Lisez! icon: Search engine

La Symphonie du hasard - Livre 2

Belfond
EAN : 9782714446381
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 336
Format : 140 x 225 mm
La Symphonie du hasard - Livre 2

Chloé ROYER (Traducteur)
Date de parution : 15/03/2018
Fresque à l’ampleur inédite, La Symphonie du hasard couvre vingt ans d’histoire américaine. Dans le bouillonnement social, culturel et politique des sixties-seventies, de New York à Dublin en passant par l’Amérique latine, un roman-fleuve, porté par un souffle puissant.
Pas évident d’échapper à sa famille, a fortiori quand cette dernière est en conflit permanent, avec une fâcheuse tendance à se mettre dans des situations compliquées. Alice Burns, elle, a choisi une solution radicale : mettre un océan entre elle et les siens et poursuivre ses études en Irlande.
D’abord déstabilisée...
Pas évident d’échapper à sa famille, a fortiori quand cette dernière est en conflit permanent, avec une fâcheuse tendance à se mettre dans des situations compliquées. Alice Burns, elle, a choisi une solution radicale : mettre un océan entre elle et les siens et poursuivre ses études en Irlande.
D’abord déstabilisée par l’accueil quelque peu revêche des Dublinois, elle se surprend à prendre goût à une existence simple, plus sereine. Et sa rencontre avec Ciaran pourrait même lui laisser entrevoir la possibilité d’une autre vie.
Mais alors que résonnent les premiers échos des exactions de l’IRA, voici que resurgit une vieille connaissance, et avec elle un passé qu’Alice aurait préféré oublier à jamais…

 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782714446381
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 336
Format : 140 x 225 mm
Belfond

