Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782714460295
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 336
Format : 140 x 225 mm
L'Innocence des bourreaux
Date de parution : 15/05/2015
Éditeurs :
Belfond

L'Innocence des bourreaux

Date de parution : 15/05/2015
Un huis clos, une tension psychologique qui grimpe jusqu’à son paroxysme, chez Barbara Abel pas besoin d’artifice, c’est notre quotidien à tous qui peut devenir l’enfer…
Dans une supérette de quartier, quelques clients font leur course, un jour comme tant d’autres. Parmi eux une jeune maman qui a laissé sa fille de trois ans seule à... Dans une supérette de quartier, quelques clients font leur course, un jour comme tant d’autres. Parmi eux une jeune maman qui a laissé sa fille de trois ans seule à la maison devant un dessin animé. Seulement quelques minutes le temps d’acheter ce qui manquait pour son repas.
Parmi eux, un...
Dans une supérette de quartier, quelques clients font leur course, un jour comme tant d’autres. Parmi eux une jeune maman qui a laissé sa fille de trois ans seule à la maison devant un dessin animé. Seulement quelques minutes le temps d’acheter ce qui manquait pour son repas.
Parmi eux, un couple adultère, parmi eux une vieille dame et son aide familiale, un caissier qui attend de savoir s’il va être papa, une mère en conflit avec son adolescent…
Des gens normaux, sans histoire, ou presque.
Et puis un junkie qui, à cause du manque, pousse la porte du magasin, armé et cagoulé pour récupérer quelques dizaines d’euros. Mais quand le braquage tourne mal et que, dans un mouvement de panique, les rôles s’inversent, la vie de ces hommes et femmes sans histoire bascule dans l’horreur.
Dès lors, entre victimes et bourreaux, la frontière est mince. Si mince…
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782714460295
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 336
Format : 140 x 225 mm

