En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation et réaliser des mesures d’audience.
OK
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        L'Innocence des bourreaux

        Belfond
        EAN : 9782714460295
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 336
        Format : 140 x 225 mm
        L'Innocence des bourreaux

        Date de parution : 15/05/2015
        Un huis clos, une tension psychologique qui grimpe jusqu’à son paroxysme, chez Barbara Abel pas besoin d’artifice, c’est notre quotidien à tous qui peut devenir l’enfer…
        Dans une supérette de quartier, quelques clients font leur course, un jour comme tant d’autres. Parmi eux une jeune maman qui a laissé sa fille de trois ans seule à la maison devant un dessin animé. Seulement quelques minutes le temps d’acheter ce qui manquait pour son repas.
        Parmi eux, un...
        Dans une supérette de quartier, quelques clients font leur course, un jour comme tant d’autres. Parmi eux une jeune maman qui a laissé sa fille de trois ans seule à la maison devant un dessin animé. Seulement quelques minutes le temps d’acheter ce qui manquait pour son repas.
        Parmi eux, un couple adultère, parmi eux une vieille dame et son aide familiale, un caissier qui attend de savoir s’il va être papa, une mère en conflit avec son adolescent…
        Des gens normaux, sans histoire, ou presque.
        Et puis un junkie qui, à cause du manque, pousse la porte du magasin, armé et cagoulé pour récupérer quelques dizaines d’euros. Mais quand le braquage tourne mal et que, dans un mouvement de panique, les rôles s’inversent, la vie de ces hommes et femmes sans histoire bascule dans l’horreur.
        Dès lors, entre victimes et bourreaux, la frontière est mince. Si mince…
         
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782714460295
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 336
        Format : 140 x 225 mm
        Belfond
        18.50 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • Shabanou Posté le 26 Décembre 2017
          Voici un roman de Barbara Abel ressorti du fin fond de ma Pal. Sur fond de prise d'otage dans une supérette, nous découvrons plusieurs personnages et la mise à nu de leurs caractères. 8 victimes face à un homme en manque, le huis-clos est posé! Barbara Abel parvient à retourner une situation somme toute "banale" en un cocktail explosif. Rien ne se passe comme prévu et petit à petit les victimes se transforment en bourreaux. Un thriller psychologique fort bien mené avec beaucoup de rythme et des rebondissements.. qui eut savoir quelles seraient nos réactions face à une telle situation. Un chouette moment de lecture.
        • mireillew Posté le 13 Décembre 2017
          Je viens de le terminer et je suis un peu déçue 😕 Un braquage et une prise d'otages qui tourne mal. Un huit clos...une certaine tension psychologique...mais on devine vite le déroulement et la fin. Dommage.
        • henrimesquida Posté le 8 Décembre 2017
          Je viens de finir de lire "Innocence des bourreaux" de Barbara ABEL et mon avis est mitigé, autant l'écriture est fluide, prenante et pleine de suspense, autant je trouve que de nombreux passages auraient nécessités des détails supplémentaires, peut-être ce roman en deux parties aurait eut plus de contenance...De p^lus après le rebondissement de "la mère", j'ai trouvé ça finalement pas si crédible que ça. Finalement tout les personnages ont un ou des points en communs, j'ai vraiment aimé l'histoire de la mère de famille qui a laissé son fils de 3ans chez lui car elle est vraiment imprévisible! Celle de la "vieille" m'a aussi beaucoup favorablement surprise!
        • Aelys_ Posté le 29 Octobre 2017
          Une présentation des futurs protagonistes de la scène de meurtre. Un personnage et une psychologie par chapitre. Ainsi débute L’Innocence des bourreaux et cette entrée en matière originale et prenante est fidèle en cela à la plume efficace de Barbara Abel. Couple adultère, mère dépassée par l’éducation de son adolescent, dame âgée aigrie et son inséparable aide familiale, jeune maman et junkie en manque. Un florilège de personnages qui se retrouve, dans les pages suivantes, dans une supérette de quartier. Un lieu anodin qui se transforme en huis clos cauchemardesque, quand y surgit un homme, cagoulé et armé. Ce qui n’aurait pu être qu’un braquage pour quelques euros devient bientôt une prise d’otages à l’issue fatale. Face au danger, la dualité des personnalités se révèle à l’occasion d’un rebondissement subtile : victimes et bourreaux ne sont pas alors ceux que l’on imaginait. La tension croissante qui caractérise l’atmosphère de cette première partie, les renversements de situation et les réactions et ressentis de chacun des personnages rendent la lecture haletante et le roman atypique. Pour moi, L’Innocence des bourreaux ne tient malheureusement pas ses promesses initiales. La seconde partie du roman (que je ne raconterai pas pour ne pas gâcher les effets de surprise)... Une présentation des futurs protagonistes de la scène de meurtre. Un personnage et une psychologie par chapitre. Ainsi débute L’Innocence des bourreaux et cette entrée en matière originale et prenante est fidèle en cela à la plume efficace de Barbara Abel. Couple adultère, mère dépassée par l’éducation de son adolescent, dame âgée aigrie et son inséparable aide familiale, jeune maman et junkie en manque. Un florilège de personnages qui se retrouve, dans les pages suivantes, dans une supérette de quartier. Un lieu anodin qui se transforme en huis clos cauchemardesque, quand y surgit un homme, cagoulé et armé. Ce qui n’aurait pu être qu’un braquage pour quelques euros devient bientôt une prise d’otages à l’issue fatale. Face au danger, la dualité des personnalités se révèle à l’occasion d’un rebondissement subtile : victimes et bourreaux ne sont pas alors ceux que l’on imaginait. La tension croissante qui caractérise l’atmosphère de cette première partie, les renversements de situation et les réactions et ressentis de chacun des personnages rendent la lecture haletante et le roman atypique. Pour moi, L’Innocence des bourreaux ne tient malheureusement pas ses promesses initiales. La seconde partie du roman (que je ne raconterai pas pour ne pas gâcher les effets de surprise) relate ce qui se passe après le drame – toujours pour chacun des personnages – en privilégiant néanmoins la fuite du meurtrier, soutenu par un des ses proches. Bien qu’intéressante pour les questions nombreuses qu’elle soulève (culpabilité, sacrifice, remords, choix de vie, folie, vieillesse, filiation…) et les tempéraments qu’elle continue à dévoiler, elle n’a pas su me captiver autant que les prémices de l’histoire. J’ai notamment regretté que certains portraits psychologiques restent inachevés, l’auteur ayant fait le choix d’une fin ouverte sur tous les possibles. Dommage…
          Lire la suite
          En lire moins
        • Orha08 Posté le 16 Octobre 2017
          Mon premier livre de Abel, une superbe histoire surprenante jusqu'au bout ! Les personnages sont intéressants, complexes et totalement realistes. Une histoire banale remplie de rebondissement avec un aspect énorme jouant magnifiquement sur la psychologie. Bref j'ai beaucoup aimé je le recommande vivement

        Ils en parlent

        Une plongée dans un cauchemar éveillé.
        La Marseillaise
        Toute l'actualité des éditions Belfond
        Découvrez les auteurs en vogue et les nouveautés incontournables de la scène internationale.
        Notre politique relative aux données personnelles est accessible dans nos CGU.
        Vous pouvez exercer vos droits d’accès, de rectification, d’effacement, de limitation, de portabilité et d’opposition au traitement de vos données à caractère personnel dans les conditions fixées par la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978 selon les modalités de notre politique de confidentialité.