Ils en parlent

« Ce feuilleton au souffle puissant rend furieusement accro.»
Management

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Steph_K Posté le 22 Septembre 2019
    (3 vol.) 1971-1984, de Gerald Ford à Ronald Reagan, du Flower Power aux années Sida, lycéenne, étudiante, puis brillante éditrice new-yorkaise, Alice traverse les années, les crises historiques, les drames sentimentaux et les tourments familiaux. Un roman fleuve, lent à démarrer, qui pêche par des longueurs et un certain verbiage, mais qui, mêlant petite et grande histoire, entraîne le lecteur à la suite de son héroïne, dans une réflexion sur le mensonge, le secret, l’évolution de la société américaine vers de plus en plus de libéralisme, l’ambition et la quête du profit financier (l’apparition de Donald Trump est des plus piquantes), et, enfin, une belle ode à la littérature.
  • Elsaragon Posté le 17 Mai 2019
    Alice Burns poursuit sa vie loin des siens, du moins d'une mère possessive, le père étant toujours au Chili, plongé dans de sombres affaires. Nous découvrons ici les années septante en Europe, principalement à Dublin, t aux USA avec l'affaire du Watergate. Une jeune femme s'affirme, découvre, aime, pleure dans ce chaos, redécouvre un frère bien mal en point. Le dernier chapitre me glisse doucement à l'oreille "Vite le tome suivant".
  • SophieWag Posté le 2 Mai 2019
    La suite des aventures d'Alice Burns dans une Irlande en guerre fratricide. Comme dans beaucoup de trilogie, le tome deux est un peu décevant... Le début est un peu long, mais la deuxième partie est plus intéressante. Le dernier chapitre nous donne envie de lire tout de suite le tome 3, ce que je fais dès à présent!
  • Annette55 Posté le 29 Avril 2019
    Lors du deuxième tome de cette saga familiale , sociale, politique et culturelle , l'auteur dresse un remarquable portrait de Femme, celui d'Alice Burns mais surtout il explore avec acuité, intelligence, finesse, la comédie humaine américaine des années 70... Le récit joue de la fiction addictive en un va et vient permanent entre «  petite » et grande Histoire durant vingt ans , de Dublin à New-York, aux exactions de l'IRA ,de la description ambiguë d'un Dublin bouillonnant , brûlant , hypocrite où tout le monde connaît tout le monde, où les irlandais ne peuvent s'empêcher de s'entre - déchirer , aux ténèbres irlandaises , sans oublier la dictature de Pinochet , les ragots de l'université de Trinity Collège,....où la Guinness coule à flot ... Un maelström ample , haletant ,au sein duquel Alice Bruns tente d'échapper aux miasmes et aux mensonges, à l'incompréhension de sa famille ,une mère autoritaire et narcissique , un père , aux activités troubles au Chili, ses frères, leurs secrets, leurs trahisons , leurs non- dits.Je n'en dirai pas plus ,... Entre autobiographie et fiction, l'auteur explore l' actualité explosive de ces années - là, où les forces de la liberté , de l'émancipation et de la... Lors du deuxième tome de cette saga familiale , sociale, politique et culturelle , l'auteur dresse un remarquable portrait de Femme, celui d'Alice Burns mais surtout il explore avec acuité, intelligence, finesse, la comédie humaine américaine des années 70... Le récit joue de la fiction addictive en un va et vient permanent entre «  petite » et grande Histoire durant vingt ans , de Dublin à New-York, aux exactions de l'IRA ,de la description ambiguë d'un Dublin bouillonnant , brûlant , hypocrite où tout le monde connaît tout le monde, où les irlandais ne peuvent s'empêcher de s'entre - déchirer , aux ténèbres irlandaises , sans oublier la dictature de Pinochet , les ragots de l'université de Trinity Collège,....où la Guinness coule à flot ... Un maelström ample , haletant ,au sein duquel Alice Bruns tente d'échapper aux miasmes et aux mensonges, à l'incompréhension de sa famille ,une mère autoritaire et narcissique , un père , aux activités troubles au Chili, ses frères, leurs secrets, leurs trahisons , leurs non- dits.Je n'en dirai pas plus ,... Entre autobiographie et fiction, l'auteur explore l' actualité explosive de ces années - là, où les forces de la liberté , de l'émancipation et de la contestation se heurtent de plein fouet au racisme, au sexisme, à la corruption, aux coups montés et à l'homophobie ... J'ai commencé le troisième tome , j'ai retrouvé le Douglas Kennedy que j'avais abandonné , son art de tisser artistement la comédie humaine ... « Que ce soit en famille ou en société , le malheur est un choix. »
    Lire la suite
    En lire moins
  • orlane_dreau Posté le 28 Avril 2019
    Après avoir quitté les États-Unis, on retrouve Alice à Dublin où elle a choisi de poursuivre ses études. L’accueil qui lui est réservé n’est pas des plus sympathiques. Pour commencer elle se fait virer de la petite chambre qu’elle avait réussi à louer. De quoi regretter un peu son exil. Mais Alice n’est pas du genre à baisser les bras mais à prendre en main les situations qui se présentent à elle. Elle va finir par se faire des amis et à s’habituer à sa nouvelle vie quand le passé resurgit. Une vieille connaissance vient frapper à sa porte et avec elle son lot d’ennuis… Si j’ai tardé à lire ce deuxième tome c’est que le premier m’avait laissée sceptique. J’avais trouvé la lecture un peu ennuyeuse alors que d’habitude j’accroche beaucoup aux livres de Douglas Kennedy. Alors verdict pour ce deuxième tome ? Et bien pas mal du tout. Les longueurs regrettables dans le premier tome se sont envolées. Place à l’action. L’installation d’Alice en Irlande est riche en péripéties. J’ai retrouvé le Douglas Kennedy que j’aime et c’est sûr, je ne vais pas attendre très longtemps avant de découvrir le troisième tome. Et vous ? Fan ou pas fan de Douglas... Après avoir quitté les États-Unis, on retrouve Alice à Dublin où elle a choisi de poursuivre ses études. L’accueil qui lui est réservé n’est pas des plus sympathiques. Pour commencer elle se fait virer de la petite chambre qu’elle avait réussi à louer. De quoi regretter un peu son exil. Mais Alice n’est pas du genre à baisser les bras mais à prendre en main les situations qui se présentent à elle. Elle va finir par se faire des amis et à s’habituer à sa nouvelle vie quand le passé resurgit. Une vieille connaissance vient frapper à sa porte et avec elle son lot d’ennuis… Si j’ai tardé à lire ce deuxième tome c’est que le premier m’avait laissée sceptique. J’avais trouvé la lecture un peu ennuyeuse alors que d’habitude j’accroche beaucoup aux livres de Douglas Kennedy. Alors verdict pour ce deuxième tome ? Et bien pas mal du tout. Les longueurs regrettables dans le premier tome se sont envolées. Place à l’action. L’installation d’Alice en Irlande est riche en péripéties. J’ai retrouvé le Douglas Kennedy que j’aime et c’est sûr, je ne vais pas attendre très longtemps avant de découvrir le troisième tome. Et vous ? Fan ou pas fan de Douglas Kennedy ?
    Lire la suite
    En lire moins

les contenus multimédias

Toute l'actualité de Douglas Kennedy
Suivez votre auteur préféré au fil de ses nouveaux romans.

Lisez maintenant, tout de suite !