Lisez! icon: Search engine
Les Apparences
Héloïse Esquié (traduit par)
Date de parution : 16/08/2012
Éditeurs :
Sonatine

Les Apparences

Héloïse Esquié (traduit par)
Date de parution : 16/08/2012

Après Sur ma peau et Les Lieux sombres, la plus "littéraire" des auteurs de thrillers nous offre un suspense diabolique. Préparez-vous à vivre de délicieuses heures d’angoisse !

« À quoi penses-tu ? Comment te sens-tu ? Qui es-tu ? Que nous sommes-nous fait l’un à l’autre ? Qu’est-ce qui nous attend ? Autant de questions qui, je...

« À quoi penses-tu ? Comment te sens-tu ? Qui es-tu ? Que nous sommes-nous fait l’un à l’autre ? Qu’est-ce qui nous attend ? Autant de questions qui, je suppose, surplombent tous les mariages, tels des nuages menaçants. »

Amy, une jolie jeune femme au foyer, et son mari Charlie,...

« À quoi penses-tu ? Comment te sens-tu ? Qui es-tu ? Que nous sommes-nous fait l’un à l’autre ? Qu’est-ce qui nous attend ? Autant de questions qui, je suppose, surplombent tous les mariages, tels des nuages menaçants. »

Amy, une jolie jeune femme au foyer, et son mari Charlie, propriétaire d’un bar, forment, selon toutes apparences, un couple idéal. Ils ont quitté New York deux ans plus tôt pour emménager dans la petite ville des bords du Mississipi où Charlie a grandi. Le jour de leur cinquième anniversaire de mariage, en rentrant du travail, Charlie découvre dans leur maison un chaos indescriptible : meubles renversés, cadres aux murs brisés, et aucune trace de sa femme. Quelque chose de grave est arrivée. Après qu’il a appelé les forces de l’ordre pour signaler la disparition d’Amy, la situation prend une tournure inattendue. Chaque petit secret, lâcheté, trahison quotidienne de la vie d’un couple commence en effet à prendre, sous les yeux impitoyables de la police, une importance inattendue et Charlie ne tarde pas à devenir un suspect idéal. Alors qu’il essaie désespérément, de son côté, de retrouver Amy, il découvre qu’elle aussi cachait beaucoup de choses à son conjoint, certaines sans gravité et d’autres plus inquiétantes. Si leur mariage n’était pas aussi parfait qu’il le paraissait, Charlie est néanmoins encore loin de se douter à quel point leur couple soi-disant idéal n’était qu’une illusion.

Considérée par une critique unanime comme l’une des voix les plus originales du thriller contemporain, Gillian Flynn dissèque ici d’une main de maître la vie conjugale et ses vicissitudes et nous offre une symphonie paranoïaque aux retournements multiples, dans un style viscéral dont l’intensité suscite une angoisse quasi inédite dans le monde du thriller.

À propos de Sur ma peau : « Dire que c’est un roman exceptionnel, oui, très bien, mais ça ne suffit pas. Je pense, croyez-moi si vous le voulez, que je n’ai pas lu un thriller aussi perturbant depuis des années. » Stephen King

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782355841170
Code sériel : 48
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 576
Format : 140 x 220 mm
EAN : 9782355841170
Code sériel : 48
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 576
Format : 140 x 220 mm

Ils en parlent

Pour son troisième roman, Gillian Flynn nous offre une machination vertigineuse, digne du Limier de Mankiewicz. À notre tour de devenir des marionnettes entre les mains expertes de cette hallucinante manipulatrice.
Paris Match