Ils en parlent

Une plongée dans un cauchemar éveillé.
La Marseillaise

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • MyLittleNotes 21/06/2022
    Chacun a sa part d'ombre qui peut ressortir dans des moments inattendus. La plume de Barbara Abel, toujours incisive et percutante, la révèle avec froideur. Elle n'oublie personne, chaque personnage est passé au crible et les travers des uns répondent aux préoccupations des autres. Une petite course à la supérette du coin marque un tournant dans la vie de tous les clients. Ils ne pensaient pas se retrouver face à un junkie improvisant un braquage et dans l'impossibilité d'échapper à leurs propres contradictions. A conseiller aux adeptes des huis-clos dans lesquels le lecteur se complaît pour disséquer les personnalités en présence.
  • Naissou46_books 26/05/2022
    -> il s'agit du troisième opus de l'autrice que je lis ( quatrième de couverture sur la 2éme photo) -> une bonne partie du récit se déroule en huis-clos (ce qui n'a pas été pour me déplaire) -> les chapitres sont centrés à tour de rôle sur un des protaganistes. C'est l'occasion de découvrir leur vie avant le braquage mais aussi comment ils se sont retrouvés à cet endroit là et à ce moment là. Je ne dis pas que c'est inintéressant mais au bout de moment j'ai trouvé ça trop long... -> il y a un retournement de situation au cours du récit fort intéressant, le choix du titre prend alors tout son sens => En conclusion, lecture qui m'a paru longue au début puis davantage intéressante lorsque certains rôles s'inversent. Le spitch se révèle machiavélique #x1f608
  • Tintinabulettre 24/05/2022
    Deuxième livre de cet auteur que je tente après avoir lu " Et les vivants autour" qui m'avait plus que déçue dans le déroulement du récit. Le résumé de celui ci me disait pas mal et j'aime me faire une autre opinion sur les auteurs que je n'ai aimés sur un 1er ouvrage. Je l'ai quand même plus apprécié que l'autre. Mais n'est pas Karine Giebel qui veut en terme de thriller psychologique. Je pense qu'après avoir lu beaucoup de livres de Mme Giebel passer derrière avec du Barbara Abel dans le même registre on peut ressentir parfois "un petit manque de qqc". L'histoire est bien et originale et démontre parfaitement cette faculté que l'on a tous à passer du statut de victime à celui de bourreau, un effet domino plutôt pas mal, de petits retournements de situations inattendus. Les éléments de l'intrigue étaient bien choisis et me laissent cependant un goût de trop peu, certains personnages et scènes auraient eu le mérite d'être plus approfondis et l'intrigue aurait pu être encore plus poussée à son paroxysme pour moi il manque environ 150 pages / 200 pages et certains moments manquent de contenant. Somme toute j'ai passé un bon moment de lecture. Je prendrais... Deuxième livre de cet auteur que je tente après avoir lu " Et les vivants autour" qui m'avait plus que déçue dans le déroulement du récit. Le résumé de celui ci me disait pas mal et j'aime me faire une autre opinion sur les auteurs que je n'ai aimés sur un 1er ouvrage. Je l'ai quand même plus apprécié que l'autre. Mais n'est pas Karine Giebel qui veut en terme de thriller psychologique. Je pense qu'après avoir lu beaucoup de livres de Mme Giebel passer derrière avec du Barbara Abel dans le même registre on peut ressentir parfois "un petit manque de qqc". L'histoire est bien et originale et démontre parfaitement cette faculté que l'on a tous à passer du statut de victime à celui de bourreau, un effet domino plutôt pas mal, de petits retournements de situations inattendus. Les éléments de l'intrigue étaient bien choisis et me laissent cependant un goût de trop peu, certains personnages et scènes auraient eu le mérite d'être plus approfondis et l'intrigue aurait pu être encore plus poussée à son paroxysme pour moi il manque environ 150 pages / 200 pages et certains moments manquent de contenant. Somme toute j'ai passé un bon moment de lecture. Je prendrais plutôt des lectures de cet auteur pour des lectures faciles à petit suspense et divertissement plutôt que pour le côté thriller psychologique haletant.
    Lire la suite
    En lire moins
  • coquinnette1974 27/04/2022
    Voici mon retour de lecture sur L'innocence des bourreaux de Barbara Abel. Dans une supérette de quartier, quelques clients font leur course, un jour comme tant d’autres. Parmi eux une jeune maman qui a laissé son petit garçon de trois ans seul à la maison devant un dessin animé. Seulement quelques minutes le temps d’acheter des couches pour la nuit. Parmi eux, un couple adultère. Parmi eux une vieille dame et son aide familiale, un caissier qui attend de savoir s’il va être papa, une mère en conflit avec son adolescent. Des gens normaux, sans histoire, ou presque. Et puis un junkie qui, à cause du manque, pousse la porte du magasin, armé et cagoulé. Mais quand le braquage tourne mal.. la vie de ces hommes et femmes ordinaires bascule dans l’horreur. Dès lors, entre victimes et bourreaux, la frontière est mince. Si mince… L'innocence des bourreaux est un thriller