En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        La Symphonie du hasard - Livre 2

        Belfond
        EAN : 9782714446381
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 336
        Format : 140 x 225 mm
        La Symphonie du hasard - Livre 2

        Chloé ROYER (Traducteur)
        Date de parution : 15/03/2018
        Fresque à l’ampleur inédite, La Symphonie du hasard couvre vingt ans d’histoire américaine. Dans le bouillonnement social, culturel et politique des sixties-seventies, de New York à Dublin en passant par l’Amérique latine, un roman-fleuve, porté par un souffle puissant.
        Pas évident d’échapper à sa famille, a fortiori quand cette dernière est en conflit permanent, avec une fâcheuse tendance à se mettre dans des situations compliquées. Alice Burns, elle, a choisi une solution radicale : mettre un océan entre elle et les siens et poursuivre ses études en Irlande.
        D’abord déstabilisée...
        Pas évident d’échapper à sa famille, a fortiori quand cette dernière est en conflit permanent, avec une fâcheuse tendance à se mettre dans des situations compliquées. Alice Burns, elle, a choisi une solution radicale : mettre un océan entre elle et les siens et poursuivre ses études en Irlande.
        D’abord déstabilisée par l’accueil quelque peu revêche des Dublinois, elle se surprend à prendre goût à une existence simple, plus sereine. Et sa rencontre avec Ciaran pourrait même lui laisser entrevoir la possibilité d’une autre vie.
        Mais alors que résonnent les premiers échos des exactions de l’IRA, voici que resurgit une vieille connaissance, et avec elle un passé qu’Alice aurait préféré oublier à jamais…