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Lucilou 15/04/2024
    Pour être tout à fait honnête, je ne suis pas tombée par hasard sur « Les Apparences » et pour moi, le titre de cette histoire était tout d’abord « Gone Girl ». J’avais en effet vu le film de David Fincher au cinéma lors de sa sortie en 2014 et il m’avait scotchée, impressionnée par sa maîtrise, son suspense, sa chute… Je n’en attendais pas moins du réalisateur de « Seven » ou encore de « Fight Club » et je n’avais pas poussé plus avant mon enquête concernant cette hypnotique « Gone Girl » revisionnée deux ou trois fois depuis sa sortie. Bien sûr, je savais qu’il s’agissait de l’adaptation d’un roman mais je n’ai pas eu la curiosité d’aller m’y plonger. Pas à l’époque en tout cas. Or, depuis quelque temps, je suis devenue une auditrice assidue du podcast « Adapte-moi si tu peux » qui compare des livres à leurs adaptations et c’est brillant, vraiment ! Récemment, j’ai découvert l’épisode consacré à « Gone Girl » que j’ai commencé d’écouter. D’emblée, chaque intervenant a expliqué combien il trouvait le livre excellent et supérieur (comme souvent) à son adaptation. Ils ont tant et si bien piqué ma curiosité que j’ai coupé l’épisode. J’allais lire le livre avant de l’écouter. J’allais lire le livre et on verrait bien. J’allais lire le livre et j’avais hâte. J’ai lu le livre et je l’ai dévoré, englouti, adoré. Il ne m’a pas fallu plus de trois jours pour venir à bout de ce pavé de près de sept-cents pages dans son édition de poche. « Les Apparences », c’est le genre de roman que vous souffrez de lâcher, le genre de roman pour lequel vous sacrifieriez vos nuits sans une once de regret, le genre de roman auquel vous pensez toute la journée, celui que vous avez hâte de retrouver après votre journée de travail. Le roman que vous êtes à ça de faire passer avant votre vie sociale. « Les Apparences », c’est retors, tordu et complètement barré. C’est terrifiant et oppressant, absolument effrayant, atrocement et délicieusement angoissant. C’est virtuose, intelligent. C’est sublime. Nick et Amy sont jeunes, beaux et amoureux. Leur histoire a commencé sous le ciel de New-York comme dans une comédie romantique de Nancy Meyers, par un baiser de sucre et de cinéma. Il vient du Sud, du Missouri, n’a pas un sou vaillant en poche et rêve de voir s’envoler sa carrière d’écrivain. Elle est née à New-York, fille d’auteurs à succès qui ont fait de son enfance un rêve de papier glacé et se rêve journaliste. Elle et lui, Il et elle : ensemble, ils sont le couple parfait, idéal. Enfin, ça, c’était avant. Avant la crise financière qui les touche de plein fouet et met à mal la fortune d’Amy, les contraignant à vendre leur nid douillet de Manhattan pour aller s’installer dans le Missouri, auprès de la famille de Nick qui se lance dans une carrière de barman avec sa sœur jumelle tout en tentant de veiller sur la santé vacillante de ses géniteurs. Près de deux ans s’écoulent et c’est là que commence « Les Apparences », par la disparition d’Amy et le saccage de la nouvelle maison le jour des cinq ans de mariage du couple… L’enquête commence et personne n’est prêt à encaisser ce qu’elle risque de révéler. La construction est habile, alternant le journal intime d’Amy et le récit de Nick après le drame et déchire subtilement le voile des apparences, dévoilant les vrais visages des époux, les secrets, les petites lâchetés, la rivalité silencieuse, les coups de canif dans le contrat, les non-dits et les trahisons… Pour autant, les apparences restent trompeuses et le récit de Gillian Flynn se joue de nous, se moque de nous et nous embarque malgré tout dans cette interminable descente aux Enfers qui glisse et se répand sur le fil du rasoir. Le rythme est impeccable : soutenu, tendu, haché, suffocant… et fait monter le malaise, l’angoisse même jusqu’au paroxysme de la terreur, d’une chute diabolique et diaboliquement orchestrée. La psychologie des personnages, extrêmement poussée et si complexe, concourt aussi à la réussite de ce roman tant elle démontre l’absence de manichéisme du monde et donne l’impression d’un bain de noirceur. Les Apparences » est une lecture déstabilisante, furieusement immersive ; Complètement addictive. Et puis, il y a tout le reste bien au-delà du thriller : l’étude de mœurs, la dissection du couple et de l’amour conjugal, la radiographie d’une société que la crise mène sur son déclin, la satire du journalisme sensationnaliste, la réflexion sur les rapports hommes/femmes… Les illusions – aussi pernicieuses que nécessaires- qu’on finit par démasquer et tout ce que cette vérité mise à nue peut faire voler en éclats. Nuits presque blanches pour bouquin nerveux. Pour être tout à fait honnête, je ne suis pas tombée par hasard sur « Les Apparences » et pour moi, le titre de cette histoire était tout d’abord « Gone Girl ». J’avais en effet vu le film de David Fincher au cinéma lors de sa sortie en 2014 et il m’avait scotchée, impressionnée par sa maîtrise, son suspense, sa chute… Je n’en attendais pas moins du réalisateur de « Seven » ou encore de « Fight Club » et je n’avais pas poussé plus avant mon enquête concernant cette hypnotique « Gone Girl » revisionnée deux ou trois fois depuis sa sortie. Bien sûr, je savais qu’il s’agissait de l’adaptation d’un roman mais je n’ai pas eu la curiosité d’aller m’y plonger. Pas à l’époque en tout cas. Or, depuis quelque temps, je suis devenue une auditrice assidue du podcast « Adapte-moi si tu peux » qui compare des livres à leurs adaptations et c’est brillant, vraiment ! Récemment, j’ai découvert l’épisode consacré à « Gone Girl » que j’ai commencé d’écouter. D’emblée, chaque intervenant a expliqué combien il trouvait le livre excellent et supérieur (comme souvent) à son adaptation. Ils ont tant et si bien piqué ma...
    Lire la suite
    En lire moins
  • ATB007 23/02/2024
    16.02.2024 #009 La chronique suit mais je profite d’avoir du temps pour avancer dans ma PAL 😂 Merci @Karim80 de m’avoir conseillé « Les apparences » de Gillian Flynn que je ne connaissais pas et qui correspond donc en + au challenge de lecture de février « auteur inconnu » c’est ce qu’on appelle d’une pierre deux coups… Par contre clairement + j’avançais dans l’histoire racontée par ce mari (tueur de sa femme ? Ou innocent ?) et + j’avais une impression de « déjà vu » 🤨 Il m’a quand même fallu un bon moment avant de comprendre que le livre était l’adaptation cinématographique de « Gone girl » avec Ben Affleck et Rosamund Pike…. 😱
