En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        La Symphonie du hasard - Livre 3

        Belfond
        EAN : 9782714474049
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 400
        Format : 140 x 225 mm
        Nouveauté
        La Symphonie du hasard - Livre 3

        Chloé ROYER (Traducteur)
        Date de parution : 03/05/2018
        « Une fresque haletante. Unissant petite et grande histoire, autobiographie et fiction, Douglas Kennedy réussit une fresque sociale et familiale pleine de trahisons, de mensonges et de culpabilité. »
        Christine Ferniot, Télérama
         
        On ne peut jamais vraiment prévoir l’avenir ni savoir ce qui nous attend. On peut échafauder des projets, entretenir des espoirs. Mais la symphonie du hasard égrène toujours ses notes, et ses variations incessantes nous rappellent que tout ce que la vie a d’intéressant, de bon, de merveilleux, sera éternellement... On ne peut jamais vraiment prévoir l’avenir ni savoir ce qui nous attend. On peut échafauder des projets, entretenir des espoirs. Mais la symphonie du hasard égrène toujours ses notes, et ses variations incessantes nous rappellent que tout ce que la vie a d’intéressant, de bon, de merveilleux, sera éternellement contrebalancé par le mauvais, le tragique, l’effroyable. C’est le prix à payer pour ce cadeau extraordinaire qui nous est fait : l’absence de certitudes… Sinon celle, absolue, que la présence de chacun de nous dans cet espace grand ouvert touchera un jour à sa fin.
        Mais pour ceux d’entre nous qui sont toujours là, sur le chemin, que dire de ce qui nous attend ? Quels mots suffiraient à résumer ce qui s’étend devant nous ?


        « Douglas Kennedy brosse un remarquable portrait de femme en explorant avec acuité l’Amérique des années 1970, où les forces de la liberté et de la contestation se heurtent à celles du racisme, du sexisme, de l’homophobie et de la corruption. »
        Minh Tran Huy, Madame Figaro