         
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782714446381
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 336
        Format : 140 x 225 mm
        Belfond
        22.90 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • VivianeB Posté le 1 Novembre 2018
          Douglas Kennedy nous offre une fresque romanesque avec pour héroïne, Alice, qui mène sa vie, notamment, auprès de sa famille, des hommes qu’elle aime, en étudiant et en travaillant, dans la société américaine des années 70 jusqu’au début des années 90. J’ai été happée par cette histoire qui démontre que chacun mène sa vie comme il peut, en faisant de bons et mauvais choix, en éprouvant le chagrin, la douleur, la perte et en empruntant le chemin de la résilience. Dans cette trilogie, le personnage d’Alice en est le symbole et l'auteur a su nous offrir de quoi réfléchir, s'interroger sur le sens de la vie et nous apprendre beaucoup de choses sur la vie américaine et irlandaise.
        • Sevlipp Posté le 22 Septembre 2018
          On retrouve Alice mais cette fois-ci en Irlande. Ce deuxième tome est plus rythmé que le précédent. De loin, elle a des nouvelles de ses frères et son père au Chili mais dans quel camp sont-ils ? Elle revoit quelqu’un perdu de vue, elle tombe amoureuse, elle se fait des amis... une vie d’étudiante dans les années 70 avec en toile de fond les événements politiques de l’époque. C’est agréable à lire et je vais m’attaquer à la suite ; vais-je retrouver Alice dans un autre pays ?
        • sylire Posté le 20 Septembre 2018
          Quand Babelio m'a proposé la lecture du premier tome de cette trilogie, l'an passé à la même époque, j'ai accepté, assurée (et je ne m'étais pas trompée) de passer un bon moment. Sans que ce soit une lecture inoubliable, j'avais apprécié de faire un bout de chemin en compagnie des personnages du roman et notamment de la jeune Alice Burns. Quand Audiolib m'a proposé de continuer l'aventure en audio, j'ai accepté, plutôt contente de retrouver la jeune américaine que j'avais laissée en partance pour Dublin. Le choix de poursuivre ses études en Irlande plutôt qu'aux USA tenait au souhait de la jeune fille de laisser à distance une famille encombrante, avec laquelle elle était plus ou moins en conflit. Le deuxième tome de la trilogie est consacré à cette année en Irlande. Nous sommes dans les années 70. Je n'ai pas eu de mal à me transposer dans cette époque sans téléphone ni ordinateur portable et pour cause, je l'ai vécue mais un peu plus tard. J'ai bien aimé me couler dans le personnage d'Alice et revenir trois décennies en arrière pour revivre une existence d'étudiante. Celle d'Alice en Irlande est consacrée, dans un premier temps, à la rénovation d'un... Quand Babelio m'a proposé la lecture du premier tome de cette trilogie, l'an passé à la même époque, j'ai accepté, assurée (et je ne m'étais pas trompée) de passer un bon moment. Sans que ce soit une lecture inoubliable, j'avais apprécié de faire un bout de chemin en compagnie des personnages du roman et notamment de la jeune Alice Burns. Quand Audiolib m'a proposé de continuer l'aventure en audio, j'ai accepté, plutôt contente de retrouver la jeune américaine que j'avais laissée en partance pour Dublin. Le choix de poursuivre ses études en Irlande plutôt qu'aux USA tenait au souhait de la jeune fille de laisser à distance une famille encombrante, avec laquelle elle était plus ou moins en conflit. Le deuxième tome de la trilogie est consacré à cette année en Irlande. Nous sommes dans les années 70. Je n'ai pas eu de mal à me transposer dans cette époque sans téléphone ni ordinateur portable et pour cause, je l'ai vécue mais un peu plus tard. J'ai bien aimé me couler dans le personnage d'Alice et revenir trois décennies en arrière pour revivre une existence d'étudiante. Celle d'Alice en Irlande est consacrée, dans un premier temps, à la rénovation d'un petit appartement puis à des rencontres, des soirées dans les pubs irlandais... Tout cela est très romanesque, même la partie plus politique, en lien avec la cohabitation difficile entre les deux Irlande. C'est une lecture sympathique et distrayante, de celles que l'on entreprend l'été sur un transat, avec l'envie de se détendre avant tout. J'ai trouvé cet opus plus rythmée que le précédent. J'espère qu'il en sera de même pour le troisième tome, que j'ai l'intention de découvrir également. Aucune fausse note pour la version audio, la lectrice a une voix qui colle bien avec celle d'une étudiante. Une écoute sympathique
          Lire la suite
          En lire moins
        • elleaimelire Posté le 14 Septembre 2018
          J'avais beaucoup aimé le livre 1 de cette saga (mon avis ici) que j'avais lu en tout début d'année. J'avais ensuite acheté le deuxième volet lors du salon Livres Paris. Je garde un très beau souvenir de ma rencontre avec Douglas Kennedy. D'ailleurs, Douglas,  si vous me lisez (on peut toujours rêver n'est-ce pas ?), je suis celle qui était la dernière... Et le temps a passé, j'ai lu plein d'autres choses. Non mais vraiment, quelle idée d'avoir attendu aussi longtemps ! Dans ce deuxième tome, on retrouve Alice qui part faire ses études à Dublin. On plonge d'emblée dans l'Irlande des années 1970. On s'imagine dans ce décor, cette ambiance si bien posés par Douglas Kennedy. Alice au caractère si déterminé continue d'évoluer, et c'est vraiment un plaisir de la suivre. En traversant l'Atlantique, elle se détache de l'emprise de sa famille, elle prend véritablement son envol. "On se plaint tous de nos chaînes, mais c'est nous qui les forgeons." Ses diverses rencontres avec des personnes toutes aussi différentes les unes que les autres, lui font prendre de nouveaux repères. C'est l'occasion aussi de nouvelles amitiés, et d'en apprendre plus sur elle-même. Ce deuxième volet est également l'occasion pour Alice de retrouver... J'avais beaucoup aimé le livre 1 de cette saga (mon avis ici) que j'avais lu en tout début d'année. J'avais ensuite acheté le deuxième volet lors du salon Livres Paris. Je garde un très beau souvenir de ma rencontre avec Douglas Kennedy. D'ailleurs, Douglas,  si vous me lisez (on peut toujours rêver n'est-ce pas ?), je suis celle qui était la