  • Laurette1990 18/02/2024
    Je suis entrée dans l’histoire assez facilement. J’ai apprécié la découverte au fil de ma lecture des différents personnages, de leurs personnalités jusqu’à leurs pensées profondes. Avec le fil conducteur de la recherche de l’épouse, on est tenus en haleine. Le livre bascule à plusieurs reprises et joue avec nos émotions. C’était une chouette découverte, j’ai ensuite regardé le film, que je n’avais jamais vu. Je n’ai pas été déçue, pour une fois.
  • Juliestrange 10/02/2024
    Amy et son mari Nick forment, selon toutes apparences, un couple idéal. Ils ont quitté New York deux ans plus tôt pour emménager dans la petite ville de Carthage au bord du Mississipi où Nick a grandi. Le jour de leur cinquième anniversaire de mariage, en rentrant du travail, Nick découvre dans leur maison un chaos indescriptible : meubles renversés, cadres aux murs brisés, et aucune trace de Amy. Amy a disparu , s’est totalement évaporée … Où est-elle ? A-t-elle été assassinée ? Kidnappée ou encore séquestrée? Qui a bien pu lui en vouloir au point de lui faire du mal ? Nick , le mari , forcément le suspect idéal … Est-ce LUI le coupable ? Les apparences , excellent titre car en effet ici elles sont TROMPEUSES ! Un récit captivant glaçant complètement addictif ! Un livre puissant excellent qui se lit avec délectation ! Au départ je n’avais clairement pas envie de lire ce livre en toute transparence trop populaire et adapté en plus je le voyais passer beaucoup trop partout que ce soit sur les réseaux sociaux ou dans les librairies … IL était toujours en vente dans les brocantes même aux Emmaüs…. Donc honnêtement ça ne me vendait pas du tout du rêve (pourquoi les gens l’on tous lus et veulent s’en débarrasser aussi rapidement franchement ? AHA ) MAIS vu que je suis une âme curieuse, et , que mon instinct me pousse à me lancer car je suis une fouineuse je scrute je me documente je recherche … Il s’avère que les critiques étaient bonnes (la plupart enfin celles que j’ai pu lire …) même Le King en personne le couvrait d’éloges DONC je me suis dis allez GO c’est le moment ou jamais ça doit valoir le coup après tout ! J’ai eu la chance de trouver l’édition broché de chez sonatine en seconde main , la belle occasion ! Verdict c’est bien vrai ce livre vaut le détour !il est excellent ! Il est très bien fichu ! J’ai passé 11 jours fabuleux en sa compagnie ! J’ai toujours du mal à parler des livres que j’ai adoré car je me dis que il y’a déjà eu bien 500 critiques qui ont fait le job bien mieux que moi auparavant , et donc je bloque les mots ne sortent pas , j’ai bien du mal à exprimer pleinement mon enthousiasme ce que je ressens ce que j’ai apprécié ce que m a procuré cette lecture… Je vais essayer allez quand il faut …il faut ! En premier lieu ! Ce que j’ai apprécié c’est la fluidité du récit ! La facilité de tourner les pages de m’imprégner totalement de l’histoire des personnages des lieux des émotions des diverses problématiques… Nous avons le point de vue de Nick qui est le suspect idéal … Le mari imparfait parfaitement critiquable à qui on peut très vite jeter la pierre, le lapider sur la place publique car il a simplement l’air d’être un connard insensible pour la faire courte … MAIS aussi celui d’Amy la New Yorkaise de souche pourrie gâtée qui a changé complètement d’environnement qui vit désormais dans un petit bled du Missouri… L’alternance des points de vue est un point fort du récit on rentre directement dans la vie intime du couple qui est en apparence normale bien entendu on va vite déchanter… Quand on découvre les dessous les fêlures la face cachée bien évidemment que c’est beaucoup moins reluisant ! Amy et son mari Nick forment, selon toutes apparences, un couple idéal. Ils ont quitté New York deux ans plus tôt pour emménager dans la petite ville de Carthage au bord du Mississipi où Nick a grandi. Le jour de leur cinquième anniversaire de mariage, en rentrant du travail, Nick découvre dans leur maison un chaos indescriptible : meubles renversés, cadres aux murs brisés, et aucune trace de Amy. Amy a disparu , s’est totalement évaporée … Où est-elle ? A-t-elle été assassinée ? Kidnappée ou encore séquestrée? Qui a bien pu lui en vouloir au point de lui faire du mal ? Nick , le mari , forcément le suspect idéal … Est-ce LUI le coupable ? Les apparences , excellent titre car en effet ici elles sont TROMPEUSES ! Un récit captivant glaçant complètement addictif ! Un livre puissant excellent qui se lit avec délectation ! Au départ je n’avais clairement pas envie de lire ce livre en toute transparence trop populaire et adapté en plus je le voyais passer beaucoup trop partout que ce soit sur les réseaux sociaux ou dans les librairies … IL était toujours en vente dans les brocantes même aux Emmaüs…. Donc honnêtement ça ne...
    Lire la suite
    En lire moins
  • Bouquinemarine 17/12/2023
    On est sur un petit couple idéal et parfait. Mais un jour, Nick rentre chez lui et se rend compte que Amy, son épouse a été enlevée. Alors c'est parti : enquête, conférence de presse, interrogatoires... Sauf que. Nick ne se comporte pas comme "le mari éploré idéal". Est-ce-qu'il ne prendrait pas un peu trop toute l'histoire à la légère ? Est-ce-qu'il est tout à fait innocent dans cette affaire ? Le début de l'histoire est construit avec 2 points de vue en alternance : un chapitre sur lui qui est prit dans le tumulte de tout ça, et un chapitre extrait du journal d'Amy, de leur rencontre jusqu'au jour J. De l'amour des débuts et bien... aux déceptions, désillusions, disputes... à la peur ? Est-ce-que Nick aurait pu faire du mal à Amy ? Je n'en dit pas plus, si tu as vu le film ou le livre tu SAIS, mais à partir de la moitié tu vas de révélation en révélation, bimbamboum. Si un livre devrait illustrer la phrase "mener le lecteur par le bout du nez" bah ça serait lui. Et au passage : le film est une SUPER adaptation, j'en ai rarement vu d'aussi fidèle.
Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez nos actualités les plus noires !
Ne manquez aucune sortie de Sonatine Éditions