         
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782714474049
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 400
        Format : 140 x 225 mm
        Belfond
        22.90 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • jpbroyer Posté le 1 Juin 2018
          Je me suis frotté plusieurs fois à Douglas Kennedy sans vraiment accrocher et parfois avec déception comme « La femme du 5° ». On m’a prêté cette trilogie donc je l’ai lu, avec facilité tant le style est fluide et rythmé. Mais je n’arrive pas à m’intéresser aux personnages, bobos, intellos, bourgeois, yupies, névrotiques …tout ce que la upper class New-Yorkaise peut enfanter. La famille Burns est caricaturale à ce niveau et de plus empile tous les malheurs du monde. Le manque d’empathie pour les personnages est patent même si au début on peut s’attacher à Alice, bourreau de travail, rebelle, qui cherche à échapper à sa famille mais qui finit se fondre dans son milieu. Kennedy nous fait survoler l’Amérique des années 70/80 de très loin et de très haut. Bref un soupçon de tout et un peu de rien. Il nous fait réfléchir au hasard qui guide nos vies et ce n’est pas rien mais je me sens très loin de ses personnages. J’en retiens la qualité de l’écriture et la virtuosité de Kennedy mais je ne suis pas sûr de lire le 4° opus si il ya.
        • jadorelalecturecom Posté le 18 Mai 2018
          J'ai plongé avec délectation dans ce troisième volet de la fresque familiale des Burns. Décidément, Douglas Kennedy a un véritable don de conteur et il vous emporte littéralement à travers les années 70 puis 80 dans cette troisième étape des tribulations de la famille Burns.  On retrouve Alice, évidemment plus meurtrie que jamais après le cauchemar qu'elle a vécu à Dublin. Elle est rentrée aux Etats-Unis pour se reconstruire mais l'on s'en doute la sérénité n'est vraiment pas le fort des Burns. Elle part donc loin d'eux et se reconstruit peu à peu, surtout grâce à ses amitiés indéfectibles. Duncan et Howie restent les fidèles alliés de cette jeune femme qui erre pour se reconstruire. Elle se cherche professionnellement, bien que brillante. Un temps enseignante, elle reprend confiance et peu à peu renoue avec une vie citadine.  Et puis progressivement, elle reprend pied, s'attache à Toby... sans vraiment s'attacher. Le clan Burns est toujours aussi survolté et c'est peu dire que la tempête va les submerger. La culpabilité est omniprésente dans ce troisième volet, tant dans l'histoire du couple parental que dans la vie des enfants. Alice entretient depuis toujours des relations plus que difficiles avec sa mère. Pourtant Alice tente tant bien... J'ai plongé avec délectation dans ce troisième volet de la fresque familiale des Burns. Décidément, Douglas Kennedy a un véritable don de conteur et il vous emporte littéralement à travers les années 70 puis 80 dans cette troisième étape des tribulations de la famille Burns.  On retrouve Alice, évidemment plus meurtrie que jamais après le cauchemar qu'elle a vécu à Dublin. Elle est rentrée aux Etats-Unis pour se reconstruire mais l'on s'en doute la sérénité n'est vraiment pas le fort des Burns. Elle part donc loin d'eux et se reconstruit peu à peu, surtout grâce à ses amitiés indéfectibles. Duncan et Howie restent les fidèles alliés de cette jeune femme qui erre pour se reconstruire. Elle se cherche professionnellement, bien que brillante. Un temps enseignante, elle reprend confiance et peu à peu renoue avec une vie citadine.  Et puis progressivement, elle reprend pied, s'attache à Toby... sans vraiment s'attacher. Le clan Burns est toujours aussi survolté et c'est peu dire que la tempête va les submerger. La culpabilité est omniprésente dans ce troisième volet, tant dans l'histoire du couple parental que dans la vie des enfants. Alice entretient depuis toujours des relations plus que difficiles avec sa mère. Pourtant Alice tente tant bien que mal de rester un pilier dans cette famille même s'ils l'ont parfois malmenée. Elle tentera même de les réunir au plus fort de la tourmente annoncée. Dans ce troisième opus, Douglas Kennedy creuse la personnalité des deux frères d'Alice, Peter et Adam. L'on s'aperçoit que chacun a besoin de s'affirmer, d'exister loin du moule parental... même aux dépens des uns et des autres.   L'histoire familiale avec la grande Histoire Chacun évolue avec l'Histoire des Etats-Unis en fond de toile. Jimmy Carter, Reagan, un court passage avec Trump. Douglas Kennedy décrit aussi très bien l'heure de gloire des Golden boys de l'époque au travers du parcours fulgurant d'Adam. Politique, économie qui bascule, tout y est dans cette saga. Mais surtout on découvre les ravages que commençait à faire le sida dans une époque où l'homosexualité était encore bannie, cachée. Douglas Kennedy continue dans ce roman de décrire la société américaine, de décortiquer les jeux politiques, les puissances financières au travers d'une famille bien ancrée dans ces manoeuvres.  Bref un troisième livre addictif et que dire de cette dernière ligne "A suivre..." Je n'avais juste pas envie de quitter les personnages de Douglas Kennedy. 
          Lire la suite
          En lire moins
        • Elodieuniverse Posté le 30 Avril 2018
          On continue avec ce troisième volet avec Alice Burns et l'histoire de sa famille. Dans ce livre, encore une fois, Alice ne va pas être épargnée... Le contexte si cher à Douglas Kennedy est posé: l'Amérique des années 1970/1980. Une société, un contexte politique et historique qui ne cessent d'évoluer et en plein changement. L'auteur pointe le doigt sur l'homophobie, l'homosexualité, le sida, l'émancipation de la femme, les couples qui osent enfin divorcer... Alice est un personnage complexe, traumatisée, qui appréhende sa vie d'adulte. Dans les romans de Douglas Kennedy, la psychologie des personnages est recherchée et surtout les personnages féminins. On entre dans une famille complexe où les secrets, les non-dits, les disputes...sont le quotidien. C'est une trilogie sur une histoire de vie, celle d'Alice qui pendant plusieurs années évoluera dans une société qui connaît les plus grands changements de son Histoire. J'ai passé un bon moment même si je préfère le livre 2. Ma page Facebook Au chapitre d'Elodie

        les contenus multimédias

        Ils en parlent

        « Génie de la psychologie féminine, Douglas Kennedy parvient à décrire nos sentiments les plus intimes. » 
        FLAIR (Belgique)
        Toute l'actualité de Douglas Kennedy
        Suivez votre auteur préféré au fil de ses nouveaux romans.
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com

        Lisez maintenant, tout de suite !