dernière... Et le temps a passé, j'ai lu plein d'autres choses. Non mais vraiment, quelle idée d'avoir attendu aussi longtemps ! Dans ce deuxième tome, on retrouve Alice qui part faire ses études à Dublin. On plonge d'emblée dans l'Irlande des années 1970. On s'imagine dans ce décor, cette ambiance si bien posés par Douglas Kennedy. Alice au caractère si déterminé continue d'évoluer, et c'est vraiment un plaisir de la suivre. En traversant l'Atlantique, elle se détache de l'emprise de sa famille, elle prend véritablement son envol. "On se plaint tous de nos chaînes, mais c'est nous qui les forgeons." Ses diverses rencontres avec des personnes toutes aussi différentes les unes que les autres, lui font prendre de nouveaux repères. C'est l'occasion aussi de nouvelles amitiés, et d'en apprendre plus sur elle-même. Ce deuxième volet est également l'occasion pour Alice de retrouver certaines personnes... Et pas forcément pour le meilleur ! "La merde familiale est la pire sorte de merde qui soit." Le premier volet était plus lent, plus axé sur le contexte géo-politique de l'époque, il posait le cadre de cette grande fresque. A l'inverse, ce deuxième tome est plus "vivant", plus dynamique. le rythme est plus soutenu, il se passe beaucoup plus de choses. Des petits détails ajoutent de l'originalité au récit, et dans ce sens, je pense notamment au système de chauffage local : il faut mettre quelques pièces dans l'appareil pour qu'il chauffe. C'est le même principe dans la salle de bain pour l'eau chaude. Très intéressant ! Douglas Kennedy accroche notre attention à chaque page, on a vraiment l'impression d'accompagner Alice dans sa découverte de Dublin et de l'Irlande. Tous les aspects de l'Irlande des années 1970 sont explorés par Douglas Kennedy : le contexte politique, la culture (théâtre, littérature, musique...), la situation économique... "Dublin est bourré de gens qui "y pensent". Ils passent leurs journées assis dans des pubs, à parler de leurs romans qu'ils finiront un jour, c'est sûr... Mais toi, tu es jeune. Tu n'as pas encore vécu assez pour écrire quoi que ce soit de bon." Et surtout, à la lecture de ce deuxième opus, on comprend mieux le début du tome 1. On se met à la place d'Alice. Son besoin d'éloignement des siens est une évidence. Sa famille est toxique, l'auteur nous en dévoile les secrets au fil du récit. On ne peut donc que s'attacher au personnage d'Alice et la soutenir dans ses choix. Sa rencontre avec Ciaran m'a fait vibrée. Leur amour si évident est tellement beau, la famille de Ciaran si accueillante, j'ai ressenti une grande joie pour Alice. Sa nouvelle vie lui colle à la peau. "Je sais une chose : c'est toi qui choisis ce que tu veux faire de ta vie." Si vous n'avez pas encore lu cette saga je vous la conseille vivement. C'est une fresque tellement passionnante ! Quant à moi, je vais me dépêcher de me procurer le tome 3 : le tome 2 se terminant sur un drame, il faut que je sache ! "Le monde a de nouveau viré au noir."
          Lire la suite
          En lire moins
        • Ptitgateau Posté le 11 Août 2018
          Où l’on suit notre Alice dans son parcours parsemé d’embûches, Alice, indépendante, déterminée, et qui mène sa barque plutôt efficacement. Pour le bonheur du lecteur, elle continue ses études en Irlande, pays contrasté, magique et maléfique, magnifique et disgracieux, paisible et belliqueux. Douglas Kennedy communique parfaitement ce ressenti et avec notre héroïne, tantôt l’on respire en visitant le Connemara, tantôt on, étouffe en traversant Belfast ou en cherchant un logement dans quelques zones défavorisées de Dublin. Et l’on retrouve les thèmes et les sujets d’étude chers à l’auteur : critique de la société, mentalité des gens, habitudes. Si le premier tome est parfois longuet, ce deuxième volume, malgré la difficile installation d’Alice dans ce pays qu’elle ne connaît pas, regorge d’action, de rencontres bonnes ou mauvaises, d’événements (nous sommes dans l’Irlande en guerre des années 70), de joies et de grande tristesse. Certains faits relatés par des connaissances de l’étudiante peuvent même s’avérer insoutenables. Qui termine ce deuxième tome se jettera sur le troisième, c’est exactement ce qui m’est arrivé à une certaine heure de la nuit, on ne peut absolument pas rester sur cette fin surprenante et bouleversante, c’est tout ce que je peux dire ! Voilà, à présent je découvre le... Où l’on suit notre Alice dans son parcours parsemé d’embûches, Alice, indépendante, déterminée, et qui mène sa barque plutôt efficacement. Pour le bonheur du lecteur, elle continue ses études en Irlande, pays contrasté, magique et maléfique, magnifique et disgracieux, paisible et belliqueux. Douglas Kennedy communique parfaitement ce ressenti et avec notre héroïne, tantôt l’on respire en visitant le Connemara, tantôt on, étouffe en traversant Belfast ou en cherchant un logement dans quelques zones défavorisées de Dublin. Et l’on retrouve les thèmes et les sujets d’étude chers à l’auteur : critique de la société, mentalité des gens, habitudes. Si le premier tome est parfois longuet, ce deuxième volume, malgré la difficile installation d’Alice dans ce pays qu’elle ne connaît pas, regorge d’action, de rencontres bonnes ou mauvaises, d’événements (nous sommes dans l’Irlande en guerre des années 70), de joies et de grande tristesse. Certains faits relatés par des connaissances de l’étudiante peuvent même s’avérer insoutenables. Qui termine ce deuxième tome se jettera sur le troisième, c’est exactement ce qui m’est arrivé à une certaine heure de la nuit, on ne peut absolument pas rester sur cette fin surprenante et bouleversante, c’est tout ce que je peux dire ! Voilà, à présent je découvre le troisième tome, sans aucun doute celui de toutes les réponses aux questions qu’un lecteur peut se poser.
          Lire la suite
          En lire moins

        les contenus multimédias

        Ils en parlent

        « Ce feuilleton au souffle puissant rend furieusement accro.»
        Management
        Toute l'actualité de Douglas Kennedy
        Suivez votre auteur préféré au fil de ses nouveaux romans.
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com

        Lisez maintenant, tout de suite !