Lisez! icon: Search engine
Sonatine
EAN : 9782355841170
Code sériel : 48
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 576
Format : 140 x 220 mm

Les Apparences

Héloïse ESQUIÉ (Traducteur)
Date de parution : 16/08/2012

Après Sur ma peau et Les Lieux sombres, la plus "littéraire" des auteurs de thrillers nous offre un suspense diabolique. Préparez-vous à vivre de délicieuses heures d’angoisse !

« À quoi penses-tu ? Comment te sens-tu ? Qui es-tu ? Que nous sommes-nous fait l’un à l’autre ? Qu’est-ce qui nous attend ? Autant de questions qui, je suppose, surplombent tous les mariages, tels des nuages menaçants. »

Amy, une jolie jeune femme au foyer, et son mari Charlie,...

« À quoi penses-tu ? Comment te sens-tu ? Qui es-tu ? Que nous sommes-nous fait l’un à l’autre ? Qu’est-ce qui nous attend ? Autant de questions qui, je suppose, surplombent tous les mariages, tels des nuages menaçants. »

Amy, une jolie jeune femme au foyer, et son mari Charlie, propriétaire d’un bar, forment, selon toutes apparences, un couple idéal. Ils ont quitté New York deux ans plus tôt pour emménager dans la petite ville des bords du Mississipi où Charlie a grandi. Le jour de leur cinquième anniversaire de mariage, en rentrant du travail, Charlie découvre dans leur maison un chaos indescriptible : meubles renversés, cadres aux murs brisés, et aucune trace de sa femme. Quelque chose de grave est arrivée. Après qu’il a appelé les forces de l’ordre pour signaler la disparition d’Amy, la situation prend une tournure inattendue. Chaque petit secret, lâcheté, trahison quotidienne de la vie d’un couple commence en effet à prendre, sous les yeux impitoyables de la police, une importance inattendue et Charlie ne tarde pas à devenir un suspect idéal. Alors qu’il essaie désespérément, de son côté, de retrouver Amy, il découvre qu’elle aussi cachait beaucoup de choses à son conjoint, certaines sans gravité et d’autres plus inquiétantes. Si leur mariage n’était pas aussi parfait qu’il le paraissait, Charlie est néanmoins encore loin de se douter à quel point leur couple soi-disant idéal n’était qu’une illusion.

Considérée par une critique unanime comme l’une des voix les plus originales du thriller contemporain, Gillian Flynn dissèque ici d’une main de maître la vie conjugale et ses vicissitudes et nous offre une symphonie paranoïaque aux retournements multiples, dans un style viscéral dont l’intensité suscite une angoisse quasi inédite dans le monde du thriller.

À propos de Sur ma peau : « Dire que c’est un roman exceptionnel, oui, très bien, mais ça ne suffit pas. Je pense, croyez-moi si vous le voulez, que je n’ai pas lu un thriller aussi perturbant depuis des années. » Stephen King

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782355841170
Code sériel : 48
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 576
Format : 140 x 220 mm

Ils en parlent

Pour son troisième roman, Gillian Flynn nous offre une machination vertigineuse, digne du Limier de Mankiewicz. À notre tour de devenir des marionnettes entre les mains expertes de cette hallucinante manipulatrice.
Paris Match

