Lisez! icon: Search engine
Sonatine
EAN : 9782355841170
Code sériel : 48
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 576
Format : 140 x 220 mm

Les Apparences

Héloïse ESQUIE (Traducteur)
Date de parution : 16/08/2012

Après Sur ma peau et Les Lieux sombres, la plus "littéraire" des auteurs de thrillers nous offre un suspense diabolique. Préparez-vous à vivre de délicieuses heures d’angoisse !

« À quoi penses-tu ? Comment te sens-tu ? Qui es-tu ? Que nous sommes-nous fait l’un à l’autre ? Qu’est-ce qui nous attend ? Autant de questions qui, je suppose, surplombent tous les mariages, tels des nuages menaçants. »

Amy, une jolie jeune femme au foyer, et son mari Charlie,...

« À quoi penses-tu ? Comment te sens-tu ? Qui es-tu ? Que nous sommes-nous fait l’un à l’autre ? Qu’est-ce qui nous attend ? Autant de questions qui, je suppose, surplombent tous les mariages, tels des nuages menaçants. »

Amy, une jolie jeune femme au foyer, et son mari Charlie, propriétaire d’un bar, forment, selon toutes apparences, un couple idéal. Ils ont quitté New York deux ans plus tôt pour emménager dans la petite ville des bords du Mississipi où Charlie a grandi. Le jour de leur cinquième anniversaire de mariage, en rentrant du travail, Charlie découvre dans leur maison un chaos indescriptible : meubles renversés, cadres aux murs brisés, et aucune trace de sa femme. Quelque chose de grave est arrivée. Après qu’il a appelé les forces de l’ordre pour signaler la disparition d’Amy, la situation prend une tournure inattendue. Chaque petit secret, lâcheté, trahison quotidienne de la vie d’un couple commence en effet à prendre, sous les yeux impitoyables de la police, une importance inattendue et Charlie ne tarde pas à devenir un suspect idéal. Alors qu’il essaie désespérément, de son côté, de retrouver Amy, il découvre qu’elle aussi cachait beaucoup de choses à son conjoint, certaines sans gravité et d’autres plus inquiétantes. Si leur mariage n’était pas aussi parfait qu’il le paraissait, Charlie est néanmoins encore loin de se douter à quel point leur couple soi-disant idéal n’était qu’une illusion.

Considérée par une critique unanime comme l’une des voix les plus originales du thriller contemporain, Gillian Flynn dissèque ici d’une main de maître la vie conjugale et ses vicissitudes et nous offre une symphonie paranoïaque aux retournements multiples, dans un style viscéral dont l’intensité suscite une angoisse quasi inédite dans le monde du thriller.

À propos de Sur ma peau : « Dire que c’est un roman exceptionnel, oui, très bien, mais ça ne suffit pas. Je pense, croyez-moi si vous le voulez, que je n’ai pas lu un thriller aussi perturbant depuis des années. » Stephen King

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782355841170
Code sériel : 48
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 576
Format : 140 x 220 mm

Ils en parlent

Pour son troisième roman, Gillian Flynn nous offre une machination vertigineuse, digne du Limier de Mankiewicz. À notre tour de devenir des marionnettes entre les mains expertes de cette hallucinante manipulatrice.
Paris Match

