Je retrouve avec joie l'écriture du Douglas Kennedy des débuts (Cul de Sac et La poursuite du bonheur, mes préférés!). Inconditionnelle de "Doug", j'ai lu tous ses livres (L'homme qui voulait vivre sa vie, Ned Allen,Les charmes discrets de la vie conjugale, Cet instant-là). "La femme du Vè" avait marqué un tournant dans mes lectures de son oeuvre, et j'avoue, ce livre m'avait un peu déçue et même si "Mirage" un peu plus tard, m'avait plu davantage, je restais sur ma faim, nostalgique de cette vibration que tous les inconditionnels d'un auteur connaissent. D'ailleurs, j'ai attendu la sortie en poche pour la Symphonie du hasard, moi, qui, il y a quelques années, me rendait dans ma librairie préférée le premier jour de la sortie d'un roman de mon cher Doug, quitte à faire la queue! Et là, dans ce premier opus d'une saga qui s'annonce passionnante, j'ai adoré son héroïne qui se replonge dans ses années de fac (années 70) dans le Maine, avec quelques thèmes chers à l'auteur comme la défense des minorités, l'alcool et ses conséquences dramatiques, les amours de jeunesse, les secrets de famille et bien sûr l'histoire des Etats-Unis et ses côtés sombres. Je suis entrée dans... Je retrouve avec joie l'écriture du Douglas Kennedy des débuts (Cul de Sac et La poursuite du bonheur, mes préférés!). Inconditionnelle de "Doug", j'ai lu tous ses livres (L'homme qui voulait vivre sa vie, Ned Allen,Les charmes discrets de la vie conjugale, Cet instant-là). "La femme du Vè" avait marqué un tournant dans mes lectures de son oeuvre, et j'avoue, ce livre m'avait un peu déçue et même si "Mirage" un peu plus tard, m'avait plu davantage, je restais sur ma faim, nostalgique de cette vibration que tous les inconditionnels d'un auteur connaissent. D'ailleurs, j'ai attendu la sortie en poche pour la Symphonie du hasard, moi, qui, il y a quelques années, me rendait dans ma librairie préférée le premier jour de la sortie d'un roman de mon cher Doug, quitte à faire la queue! Et là, dans ce premier opus d'une saga qui s'annonce passionnante, j'ai adoré son héroïne qui se replonge dans ses années de fac (années 70) dans le Maine, avec quelques thèmes chers à l'auteur comme la défense des minorités, l'alcool et ses conséquences dramatiques, les amours de jeunesse, les secrets de famille et bien sûr l'histoire des Etats-Unis et ses côtés sombres. Je suis entrée dans la peau de son héroïne dès le deuxième chapitre et je n'ai pas lâché le bouquin jusqu'à la fin. Je me suis laissée emporter par l'histoire et que c'était bon! Merci monsieur Kennedy de m'avoir transportée!
              Lire la suite
              En lire moins
            • paulotlet Posté le 31 Décembre 2018
              Dans ce premier tome de La Symphonie du hasard, Douglas Kennedy nous emmène sur les traces de la jeune Alice, une fille de la petite bourgeoisie de Nouvelle-Angleterre, tout imprégnée de l'air du temps de l'Amérique des seventies. C'est l'époque de la formation intellectuelle, des premières amours et de la découverte des ressorts du monde des adultes. L'auteur nous trimballe sans cesse du particulier, cet épouvantable système familial dans lequel Alice essaye de survivre, ses doutes et ses enthousiasmes, au collectif avec en filigrane la réélection de Nixon, la chute d'Allende, le combat qui semble sans fin pour les droits civiques. Mais il fait plus en montrant comment la morale puritaine, héritée des pionniers protestants, mine les esprits comme elle envahit tout l'espace public. Au point que les juifs et les catholiques eux-mêmes finissent par être complètement déterminés par cette culture mortifère. L'évocation du début des années 1970 est très réussie, on croise les écrivains en vogue, les artistes qui s'imposent, les grands débats politiques, le tout sur fond de guerre du Vietnam. L'écriture est simple, assez directe, parfois un peu décevante mais c'est drôlement efficace. Bref, j'ouvre le tome 2 immédiatement.
            Toute l'actualité de Douglas Kennedy
            Suivez votre auteur préféré au fil de ses nouveaux romans.

            Lisez maintenant, tout de suite !

            • Par Lisez

              5 sagas familiales à dévorer sous le parasol cet été

              Elles s’aiment et se déchirent, se cachent des secrets et se soutiennent… les familles sont multiples, intrigantes et passionnent souvent les écrivains. Bientôt en vacances ? Voici cinq sagas familiales à emporter dans votre valise. De quoi être toujours en bonne compagnie au bord de la piscine.

              Lire l'article
            • Par Belfond

              [VIDEO] Douglas Kennedy, François Busnel... et la littérature américaine

              Quand l'écrivain américain Douglas Kennedy et le journaliste et critique littéraire François Busnel se rencontrent, ils parlent de littérature américaine, de la petite histoire dans la grande, de fidélité, de la ville de New York... Ecoutez, regardez : vous êtes invités dans leur salon.

              Lire l'article