Lisez! icon: Search engine
Belfond
EAN : 9782714474049
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 400
Format : 140 x 225 mm

La Symphonie du hasard - Livre 3

Chloé ROYER (Traducteur)
Date de parution : 03/05/2018
« Une fresque haletante. Unissant petite et grande histoire, autobiographie et fiction, Douglas Kennedy réussit une fresque sociale et familiale pleine de trahisons, de mensonges et de culpabilité. »
Christine Ferniot, Télérama
 
On ne peut jamais vraiment prévoir l’avenir ni savoir ce qui nous attend. On peut échafauder des projets, entretenir des espoirs. Mais la symphonie du hasard égrène toujours ses notes, et ses variations incessantes nous rappellent que tout ce que la vie a d’intéressant, de bon, de merveilleux, sera éternellement... On ne peut jamais vraiment prévoir l’avenir ni savoir ce qui nous attend. On peut échafauder des projets, entretenir des espoirs. Mais la symphonie du hasard égrène toujours ses notes, et ses variations incessantes nous rappellent que tout ce que la vie a d’intéressant, de bon, de merveilleux, sera éternellement contrebalancé par le mauvais, le tragique, l’effroyable. C’est le prix à payer pour ce cadeau extraordinaire qui nous est fait : l’absence de certitudes… Sinon celle, absolue, que la présence de chacun de nous dans cet espace grand ouvert touchera un jour à sa fin.
Mais pour ceux d’entre nous qui sont toujours là, sur le chemin, que dire de ce qui nous attend ? Quels mots suffiraient à résumer ce qui s’étend devant nous ?


« Douglas Kennedy brosse un remarquable portrait de femme en explorant avec acuité l’Amérique des années 1970, où les forces de la liberté et de la contestation se heurtent à celles du racisme, du sexisme, de l’homophobie et de la corruption. »
Minh Tran Huy, Madame Figaro

 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782714474049
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 400
Format : 140 x 225 mm
Belfond