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • lectiole Posté le 25 Octobre 2020
    "Les Apparences" de Gillian Flynn (689 pages si on compte les 4 pages de remerciements à la fin). J'avais longtemps hésité avant de le lire. Les prénoms des deux personnages principaux, Nick et Amy, me laissaient présager le pire. De fait, c'est un couple "Ken (avec une fossette sur le menton) et Barbie". Le stéréotype n'est même pas esquivé. Mais la façon de raconter est originale : un chapitre nous fait suivre les pensées de Nick, le suivant, le journal d'Amy qui écrit des tests de personnalité pour les magazines (Réponses : A/ B/ C/ D/). Amy est un drôle de personnage. Au départ, on pense à une jeune femme superficielle, puis à Carrie Bradshaw (la trentenaire qui cherche son Mr Big). De fait, Nick serait plus Aidan dans Sex in the City : il emmène Amy, la New-Yorkaise, dans son Missouri natal, sur les berges du fleuve Mississipi... On se doute bien qu'elle va perdre ses repères. Puis on découvre progressivement que Nick est un méchant, un rustre, un mari violent, et qu'Amy, au départ si superficielle, se sacrifie pour son mari, pour ses parents (qui ont bâti leur fortune sur elle à... "Les Apparences" de Gillian Flynn (689 pages si on compte les 4 pages de remerciements à la fin). J'avais longtemps hésité avant de le lire. Les prénoms des deux personnages principaux, Nick et Amy, me laissaient présager le pire. De fait, c'est un couple "Ken (avec une fossette sur le menton) et Barbie". Le stéréotype n'est même pas esquivé. Mais la façon de raconter est originale : un chapitre nous fait suivre les pensées de Nick, le suivant, le journal d'Amy qui écrit des tests de personnalité pour les magazines (Réponses : A/ B/ C/ D/). Amy est un drôle de personnage. Au départ, on pense à une jeune femme superficielle, puis à Carrie Bradshaw (la trentenaire qui cherche son Mr Big). De fait, Nick serait plus Aidan dans Sex in the City : il emmène Amy, la New-Yorkaise, dans son Missouri natal, sur les berges du fleuve Mississipi... On se doute bien qu'elle va perdre ses repères. Puis on découvre progressivement que Nick est un méchant, un rustre, un mari violent, et qu'Amy, au départ si superficielle, se sacrifie pour son mari, pour ses parents (qui ont bâti leur fortune sur elle à travers une série de livres pour enfants : "l'épatante Amy"), pour ceux qui l'entourent. Son mari la néglige alors qu'elle est si bonne. On a tendance à prendre fait et cause pour elle. Et voici qu'un beau jour, Amy disparaît...Nick l'a-t-il tuée ? Pendant toute cette première partie, bizarrement, je me suis un peu ennuyée. Je comprenais que ça ait plu aux lectrices de "Elle". Je trouvais le roman très féministe, avec un portrait-charge du mari. Mais je me demandais surtout s'il allait y avoir volte-face, si "les apparences" du titre allaient s'effondrer et comment l'auteur allait s'y prendre pour casser cette routine conjugale : mari méchant, épouse soumise. Je le pressentais et même si à un moment, j'ai eu envie d'arrêter ma lecture, j'ai continué, sûre qu'il allait y avoir un nouveau départ, que tout ce que je lisais n'était que les "apparences" du titre. Et bien... Je n'ai pas été déçue ! Le roman, vers son milieu, prend effectivement un nouveau virage, et c'était encore mieux que ce à quoi je m'attendais (même si je le pressentais). Angoissant ? Sans doute pas. Retors à souhait, imaginatif (700 pages d'action alors qu'il n'y a que deux personnages principaux et peu de meurtres), ce roman s'avère diablement distrayant.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Chrisme Posté le 14 Octobre 2020
    J'ai lu ce livre il y a un moment déjà, avant que le film Gone Girl ne sorte, je ne pourrai donc pas entrer dans les détails (mauvaise mémoire) mais je l'adore tellement que j'insiste pour le prêter auprès de mes proches. Le personnage d'Amy est géniale, j'ai aimé connaître son passé et entrer dans son cerveau complexe.
  • LeoLabs Posté le 13 Octobre 2020