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Sélection
    Babelio

    Le Thriller : des pages à vous glacer le sang

    Ascenseur émotionnel, montagnes russes, cocotte-minute : le thriller est l'expression de la haute tension en littérature. De ces livres que vous ne pouvez lâcher que fiévreusement, après avoir renoncé à quelques heures de sommeil supplémentaire. Un art délicat du suspense, parfois sur le fil, qui requiert une grande maîtrise dans l'écriture.

    Les thrillers tiennent le lecteur dans un état entre l'excitation, l'appréhension et la tension, en le piégeant dans les méandres d'une enquête à rebondissements ou en le confrontant à des situations hors normes dont il doit progressivement trouver les clés. Situations que l'on ferait tout pour fuir dans notre vie quotidienne, mais qui se révèlent stimulantes en tant qu'expériences de lecture.

    Lire l'article
  • News
    Lisez

    5 conseils pour se remettre d'une dépression post-livre

    La dépression post-livre, vous connaissez ? Elle désigne notre incapacité à commencer un nouveau livre, notre pauvre tête étant toujours coincée dans l’univers du précédent. Mais rassurez-vous, il existe quelques petites astuces pour s’en sortir. Amis lecteurs, amies lectrices, voici nos 5 conseils pour se remettre d’une gueule de bois livresque !

    Lire l'article