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Elusor Posté le 10 Juillet 2020
    Choix Covid 6ème sur 8... Ces temps-ci je lis des choix par défaut... Un thriller donc, d'une très bonne qualité, on a un couple presque parfait, Nick et Amy, qui s'apprêtent à fêter leur cinquième anniversaire de mariage lorsque Amy disparaît et que très vite, Nick est soupçonné de son meurtre. On est aux E-U dans le Mid-West, tout y est, les médias se déchaînent, l'opinion publique fait office de jury, l'avocat véreux est appelé pour défendre le mari qui jure de son innocence ! L'autrice nous réserve quelques tours dans son sac et pas des moindres ! La grande qualité de ce roman réside dans sa dissection impitoyable des bas de la vie conjugale, cette insidieuse accumulation d'attentes déçues qui deviennent rancoeurs tenaces et qui peut faire basculer les plus heureux couples dans une haine dévastatrice...
  • our_own_way Posté le 9 Juillet 2020
  • Loryane Posté le 14 Juin 2020
    Un scénario d’une profonde perfection, inattendu. L’histoire est menée d’une main de maître, principalement le suspense et la construction de la personnalité des personnages. Toutefois, je ne suis pas totalement convaincue par le style de l’auteur, trop de précision et de détail#8201;; la première partie est lisse, trop «#8201;académique#8201;»#8201;; cela laisse peu de place à l’émotion. La seconde est beaucoup plus intéressante, avec, légèrement, moins de mystère et donc une énigme révélée, aussi le récit paraît dérangé et dérangeant. Je me suis clairement fait surprendre par le ton, le développement et l’intrigue de ce livre. Mais est-ce que cette œuvre possède une vraie fin#8201;? Non, je me sens abattue envers le dénouement. Ce n’est ni un happy-end, ni un sad-end ; je me suis imaginé une suite après les derniers mots. Nick est tellement peu intéressant au début, je ne me suis pas du tout attachée à ce personnage#8201;; malgré toute la conception autour de lui. Il a fait beaucoup d’erreurs durant les deux dernières années de son mariage, et, même après la disparition d’Amy, il continue d’en faire. Et ce n’est pas un mari très inquiet pour sa femme, mais un homme sans, réellement, de sentiment ou d’émotion à revendre... Un scénario d’une profonde perfection, inattendu. L’histoire est menée d’une main de maître, principalement le suspense et la construction de la personnalité des personnages. Toutefois, je ne suis pas totalement convaincue par le style de l’auteur, trop de précision et de détail#8201;; la première partie est lisse, trop «#8201;académique#8201;»#8201;; cela laisse peu de place à l’émotion. La seconde est beaucoup plus intéressante, avec, légèrement, moins de mystère et donc une énigme révélée, aussi le récit paraît dérangé et dérangeant. Je me suis clairement fait surprendre par le ton, le développement et l’intrigue de ce livre. Mais est-ce que cette œuvre possède une vraie fin#8201;? Non, je me sens abattue envers le dénouement. Ce n’est ni un happy-end, ni un sad-end ; je me suis imaginé une suite après les derniers mots. Nick est tellement peu intéressant au début, je ne me suis pas du tout attachée à ce personnage#8201;; malgré toute la conception autour de lui. Il a fait beaucoup d’erreurs durant les deux dernières années de son mariage, et, même après la disparition d’Amy, il continue d’en faire. Et ce n’est pas un mari très inquiet pour sa femme, mais un homme sans, réellement, de sentiment ou d’émotion à revendre ou à partager. Il est plat, terne, insensible, sauf pour sa sœur et lui-même. C’est un protagoniste égoïste, il veut paraître comme un «#8201;homme bien#8201;» aux yeux des autres et c’est tout ce qui compte pour lui. Au final, sa façon d’être et ses fautes vont se retourner contre lui. Du coup, lorsqu’il entre en action#8201;; Nick devient enfin un «#8201;héros#8201;», pas spécialement «#8201;héroïque#8201;» et «#8201;honnête#8201;», évidemment, toutefois il se transforme pour être un peu moins égocentrique. Amy est tellement plus fascinante, toutefois elle est une héroïne avec plusieurs personnalités. Je vais tenter d’en révéler le moins possible, sur elle. Son esprit fonctionne comme une toile d’araignée, ses idées et la façon dont elle analyse tout, est presque effrayant. C’est quelqu’un de surprenant, sans conteste. En dehors d’une forte admiration et pitié que je lui porte, ce n’est pas le genre de femme dont je me sens proche mentalement. Elle fonctionne un peu comme Nick, au final#8201;; être «#8201;parfaite#8201;» est important ou du moins elle souhaite être vue ainsi. Toutefois, elle possède autant d’amour que de haine dans son cœur, elle est vraiment très spéciale. Par contre, elle sait avoir ce qu’elle veut, et ne pas l’obtenir, c’est comme se prendre une morsure de mygale et risquer la mort. Comme je l’ai mentionné plus haut, la première partie est ennuyeuse, donc inexpressive#8201;; presque sans intérêt. Et elle tient sur 368 pages, autant dire que c’est très long. Ensuite, l’histoire se dynamise et cela apporte un nouveau souffle, il y a enfin un sens à tous ces mystères. Le suspense est extrêmement présent, parfois trop de mon point de vue#8201;; laissant peu de place aux émotions et à un rythme fluide. C’est un récit surdéveloppé sur le plan des éléments, des faits#8201;; mais je n’ai pas ressenti de bouleversement en dehors de la surprise. Un thriller bien plus qu’original, pour moi, débutante dans ce style-là — cependant je n’ai pas trouvé de messages essentiels au synopsis, à l’exception de «#8201;Les apparences#8201;» peuvent être trompeuses, sans aucun doute. C’est la première fois que j’ouvre un roman de Gillian Flynn, je n’ai pas accroché entièrement, principalement en cause des précisions abondantes et généreuses. L’auteur donne le point de vue de Nick et d’Amy, c’est un bon choix pour un ouvrage de plus de 600 pages. Une plume trop détaillée, parfois fade#8201;; mais cela reste prenant après les 368 pages passées. Une lecture impensable, inimaginable. Bien qu’elle soit superficielle, j’ai passé un bon moment. C’est très différent de ce que je lis habituellement, je sors de ma zone de confort avec «#8201;Les apparences#8201;». L’histoire est réellement bien rédigée, me mettant dans un état d’incompréhension au départ et me laissant un peu sur les nerfs. J’ai eu l’impression d’être prise pour une marionnette avec cette œuvre, c’est une sensation inédite. Nick et Amy, deux personnages complètement étranges, ils sont réellement structurés, et cela, du début jusqu’à la fin#8201;; pourtant je n’ai pas apprécié leur caractère — Nick manque de vivacité, en comparaison, Amy en possède en excès. Un récit clairement pas ordinaire, détenant une tonne de suspense#8201;; des événements pour l’élaboration en soustrayant toute possibilité d’émotion et une écriture démesurée où des données parfois inutiles apparaissent. Aussi, j’ai visionné le film juste après avoir fermé le roman, il n’y a aucune différence entre les deux#8201;; juste un peu moins d’enrichissement, ce qui n’est pas plus mal.
    Lire la suite
    En lire moins
  • dujardinso Posté le 6 Juin 2020
    Hello les z'ami(e)s, Je viens de passer quelques jours avec Nick et Amy, les principaux protagonistes du livre Les apparences de Gillian Flynn. Ce bouquin traînait dans ma PAL depuis un bon moment et je dois dire qu'avec ses presque 600 pages, il me faisait un peu peur. Et finalement, j'ai pris mon courage à deux mains. Et finalement, je me dis que j'ai vraiment bien fait : une belle découverte. Un récit à deux voix (celle d'Amy et celle de Nick), qui nous parle de manipulation, de machiavélisme, de diabolisme, avec un réalisme saisissant. J'ai littéralement été embarquée dans cette histoire de fous. L'auteure a un style (des styles, en fait, puisqu'elle les adapte à chacun des personnages), fluide et agréable et, pour moi, ce livre est une belle réussite. Je ne saurais que trop vous le recommander. A bientôt, les z'ami(e)s, pour un prochain retour !
  • leratquilit Posté le 5 Juin 2020
    Très bon thriller psychologique et domestique à mes yeux. En apparence, tout est parfait, et quand on gratte un peu, c'est pourri, et c'est ça qu'on aime !
Ne manquez aucune sortie de Sonatine Éditions
Abonnez-vous à notre newsletter et recevez nos actualités les plus noires !

Lisez maintenant, tout de suite !

  • News
    Lisez

    5 conseils pour se remettre d'une dépression post-livre

    La dépression post-livre, vous connaissez ? Elle désigne notre incapacité à commencer un nouveau livre, notre pauvre tête étant toujours coincée dans l’univers du précédent. Mais rassurez-vous, il existe quelques petites astuces pour s’en sortir. Amis lecteurs, amies lectrices, voici nos 5 conseils pour se remettre d’une gueule de bois livresque !

    Lire l'article
  • News
    Sonatine

    Sonatine a 10 ans !

    Au programme des festivités : le retour des géants au catalogue, des concours, des jeux, des surprises... L'année 2018 sera Sonatine !

    Lire l'article