    Le livre a failli me tomber des mains lors de la première moitié qui m'a parue très longue et bien souvent inintéressante. Néanmoins, l'histoire prends une toute autre ampleur à sa seconde partie et on se demande comment tout ceci va se dénouer. J'aurai espéré une autre fin avec plus de justice à toute cette psychopathie. En tout cas, c'est ingénieusement écrit, complexe et tordu à souhait.
  • tatarara Posté le 7 Octobre 2020
    Pour ma première lecture de cette auteure je n ai pas été déçue. C est diabolique et rondement mené. Le style m’a fait beaucoup penser au roman Papillon de nuit de R J Ellory. Amy et Nick se sont follement aimé jusqu’à ce que tout bascule et de leur amour, il ne reste plus que la folie. L histoire est racontée tantôt du point de vue de Nick, tantôt de celui d Amy. Jusqu’à la fin, Mme Flynn nous tiens en haleine. Nos certitudes pour désigner le gentil s érodent au fil des pages et des révélations , qui de la parfaite Amy et du mignon Nick est le bourreau...ou la victime?
  • Okenwillow Posté le 1 Octobre 2020
    Les lieux sombres avaient déjà été un coup de coeur, en voici un autre. On peut difficilement nier que Gillian Flynn maîtrise l'art de la narration à la perfection. Tant d'habileté et de virtuosité me bouleversent. Si, si ! Nous n'avons pas là une banale réflexion sur l'évolution d'un couple très amoureux, sur le pourquoi du comment l'amour le plus entier peut dégénérer en haine et mépris. Le roman de Flynn est bien plus subtil que cela.Le récit alterne avec la narration de Nick, qui démarre le jour de la disparition de sa femme Amy, et des extraits du journal intime de celle-ci, qui débute le jour de leur rencontre, quelques années plus tôt. La première partie nous donne donc deux versions très différentes du couple Nick-Amy, et l'on frissonne de voir combien leurs points de vue sont différents, à quel point le manque de communication les a plongés dans la rancoeur et l'incompréhension la plus totale. Mais tout cela n'est qu'apparences. Le fil des événements est très retors, les personnages plus vrais que nature, et souvent très inquiétants. Même si l'on sent un peu venir le principal coup de théâtre, la suite promet bien des surprises, et termine en... Les lieux sombres avaient déjà été un coup de coeur, en voici un autre. On peut difficilement nier que Gillian Flynn maîtrise l'art de la narration à la perfection. Tant d'habileté et de virtuosité me bouleversent. Si, si ! Nous n'avons pas là une banale réflexion sur l'évolution d'un couple très amoureux, sur le pourquoi du comment l'amour le plus entier peut dégénérer en haine et mépris. Le roman de Flynn est bien plus subtil que cela.Le récit alterne avec la narration de Nick, qui démarre le jour de la disparition de sa femme Amy, et des extraits du journal intime de celle-ci, qui débute le jour de leur rencontre, quelques années plus tôt. La première partie nous donne donc deux versions très différentes du couple Nick-Amy, et l'on frissonne de voir combien leurs points de vue sont différents, à quel point le manque de communication les a plongés dans la rancoeur et l'incompréhension la plus totale. Mais tout cela n'est qu'apparences. Le fil des événements est très retors, les personnages plus vrais que nature, et souvent très inquiétants. Même si l'on sent un peu venir le principal coup de théâtre, la suite promet bien des surprises, et termine en apothéose avec un dénouement qui pourra faire grincer des dents plus d'un lecteur. Ou pas.
    Lire la suite
    En lire moins
Ne manquez aucune sortie de Sonatine Éditions
Abonnez-vous à notre newsletter et recevez nos actualités les plus noires !

Lisez maintenant, tout de suite !

  • News
    Lisez

    5 conseils pour se remettre d'une dépression post-livre

    La dépression post-livre, vous connaissez ? Elle désigne notre incapacité à commencer un nouveau livre, notre pauvre tête étant toujours coincée dans l’univers du précédent. Mais rassurez-vous, il existe quelques petites astuces pour s’en sortir. Amis lecteurs, amies lectrices, voici nos 5 conseils pour se remettre d’une gueule de bois livresque !

    Lire l'article
  • News
    Sonatine

    Sonatine a 10 ans !

    Au programme des festivités : le retour des géants au catalogue, des concours, des jeux, des surprises... L'année 2018 sera Sonatine !

    Lire l'article