psychologique qui fait froid dans le dos. L'autrice nous présente chacun des protagonistes, ce qui nous permet de faire connaissance tranquillement avec eux. Ce sont des gens comme vous et moi, à qui il est évident facile de s'attacher quasi immédiatement. Ils vont aller faire quelques courses, en vitesse, dans la... Voici mon retour de lecture sur L'innocence des bourreaux de Barbara Abel. Dans une supérette de quartier, quelques clients font leur course, un jour comme tant d’autres. Parmi eux une jeune maman qui a laissé son petit garçon de trois ans seul à la maison devant un dessin animé. Seulement quelques minutes le temps d’acheter des couches pour la nuit. Parmi eux, un couple adultère. Parmi eux une vieille dame et son aide familiale, un caissier qui attend de savoir s’il va être papa, une mère en conflit avec son adolescent. Des gens normaux, sans histoire, ou presque. Et puis un junkie qui, à cause du manque, pousse la porte du magasin, armé et cagoulé. Mais quand le braquage tourne mal.. la vie de ces hommes et femmes ordinaires bascule dans l’horreur. Dès lors, entre victimes et bourreaux, la frontière est mince. Si mince… L'innocence des bourreaux est un thriller psychologique qui fait froid dans le dos. L'autrice nous présente chacun des protagonistes, ce qui nous permet de faire connaissance tranquillement avec eux. Ce sont des gens comme vous et moi, à qui il est évident facile de s'attacher quasi immédiatement. Ils vont aller faire quelques courses, en vitesse, dans la petite supérette de quartier. Mais un junkie est en manque et braque ce petit commerce sans histoire. Et, rapidement, les choses dérapent. Pourtant, c'était des gens comme vous et moi.. Nous avons là un huis clos dont la tension psychologique grimpe jusqu'à son paroxysme au fur et à mesure que les pages se tournent. C'est hyper simple car l'autrice raconte des tranches de vie qui pourraient être les nôtres. Mais parfois, le quotidien tourne à l'enfer, comme elle sait si bien le raconter. J'ai adoré ce roman que j'ai lu d'une traite. Impossible de le lâcher une fois commencé, heureusement que je ne l'ai pas commencé avant d'aller au travail ! L'histoire est simple mais parfaitement bien raconté, l'horreur est présente dans ce quotidien bien huilé. Les personnages sont intrigants, pas forcément attachants mais j'ai pris plaisir à les découvrir. Tout m'a plu dans ce thriller psychologique qui mérite un gros cinq étoiles.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Lespagesnoiresdeceline 30/03/2022
    Au mauvais endroit, au mauvais moment voilà ce qui va arriver à Aline et son fils Théo, Germaine et son aide ménagère, Léa, Guillaume, Sophie et Thomas. Ils vont être les victimes d'une prise d'otages à la petite supérette de quartier, rue des termes. Ils ont tous eu une bonne raison d'y aller, de s'y arrêter soi pour des petits achats d'appoints ou un oubli de dernière minute mais aucun d'entre eux aurez pensé un jour être confronté à un jeune cambrioleur camé qui n'a trouvé que ce moyen pour payer sa dose. Quand le braquage tourne mal, que le doute et l'incompréhension se font ressentir, tout ne va pas se passer comme il avait prévu. Un huis clos explosif où la peur, l'incompréhension mais aussi le retournement de situation sont au cœur de ce roman. Si j'ai eu de la sympathie pour tout les personnages, le personnage que j'ai le plus apprécié est celui de Germaine et de son franc parler, elle m'a fait penser à Tatie Danielle pour ceux qui connaissent #x1f609 Au fil des chapitres, l'auteure nous présente chaque personnage, leur vie, leurs secrets. La lecture est dynamique et sans temps mort. Un premier roman de cette auteure et ça été une très bonne... Au mauvais endroit, au mauvais moment voilà ce qui va arriver à Aline et son fils Théo, Germaine et son aide ménagère, Léa, Guillaume, Sophie et Thomas. Ils vont être les victimes d'une prise d'otages à la petite supérette de quartier, rue des termes. Ils ont tous eu une bonne raison d'y aller, de s'y arrêter soi pour des petits achats d'appoints ou un oubli de dernière minute mais aucun d'entre eux aurez pensé un jour être confronté à un jeune cambrioleur camé qui n'a trouvé que ce moyen pour payer sa dose. Quand le braquage tourne mal, que le doute et l'incompréhension se font ressentir, tout ne va pas se passer comme il avait prévu. Un huis clos explosif où la peur, l'incompréhension mais aussi le retournement de situation sont au cœur de ce roman. Si j'ai eu de la sympathie pour tout les personnages, le personnage que j'ai le plus apprécié est celui de Germaine et de son franc parler, elle m'a fait penser à Tatie Danielle pour ceux qui connaissent #x1f609 Au fil des chapitres, l'auteure nous présente chaque personnage, leur vie, leurs secrets. La lecture est dynamique et sans temps mort. Un premier roman de cette auteure et ça été une très bonne découverte.
    Lire la suite
    En lire moins
Inscrivez-vous et recevez toute l'actualité des éditions Belfond
Découvrez les auteurs en vogue et les nouveautés incontournables de la scène internationale.