Ils en parlent

« Génie de la psychologie féminine, Douglas Kennedy parvient à décrire nos sentiments les plus intimes. » 
FLAIR (Belgique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • colibry Posté le 8 Février 2020
    Troisième opus de la symphonie du hasard. Trois tomes qui forment une ode à la vie, à la résilience. Un rappel de l'importance d'être soi-même, toujours.
  • LolaR Posté le 22 Décembre 2019
    Cette trilogie , avec des hautes et des bas, est tout de même interessante, elle permet, entre autres, de rafraîchir notre mémoire sur des pages importantes de l'histoire ( Etats-Unis, Chili, Irlande) Le côté romanesque nous prend aux tripes dès le début et concernant le personnage féminin, le ton est vrai, juste et plein de tendresse. Il confirme, une fois de plus, l'indéniable côté féminin de ce grand écrivain, qui nous autorise nous ses fidèles lectrices, à affirmer qu'à l'aimer nous avons bien raison.Les trois volumes se lisent d'une traite avec bonheur, tristesse et aussi larmes et en lisant la dernière page on éprouve juste la terrible frustration de ne pas poursuivre encore un bout de chemin avec ces personnages, qui au fil des pages sont devenus si chers à nos coeurs.
  • Steph_K Posté le 22 Septembre 2019
    (3 vol.) 1971-1984, de Gerald Ford à Ronald Reagan, du Flower Power aux années Sida, lycéenne, étudiante, puis brillante éditrice new-yorkaise, Alice traverse les années, les crises historiques, les drames sentimentaux et les tourments familiaux. Un roman fleuve, lent à démarrer, qui pêche par des longueurs et un certain verbiage, mais qui, mêlant petite et grande histoire, entraîne le lecteur à la suite de son héroïne, dans une réflexion sur le mensonge, le secret, l’évolution de la société américaine vers de plus en plus de libéralisme, l’ambition et la quête du profit financier (l’apparition de Donald Trump est des plus piquantes), et, enfin, une belle ode à la littérature.
  • SophieWag Posté le 17 Mai 2019
    Les amateurs de Douglas Kennedy vont retrouver dans cette saga tout ce qui fait son style et ses domaines de prédilection (des personnages attachants, des relations familiales houleuses, un père secret faisant partie de la CIA, les candidats à l'élection présidentielle américaine mais aussi la finance et le capitalisme). Un bon roman dont j'attends la suite (oui, oui, il y aura une suite!) avec impatience!
  • Annette55 Posté le 1 Mai 2019
    Suite et fin de cette saga américaine ( troisième tome) dévolue aux années Reagan——le fléau du sida,——de l'argent facile, de la consommation à outrance, de tous contre tous , les scandales financiers de haut vol, même au sein de la famille d'Alice Burns, revenue d'Irlande , brisée, après cette parenthèse douloureuse . Elle se reconstruit , essaie de reprendre goût à la vie , travaille dans le milieu de l'édition ..... On assistera à la désagrégation de sa famille, une vraie débâcle, un abime , une incompréhension , une mère aux deux visages, l'un bienfaiteur , l'autre destructeur, un père longtemps au Chili, du temps de Pinochet. Il y possédait une mine et travaillait pour la CIA...Je n'en dirai pas plus ... Mensonges, trahisons, culpabilité, incompréhension, compromis boiteux .... drame , deuil,——argent——, argent ——scandales .....fresque haletante culturelle , politique , sociale , familiale .... La symphonie du hasard égrène ses notes tout au long , on peut échafauder des projets, entretenir des espoirs mais ses variations incessantes nous rappellent que tout ce que la vie a d'intéressant , de bon , de merveilleux sera toujours contrebalancé par le tragique, l'effroyable, et le mauvais . ..... Quels mots pourraient résumer ce qui s'étend devant nous... Suite et fin de cette saga américaine ( troisième tome) dévolue aux années Reagan——le fléau du sida,——de l'argent facile, de la consommation à outrance, de tous contre tous , les scandales financiers de haut vol, même au sein de la famille d'Alice Burns, revenue d'Irlande , brisée, après cette parenthèse douloureuse . Elle se reconstruit , essaie de reprendre goût à la vie , travaille dans le milieu de l'édition ..... On assistera à la désagrégation de sa famille, une vraie débâcle, un abime , une incompréhension , une mère aux deux visages, l'un bienfaiteur , l'autre destructeur, un père longtemps au Chili, du temps de Pinochet. Il y possédait une mine et travaillait pour la CIA...Je n'en dirai pas plus ... Mensonges, trahisons, culpabilité, incompréhension, compromis boiteux .... drame , deuil,——argent——, argent ——scandales .....fresque haletante culturelle , politique , sociale , familiale .... La symphonie du hasard égrène ses notes tout au long , on peut échafauder des projets, entretenir des espoirs mais ses variations incessantes nous rappellent que tout ce que la vie a d'intéressant , de bon , de merveilleux sera toujours contrebalancé par le tragique, l'effroyable, et le mauvais . ..... Quels mots pourraient résumer ce qui s'étend devant nous ? C'est la leçon de vie que nous donne l'auteur en explorant avec sincérité , acuité cette part de l'histoire américaine: sexisme racisme et homophobie .... Deux Extraits significatifs : «  L'argent , depuis toujours un carburant essentiel au moteur de la vie américaine , nous avait dorénavant réduits ——en Esclavage ——-même ceux d'entre nous qui fronçaient le nez face à ses excès .... » Et encore «  Tout le monde à New-York connaissait Donald Trump. « Il représentait à la perfection l'avidité dévorante de notre époque .Promoteur immobilier né dans le Queens , il avait attiré l'attention des médias , dans la presse à scandale , grâce à sa politique commerciale implacable , son ostentation, son amour inconditionnel pour le pouvoir et ses combines immobilières louches .. ».. « A presque 40 ans , il arborait un double menton et une touffe de cheveux blonds qui ressemblait à un postiche ... » ( Nous sommes en 1984.)
    Lire la suite
    En lire moins

les contenus multimédias

Toute l'actualité de Douglas Kennedy
Suivez votre auteur préféré au fil de ses nouveaux romans.

Lisez maintenant, tout de suite !